FACTS

La ville de Birmingham compte actuellement 12 Purs, 4 Purifiés et 13 Impurs, la Résistance semble recruter plus de membres que l'Ordre du Phénix, il serait peut être bon de se méfier de ce regroupement.
Les les femmes deviennent importantes et prédominantes, au détriment du sexe masculin, pourtant si charmant.




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La belle et le manant feat Caitlyn



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Broad Street :: Pixie Dust :: Demeure Fawkes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



MESSAGES : 130

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: La belle et le manant feat Caitlyn   Mer 26 Oct - 22:45

Tu as l’air d’un petit chiot mouillé comme ça Iwy. Pour seule réponse à son frère il lui jeta un regard se retentant tout juste de lui faire un joli doigt d’honneur, il avait voulu aller se promener et s’était retrouvé sous une averse sans nom…. Et bien sûr il n’avait pas pris de parapluie –à quoi bon de toute manière, il aurait trop galéré à tenir le parapluie avec une main et essayer de diriger avec l’autre main son fauteuil qui n’était bien sûr pas électrique. Bref c’était la mouise, il avait froid et il se doutait que s’il ne se changeait pas rapidement il allait finir malade comme un chien le lendemain. Et cela ne le réjouissait pas franchement. Iwan était donc allé dans sa chambre assez rapidement pour tenter de se débarrasser de ses affaires mouillées… mais son jean collait tellement à la peau qu’il n’arrivait à rien, il était d’ailleurs à peu près certain que le pantalon aurait déteint et qu’il allait finit avec les jambes bleues tel un schtroumpf perdu dans la grande ville. Il hésita quelques instants à appeler « à l’aide » il n’aimait pas se dire qu’il devait être dépendant de quelqu’un depuis son accident, ça le rendait malade et nerveux… mais il faut bien avouer que lorsqu’on a pas le choix, il faut savoir s’avouer vaincu et mettre son orgueil de côté pour son propre bien être. Annie ? Tu peux venir m’aider s’te plait. grommela-t-il à son esclave qui était sûrement en train de lui faire chauffer de l’eau pour un bon thé. Il se sentait bête et empoté et même s’il appréciait grandement son esclave il était gêné de lui demander ce qui allait suivre. Beaucoup auraient certainement dit « bah c’est une esclave, elle est là pour ça »… mais il ne partageait pas forcément cette philosophie. C’est bien pour cela que même s’ils avaient (sa famille et lui même) des esclaves et qu’ils n’étaient pas payés, ce derniers n’étaient pas mal traités, ils étaient également correctement habillés. Ça avait toujours été une sorte de deal, entre la faille Fletcher et leurs « servants », ils n’étaient pas payés, ils avaient les tâches ingrates à faire –ménage, cuisine et compagnie- mais ils avaient un lieu décent pour dormir par exemple et une fois les tâches accomplies, ils pouvaient vagabonder comme bon leur semblait – ou presque-. Je suis trop mouillé, mon pantalon est collé… et voilà. Elle avait plus amusée qu’autre chose de cette annonce mais ne fit aucune remarque en voyant le regard noir qu’il lui jetait.

Deux heures plus tard, une fois bien sec, réchauffé, il tournait déjà en rond dans sa dépendance - son "appartement"- collée à la maison de ses parents. Il s’ennuyait ferme et avait qu’une envie de retourner dehors, se balader, bosser, ou…. Faire un truc qui l’empêche de gamberger. Et le sport lui manquait trop, il aurait certainement pu trouver une salle où il y avait d‘autres personnes en fauteuil, mais cela lui foutait trop le cafard. Anie, j’vais voir Caitlyn… enfin si elle est là. J’sais pas quand je rentre. Il vérifia à deux fois qu’il ne pleuvait pas mais cette fois, il eut l’intelligence, le réflexe de prendre un imper –moche- qu’il enfila. Il alla donc jusqu’à chez les Fawkes, en essayant de ne pas trop rouler dans les flaques. Arrivé à la porte il frappa plusieurs petits coups et attendit sagement que quelqu’un vienne lui ouvrir, tentant de trouver mentalement une vanne à sortir si jamais c’était sa camarade de galère qui venait lui ouvrir… et quand il aperçut la bouille de cette dernière il lui sourit doucement. Je m’ennuie comme un rat mort chez moi alors je me suis dit qu’on peut s’ennuyer comme deux rats morts chez toi… ! ça puera un peu plus la décomposition, mais on se sentira moins seul ! Oui ça servait de bonjour cette phrase , il est vrai que parfois i avait un humour assez étrange, décalé –stupide-, mais depuis le temps la jeune femme devait quand même avoir l’habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 372 LOCALISATION : Dans la maison de ses parents EMPLOI : directrice d’une agence d’un grand groupe bancaire

carnet personnel
DANS TA POCHE: un baume à lèvres et un mouchoir usagé. Par contre, son sac contient beaucoup plus de choses : un porte-monnaie, des clés, le dernier livre de poche qu'elle est en train de lire.
TON PATRONUS: une louve mais prendrait-il encore cette forme ? Cela est moins sûr.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: La belle et le manant feat Caitlyn   Mar 10 Jan - 21:07




La belle et le manant
Iwan • Caitlyn
Punie. J'étais punie comme une vulgaire enfant de cinq pour être sortie de la maison sans permission. Saint Merlin ! J'ai 35 ans ! Je peux faire ce que je veux non ? Mais visiblement, ce n'était pas du gout de mon jumeau et de mes parents. Parce que je suis en arrêt maladie et que je dois me reposer. Je ne dis pas que cela peut être sympa de dormir davantage qu'à l'accoutumée mais je ne peux pas faire que ça de ma journée. Je ne vois toujours pas qu'est-ce qui avait pu être aussi répréhensible que d'être aller dessiner à Warwickshire Cricket. Je ne suis même pas allée à la banque d'ailleurs. Mais bon, cela ne semble faire aucune importance pour eux.

En tout cas, depuis que je suis littéralement cloitrée à la demeure de mes parents, mon humeur est massacrante. Mon entourage me le reproche mais j'en ai cure. Ils ont qu'à me laisser sortir s'ils veulent que je sois plus joyeuse qu'un condamné sur le point de dire bonjour aux détraqueurs.

Mon ennui était tel que j'en étais arrivé à un point où les programmes télévisés considérés comme étant les plus débiles qu'ils soient ne parvenaient plus à m'occuper. Pas que j'ai été une fana de ce genre de truc avant mais cela est assez révélateur de mon état général.

