FACTS

La ville de Birmingham compte actuellement 12 Purs, 4 Purifiés et 13 Impurs, la Résistance semble recruter plus de membres que l'Ordre du Phénix, il serait peut être bon de se méfier de ce regroupement.
Les les femmes deviennent importantes et prédominantes, au détriment du sexe masculin, pourtant si charmant.




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Let's play a game ◊ Mathew



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ :: Birthday party :: Retour de la magie 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



MESSAGES : 962 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Let's play a game ◊ Mathew   Jeu 13 Avr - 14:58

C’était la catastrophe. Tout était catastrophique. Tout le monde courrait partout, des éclats de magie étaient décrits dans tous les quartiers de la ville et les geôles spécialement magiques étaient pleines à craquer. Un peu plus et ils seraient obligés d’ouvrir de nouveaux quartiers pour enfermer tous les impurs qu’ils arrêtaient pour utilisation de la magie. D’un autre côté, c’était une véritable haubaine pour les patrouilleurs, qui se ruaient ainsi sur les contrôles d’identité, de sécurité, mais aussi sur les fouilles (au corps, à domicile, d’entreprise), afin de récolter le plus d’informations possibles. De manière assez surprenante, les Fawkes n’avaient pas encore fait parler d’eux et ça plaisait énormément à la patrouilleuse. Ils avaient déjà suffisamment à gérer comme ça. Elle avait envoyé toutes ses patrouilles, même celles de réserve, en ville, pour s’assurer de la sécurité de cette dernière. Tous ses officiers avaient carte blanche concernant les arrestations et toute tentative de mettre fin à une émanation de magie. C’était la guerre. Ils y étaient préparés. Pour la première fois, elle avait ressorti une arme qu’elle ne pensait pas réutiliser avant un moment. Le Kedevra. Inspiré d’un sortilège sorcier, cette arme était conçue pour paralyser la magie dans le corps de l’utilisant. Elle envoyait des balles, elles-mêmes magiques, conçues spécialement pour annihiler la magie (un instant), dans le corps du concerné. C’était suffisant ensuite pour lui passer les menottes et le mettre dans une prison dorée qui le priverait de tous ses dons. La science avait toujours été du côté des moldus et la magie, le moment venu, leur avait permis de créer des armes invraisemblables, leur ayant permis de renverser l’ordre mondial et d’instaurer – enfin, la paix entre le monde sorcier et le monde moldu. C’était donc pour ça, qu’elle portait fièrement, à la place de son Famas rouge habituel, son Kedevra blanc comme la mort. Elle allait rentrer dans le lard de ces foutus sorciers et ça serait avec plaisir.
Rapidement, la jeune femme quitta son poste, laissant Kieran en charge et à la direction de tous les patrouilleurs de la ville. La demoiselle avait bien d’autres choses à faire. Elle se dirigea vers les souterrains de la ville, empruntant dans raccourcis seulement connue par elle-même et se dirigea vers un lieu tenu secret, où elle rencontra le porte-parole de l’Ordre pour de petites expériences magiques. Il avait été convenu qu’ils ne se priveraient pas de la situation actuelle pour faire avancer la science, ainsi, loin des oreilles indiscrètes et en toute sécurité, ils avaient fait venir – de force – certains sorciers. Tous avaient été pris sur le fait d’utilisation de magie et certains, voir même la plupart, n’avaient ni famille, ni amis pour savoir où ils étaient ou pour s’inquiéter de ne pas les voir retourner chez eux. Ils étaient donc totalement tranquilles, ayant pris leur précaution au maximum. Il était temps de passer aux choses sérieuses. Elle s’en réjouissait d’avance.
La chef des patrouilleuses franchit la porte qui se trouvait devant elle, faisant bien attention à ce que personne ne puisse la voir la franchir et la refermer derrière elle. Une fois arrivée en sécurité, elle se dirigea vers la salle qui lui avait été indiquée. Dans cette dernière, cinq otages, tous sorciers. Une seconde salle était rattachée à la première, vide. Elle était la première arrivée, elle ne savait absolument pas qui serait également de la mission. La sécurité l’obligeant à ne pas être au courant de tout. Même elle. Excitée, elle mit tout en place afin de faire entrer dans la pièce la première cobaye. Une gamine d’une vingtaine d’année, lançant des éclairs à chaque fois qu’elle ouvrait la bouche. Il fallut que la patrouilleuse s’y reprenne à plusieurs fois, jusqu’à lui tirer dessus, pour réussir à la traîner dans la salle annexe. Elle fut même obligée, une fois la nana installée, de partir se changer pour mettre une tenue plus résistante aux effets de la magie. Une fois prête, elle retourna dans la salle en question, elles n’y étaient – d’ailleurs, plus seules. Une troisième personne les avait rejointes.

