Write it on the skyline
FACTS

La ville de Birmingham compte actuellement 22 Purs, 6 Purifiés et 25 Impurs, la Résistance semble recruter plus de membres que l'Ordre du Phénix, il serait peut être bon de se méfier de ce regroupement.
Les les femmes deviennent importantes et prédominantes, au détriment du sexe masculin, pourtant si charmant.




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Write it on the skyline



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Se présenter :: validés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



MESSAGES : 35 EMPLOI : esclave d'Ana Blackwood et donc aussi de sa famille

carnet personnel
DANS TA POCHE: un bijou de valeur qu'elle aurait volé par pur amour pour la jolie chose, un couteau qu'elle aurait réussi à subtiliser, ou un chewing-gum au parfum intemporel de fraise chimique qu'elle affectionne tout particulièrement.
TON PATRONUS: Son patronus serait le serpent qui rampe et se faufile pour mordre, plaqué derrière sa carapace luisante qu'il n'abandonne qu'à un rare moment de faiblesse, la mue, pour se construire une armure encore plus grande. Elle s'imagine un long cobra argenté épousant la forme du monde, tel une parure. Ou, à son image toujours, son patronus pourrait également être le renard bondissant, furtif et malin qui vole la poule aux œufs d'or pour se régaler du jaune d'œuf juteux.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Write it on the skyline   Ven 30 Déc - 19:06

Bonsoir !  



Eurydice Dal Salan

L'existence est une comédie absurde qui se joue devant la multitude et se termine dans la solitude.