Alors que Lomion aide ma mère à une tâche ou une autre, la sonnette retentit. Je quitte soudainement ma position de phoque échoué sur le canapé pour ouvrir la porte. Avec un plaisir évident, je reconnais Iwan, notre voisin. Bien qu'on se connaissait déjà, on a grandement sympathisé en raison de notre indisponibilité à faire ce qu'on veut.

-Iwan ! Je suis contente de te voir !

Si on pouvait considérer que j'en faisais peut-être un poil trop, j'étais tout de même sincèrement heureuse de le voir.

-Mais bien sûr, rentre ! Après tout, tu ne seras nullement le premier rat à mourir d'ennui ici.

J'ai volontairement haussé la voix pour que je sois bien entendue par les personnes présentes dans la maison. Avec cette remarque, mais aussi toutes les précédentes, s'ils ne comprennent pas que je suis un poil énervée par leur décision de me retenir dans la maison... Je ne peux décidément rien pour eux.

-Tu as besoin d'aide ? Finis-je par demander sur un ton hésitant.

J'ai honte à le dire mais je ne sais jamais réellement comment me comporter avec les personnes dites handicapées. Dois-je les aider ou non ? Mon embarras est plus que perceptible dans mes mouvements et il ne pourra être lever que quand j'aurais une réponse de la part de mon visiteur, inattendu mais infiniment apprécié.
Fiche codée par NyxBanana


SING ME A SONG ✽
Le temps file et emporte les hommes... Ainsi coule le fleuve et jamais ne s'arrête...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 130

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: La belle et le manant feat Caitlyn   Jeu 12 Jan - 17:02

La bonne nouvelle c’est que Caitlyn, qui venait de lui ouvrir, semblait sincèrement ravie de le voir et c’était toujours plaisant de voir qu’une petite visite à l’improviste ne dérangeait pas tout le monde, et, au contraire qu’elle semblait la bienvenue. Histoire de plaisanter un peu, il lui souffla.

Moi aussi, je suis content de me voir quand je me regarde dans un miroir.

Ahahah. Très drôle. C’est qu’on se marre avec Fletcher et son sens de la répartie unique. Bon, la vérité c’est qu’il ne savait pas franchement quoi dire d’autre et lui dire simplement « ouais moi aussi je suis content de te voir », lui semblait franchement un peu trop conventionnel pour être plaisant, et puis s’il venait ici c’est qu’il avait envie de la voir… d’autant qu’il s’invita presque tout seul à entrer en lui faisant comprendre qu’il s’ennuyait lui aussi. Il pouffa un peu à sa réplique avant de secouer la tête toujours sincèrement amusé.

En tout cas toi tu m’as l’air toujours bien en vie et fraiche. Ça va tu ne pues pas encore la vieille chose rancie et à moitié pourrie… Il lui prit la main et regarda sa peau Et tu es plutôt bien hydratée, tu as encore quelques beau jours devant toi !

C’était toujours dit sur le ton de la plaisanterie parce qu’il n’était pas franchement quelqu’un de sérieux par nature, même s’il savait l’être quand la situation l’exigeait ! Mais il y avait un fond de vérité là-dedans, il voulait lui faire comprendre que la vie continuait malgré tout et que c’était juste un mauvais moment à passer !

Tu as besoin d'aide ?
Et bien écoute, si tu te pousses un peu de l’entrée pour que le fauteuil puisse passer je pense que ça devrait aller ! lui dit-il avec un grand sourire détendu.

Il avait l’habitude de ce genre de questions, et ne s’en offusquait pas lorsqu’il sentait que ça partait vraiment d’une bonne intention. Ils étaient juste maladroits par ce qu’ils ne savaient pas comment se comporter ce qui était plus ou moins logique. Il lui fit un petit clin d’œil avant d’ajouter

T’inquiètes, je n’ai pas la langue dans ma poche, si j’ai besoin d’aide tu le sauras ! Je n’ai généralement pas trop honte de demander.

Après tout, il ne pouvait plus tout faire comme avant ce n’était pas de sa faute. Il essayait d’être un maximum indépendant, et si, au début il n’avait pas voulu accepter l’aide des autres par fierté, il avait appris au fil des mois à mettre cette dernière de côté et d’accepter la bienveillance de ses amis pour pouvoir avancer et ne pas trop déprimer… Il se racla donc un peu la gorge avant de continuer

Bon alors, à part que tu t’ennuies à crever, tu racontes quoi à ton vieux pote.. enfin ton jeune poto… parce que vu notre différence d’âge si je suis vieux, toi t’es une momie… certes bien hydratée mais une momie quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 372 LOCALISATION : Dans la maison de ses parents EMPLOI : directrice d’une agence d’un grand groupe bancaire

carnet personnel
DANS TA POCHE: un baume à lèvres et un mouchoir usagé. Par contre, son sac contient beaucoup plus de choses : un porte-monnaie, des clés, le dernier livre de poche qu'elle est en train de lire.
TON PATRONUS: une louve mais prendrait-il encore cette forme ? Cela est moins sûr.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: La belle et le manant feat Caitlyn   Dim 26 Fév - 11:17




La belle et le manant
Iwan • Caitlyn
Voir Iwan est définitivement la meilleure chose qui me soit arrivée dans cette journée. Son humour, que certains qualifieraient d'original, a le don de me faire oublier les raisons peu appréciables qui m'enferment dans la demeure parentale. Néanmoins, face à la réplique, je ne peux m'empêcher de rouler les yeux amusée.

-Fais attention à ne pas tomber amoureux de ton reflet, Narcisse !

Même si c'est de la mythologie, je pense que cela soit tout à fait probable que l'histoire de cet homme ce soit réellement passé dans les temps très anciens. Après tout, un sortilège bien placé aurait amené au même résultat que l'histoire mythique.

-Pour l'odeur, il s'agit d'une chose merveilleuse qu'on appelle la douche. Et ouais, même les sorciers connaissent cette invention !

Ma dernière phrase n'est pas spécialement dirigé envers Iwan. Elle l'est bien plus envers ces crétins qui nous servent de dirigeant persuadé que nous sommes tous que des brutes sanguinaires. Je crois me souvenir d'un cours de Binns qui disaient que les sorciers se lavaient déjà à l'époque des révoltes gobelines, ce qui était peut-être pas le cas des moldus.

-Quant à toi, tu es pas près de te retrouver hydraté !

Mon regard se porte de manière équivoque sur le manteau qu'il porte. Je ne fais aucun commentaire sur son aspect esthétique. En revanche, il semble remplir les conditions nécessaires à son emploi. C'est le principal après tout.