HJ : j'ai créé deux dés pour notre sujet, un pour savoir si l'expérience fonctionne et un pour avoir des réponses à des questions (si jamais on pose des questions au PNJ xD)

Premier dé, pour les expériences : (nommé expériences)
1 : l’expérience échoue
2 : l’expérience réussie à moitié
3 : la déflagration de magie empêche l’expérience
4 : l’expérience réussie mais blesse le commanditaire
5 : l’expérience entraîne une conséquence néfaste inattendue
6 : le commanditaire est blessé par la déflagration de magie

Seconde dé, pour les réponses (nommé réponses) :
1 : réponse positive à la question
2 : pas de réponse à la question
3 : réponse négative à la question
4 : la réponse est un mensonge
5 : réponse à côté de la plaque
6 : crachat au visage du patrouilleur en guise de réponse


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 74 EMPLOI : Porte-parole de l'ODP

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: Un Fléreur
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Ven 14 Avr - 18:13

La magie était revenue… ou du moins chez certains, en effet le Purifié n’en ressentait pour l’instant aucun effet. Cela faisait probablement trop longtemps qu’il était purifié, ou alors peut-être était-ce simplement le fait de plus vouloir l’utiliser qui la faisait disparaitre. Capricieuse, voilà ce qu’elle semblait être aujourd’hui. Capricieuse et incontrôlable…. Ce qui signifiait qu’ils avaient fort à faire, les élans de magie faisaient souvent des dégâts, les patrouilleurs étaient sur les dents car ils ne savaient jamais à quoi s’attendre et, à vrai dire, il se doutait que les sorciers eux-mêmes ne savaient pas ce qu’ils allaient bien pouvoir faire. C’était à la fois intéressant, intriguant. Il fallait bien avouer que sa curiosité était piquée à vif : pourquoi est-ce qu’elle réapparaissait et surtout aussi instable chez pas mal de sorciers –mais pas chez tous-. Pourquoi aujourd’hui ? Pourquoi en même temps ? Est-ce que c’était un phénomène naturel ou pas ? Est-ce qu’il y avait quelqu’un là-dessous ? En tout cas, une chose était certaine, pour une fois la Résistance n’avait probablement rien à voir là-dedans, aujourd’hui c’était un « ennemi » visible qu’ils combattaient.

Appeler la population au calme était probablement, pour l’instant, la meilleure des choses à faire pour éviter trop de conflits. Pour les esclaves, c’était le moment ou jamais de se rebeller ! Certains Purs avaient peur, d’autres préféraient utiliser la violence encore plus que d’habitude. Risibles, voilà ce que cette deuxième solution était. Il pensait continuer à parler au « monde », mais on lui demanda de venir dans des locaux pour aider à comprendre la situation. Il se doutait bien que comprendre la situation n’était pas forcément les termes les plus exacts, mais plus une finalité, il se doutait bien que ce qu’il verrait là-bas ne lui plairait probablement pas, mais c’était son job, un travail n’était pas toujours forcément quelque chose de jouissif. Il se dirigea vers une pièce ou était enfermée une nana d’une vingtaine d’années qui semblait totalement sonnée et probablement plus apeurée qu’agressive. Il était à peine entré dans la pièce qu’Ulyana apparut harnachée comme pas possible (bon d’accord, il exagérait probablement un peu). Bonsoir Ulyana. souffla-t-il doucement avant de jeter un coup d’œil à la jeune femme tout en la désignant de la tête. Il se rapprocha de la Patrouilleuse, et parla plus bas pour ne pas que l’impure l’entende, même si au final il n’allait pas dire quelque chose de franchement exceptionnel Visiblement o va être en binôme aujourd’hui, on m’a envoyé ici sans trop m’en dire. Qu’est-ce qui est prévu ? dit-il de son ton doux et posé habituel. Est-ce qu’on l’avait envoyé avec la chef des patrouilleuses pour le surveiller, vérifier qu’il n’y avait aucune émanation de magie en lui, ou bien alors parce que vu sa carrure et son passif de sorcier il serait plus à même d’aider Uly ? Peut-être que la jeune femme lui dirait, peut-être que non, mais il s’en fichait. Il ferait ce qu’on lui dirait. La gamine sur le côté commença à bouger un peu plus, comme si elle avait un soudain regain d’énergie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 962 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Sam 22 Avr - 18:36