Eurydice a quinze petite années et des poussières derrière elle et est née un7 juin à 22h22. Son nom frappe un gong qui sonne comme préjudice. Comme l'épouse tragique du poète, un serpent malsain lui empêcha l'accès au bonheur pour l'offrir à Hadès, la privant d'une innocence qui s'annonçait bien trop belle. Son serpent à elle était logé au plus profond de ses entrailles et empoisonna son sang.
Elle est issue d'un sang qui fut vénéré pendant des siècles pour sa pureté et son pouvoir, un sang qui lui aurait octroyé un petit air suffisant et aurait fait fleurir dans sa bouche pulpeuse des remarques lancinantes; dans un autre monde, elle aurait été libre, puissante, riche, prédestinée au plus splendide des destins qu'elle aurait croqué à pleines dents. Dans un autre monde... Ici, elle n'est purement qu'une impureté, une sorcière pure, l'engeance du démon, à ce qu'on lui racontait. Une maladie, une vile petite créature. 
Pour avoir une ébauche d'idées à son sujet, il faudrait qu'elle parle, qu'elle sorte sa cage d'être asservi. Et puis, Eurydice n'est pas non plus bien définie; son essence reste floue sur les bords, c'est une adolescente qui, elle-même, ne sait qui elle est. Elle se module au monde autour et à ce qu'il attend d'elle. Son caractère est ce qu'il est sur une certaine période, il sera tout autre pour un autre fragment de temps, selon ce que la vie décide de faire d'elle.
Néanmoins, on pourrait la décrire en un certain nombre de mots :
- égoïste. C'est sa technique de survie, même si elle n'en a pas conscience.
- orgueilleuse.
- changeante. Les traumatismes qui ont marqué son esprit de valeurs flouées reprennent parfois le dessus, sous forme de crise ou de contradiction à elle-même. De même, elle pourra passer de la plus soumise des esclaves à une jeune fille furibonde, sauvage et révoltée.
-acerbe et moqueuse. Eurydice est méchante et blessante dans ses paroles -quand elle ne risque rien derrière, c'est comme une seconde nature chez elle. On ne sait pas vraiment si cela reflète ce qu'elle pense et est, ou reflète juste une difficulté à s'exprimer sans employer la violence qu'elle a toujours subie comme mode de communication, mais le fait est que les mots qui sortent de cette petite femme sont durs.
- curieuse. Elle a soif et est avide de connaissances, d'informations, de parts de vie des autres qui la nourrissent, qui lui confèrent pour elle-même une certaine importance, qui lui montrent le monde et dont elle tire les mêmes plaisirs que ceux qu'on a à écouter un conte.  
- voleuse. Tout ce qui brille attire son œil qui, comme en réponse à cela, s'illumine d'une force incroyable. L'argent est une possession -chose qu'elle n'a, au grand jamais, expérimentée-, posséder permet d'être quelqu'un, avoir une identité permet de la changer pour manipuler; être quelqu'un de riche et manipulateur amène le pouvoir. Elle ne raisonne pas consciemment ainsi, mais son subconscient l'a compris. Son cœur se brise et l'éclat de ses yeux s'en va quand elle abandonne le rêve et comprend la distance énorme entre elle et le diadème à quelques pas d'elle.
- maline. Elle l'espère, en tous cas; elle veut tirer ses ficelles dans ce monde. Elle fonde sa confiance en elle sur son intelligence, qu'on ne pourra pas lui enlever.
- humaine. Bourrée de failles, de doutes et d'émotions vives qu'elle cherche à cacher. Ce dont elle ne se rend pas compte, c'est que sa volonté de les dissimuler souligne encore ses failles.
- infantile voir capricieuse.
Elle est de nationalité anglaise, mais qu'importe ce titre lorsqu'il est pour elle dénué de droits ? Elle n'en tire d'ailleurs aucune fierté. Qu'est-ce qu'un pays lorsqu'on ne connaît qu'une ville ? Ce titre indique sa place dans le monde, mais elle ne sait pas ce que c'est que le monde.
Elle a eu un autre père que le démon - oui, elle aime cette idée d'être maudite qui lui offre au moins un destin; mais son impact dans sa vie fut bien plus minime que le celui-ci. Avant qu'elle lui soit arraché, il lui aura toujours répété avec ferveur qu'elle était la descendante d'une grande famille pure, qu'elle était supérieure. Il répétait son nom de famille frénétiquement, comme pour se convaincre lui-même qu'il en avait un. Aujourd'hui, il n'est plus là, ce patronyme flamboyant a disparu et elle n'est l'héritière de rien; comme tous les impurs, elle est orpheline. Pour ce qu'elle peut en avoir à foutre...
Esclave, ce n'est pas d'elle que dépend son droit à la vie. Ce qu'elle bouffe ne lui appartient même pas au moment où elle le chie. Elle ne possède rien. L'or, les diamants et la richesse font briller ses yeux d'enfant et secouent son cœur.
Dans un autre monde, une autre Eurydice aurait été celle qui essaie tout, qui embrasse la diversité, griffant le torse musclé d'un garçon où glissant ses mains entre les mèches de cheveux d'une fille. L'Eurydice qui a quitté papa à huit ans ne se souvient que d'une expérience catastrophique avec un sang mêlé de l'orphelinat qui en connaissait autant sur l'amour qu'elle. Ses lèvres ne lui ont laissé qu'un goût amer de ne pas s'appartenir, sensation qu'elle juge un peu trop redondante dans sa vie. Pour ce qui est de l'amour, elle n'y croit pas trop : c'est trop loin pour elle, c'est bon pour les romans.
Son père l'a instruite pendant huit ans du mieux qu'il pouvait, la faisant travailler intensivement, d'arrache pieds, répétant avec une frénésie maladive qu'une Dal Salan -ce fameux nom- s'élevait par son esprit. Depuis, Eurydice dévore avec passion le peu de livres et d'informations qui lui tombent sous la main et s'en nourrit avidement. Son attrait du savoir, quel qu'il soit, fait d'elle une petite espionne hors pair; ce savoir est la seule chose qu'elle peut posséder. C'est sûrement pour cela que la première chose qu'elle ait volée, à l'étalage d'un marchant, fut un livre. Elle préfère oublier les souffrances corporelles qui ont suivi la découverte de son précieux Peter Pan, qu'elle couvait comme un nourrisson.
Eurydice centre son monde sur sa personne. Elle suit ses intérêts immédiats et ne s'octroie pas le plaisir de s'élever pour les grandes idées conceptuelles alors qu'elle doit chaque jour se battre pour sa propre survie, mentale ou physique. Elle ne connaît rien à la politique - malgré qu'elle se plaise à grappiller les informations dans les conversations des purs. Sans vraiment en avoir conscience, elle est une dust, mais ses allégeances pourraient bien changer si la flamme révoltée en elle se réveillait.
Son patronus serait le serpent qui rampe et se faufile pour mordre, plaqué derrière sa carapace luisante qu'il n'abandonne qu'à un rare moment de faiblesse, la mue, pour se construire une armure encore plus grande. Elle s'imagine un long cobra argenté épousant la forme du monde, tel une parure. Ou, à son image toujours, son patronus pourrait également être le renard bondissant, furtif et malin qui vole la poule aux œufs d'or pour se régaler du jaune d'œuf juteux.
dust