Je me propose de l'aider pour entrer. Enfin, je ne me sais pas vraiment comment, aussi, j'attends les instructions d'Iwan. Bien entendu, il me demande de me pousser. Avec un regard amusé, je scrute mon corps alors que je me pousse.

-Est-ce un moyen détourné pour me dire que j'ai pris du poids ? Tu es immonde Iwan !

Mon ton n'est pas sérieux en dépit des mots que je prononce. C'est une plaisanterie et il n'est pas compliqué de la comprendre.

-Attends, je te prends ton manteau !

Ma phrase est dite d'un ton précipité après que j'ai fermé la porte derrière lui alors que je le vois se diriger vers le salon. On est peut-être réputé pour être grande gueule, mais on a du savoir-vivre chez les membres de la famille Fawkes !

Installé dans le salon, il me demande de mes nouvelles. Mon regard se fait torve lorsqu'il me qualifie de vieux.

-Tu sais que tu as l'âge de mes cadets ?

Peut-être pas le plus jeune mais les deux qui nous suivent avec Wil' assurément. Il croit vraiment que je vais prendre mal sa remarque ? On s'est lancé des vacheries plus grosses quand on était enfant !

-Par contre, si je suis une momie hydratée, je ne veux même pas savoir comment tu qualifierais mes parents.

Ma voix n'est pas trop forte, de sorte à ce que seul Iwan m'entende. Quelque chose me dit que si mes parents, en particulier ma mère m'entend, je vais avoir droit au couplet sur les bébés. Cela faisait longtemps que je ne l'avais pas entendu, tiens !

-Je suppose que tu es curieux de savoir POURQUOI je suis privée de sortie ?

Ma voix est exaspérée alors que j'énonce le fait.

-Avant que je te raconte, tu veux boire quelque chose ?

Ou comment ménager un petit effet avant de raconter les évènements.
Fiche codée par NyxBanana


SING ME A SONG ✽
Le temps file et emporte les hommes... Ainsi coule le fleuve et jamais ne s'arrête...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 130

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: La belle et le manant feat Caitlyn   Mer 1 Mar - 18:38

Il ricana, un peu. Non, il ne tomberait pas amoureux de son reflet, il savait juste qu’il était plaisant à regarder –quelle ose le dire contraire ! – ce n’était en aucun cas un vantard pour autant, juste la stricte vérité ! Il haussa les épaules pour lui montrer qu’il se fichait bien de ce qu’elle était en train de lui dire et que cela lui passait totalement au-dessus de la tête ! il aurait bien voulu plaisanter un peu plus là-dessus, mais il s’était dit, au final, que cela n’était pas forcément une très bonne idée ! Il secoua un peu la tête lorsqu’elle plaisanta sur la douche et cette fois il ne put s’empêcher de répliquer, presque du tac au tac :

Dis donc, c’est que vous êtes modernes parfois ! J’espère que vous utilisez les gels douches qui sentent la bonne odeur de fleur et compagnie ! ça serait tellement dommage de rater ça !

Il se permettait de plaisanter sur cela, parce qu’elle savait parfaitement qu’il aurait adoré voir la magie, être sorcier aurait dû être un truc super sympa… plutôt que sa vie monotone de gens ordinaire, sans pouvoir. Pouvoir faire des sorts, voir des licornes et autres bêtes fantastiques, quel pied ! Enfin, on ne pouvait pas changer la génétique, un jour peut-être que si les choses changeaient il pourrait en apprendre plus. Peut-être, rien n’était dit !

Tu comptes me faire mourir de soif, à ne pas vouloir m’hydrater ? Bon c’est pas grave, j’attendrai dehors, la bouche ouverte que la pluie tombe. Pauvre de moi ! dit-il d’un peu pseudo-tragique, mais il avait du mal à contenir un ricanement stupide.

Il lui fit ensuite son sourire le plus angélique possible, pesant le pour et le contre d’une blague sur son poids ! Bien entendu, il n’avait jamais voulu rien sous-entendre ! Ils le savaient tous les deux, c’était logique qu’avec un fauteuil, il avait besoin de plus de place que debout, néanmoins vu qu’elle cherchait le bâton pour se faire battre, il fallait bien avouer que c’était quelque chose de fortement tentant :

Je n’ai jamais dit que j’étais un gentleman, galant.  J’aime bien passer pour un rustre immonde ! je trouve que ça me colle bien à la peau ! et puis c’est connu, les geeks informaticiens ne savent pas parler aux femmes. Désolé ma pauv’ Dame, c’est génétique ma connerie, faut te plaindre à mes géniteurs si cela ne te sied guère !

Il espérait qu’elle ne le ferait pas juste pour l’emmerder. Il fronça un sourcil et prit un air songeur, hésitant à revenir sur ses propos juste au cas où ! Oh et puis non, ce n’était que des plaisanteries bonnes enfant ! Caitlyn devait avoir l’habitude depuis le temps ! Il lui donna son manteau tandis qu’il essayait de prendre de ses nouvelles tandis qu’elle lui rappelait qu’il était bien plus jeune qu’elle.

Ahh mais tu sais l’âge de naissance et l’âge mental n’ont parfois rien avoir. se contenta-t-il de répondre, sans dire qui ça touchait, un peu comme le ferait un gamin ayant envie de provoquer une « amie » ou une grande sœur, au choix. tes parents ? J’ai un peu trop de respect pour les personnes du… 3ème âge pour dire quelque chose de méchant à leur encontre. Si ma mère m’entendait parler des personnes de son âge comme ça, elle me tuerait sur place. plaisanta-t-il Et ouais, j’suis curieux de savoir pourquoi tu es privée de sortie ? Mais laisse moi devine peut-être avant …. Humm.. tu as fais le mur ? Il fit mine de réfléchir, alors qu’il essayait de trouver une connerie de plus à dire Oh ! je sais, tu as mis un coussin péteur sur le fauteuil de ton patron et il n’a pas apprécié ? Tu n’as pas mangé tes légumes ? Tu as été une très très très vilaine fille ? Si ce n’est rien de tout ça je donne ma langue au chat ! Histoire de l’emmerder, elle lui proposa un verre à boire. Oh oh oh –géant vert-, ne pense pas m’entourlouper et faire durer le suspense, tu craches la raison et après j’aurais peut-être soif… et même faim. Si ta délicieuse maman a fait un bon gâteau. Tant qu’à faire, hein. Raconte tout à ton Iwanny-chou-préféré, ceci dit, j’espère être le seul affublé d’un surnom aussi stupide ! Tu sais, je suis une tombe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 372 LOCALISATION : Dans la maison de ses parents EMPLOI : directrice d’une agence d’un grand groupe bancaire

carnet personnel
DANS TA POCHE: un baume à lèvres et un mouchoir usagé. Par contre, son sac contient beaucoup plus de choses : un porte-monnaie, des clés, le dernier livre de poche qu'elle est en train de lire.
TON PATRONUS: une louve mais prendrait-il encore cette forme ? Cela est moins sûr.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: La belle et le manant feat Caitlyn   Dim 12 Mar - 12:15




La belle et le manant
Iwan • Caitlyn
-Aussi étrange que cela puisse paraître, oui, nous avons la réserve de gel douche et de shampoing comme ça à la maison. Tu veux que je les amène pour que tu puisses les prendre en photo en guise de preuve pour ceux qui pourraient douter de nous ?

