靐冰 — when we are damned, my sisters.
FACTS

La ville de Birmingham compte actuellement 22 Purs, 6 Purifiés et 25 Impurs, la Résistance semble recruter plus de membres que l'Ordre du Phénix, il serait peut être bon de se méfier de ce regroupement.
Les les femmes deviennent importantes et prédominantes, au détriment du sexe masculin, pourtant si charmant.




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 靐冰 — when we are damned, my sisters.



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Se présenter :: en cours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




MESSAGES : 6 LOCALISATION : le corps en errance — le coeur à Hong-Kong. EMPLOI : héritière déchue — étudiante en droit international.

carnet personnel
DANS TA POCHE: son portable — un baume à lèvres à la cerise — des cartes de crédit inutilisables.
TON PATRONUS: une hermine.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: 靐冰 — when we are damned, my sisters.   Sam 31 Déc - 2:54



Bingbing « Babylon »  Sun

and so we’re damned, my sisters.



Nom et prénom Sun Bingbing 『孫靐冰』 — B.B ou Babylon 『巴比伦』 depuis sa crise identitaire ; rien à voir avec la cité mythique d'un empire disparu. Baby. C'est tout. C'est rien. C'est futile, l’adolescence, vous savez.   + âge et date de naissance Vingt-et-un ans. Née le 18 février 1995 à Hong-Kong. Ses lumières, ses tours de verre et son malaise vertical.  + statut de sang Certifié pur. Deux caractères (纯血) d’encre abreuvant les fibres fragiles d’une feuille de papier. Une imposture de chair et de sang.     + précision sur le statut Sang-mêlé. Union ignoble de la fange et de la bourbe ; la lignée des Mères a été souillée et c’est par le sang de la fille que viendra la justice.  + caractère 靐冰— Ceci n’est pas une peinture monochrome. C’est un camaïeu de gris qui se décline à l’infini.  Elle est la foudre et la glace. Le sang de la longue lignée des Mères, le calice du sacré féminin.  L’instrument de toutes les révoltes.  

s u p e r b i a」— L’orgueil des bien-nés transparaît jusque dans l’arc dédaigneux de ses lèvres.  Si elle tire une de ses flèches empoisonnées, il est fort probable que vous restiez sur le carreau. Son éducation a acéré sa langue de vipère. Ce n’est pas une protection. C’est une muraille.  Haute et infranchissable.   Mais l’on n’attire pas les mouches avec du vinaigre ; pour devenir reine des abeilles, il faut un peu de sucre et beaucoup de miel.  Un goût doux-amer, à mi-chemin entre le despotisme et l’art de fanatiser les foules.   Savoir entretenir le culte de sa personnalité, c’est déjà un peu régner.  Maintenant que le roi est tombé, seule subsiste la blessure symbolique de la chute, l’indifférence mortifère de cette plèbe dont elle avait si souvent méprisé l’existence.  

i n v i d i a」— La jalousie est un aveu de faiblesse, mû par la démesure et l’éternelle insatisfaction.   Mais quand l’argent est la seule religion de votre famille, difficile de ne pas être pourrie jusqu’à la moelle. Le fruit depuis trop longtemps est gâté, qui sait s’il reste quelque chose à préserver.  Après tout, on ne peut sauver ce qui est déjà mort.  La flamme de l’envie l’a quittée ; elle n’a même plus la force de désirer. A la place, seul, un petit morceau d’amertume, recroquevillé sur son propre néant. Pour vivre encore, il lui faut retrouver l’esprit de conquête et le goût du sang.    

i r a」— Sa colère n’est pas un torrent de fureur. C’est une rumeur sourde, qui résonne dans ses insondables profondeurs.  Petite poupée de chiffon dans ta maison sans toit ni façade, on ne t‘a jamais appris la révolte.  Relève-toi. La docilité n’est pas la vertu des Mères.  

v a n i t a s」— La vacuité de son existence n’a d’égal que son oisiveté. Le monde toujours à portée de main, dans l’artificialité réconfortante du beau, loin, très loin de la laideur des chagrins du monde. Ils la penseront désespérément insipide et sa candeur, tout comme son inexpérience, les irritera. Ceux-là n’auront pas saisi toute la force des eaux endormies, cachant une profondeur insoupçonnée.    