toi et le gouvernement


Que penses-tu du gouvernement actuel ? As-tu des liens avec lui ? Eurydice ne pense pas grand chose du gouvernement, c'est une idée bien trop abstraite pour elle, elle n'a pas de ressentiment spécial à leur égard; elle se sent un peu comme une marionnette aux prises d'un marionnettiste; le marionnettiste fait immanquablement partie de sa vie qu'il organise mais elle n'a aucune prise sur lui, il est au dessus, et elle ne le voit jamais vraiment. Elle sait que la politique est un jeu de manipulation, un jeu qui pourrait très bien l'amuser si elle y avait sa place; mais sa naissance a décidé pour elle qu'elle resterait en coulisse assister les plus grands. Elle l'accepte parfaitement, n'a pas de ressentiment non plus avec ça, ne se lève pas en hurlant à l'injustice parce qu'elle a grandi là-dedans et que cela a beau lui sembler détestable, c'est la vie, c'est sa vie. Mais si un jour la chance devait tourner, alors elle serait la première à la saisir en assassinant froidement tous les gens qui l'ont faite chier tout ce temps.

Es-tu au courant du mouvement de rébellion ? Si oui, es-tu en sa faveur ? Elle en a entendu parler, bien sûr -ses oreilles ont toujours traîné un peu partout, puisqu'on ne se méfie pas d'une petite fille frêle comme elle. Elle ne considère pas ça comme son combat immédiat, tout simplement parce que cette résistance ne l'a jamais touchée avec proximité pour qu'elle se rende compte de son existence; c'est encore un peu abstrait pour elle. Elle serait bien sûr de son côté si elle y trouvait son compte personnel.

Que penses-tu de l'Ordre du Phénix ? As-tu des liens avec lui ? L'ordre du Phénix n'est rien de plus ou de moins pour elle que les "keufs" dans notre monde, des keufs un peu malsains, mais des keufs quand même. Elle sait que c'est encore une nouvelle bride à sa liberté mais l'a accepté; elle évite juste de se frotter à eux mais les observe. Elle apprend à les dompter, ce qui leur plaît ou non, pour pouvoir un jour évaluer sa marge d'action et de liberté, et sait les brosser dans le sens du poil. Et également parce que son instinct de survie lui souffle qu'ils pourraient se faire un plaisir de lui faire du mal. Dans la jungle de sa vie, ils sont des prédateurs comme d'autres.

Explique nous ton point de vue sur le statut de sang Eurydice a deux faces : la face froide et intouchable qui regarde le monde avec hauteur et semble se délecter de sa personne, et, brusquement, elle peut se métamorphoser complètement pour redevenir une petite chose qui se dégoûte elle-même de sa propre souillure, qui s'abaisserait soudain aux plus immondes des ordres pour satisfaire son besoin de se repentir, comme on le lui a gravé dans la chair enfant, ou qui se supprimerait simplement (si le souvenir d'une voix rauque ne lui hurlait pas en elle que c'est lâche et qu'une souillure comme elle doit réparer ses erreurs avant de penser à elle égoïstement).