Il n'est pas bien compliqué en cet instant de comprendre que je parle entre autre des Archdeacon et de leurs larbins. Ce serait bien leur genre de penser que l'hygiène n'est que pour les "purs". Ils croient vraiment qu'on est pas capable d'utiliser des produits d'entretiens quand on a pas accès à des sortilèges de nettoyage ? En même temps, c'est mieux pour eux qu'on ne puisse pas utiliser ses sortilèges sur eux pour laver les bouches des bêtises dites depuis tant d'années.

-Pourquoi pas ? Mais ce n'est pas toi que je voudrais le plus voir dans cette position pour boire.

Je ne cache pas mon ricanement en imaginant d'autres personnes qu'Iwan dans la position qu'il a décrit plus tôt. Ouais, définitivement, certains mériteraient de l'être plus que lui. Surtout si la connerie est génétique, comme il le dit.



Mon visiteur en vient à qualifier mes parents de personnes du troisième âge. Machinalement, je regarde autour de moi comme si les démons qui me servent de parents allaient surgir de leur boîte. Ils ont en effet toujours eu le chic pour apparaître dans les moments les plus gênants que c'est étonnant qu'ils ne soient pas là en cet instant.

-Bien sûr que tu es le seul à mes yeux à être mon Iwany-chou-préféré. Jamais personne ne pourra prendre cette place qui t'es chère voyons.

Mon ton est taquin alors que je mets la bouilloire à chauffer tout en prenant le gâteau que Maman a fait plutôt. La bouilloire sifflante, je la rapproche avec les différents thés qu'on a. Je fais le service alors que je mets fin au suspens.

-Le coussin péteur, c'est très surfait ! Je me souviens que des camarades de classe avaient changé un couloir en marécage avant de partir définitivement en balai de l'école.

Le moment le plus épique de notre cinquième année à Wil' et moi. On ne peut que difficilement nier que les jumeaux Weasley manquaient d'imagination pour en faire baver le vieux crapaud inquisiteur. Mon regard se fait triste au souvenir qu'il ne reste désormais plus que des souvenirs de ce génie inventif.

-J'ai fait le mur si tu veux tout savoir. Mes parents m'ont consignés car je "suis malade". Saint Merlin et toutes ses chaussettes ! J'ai 35 ans et suis donc assez grande pour faire ce que je veux !

Je repose ma tasse sur la table devant moi pour éviter les accidents du genre thé renversé afin de continuer.

-Je suis juste allée à Warwickshire Cricket ! Qu'est-ce que j'y peux si j'ai eu le malheur de rencontrer la Tywain ?

Mon visage exprime clairement le déplaisir de la fin de cette rencontre.

-T'as déjà eu l'occasion de la rencontrer cette "charmante" personne ?

Le charmant est tout à fait ironique et pas bien difficile à comprendre.
Fiche codée par NyxBanana


SING ME A SONG ✽
Le temps file et emporte les hommes... Ainsi coule le fleuve et jamais ne s'arrête...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 130

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: La belle et le manant feat Caitlyn   Lun 13 Mar - 17:39

Il gloussa un peu en l’entendant parler. Il est vrai qu’une photo pour montrer  aux Autres que les Fawkes étaient propres serait une bonne chose, mais c’était peut-être trop simple, alors il se contenta d’hausser un peu les épaules.

Boh, je pense qu’il serait plus judicieux de vous faire des tee-shirts avec une photo de vos parfums, et de vos gels douches histoire de bien faire passer le message ! Pas très glamour, mais bon, le message sera bien passé. Ou sinon tu peux faire un tee-shirt message du genre : « Moi j’me douche matin et soir avec narta dove peau douce », c’est pour ça que vos commentaires désobligeants glissent sur ma peau ! Il se tut quelques instants, analysant sa connerie, et il conclue, plutôt fier de lui Tiens, j’aime vraiment cette idée. Je crois que je vais offrir ça à Wil  pour son anniversaire, il sera ravi ! Rien que d’imaginer sa tronche en voyant « cette merveille » me fait rire.

Et le pire c’est qu’il en était capable s’il n’oubliait pas l’idée d’ici là. Il aurait peut-être même le temps de trouver quelque chose de bien plus ringard pour son pote sorcier !



Iwan avait continué ses bêtises avec les personnes du troisième âge –ses parents, ceux de Wil-, la tronche que tira Caitlyn, le fit de nouveau ricaner. On aurait dit qu’elle avait peur que les murs aient des oreilles et qu’ils s’en servent contre eux pour tout rapporter à ses parents ! Il regarda ensuite avec envie le gâteau gentiment préparer par maman Fawkes.

TTTSSSSSSS. Scuse moi, moi je ne peux pas faire de couloir marécage… Enfin plus sérieusement, heureusement que je n’ai pas eu de baguette, ça aurait été dramatique pour tout le monde je crois bien ! imaginez-le, avec ses blagues à la con, posséder tant de « pouvoirs ». Oui, ça ne fait pas envie Moi je peux proposer les boules puantes et compagnie, mais ça ne vaut pas des marécages ! Tu as gagné, mais c’est d’la triche tu possèdes des qualités qui me font impossibles à avoir !

Oui qualité et il emmerdait ceux à qui ce terme ne plaisait pas ! Chacun disait ce qu’il voulait, il était Pur, il pouvait se le permettre… du moins avec son amie. Devant des patrouilleurs, même s’il n’avait pas sa langue dans sa poche, il essayait quand même de faire plus attention à ses dires !

Moi j’ai mes parents ET Myrtille qui me couvent. Je te bats sur ce point-là ! Tu ne peux pas être victorieuse dans tous les domaines ! le mot Tywain lui donna presque des nausées. l’autre folle dingue d’Ulyana ? Je la connais, c’est elle qui m’a poussé…. sur la route.