f o r t i t u d o」— Elle pleure moins souvent. Ou seulement quand vient la nuit.  Quand dans l’obscurité, le monde s’endort paisiblement, à l’abri des tumultes. Elle s’est promis de ne pas faillir, de porter le masque de la dignité, comme on porterait le fardeau de l’humanité.  L’espoir est sa seule maladie chronique.   Quand elle s’en croit enfin guérie, les symptômes se rappellent à elle, plus virulents qu’auparavant.  

c o n s c i e n t i a」— Son insolence et son mépris n’ont jamais été le fait de la haine, mais de la peur. La peur d’une nature profonde et inconnue. La peur de ces esclaves, tellement loin, tellement proche.  Si semblables, qu’elle a fermé les yeux pour ne plus les voir et condamné son cœur pour ne plus compatir.  Elle n’a jamais été comme eux. Avec les années, ce mensonge est devenu sa seule vérité.  

b e n e v o l e n t i a e」— Qui prend, doit aussi savoir donner.  Derrière la montagne de cruauté, se cache une bienveillance et une douceur, que peu de gens ont goûté.  Le monstre c’est seulement pour le monde. Ce monde monstrueux qui abuserait de sa faiblesse, si seulement il savait.  Cette innocence à l’état brut, il lui faut la préserver. Pour chasser le dragon loin de l’être, l’emprisonner au royaume du paraître.  

m a t e r」— Jamais captive, jamais victime. Dans ses veines coule le matriarcat, des générations de femmes insoumises. Elle devra puiser dans son sang, pour marcher dans leur pas, pour abandonner cette mue de fille et devenir femme.  

Et dans ce tourbillon sans fin d’ombres et d’impressions, personne ne connait l’origine de cette sensibilité à fleur de peau.  Personne ne sait pourquoi elle est déjà si fatiguée. Pourquoi, elle s’abime si rapidement, éclate en sanglot si brusquement et se souvient plus longtemps.  Ils la pensent trop jeune pour être brisée.  En vérité, son âme est ancienne et n’a déjà que trop bataillé.  
+ nationalité Chinoise . S’il ne devait subsister qu’une source d’insolence pour toutes les générations de cette famille maudite, ce serait celle-là. + situation familiale Les liens du sang ne sont qu’une illusion de plus. Une main qui vous échappe, l’écho lointain d’une voix familière. Elle aurait aimé qu’ils restent. Mais ils ne sont jamais venus — un père, un frère aîné. Et un visage presque effacé.   + situation financière Désœuvrée. On lui avait enseigné la grande solitude des puissants. Mais si l’autarcie des sommets est une ombre, alors celle des basfonds est une nuit éternelle.  + situation matrimoniale/orientation sexuelle Intouchée et intouchable. + métier/études Étudiante en droit international à l'université de Birmingham. Jeune fille au pair.  Objet de curiosité.  Âme errante.  + groupe désiré Dust ; faire profil bas, jusqu'à disparaître, incolore, jusqu'à se fondre dans l’infini. C'est tout ce qu'on lui a appris.  +

Si vous aviez un patronus, quel serait-il ? Une hermine. + Si vous possédiez une baguette de quoi serait-elle faite ? Bois d'amourette (pour la noblesse)— cheveu de vélane (pour le côté revêche). + Si vous aviez accès à la magie, comment l'utiliseriez-vous ? Pour des actes grandioses ou terrifiants. Qui peut savoir ? La magie de l’Orient est ancienne et complexe, beaucoup ont oublié ses prodiges. Les vieilles histoires, elle ne les a jamais entendues. Mais elle les connaît, elles vibrent dans chaque cellule de son corps. C’est son héritage.   Après l’avoir renié aussi longtemps, elle souhaiterait l’embrasser et être enfin en paix.

dust

we who have knowledge of good and evil

Que penses-tu du gouvernement actuel ? As-tu des liens avec lui ? Peu importe, que ce soit celui du Royaume-Uni ou d’ailleurs. L’intolérance et l’intransigeance semblent être des qualités que tous partagent.  L’universalité est importante. Surtout dans la haine d’autrui. Pour sa part, elle n’attend rien des puissants et ne veut rien leur devoir. Elle préfère ignorer le vacarme des grands hommes, fuir, pour mieux se réfugier dans la solitude.  Parfois, elle voudrait redevenir cet arbre. Celui avec ses larges ramures et ses racines profondément enfouies dans la terre. Silencieux et seul au monde.  