Es-tu pour ou contre le retour de la magie ? Se sachant sorcière pure et trouvant ça fantastique que la magie existe, elle rêve à la magie comme une enfant rêve au père Noël - les deux choses dont d'ailleurs tout à fait similaires -, et, au fond, aimerait beaucoup en voir. Savoir que celle-ci coule en elle la remplit d'une euphorie, d'une grande fierté et, dans la minute qui suit, d'un profond dégoût et d'une peur incontrôlable. En y pensant, elle se sent alors très faible et surtout, très, très indésirable, comme une chose qui ne devrait pas exister, un animal galeux et sale. Elle a comme envie de supplier à genoux la terre entière de lui pardonner d'être ce qu'elle est. Elle éprouve alors une envie féroce de se faire du mal, et, en fait, de se soumettre. Cela peut entraîner parfois des comportements complètement bipolaires. Elle se dégoûte d'avoir eu ces pensées positives envers la magie qui la révulse et la terrifie.
Ces ressentiments, hérités de plusieurs années de violences physiques et de propagande, ne sont pas contrôlables et sont à l'opposé total de ce qu'Eurydice serait et est la maltraitance mise à part.

derrière l'écran

pseudo/prénom Ludmila, "El Blue" au début  âge 15 ans  région Ile-de-France  comment nous as-tu trouvé ? via infinite Rpg  un autre petit mot ? ici +  souhaites-tu être parrainé après ta validation ? j'aimerai bien ! Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 35 EMPLOI : esclave d'Ana Blackwood et donc aussi de sa famille

carnet personnel
DANS TA POCHE: un bijou de valeur qu'elle aurait volé par pur amour pour la jolie chose, un couteau qu'elle aurait réussi à subtiliser, ou un chewing-gum au parfum intemporel de fraise chimique qu'elle affectionne tout particulièrement.
TON PATRONUS: Son patronus serait le serpent qui rampe et se faufile pour mordre, plaqué derrière sa carapace luisante qu'il n'abandonne qu'à un rare moment de faiblesse, la mue, pour se construire une armure encore plus grande. Elle s'imagine un long cobra argenté épousant la forme du monde, tel une parure. Ou, à son image toujours, son patronus pourrait également être le renard bondissant, furtif et malin qui vole la poule aux œufs d'or pour se régaler du jaune d'œuf juteux.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Write it on the skyline   Ven 30 Déc - 19:06