Ca c’était la version courte, la longue aurait été plutôt, je me suis interposé entre ton frère et l’autre grognasse vu qu’ils s’engueulaient, ça n’a pas plus à l’autre pouff alors elle m’a poussé… et j’ai malencontreusement atterri sur la route et une voiture. Il préférait néanmoins la version courte, parce que pour lui, elle revenait au même.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 372 LOCALISATION : Dans la maison de ses parents EMPLOI : directrice d’une agence d’un grand groupe bancaire

carnet personnel
DANS TA POCHE: un baume à lèvres et un mouchoir usagé. Par contre, son sac contient beaucoup plus de choses : un porte-monnaie, des clés, le dernier livre de poche qu'elle est en train de lire.
TON PATRONUS: une louve mais prendrait-il encore cette forme ? Cela est moins sûr.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: La belle et le manant feat Caitlyn   Sam 25 Mar - 14:28




La belle et le manant
Iwan • Caitlyn
Je hurle de rire en l'entendant parler de tee-shirt pour Wil'. L'image est beaucoup trop drôle pour que j'arrive à me contenir.

-Merlin tout puissant ! Si tu le fais, je m'arrange pour trimballer Wil' dans Birmingham. La tête des coincés du cul d'Archdeacon sera tellement mémorable !

C'est sûr que dit comme ça, on risque un tour à la caserne de l'ordre du phénix. Sauf si on se débrouille comme il faut pour mettre une phrase un poil générique dessus. Là, on pourra rien nous dire, cela les agacera beaucoup de ne rien pouvoir faire et nous on les aura bien emmerdé comme il faut.

Oui, définitivement, cette idée de tee-shirt est super. C'est décidément avec les blagues qu'on peut avoir de très bonne idée.



Une fois confortablement installé, Iwan déclare qu'une baguette entre ses mains lui aurait valu mille et un dangers pour les autres. Mon sourire est légèrement triste lorsque je lui serre sa main quelques instants.

-Je suis sûre que cela n'aurait pas été le cas.

Mais ce n'est depuis longtemps que des pieuses paroles. La magie a disparu depuis désormais des années, comme si elle n'avait jamais existé hormis dans nos souvenirs.

J'en viens à expliquer la raison qui fait que je suis actuellement coincée chez moi. Iwan surenchérit qu'il est surveillé par plusieurs personnes.

-Et donc tu as fait le mur pour venir ici ?

Mon gloussement est plus que visible lorsque je lui déclare cette phrase.

-Faudra que tu me présentes à l'occasion cette Myrtille. Elle a l'air de ne pas s'être enfui en courant depuis le temps, c'est qu'elle doit être quelqu'un d'exceptionnel pour que ce soit le cas.

Je ne demande pas à ce qu'il me présente ces parents. D'une part, je ne suis nullement intéressée par Iwan de cette façon. D'autres parts, je crois que tous nos voisins ont appris à nous connaître avec le temps. Les joies d'être des Fawkes : on n'a même plus besoin de nous présenter !

Puis j'apprends qu'Iwan connaît cette charmante personne qu'est Ulyana Tywain. Quand j'entends les raisons qui l'ont amené à la connaître, je ne cache pas une grimace de dégout.

-Et elle est encore en poste ? Purée, nous, il faut qu'on pète un coup de travers et on se fait embarqué dans la seconde. Eux, ils provoquent des accidents et ils ont rien ? C'est scandaleux !

Et après, on ose nous faire croire qu'il y a une égalité de traitement entre sorciers et moldus ? Hypocrisie !

-Je n'ai donc pas besoin de détailler précisément qui est cette charmante personne. J'étais donc à Warwickshire Cricket pour profiter du beau temps et on a discuté un peu.

Ça pour discuter, on a discuté !

-Elle a sorti sa propagande en bon toutou, j'ai réussi à me contenir en prenant la fuite.

Je bois une gorgée avant de continuer.

-Franchement, il n'a pas de soucis à se faire : sa propagande fonctionne très bien auprès de ses suppôts.
Fiche codée par NyxBanana


SING ME A SONG ✽
Le temps file et emporte les hommes... Ainsi coule le fleuve et jamais ne s'arrête...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 130

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: La belle et le manant feat Caitlyn   Dim 26 Mar - 11:54

S’il le faisait ? Vu comme elle était en train de se bidonner, bien sûr qu’il allait le faire ! Et puis il fallait bien avouer que ça serait bien drôle comme image de Wil ! Rien que pour voir sa tronche en voyant le tee-shirt, ça valait le coup. Iwan eut un petit sourire en coin avant d’hocher doucement la tête.

Okay je m’en occupe, mais il faut que tu me dises la couleur du tee-shirt et surtout la taille qu’il met histoire qu’il lui aille quand même bien ! S’il était ridicule avec ça enlèverait franchement tout son charme !

Et il faudrait bien sûr faire attention s’ils ne voulaient pas risquer de finir enfermer quelque part parce que ces coincés de l’ODP ne comprendraient pas que c’était une vulgaire blague ! Certains (pour ne pas dire tous, mais ce n’est pas bien de faire des généralités) manquaient franchement d’humeur, alors bon ! Ils continuèrent de plaisanter sur des petites choses et notamment sur le danger qu’Iwan était avec une baguette entre ses mimines ! Il n’était pas con, ni réellement maladroit, mais il aimait tellement les blagues stupides et les expériences que c’était ça qui aurait été le plus dangereux pour les autres. Voyant que le sujet avait l’air de rendre triste son amie, il préféra se taire un instant sur la question et se contenta d’acquiescer doucement. Il en vint donc à lui « avouer » qu’il était fliqué par un peu tout le monde chez lui, entre son handicap et le fait qu’il n’avait jamais eu un bon système immunitaire –pour ne pas dire qu’il était immunodéficient- mais ses derniers cachets avaient l’air de pas trop mal marcher.

Non, j’ai quand même pas fait le mur… même si au final c’est quand même un peu l’idée. Il lui sourit avant d’ajouter Tu n’as qu’à passer à la maison, elle y sera probablement… mais je te préviens, elle est timide surtout avec les étrangers. Evite de trop plaisanter, elle a déjà du mal avec mes blagues alors avec les tiennes… je ne voudrais pas que tu me la traumatises la pauvre.

Non, il adorait son esclave, sa petite Myrtille qui était plus une camarade qu’une esclave d’ailleurs à ses yeux. Le sujet devint un peu plus « houleux » pour lui quand ils commencèrent à parler de l’autre gourdasse de Tywain.