Es-tu au courant du mouvement de rébellion ? Si oui, es-tu en sa faveur ? Elle se surprend parfois à écouter les rumeurs.  Mais à ses oreilles, ce ne sont que des bourdonnements de faux-espoir. Des rêves venimeux.  Elle n’est pas un être de conviction. Mourir, c’est inévitable. Mourir pour les autres, c’est un vice de raisonnement.  

Que penses-tu de l'Ordre du Phénix ? As-tu des liens avec lui ? Dans ses rêves, elle voit parfois une vague rouge déferler sur la ville et emmener dans son sillage la mort et la ruine. C’est peut-être ce qu’ils sont, au fond, des agents de la mort et de la ruine.  Elle n’ira pas l’affronter, cette vague. Elle ne s’y jettera pas non plus.  Elle fermera les yeux, fera semblant de ne pas savoir et ne demandera rien en retour, si ce n’est le droit de vivre.  

Explique nous ton point de vue sur le statut de sang Pour l’heure, on ne lui a jamais appris à remettre en cause l’Ordre.  Alors, elle observe cette foule qui se galvanise. Celle qui exige qu’on réponde par oui ou par non. Malheur à celui qui s’établira entre le pour et le contre.  Mais on ne devrait jamais baisser les armes devant les adorateurs de la vérité, ces intransigeants, à laquelle la Vérité jamais ne s’abandonne.  Il faut de l’obscurité pour contempler les étoiles et le mal pour jouir du bien.  Et c’est en cela que la Vérité repose. Et c’est en cela que l’humanité repose.  

Es-tu pour ou contre le retour de la magie ? Tant d’année à se fuir soi-même. C’est en regardant derrière le miroir qu’on finit par devenir fou. Durant de longues nuits aliénées, l’œil vitreux, elle se surprend à imaginer une autre réalité. Une où le simple fait de naître ne serait pas un crime.  Mais cette pensée aussitôt attrapée, éclate brusquement entre ses doigts, comme une bulle de savon, laissant sur la peau une empreinte poisseuse.  


we who are no longer concerned

pseudo/prénom Vivi + âge pouet + région pouet + comment nous as-tu trouvé ? en naviguant de forum en forum + un autre petit mot ?   + souhaites-tu être parrainé après ta validation ? non merci maman  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 6 LOCALISATION : le corps en errance — le coeur à Hong-Kong. EMPLOI : héritière déchue — étudiante en droit international.

carnet personnel
DANS TA POCHE: son portable — un baume à lèvres à la cerise — des cartes de crédit inutilisables.
TON PATRONUS: une hermine.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 靐冰 — when we are damned, my sisters.   Sam 31 Déc - 2:54



apple seeds and gooseberry skins

in the remains of our vomit




we who ate from destiny's dish
Le manoir de maître n’abritait que des fantômes. Des ombres fluides se dessinant avec délicatesse sur le papier de riz qui séparait le monde des Hommes de celui des mystères. Les villageois avaient appris à les craindre et à les adorer. Il n’y avait plus de maître dans cette maison depuis bien longtemps. Seules d’impétueuses maîtresses, avec la force d’une myriade d’hommes et la dignité d’innombrable femmes. On craignait leur courroux et l’on bénissait leurs bienfaits, comme les Mères qu’elles étaient, à la fois cruelles et nourricières. On disait qu’elles portaient la marque des Initiés, qu’elles avaient goûté au fruit de la connaissance infinie et que Niú Mówáng, le roi-démon, les avaient, tour à tour, enfantées et épousées. De certains, elles étaient parfois les filles de Bai Niangzi, la sorcière blanche. Mais personne ne savait ce qui se passait au-delà des cloisons en papier de riz. Seulement qu’il n’y avait plus de maître dans cette maison, jusqu’à ce que le garçon vienne au monde. Ce jour-là, loin des rumeurs du village, on entreprit les rituels ancestraux et l’on dansa jusqu’aux heures les plus avancées, dans une frénésie mystique. Mais le garçon, commun des communs, fut dédaigné par le divin. Alors, les Mères conférèrent longuement sur son sort et, au bout de la nuit, décidèrent finalement de l’élever comme la marque indélébile de leur infamie.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 753 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 靐冰 — when we are damned, my sisters.   Sam 31 Déc - 8:49

MON DIEU CET AVATAR J'aime tellement J'adore, j'adore, j'adoooooooooooooooore !
J'ai hâte de découvrir ton personnage et d'en savoir plus sur ce dernier