un truc ici, si tu veux

une petite (ou grande) citation





contes nous ton histoire
Eurydice n'a que quelques petites années derrière elle. Elle est née de deux impurs autorisés à se reproduire et a pu vivre avec son père jusqu'à l'âge de huit ans, où ses pouvoirs se sont déclarés. Son père était nommé Elios Dal Salan. Le temps obligeant, elle n'a gardé qu'une caricature comme souvenir de lui. Elle se souvient d'un petit homme (elle-même en a hérité : elle atteint de justesse les 1m60) criant à tout va qu'elle était pure, lui répétant son nom avec conviction, qu'elle ne devait jamais oublier. Un peu fou, il l'aimait sûrement plus parce qu'elle était le prolongement de lui-même, en étant sa fille, que réellement pour elle; mais il était aimant et protecteur. Il lui contait la guerre pour se persuader que ses beaux jours reviendraient, il avait dû être un homme fier qui avait très mal vécu d'être mis en esclavage et s'était brisé en mille morceaux. En tous les cas, il l'éduqua du mieux qu'il le pouvait, répétant à qui voulait bien l'entendre que sa fille était une Dal Salan et méritait une instruction de princesse (il appuyait toujours sur ces mots en particulier).
La jeune fille a vécu les deux extrêmes; on lui a appris qu'elle était hors commun et supérieure à tous, puis elle est arrivée à l'orphelinat. Elle s'est alors comportée comme la peste capricieuse qu'elle avait toujours été; les douleurs qui lui ont été faites dépassaient tout ce que la petite fille aurait pu imaginer. On lui a rabattu d'autre valeurs que celles de son enfance, l'inscrivant au fer rouge dans sa chair à l'aide de différentes techniques de torture. On lui a appris que ce n'était pas elle qui se servait des autres, mais les autres qui avaient absolument tous les droits sur elle. On lui a appris à coup d'injures, si bien que, malgré ses caprices, c'est fini par rentrer. Aucun être humain n'aurait pu rester indemne de cela, de toutes façons. La petite fille est devenue la jeune fille, jeune fille qui a vite appris à cacher ses courbes -pourtant de taille modeste- sous des bandages pour limiter le nombre de fois où on se servait d'elle de cette nouvelle manière - les lois ne font pas tout quand on laisse une trop grande liberté à un humain sur un autre.
Elle a récemment été mise sur le 'marché' aux esclaves, et commence bientôt ce à quoi on l'a préparée toute sa vie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 177 LOCALISATION : au palais certainement EMPLOI : Prince et assistant du secrétaire d'état à la jeunesse

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Write it on the skyline   Ven 30 Déc - 19:09

Bienvenue officiellement
J'ai hâte de voir ce que va donner cette petite esclave

Juste une détail, pour l'actrice et la date, il faut que t'édite ton premier sujet et c'est dans l'encadré sous la ligne titre (description) qu'il faut que tu l'inscrives
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 281 LOCALISATION : Près de Tristan Archdeacon, au Palais Birmingham. EMPLOI : Esclave du Prince Tristan.

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Write it on the skyline   Ven 30 Déc - 19:11

Bienvenue officiellement avec la Belle Ashley Moore elle est sublime, je l'adore d'amour !!!

Bon courage pour ta fiche, j'ai hâte de voir ce que tu vas nous créer !


COULEUR DIALOGUE : #996666




it's time to end these miseries — fear my blood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 35 EMPLOI : esclave d'Ana Blackwood et donc aussi de sa famille

carnet personnel
DANS TA POCHE: un bijou de valeur qu'elle aurait volé par pur amour pour la jolie chose, un couteau qu'elle aurait réussi à subtiliser, ou un chewing-gum au parfum intemporel de fraise chimique qu'elle affectionne tout particulièrement.
TON PATRONUS: Son patronus serait le serpent qui rampe et se faufile pour mordre, plaqué derrière sa carapace luisante qu'il n'abandonne qu'à un rare moment de faiblesse, la mue, pour se construire une armure encore plus grande. Elle s'imagine un long cobra argenté épousant la forme du monde, tel une parure. Ou, à son image toujours, son patronus pourrait également être le renard bondissant, furtif et malin qui vole la poule aux œufs d'or pour se régaler du jaune d'œuf juteux.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Write it on the skyline   Ven 30 Déc - 19:12

Merci beaucoup Cool Razz

Oooops je vais changer ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 197

carnet personnel
DANS TA POCHE: Une vieille photo de sa fille Iseult dans ses bras et un calpin aux armoirires des Yaxley où il note diverses idées pour des médicaments à venir.
TON PATRONUS: Le sien était un chat. Symbole de moquerie pour certains, mais qui correspondait parfaitement à Archibald.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Write it on the skyline   Ven 30 Déc - 19:19

Bienvenue sur le forum et bon courage pour la fiche ! Very Happy Si tu as le moindre soucis, n'hésites surtout pas à continuer à poser des questions ! Very Happy On sera ravi de continuer à t'aider ! I love you