Bah ouais, tu ne comprends pas ?! Madame est innocente, c’est juste un incident qu’ils ont considéré, un geste comme ça qui a mal fini. Elle n’a pas voulu être violente, c’est de ma faute, un peu, parce que je n’aurais pas dû m’interposer. Blablabla. U connais leur connerie, je ne vais pas te l’expliquer en long, en large et en travers !

Cait’ ne tarda pas à lui compter sa propre histoire, il but un peu histoire de se rafraîchir le gosier, parce que, pipelette comme il était, il commençait à avoir la gorge sèche à force de trop parler !- bon d’accord, c’était peut-être une simple excuse pour boire un peu, mais chut- !

Elle t’a raconté quoi connerie, que je me gausse un peu ? Il soupira avant de rajouter Il faut croire que les gens ont eu le cerveau lavé… je ne comprends pas comment ce genre de choses peut marcher encore aujourd’hui.

Il soupira doucement, malheureusement, il ne pouvait pas refaire le monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 372 LOCALISATION : Dans la maison de ses parents EMPLOI : directrice d’une agence d’un grand groupe bancaire

carnet personnel
DANS TA POCHE: un baume à lèvres et un mouchoir usagé. Par contre, son sac contient beaucoup plus de choses : un porte-monnaie, des clés, le dernier livre de poche qu'elle est en train de lire.
TON PATRONUS: une louve mais prendrait-il encore cette forme ? Cela est moins sûr.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: La belle et le manant feat Caitlyn   Ven 21 Avr - 21:33




La belle et le manant
Iwan • Caitlyn
Avec toutes les difficultés du monde, je parviens à calmer mon fou-rire pour réfléchir à ses questions. Celles-ci sont extrêmement sérieuses, il faut donc y prêter toute l'attention nécessaire pour y réfléchir.

-Pour la taille, ce n'est pas un soucis. Comme tu peux le voir, il est sorti. J'aurais aucun mal à aller piquer un tee-shirt dans son armoire ou dans le panier à linge avant que tu partes. Et s'il doit apparaître avant, bah, je trouverais bien une excuse.

En cet instant, des dizaines d'excuses me viennent à l'esprit. Merci l'entraînement quand j'étais petite !

-Par contre, pour la couleur j'hésite : rouge avec écriture doré ou vert avec écriture argent ? Cela serait bien rigolo si c'est vert mais je doute que mon jumeau le porte. Rouge et or étaient les couleurs de la maison Gryffondor, celle où est allé Wil' à Poudlard. Vert et Argent sont celles de Serpentard, la maison ennemie héréditaire de Gryffondor.

Je prends soin de lui expliquer mon choix de couleur. Cela a du bon de pouvoir évoquer son passé sans s'attirer au mieux des regards de reproches. Bien sûr, on doit réexpliquer en permanence nos références mais au moins, on rappelle que cette période de notre existence a bel et bien existé.

-Partons sur du rouge et or, non ?

Même si je semble avoir fait un choix, mon ton est hésitant et invite Iwan à donner son avis.

-N'empêche, j'ai hâte de voir sa tronche !

Quand il m'invite à passer chez lui pour que je puisse rencontrer à l'occasion Myrtille, je rayonne de bonheur. En plus de rencontrer cette jeune fille dont mon ami ne cesse de parler en bien, je vais pouvoir légalement fuir la veille attentive de ma famille. Joie, bonheur et cotillons !

-Et ben, c'est régler ! Je passerai à l'occasion pour la rencontrer ! Dis-moi quand tu veux que je passe ! J'ai pas grand chose à faire en ce moment, c'est quand tu veux du coup ! Par contre...

Je prends une expression vexée pour continuer ma phrase.

-Je suis outrée, Môsieur Fletcher, que vous ayez un tel avis sur ma personne. Je n'ai jamais fait peur à qui que ce soit.

Bien sûr, je ne compte pas les employés que j'ai de temps à autre terroriser au travail afin de m'assurer qu'ils se dépêchent pour régler le problème qu'ils ont fait. Mis à part ça, je suis la gentillesse même.

Puis, j'en viens à raconter ma rencontre avec la charmante Ulyana Tywain. Quand je l'apprends, je me lève, profondément outrée, afin d'arpenter la pièce.

-Peuh ! Ce n'est pas parce que tu te sois interposé dans une dispute ou autre truc que tu dois te retrouver dans ta situation ! Je suis certaine que si la dispute avait été entre elle et un pur, la Tywain aurait été destituée et en tôle. Mais bon, c'est même pas sûr, surtout si elle lèche bien les boules d'Archdeacon comme il faut !

-Langage Caitlyn !

-Désolée Maman !

La voix de ma mère a claqué aussi vite qu'un sortilège bien placé. Automatiquement après la réprimande maternelle, je réponds une excuse. J'ai beau avoir 35 ans, si Maman Fawkes veut quelque chose, on obéit.

-Connerie est un faible mot pour décrire ce qu'elle m'a dit.

Sur ces mots, j'arrête de tourner comme un lion en cage pour m'affaler dans le siège.

-Naïvement, j'ai essayé d'expliquer à la Tywain que tous les sorciers ne sont pas des mangemorts. Je lui ai raconté comment à 15 ans, j'ai appris que le plus grand salopard que le monde sorcier ait jamais connu, celui pour lequel un tabou de fait a été instauré sur son nom, était de retour. Comment, à 17 ans, tout juste majeur pour les sorciers, j'ai soigné des gosses de 10 ans qui se sont fait torturés en retenue car ils ont pas voulu torturés leur camarade.

Mon ventre se serre violemment alors que je raconte avec davantage de détails cette période que j'ai raconté succinctement à la patrouilleuse. Mon regard se fait fuyant alors que je me remémore ces jours sombres. Même si je le cache profondément, je ne pourrais jamais réellement oublier cette période. J'ai bien été trop marquée par ce que j'ai vu pour parvenir à prendre de la distance malgré les années passées.

-Après que je lui ai dit ça, elle m'a plus ou moins fait comprendre qu'elle trouvait normal que des enfants aient été réduits en esclavage parce que des tarés ont fait des carnages.

Je me tais pendant quelques instants, le temps de rassembler mes pensées.

-Ajouté à ça qu'elle a dénigré les risques inconsidérés que mon père a pris pour que son monde si joyeux puisse voir le jour... Je suis partie avant de me retrouver au poste pour l'avoir battu à mort.