Tu as 2 semaines pour rédiger ta fiche et une semaine pendant laquelle ton avatar te sera réservé N'hésites pas si tu as la  moindre question surtout

Du coup je suis perdue, tu fais une Impure (donc une sorcière) ou une Pure (donc une moldue ?), vu ta fiche et ton profil, j'suis pas sûre
Ma boîte MP es ouverte à toutes tes questions, si tu as besoin


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 166

carnet personnel
DANS TA POCHE: Une vieille photo de sa fille Iseult dans ses bras et un calpin aux armoirires des Yaxley où il note diverses idées pour des médicaments à venir.
TON PATRONUS: Le sien était un chat. Symbole de moquerie pour certains, mais qui correspondait parfaitement à Archibald.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 靐冰 — when we are damned, my sisters.   Sam 31 Déc - 9:28

Bienvenue sur le forum et bon courage pour la fiche ! I love you


ARCHIBALD YAXLEY ✽
Membre de la fière famille des Yaxley, cousin des Black et Purifié à la solde du gouvernement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 49 EMPLOI : Etudiant en journalisme

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 靐冰 — when we are damned, my sisters.   Sam 31 Déc - 10:34

Bieennvveenuueeee !!

Bon courage pour ta fiche Razz <3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne




MESSAGES : 6 LOCALISATION : le corps en errance — le coeur à Hong-Kong. EMPLOI : héritière déchue — étudiante en droit international.

carnet personnel
DANS TA POCHE: son portable — un baume à lèvres à la cerise — des cartes de crédit inutilisables.
TON PATRONUS: une hermine.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 靐冰 — when we are damned, my sisters.   Sam 31 Déc - 10:48

Ulyana >> Merciiii
oui oui Xin Yuan est absolument parfaite ahaha

En fait, son sang est impur, mais elle se fait passer pour une moldu. Elle est arrivée il y a quelque temps pour ses études en Angleterre, mais son histoire se déroule majoritairement en Chine : à l'époque, son père - un homme d'affaire, magnat du divertissement, proche des élites politiques - aurait collaboré avec le gouvernement chinois pour arrêter des sangs impurs, en échange de cette loyauté le gouvernement aurait  "régularisé" le statut de sa fille en "sang pur" (sous certaines conditions: pas d'usage de la magie, personne ne doit savoir la vérité, pas de relations avec un sang pur sans accord préalable, etc). J'espère que ça dérange pas, sinon tant pis, je ferais une sang pur tout simplement.  

Archibald>> Mercii
Huhuhu Harrison Ford

Sebastian >> Thanks cutie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 226 LOCALISATION : Près de Tristan Archdeacon, au Palais Birmingham. EMPLOI : Esclave du Prince Tristan.

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 靐冰 — when we are damned, my sisters.   Sam 31 Déc - 12:17

Bienvenue à toi !!


COULEUR DIALOGUE : #996666



it's time to end these miseries — fear my blood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 1236 LOCALISATION : Quelque part dans la demeure de ses Maîtres. Comme si elle avait quelque part où aller de toute façon. EMPLOI : Esclave à plein temps. C'est pas comme si elle pouvait faire quoique ce soit d'autre de sa vie.

carnet personnel
DANS TA POCHE: un mouchoir en tissu, brodé de ses initiales. Un rouge à lèvres qu'elle n'a jamais utilisé et un miroir de poche, bien qu'elle ne puisse jamais y décerner son reflet.
TON PATRONUS: un chat, doux et tendre aux premières impressions, mais pouvant être féroce et intrépide.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 靐冰 — when we are damned, my sisters.   Dim 1 Jan - 8:13

@Bingbing B. Sun a écrit:
Ulyana >> Merciiii
oui oui Xin Yuan est absolument parfaite ahaha

En fait, son sang est impur, mais elle se fait passer pour une moldu. Elle est arrivée il y a quelque temps pour ses études en Angleterre, mais son histoire se déroule majoritairement en Chine : à l'époque, son père - un homme d'affaire, magnat du divertissement, proche des élites politiques - aurait collaboré avec le gouvernement chinois pour arrêter des sangs impurs, en échange de cette loyauté le gouvernement aurait  "régularisé" le statut de sa fille en "sang pur" (sous certaines conditions: pas d'usage de la magie, personne ne doit savoir la vérité, pas de relations avec un sang pur sans accord préalable, etc). J'espère que ça dérange pas, sinon tant pis, je ferais une sang pur tout simplement.  