ARCHIBALD YAXLEY ✽
Membre de la fière famille des Yaxley, cousin des Black et Purifié à la solde du gouvernement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 35 EMPLOI : esclave d'Ana Blackwood et donc aussi de sa famille

carnet personnel
DANS TA POCHE: un bijou de valeur qu'elle aurait volé par pur amour pour la jolie chose, un couteau qu'elle aurait réussi à subtiliser, ou un chewing-gum au parfum intemporel de fraise chimique qu'elle affectionne tout particulièrement.
TON PATRONUS: Son patronus serait le serpent qui rampe et se faufile pour mordre, plaqué derrière sa carapace luisante qu'il n'abandonne qu'à un rare moment de faiblesse, la mue, pour se construire une armure encore plus grande. Elle s'imagine un long cobra argenté épousant la forme du monde, tel une parure. Ou, à son image toujours, son patronus pourrait également être le renard bondissant, furtif et malin qui vole la poule aux œufs d'or pour se régaler du jaune d'œuf juteux.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Write it on the skyline   Ven 30 Déc - 19:23

@Archibald Yaxley a écrit:
Bienvenue sur le forum et bon courage pour la fiche ! Very Happy Si tu as le moindre soucis, n'hésites surtout pas à continuer à poser des questions ! Very Happy On sera ravi de continuer à t'aider ! I love you

Merci beaucoup, c'est adorable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 821 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Write it on the skyline   Ven 30 Déc - 19:46

Bienvenue officiellement parmi nous
J'ai hâte de voir ta petite fichette ! Quand tu te seras décidée pour un prénom (vu qu'il s'agit d'une esclave), n'hésite pas à nous le dire, on modifiera ton pseudo

J'ai hâte de lire ta fiche et de découvrir ton personnage ! Tu as 2 semaines pour rédiger ta fiche et une semaine pendant laquelle ton avatar t'es réservé I love you


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar



MESSAGES : 75 EMPLOI : Etudiant en journalisme

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Write it on the skyline   Sam 31 Déc - 13:13

Bienvenue !!

Bon courage pour ta fiche Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 35 EMPLOI : esclave d'Ana Blackwood et donc aussi de sa famille

carnet personnel
DANS TA POCHE: un bijou de valeur qu'elle aurait volé par pur amour pour la jolie chose, un couteau qu'elle aurait réussi à subtiliser, ou un chewing-gum au parfum intemporel de fraise chimique qu'elle affectionne tout particulièrement.
TON PATRONUS: Son patronus serait le serpent qui rampe et se faufile pour mordre, plaqué derrière sa carapace luisante qu'il n'abandonne qu'à un rare moment de faiblesse, la mue, pour se construire une armure encore plus grande. Elle s'imagine un long cobra argenté épousant la forme du monde, tel une parure. Ou, à son image toujours, son patronus pourrait également être le renard bondissant, furtif et malin qui vole la poule aux œufs d'or pour se régaler du jaune d'œuf juteux.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Write it on the skyline   Sam 31 Déc - 14:11

Merci beaucoup à tout le monde ❤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 1275 LOCALISATION : Quelque part dans la demeure de ses Maîtres. Comme si elle avait quelque part où aller de toute façon. EMPLOI : Esclave à plein temps. C'est pas comme si elle pouvait faire quoique ce soit d'autre de sa vie.

carnet personnel
DANS TA POCHE: un mouchoir en tissu, brodé de ses initiales. Un rouge à lèvres qu'elle n'a jamais utilisé et un miroir de poche, bien qu'elle ne puisse jamais y décerner son reflet.
TON PATRONUS: un chat, doux et tendre aux premières impressions, mais pouvant être féroce et intrépide.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Write it on the skyline   Dim 1 Jan - 8:16

Pour répondre à ta question dans ta fiche, si ton personnage est un esclave, il n'a pas de nom de famille car n'appartient à aucune famille I love you
Donc voilà, son absence de nom de famille prouve son statut d'objet, de chose, et non d'être vivant. A savoir également qu'il peut être rebaptisé par le maître (mais ça, évidemment, on vous laisse en discuter entre vous)