Ma conclusion se finit sur un soupir. Pendant quelques instants, je regrette de ne pas avoir amener d'alcool fort. J'aurais bien besoin d'un remontant.
Fiche codée par NyxBanana


SING ME A SONG ✽
Le temps file et emporte les hommes... Ainsi coule le fleuve et jamais ne s'arrête...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 130

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: La belle et le manant feat Caitlyn   Mer 26 Avr - 18:06

Iwan eut un petit rire en l’imaginant voler un tee-shirt à son jumeau histoire de voir la taille qu’il faisait, il avait envie d’ennuyer un peu son amie avec cela d’ailleurs. Il prit un air faussement choqué avant de lui sortir :

Tu ne connais même pas la taille de ton jumeau mais c’est une honte ! A sa place je te péterai une esclandre ! Je suis tellement choqué je croyais que vous vous connaissiez par cœur ! Il gloussa un peu avant de rajouter Et tu vas lui servir quoi comme excuse ? Je suis désolée je m’ennuyais de toi j’avais besoin de sentir ton odeur ?

Le pire c’est que si ça se trouve elle en était capable et c’était son idée de départ. Avec elle, il savait qu’il  pouvait s’attendre à tout ! La suite, malgré les explications de la jeune femme le laissa un peu perplexe voire même un peu perdu. C’était quoi encore cette histoire débile de maison rivale ; à 35 ans et quelques il ne fallait pas lui faire croire quand même que c’était quelque chose d’important. Un peu blasé, il leva un sourcil tentant de trouver les mots les plus adéquats :

Il n’a pas un peu passé l’âge pour ce genre de chose, comme ne pas aimer le vert pour une histoire de maison ennemie ? Il a quel âge au juste ? Bon, il doit il y avoir quand même une bonne raison là-dessous, je ne dis pas le contraire, mais quand même, pour l’instant dit comme cela, c’est juste étrange pour ne pas dire que ça frise un peu le ridicule. Faut vous aimer quelle que soit cette maison, j’suis juste y’a des gens bien chez serpentrucs. Il soupira avant de rajouter quand même mais s’il aime le rouge et or partons sur le rouge et or ! Le but c’est de lui faire zizir ! pas zizi, hein, zizir, comme plaisir.

Les deux amis avaient ensuite parlé de Myrtille –et d‘autres choses- mais visiblement c’était surtout la jeune femme qui intéressait et attirait l’attention de son amie bien qu’il ne comprenne pas bien pourquoi au juste. Il haussa un peu les épaules

Appelle-moi, et je te dirai si je suis libre ou pas, ou sinon viens à l’improviste mais je suis pas sûr d’être chez moi ! Enfin comme on habite à côté, il n’y aurait de toute manière pas mort d’homme. Il eut un petit ricanement  Tu n’as jamais fait peur à personne ? Alors si c’est le cas je suis la reine d’Angleterre moi ! Est-ce que je ressemble à Nenya Archdescons ? Non. Alors voilà !

Et de la charmante personne qu’était la reine, ils passèrent à la charmante chef des patrouilleurs ! Il haussa les épaules avant de soupirer. Il allait répliquer mais l’intervention de la mère de Cait le coupa totalement dans son élan, et il tenta de ne pas se mettre à rire de se faire reprendre de la sorte à son âge ! C’était si mignon !!

Ouais enfin, je te rappelle que je suis Pur et c’est moi qui suis blessé, du coup, elle doit être bien protégée par le Gouvernement, tu comprends, elle doit faire de si bon états de service. Blablabla conneries ! Il l’avait bien écoutée décrire son souci, mais il ne savait pas trop quoi répondre, qu’est-ce qu’il y avait à dire de toute manière ? Pas grand-chose probablement ! Un jour, tous ces gens-là se retrouveront probablement à la vérité Cait. Ils comprendront à quel point ils ont été con, autant pour les enfants et ado d’aujourd’hui qui ont vécu qu’avec ce monde, on peut comprendre ce point de vue… autant pour les plus âgés je ne sais pas comment ils peuvent accepter tout ça. Mais malheureusement, on ne peut pas vraiment changer le choses en tapant du doigt, n’est-ce pas ? Il se tut quelques instants avant de continuer Il vaut mieux les ignorer, ce qu’elle cherche c’est à te provoquer pour prouver que vous, les Fawkes, vous êtes tous les mêmes. Ne tombe plus dans ces pièges même si c’est sûrement plus facile à dire qu’à faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 372 LOCALISATION : Dans la maison de ses parents EMPLOI : directrice d’une agence d’un grand groupe bancaire

carnet personnel
DANS TA POCHE: un baume à lèvres et un mouchoir usagé. Par contre, son sac contient beaucoup plus de choses : un porte-monnaie, des clés, le dernier livre de poche qu'elle est en train de lire.
TON PATRONUS: une louve mais prendrait-il encore cette forme ? Cela est moins sûr.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: La belle et le manant feat Caitlyn   Mar 13 Juin - 15:19




La belle et le manant
Iwan • Caitlyn
Mon sourire est moqueur lorsque Iwan me déclare être choqué ne pas savoir la taille de mon frère jumeau. Dans la continuité de la conversation, je déclare crânement :

-Mais qui a dit que les vêtements d'homme dans mon armoire sont ceux de mon frère ?

Néanmoins, ce qui me semblait être une plaisanterie me coupe brusquement toute envie de rire. Même si cela est anodin, les conséquences pour moi et mon petit ami peuvent être inimaginables si une autre personne qu'Iwan m'avait entendu.

-Garde ça pour toi, tu veux ?

Je ne suis pas suppliante mais une certaine appréhension est lisible dans mon regard. Même si nous en montrons rien, la soi-disant liberté accordée aux familles telles que la mienne apparaît brusquement dans sa cruelle réalité. Impossible d'aimer au grand jour si nous n'étions pas marié auparavant. Quelque part, j'ai la chance que mon aimé soit de ma famille. Si nous étions de familles différentes, cela aurait été bien plus compliqué à gérer sans attirer les soupçons. Amèrement, je me dis que les décès de mon oncle et de ma tante facilitent les choses.

Pour changer de sujet, on en vient à parler de la couleur du tee-shirt. Je lui fais part de vouloir privilégier le sang et or au vert et argent. Iwan m'interroge sur Gryffondor et Serpentard, les deux maisons qui se haïssaient. Avec un certain plaisir, je lui explique les raisons.

-C'est une histoire assez complexe, je vais de faire simple. D'après la légende, deux des quatre fondateurs de Poudlard, Godric Gryffondor et Salazar Serpentard, se sont violemment disputé pour savoir qui serait admis à l'école. Gryffondor voulait accepter tout le monde, Serpentard seulement les enfants des lignées sorcières. C'est qu'il n'était pas fan des moldus, les personnes sans magie. La dispute a abouti au départ de Serpentard de Poudlard. Cette hostilité s'est transmise aux membres des maisons qu'ils ont fondé.