C'est totalement possible I love you
Désolée du coup de ne pas avoir conservé la couverture de ton personnage

Hâte de découvrir ta fiche !
Penses à éditer ton titre pour qu'il soit en accord avec les règles de la section


You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
survivre
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 44 EMPLOI : Etudiant en langue (dernière année)

carnet personnel
DANS TA POCHE: Ton téléphone, un carnet de notes, un stylos et un paquet de chewing-gum.
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 靐冰 — when we are damned, my sisters.   Dim 1 Jan - 16:30

Bienvenue à toi.
Mah gad qu'est-ce qu'il est mimi cet avatar ! J'ai hâte de voir son histoire. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 6 LOCALISATION : le corps en errance — le coeur à Hong-Kong. EMPLOI : héritière déchue — étudiante en droit international.

carnet personnel
DANS TA POCHE: son portable — un baume à lèvres à la cerise — des cartes de crédit inutilisables.
TON PATRONUS: une hermine.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 靐冰 — when we are damned, my sisters.   Dim 1 Jan - 19:24

Iseult >> Merci ♥
J'adore ce pseudo **

Doraleen >> Super 8D
Ahaha, c'était pas un secret (enfin in rp, ça en sera un), je compte tout bien expliquer dans l'histoire ~
Pour ma fiche, j'aurais pas trop le temps en début de semaine (période d'examens oblige ), mais au pire la semaine d'après ça ira mieux What a Face

Athelstan >> Thank youuu
Hurgh quelle classe il a ton avatar


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 753 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 靐冰 — when we are damned, my sisters.   Dim 1 Jan - 19:26

Bon ça va alors Vu que tu as la possibilité de faire une fausse fiche pour corser encore plus le jeu, j'voulais pas réduire à néant ta volonté de passer inaperçue XD Ca va je suis rassurée

Bon courage pour la rédaction de ta fiche et surtout, surtout, bon courage pour tes examens !


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 338 LOCALISATION : A l'université, chez elle, dans un bar EMPLOI : étudiante en médecine

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: un aigle, souvenir de ses Alpes natales et libre comme le vent
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 靐冰 — when we are damned, my sisters.   Sam 7 Jan - 16:13

Bienvenue parmi nous
J'ai hâte d'en savoir plus sur ton perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne




MESSAGES : 753 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 靐冰 — when we are damned, my sisters.   Dim 15 Jan - 7:57

Coucou I love you
Ton délai est dépassé :/ Souhaites-tu rester à nos côtés ? Tu as 4 jours pour nous dire si tu restes, ou non à nos côtés. Ce délai dépassé, ta fiche et ton compte seront supprimés :/


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 6 LOCALISATION : le corps en errance — le coeur à Hong-Kong. EMPLOI : héritière déchue — étudiante en droit international.

carnet personnel
DANS TA POCHE: son portable — un baume à lèvres à la cerise — des cartes de crédit inutilisables.
TON PATRONUS: une hermine.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 靐冰 — when we are damned, my sisters.   Lun 16 Jan - 12:08

Je suis désolée pour l'attente (la galère des fins de semestres et des recherches de stages)
L'histoire est en cours d'écriture, j'aurai bientôt fini, c'est possible d'avoir un petit délai ?

Si je finis pas ma fiche, je connais un p'tit russe qui sera pas content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 753 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 靐冰 — when we are damned, my sisters.   Lun 16 Jan - 12:56

Bien sûr I love you
Est-ce qu'une semaine en plus t'irais ?


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 6 LOCALISATION : le corps en errance — le coeur à Hong-Kong. EMPLOI : héritière déchue — étudiante en droit international.

carnet personnel
DANS TA POCHE: son portable — un baume à lèvres à la cerise — des cartes de crédit inutilisables.
TON PATRONUS: une hermine.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 靐冰 — when we are damned, my sisters.   Jeu 19 Jan - 17:10

Merci! Je suis toujours en retard, j'essaye de finir ça rapidement 8DD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 靐冰 — when we are damned, my sisters.   Aujourd'hui à 17:56

Revenir en haut Aller en bas
 

靐冰 — when we are damned, my sisters.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chaos Space Marine Roster - Legion of the Damned
» Damned je fais du rp ♥
» Bonjour à tous
» Damned World.
» toby&billie - I'd be damned Cupid's demanding back his arrow So let's get drunk on our tears and Searching for meaning But are we all lost stars, trying to light up the dark?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Se présenter :: en cours-