Je modifie de suite ton pseudo d'ailleurs
Penses à mettre un avatar I love you (tu peux en trouver sur certains forums comme Bazzart, PRD)


You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
survivre
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 65 EMPLOI : Etudiant en langue (dernière année)

carnet personnel
DANS TA POCHE: Ton téléphone, un carnet de notes, un stylos et un paquet de chewing-gum.
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Write it on the skyline   Dim 1 Jan - 16:28

Bienvenue à toi.
J'ai hâte de lire le reste et de voir quelle bouille tu vas choisir à ton personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 35 EMPLOI : esclave d'Ana Blackwood et donc aussi de sa famille

carnet personnel
DANS TA POCHE: un bijou de valeur qu'elle aurait volé par pur amour pour la jolie chose, un couteau qu'elle aurait réussi à subtiliser, ou un chewing-gum au parfum intemporel de fraise chimique qu'elle affectionne tout particulièrement.
TON PATRONUS: Son patronus serait le serpent qui rampe et se faufile pour mordre, plaqué derrière sa carapace luisante qu'il n'abandonne qu'à un rare moment de faiblesse, la mue, pour se construire une armure encore plus grande. Elle s'imagine un long cobra argenté épousant la forme du monde, tel une parure. Ou, à son image toujours, son patronus pourrait également être le renard bondissant, furtif et malin qui vole la poule aux œufs d'or pour se régaler du jaune d'œuf juteux.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Write it on the skyline   Dim 1 Jan - 17:22

@Doraleen a écrit:
Pour répondre à ta question dans ta fiche, si ton personnage est un esclave, il n'a pas de nom de famille car n'appartient à aucune famille I love you
Donc voilà, son absence de nom de famille prouve son statut d'objet, de chose, et non d'être vivant. A savoir également qu'il peut être rebaptisé par le maître (mais ça, évidemment, on vous laisse en discuter entre vous)

Je modifie de suite ton pseudo d'ailleurs
Penses à mettre un avatar I love you (tu peux en trouver sur certains forums comme Bazzart, PRD)


Ohh dommage j'adorais son nom (qui m'est d'ailleurs venu bien avant le prénom) :[
Je change ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 35 EMPLOI : esclave d'Ana Blackwood et donc aussi de sa famille

carnet personnel
DANS TA POCHE: un bijou de valeur qu'elle aurait volé par pur amour pour la jolie chose, un couteau qu'elle aurait réussi à subtiliser, ou un chewing-gum au parfum intemporel de fraise chimique qu'elle affectionne tout particulièrement.
TON PATRONUS: Son patronus serait le serpent qui rampe et se faufile pour mordre, plaqué derrière sa carapace luisante qu'il n'abandonne qu'à un rare moment de faiblesse, la mue, pour se construire une armure encore plus grande. Elle s'imagine un long cobra argenté épousant la forme du monde, tel une parure. Ou, à son image toujours, son patronus pourrait également être le renard bondissant, furtif et malin qui vole la poule aux œufs d'or pour se régaler du jaune d'œuf juteux.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Write it on the skyline   Dim 1 Jan - 17:23

@Athelstan Archdeacon a écrit:
Bienvenue à toi.
J'ai hâte de lire le reste et de voir quelle bouille tu vas choisir à ton personnage.

Mercii  
Moi aussi j'ai hâte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 821 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Write it on the skyline   Dim 1 Jan - 17:33

Pour le nom de famille, il peut apparaître dans ta fiche sans aucun souci ! Mais il n'apparaitra jamais sur ton profil I love you
Donc tu peux totalement dire qu'elle connait son ancien nom de famille, que ça lui manque, etc etc, à partir du moment où c'est justifié. Tout dépend de son histoire I love you