J'inspire profondément avant de continuer.

-Je ne sais pas ce que tu sais de la guerre qui a eu chez nous mais... Il faut que tu comprennes bien qu'une grande majorité des mangemorts venaient de Serpentard. Le mage noir lui-même a été réparti là-bas. Il s'est toujours revendiqué comme étant le descendant de Serpentard et qu'il allait continuer l'oeuvre de son ancêtre en éradiquant tous les moldus.

Soudain, mon esprit divague vers Archibald Yaxley. Je ne l'ai jamais cotoyé mais Papa a très souvent pesté contre lui durant les années transitoires en étant persuadé qu'il était mangemort. Qu'il le soit ou non n'a pas d'importance car, s'il n'a pas pris la marque, il n'a jamais réellement caché sa sympathie pour les mangemorts. Dire que ce type jouit quasiment autant voir plus de liberté que nous ! C'est rien à y compris pour ce qui se passe dans la tête de notre cher roi.

-Disons que, pour la symbolique, le rouge et or ira mieux.

La conclusion est bancale mais je pense qu'Iwan a compris la symbolique entourant les couleurs de Serpentard. Néanmoins, dans un sursaut d'orgueil, je rajoute :

-Même si le bleu et bronze restent le mieux. C'est la couleur de ma maison, Serdaigle ! La dernière maison, Poufsouffle, avait les couleurs jaune et noir.

J'ai ainsi fini le tour des maisons de Poudlard. Comme ça, Iwan ne sera pas trop déconcerté la prochaine fois qu'on l'évoquera devant lui.

On convient ensuite d'une visite de ma part chez Iwan afin que je puisse rencontrer la personne qui le supporte quotidiennement.

-En même temps, tu es bien plus sexy que la reine. Pas le premier selon mes critères mais tu es assez haut dans mon classement. Pas bien compliqué de faire mieux que la famille Archdeacon en même temps.

Le premier sur ma liste est mon petit ami. Cette question ne devrait pas se poser.

Lorsque je raconte mes déboires avec Ulyana Tywain, ceux qu'a rencontré Iwan m'insurge. Sa réaction résume assez bien ma pensée, bien qu'elle soit surement plus polie que ce j'aurais dit.

-Pourquoi crois-tu que je suis partie avant de lui exploser le nez ? Enfin, c'est sûr que, le jour où son précieux gouvernement tombera, je ne serais pas de celle qui empêchera les débordements de la foule à l'égard de ces collabos actifs.

C'est moche mais j'estime que cela ne sera que justice pour toutes les injustices que nous connaissons.
Fiche codée par NyxBanana


SING ME A SONG ✽
Le temps file et emporte les hommes... Ainsi coule le fleuve et jamais ne s'arrête...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 130

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: La belle et le manant feat Caitlyn   Sam 17 Juin - 10:57

Il acquiesça doucement lorsqu’elle lui demanda de garder ça pour lui, de toute manière d’ici quelques heures, il aurait déjà probablement oublié ce qu’il avait dit, elle n’avait pas besoin de s’en faire avec ça. Mais ce n’était pas forcément une précision qu’il voulait vraiment apporter ! Il lui fit un petit clin d’œil avant d’ajouter Je dirai que des fois tu aimes bien passer pour un mec, j’suis sûr que ça passera crème ! Pourquoi pas après tout ? Elle avait bien le droit de s’habiller totalement en mec si elle en avait envie ! Ils ne tardèrent ensuite pas à reparler « magie » avec des soi-disant maisons de…. D’école ? Il n’en était pas certain, il écouta avec attention les explications de Caitlyn mais il n’était pas certain de tout retenir. Il fallait bien avouer que c’était un peu compliqué, toutes ces informations dans chacune de leur discussion. Et c’était quand même fou de transmettre des rivalités comme ça sur des centaines et des centaines d’années. Il fallait bien avouer que cela laissait un peu le garçon songeur. Il finit par simplement hausser les épaules avant de lui faire un petit sourire radieux ca marche pour tes couleurs, mais il faudra me le rappeler, j’ai parfois la tête comme une passoire, ça rentre par une oreille, et l’info ressort de suite par l’autre… pas très pratique ! Il se tut quelques instants avant d’ajouter Et tu me verrais bien dans laquelle de vos maisons, même si au final, à part les noms que tu as dis, je ne sais pas trop à quoi ça correspond ! .

Bientôt, ils avaient changé de sujet pour en aborder un « plus léger ». Il haussa un sourcil, avant de lui dédier son plus beau sourire, lorsqu’elle lui dit avec plus ou moins de sous-entendu qu’elle le trouvait sexy. Il adorait ce genre de compliments ! Je suis très haut dans ton classement ? et bien je suis ravi de l’apprendre. Tu ne veux pas le répéter que je pusse l’enregistrer ? ca fera du bien à mon égo de temps en temps. Nouveau sourire. Et de là, ils étaient passés au sujet fâcheux dUly’. Boh, il n’y a pas qu’elle, mais bon c’est vrai que rien que de voir sa tronche, ça me donne de l’urticaire. Si elle pouvait disparaitre de la circulation, ça serait un grand bien pour l’humanité, je peux te l’assurer ! Il soupira doucement Et puis, il faut bien le dire et se l’avouer, pour l’instant, je suis désolé pour toi mais ce gouvernement n’est pas prêt de tomber tu le sais ? Ils sont bien ancrés et ont plein de soutiens…. Il haussa les épaules en soupirant doucement Et je ne vois pas vraiment comment cela pourrait changer pour l’instant ! Et surtout, est-ce que celui qui le remplacera ne sera pas pire Cait ? C’est bien de foutre un l’air un gouvernement, mais l’après, il faut aussi y penser ! Et dans cette hypothèse c’était vraiment ça qui était le plus inquiétant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La belle et le manant feat Caitlyn   

Revenir en haut Aller en bas
 

La belle et le manant feat Caitlyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» B°3, la blonde, la belle et la brute [Feat Mog & Seira]
» CORALEEN MCDOUGALL ► Kristina Pimenova - Papa ! Viens manger ta glace, elle va refroidir.
» (f) maléfique de la belle au bois dormant feat anne hathaway ▲ contagious chemistry.
» La belle et le connard || Feat Ainia [550]
» CAITLYN M. DI-ROSA ► Eva Longoria

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Broad Street :: Pixie Dust :: Demeure Fawkes-