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar



MESSAGES : 35 EMPLOI : esclave d'Ana Blackwood et donc aussi de sa famille

carnet personnel
DANS TA POCHE: un bijou de valeur qu'elle aurait volé par pur amour pour la jolie chose, un couteau qu'elle aurait réussi à subtiliser, ou un chewing-gum au parfum intemporel de fraise chimique qu'elle affectionne tout particulièrement.
TON PATRONUS: Son patronus serait le serpent qui rampe et se faufile pour mordre, plaqué derrière sa carapace luisante qu'il n'abandonne qu'à un rare moment de faiblesse, la mue, pour se construire une armure encore plus grande. Elle s'imagine un long cobra argenté épousant la forme du monde, tel une parure. Ou, à son image toujours, son patronus pourrait également être le renard bondissant, furtif et malin qui vole la poule aux œufs d'or pour se régaler du jaune d'œuf juteux.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Write it on the skyline   Dim 1 Jan - 17:42

D'accord, c'est justement que j'avais dans l'idée, je le remets du coup Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 245 LOCALISATION : Quelque part dans Birmingham, à écouter aux portes. EMPLOI : Gérante d'un petit salon de thé des plus connus.

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Write it on the skyline   Ven 6 Jan - 21:08

bienvenue à Birmingham



tu as une plume magnifique J'ai adoré te lire ! Et j'ai hâte de te voir parmi nous


Bienvenue, bienvenue Te voilà donc fraîchement validé jeune padawan ! Puisses le sort t'être désormais favorable et ce, avant que l'hiver arrive
Hm, hm. Plus sérieusement Tu peux désormais aller recenser ton personnage juste là (histoire d'être parfaitement à jour), ensuite tu pourras créer ton petit carnet personnel par ici, où tu pourras absolument tout mettre (n'oublies pas de lire les règles de la section pour mieux comprendre le fonctionnement)
Tu peux également te mettre au service des Purs (sauf si tu es Pur )
Si tu ne veux pas te retrouver à la rue, tu peux demander un logement, ou préciser que tu es encore un habitant de l'Orphelinat et demander ta chambre.
Par la suite tu pourras rp à ta guise sur le forum !
On t'invite néanmoins à aller jeter un coup d'oeil aux animations, ça se trouve tu pourrais en louper une ! En espérant que tu te plairas sur MS et que tu vivras de belles et longues aventures

Gloire aux Moldus, gloire à la pureté du sang et puisses-tu vivre longtemps !


le masque que je porte sur mon visage me protège de l'infamie et du mensonge que je véhicule. perdue dans la brume, j'avance sans connaissance du futur, protégeant mes arrières de la trahison. déloyale et insaisissable. — .
hypocrisie sanglante
d'un monde
sans joie.



#663366
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 35 EMPLOI : esclave d'Ana Blackwood et donc aussi de sa famille

carnet personnel
DANS TA POCHE: un bijou de valeur qu'elle aurait volé par pur amour pour la jolie chose, un couteau qu'elle aurait réussi à subtiliser, ou un chewing-gum au parfum intemporel de fraise chimique qu'elle affectionne tout particulièrement.
TON PATRONUS: Son patronus serait le serpent qui rampe et se faufile pour mordre, plaqué derrière sa carapace luisante qu'il n'abandonne qu'à un rare moment de faiblesse, la mue, pour se construire une armure encore plus grande. Elle s'imagine un long cobra argenté épousant la forme du monde, tel une parure. Ou, à son image toujours, son patronus pourrait également être le renard bondissant, furtif et malin qui vole la poule aux œufs d'or pour se régaler du jaune d'œuf juteux.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Write it on the skyline   Sam 7 Jan - 21:56

Merci beaucoup ! ❤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Write it on the skyline   

Revenir en haut Aller en bas
 

Write it on the skyline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I write sins not tragedies [Panic! At the disco]
» Liùsaidh ♣ Why don't you write the story of your life ? It's enough to live.
» WRITE YOUR STORY ⊱ forum rpg
» MOLIÈRE | I'm not able to write anymore (FREE)
» Questionnaire de Trynity Skyline [Serdy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Se présenter :: validés-