Magie, magie, magie. Le mot résonnait dans sa tête, incessamment. Que s’était-il passé ? Qu’était-il arrivé ? Comment était-ce possible ? Après toutes ces années ? Comme ça ? Subitement ? Etait-ce normal, était-ce durable ? Pire encore, allait-ce se concrétiser ? La magie allait-elle vraiment revenir ? Tant de questions auxquelles l’ordre n’avait pas de réponse. Aujourd’hui, elle avait pour mission d’en trouver. Une partie au moins. Elle ne savait pas ce qu’elle apprendrait, appréhendait un peu les interrogatoires qu’elle allait mener, mais d’un autre côté, n’avait jamais été aussi excitée de toute sa vie. Si seulement elle pouvait mettre la main sur quelque chose de vraiment spécial. Quelque chose qui la rendrait meilleure, qui prouverait encore ses capacités. Pour l’instant, elle finissait de se préparer pour bientôt commencer.
Une fois de retour dans la pièce où elle avait mis la sorcière, elle y trouva Mathew. Elle le salua d’un bref hochement de tête. « Bonsoir Mathew, comment vas-tu ? » Lui demanda la patrouilleuse, sérieuse et déjà investie de la mission qui les attendait. « Visiblement en effet. » Elle esquissa un léger sourire, ravie et un peu inquiète, de se retrouver à ses côtés ce soir. Elle ne connaissait pas encore très bien le jeune homme et ne se fiait pas à ce qu’on lui avait raconté à son sujet. De ce fait, ce soir serait le grand soir où il allait devoir faire ses preuves, sans même réellement le savoir. Enfin, ça elle le conservait dans un coin de sa tête, il était désormais temps de se mettre au travail. « Il faut apprendre le plus de choses sur le retour de la magie. » Elle hausse les épaules, indifférente au statut des personnes suspectées. « Tous les moyens sont bons. » Précisa-t-elle. « Les nettoyeurs passeront pour s’assurer qu’ils ne se souviennent de rien. » Pour ceux qui tiendront encore debout, mais ça, elle ne le précisa pas. « Tu veux commencer ? » Lui demanda la jeune femme, polie. Elle avait hâte d’en finir, mais ne voulait pas non plus donner l’impression de ne penser qu’à sa gueule. Après tout, s’il était là, c’est qu’il était compétent.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 74 EMPLOI : Porte-parole de l'ODP

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: Un Fléreur
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Mer 26 Avr - 18:04

Comment est-ce qu’il allait ? Bien, même s’il était franchement très nerveux. Il ne savait pas trop à quoi s’attendre et niveau douceur diplomatie, non-violence, on ne pouvait pas dire qu’il avait été gâté en se retrouvant en binôme avec elle ! Mais c’était la vie et il fallait faire avec ! Pourquoi est-ce que ça n’irait pas, et toi ? préféra-t-il dire au lieu de répondre réellement à la question. Comme à son habitude, il avait été assez direct dans ses questions sans vouloir tourner autour du pot trop longtemps, cela ne servirait à rien de toute manière ! Il acquiesça doucement et retint de justesse une grimace lorsqu’elle lui dit que tous les moyens étaient envisageables. S’il voulait commencer ? Pas vraiment, mais ce n’était pas le moment de se dégonfler. Il s’approcha donc de la gamine. Et se pencha de façon à être un peu plus à sa hauteur. Forcément, la méthode doute ne conviendrait pas à son binôme, mais il préférait essayer au cas où. Il planta son regard dans celui de la jeune femme avant de lui souffler doucement Qu’est-ce que tu sais sur le retour de la magie ? Et à quel point tu le maitrises ? Vu ton âge tu n’as pas dû faire la moindre escapade à Poudlard, n’est-ce pas, alors j’aimerai savoir ce que tu sais faire exactement, surtout sans baguette. il avait parlé posément sans l’ombre d’haine dans la voix, il ne les détestait pas, c’était dommage qu’elle ne se soit pas purifiée ! Ce n’est pas la peine de nous mentir, de toute manière on arrivera à tirer des réponses de toi, tôt ou tard, alors pour toi autant que ce soit sans souffrance n’est-ce pas ? Il avait failli rajouter « d’autant plus que ma collègue n’est pas la patience incarnée » mais il avait préféré s’abstenir ! Il se doutait que la pauvre gamine ne savait pas comment est-ce qu’elle était réapparue, mais par contre elle pouvait l’informer sur ce qu’elle pouvait faire exactement. En recoupant des données ils pourraient peut-être trouver quelque chose. Il n‘avait pas voulu l’accabler de question, mais il fallait aussi savoir quand est-ce que ça se déclenchait, à cause d’une émotion, un lieu, ou autre ? Mais ces questions seraient pour plus tard, il fallait y aller petit à petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 962 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Jeu 25 Mai - 19:26

« On subit le retour de la magie, je me doute que ça ne fait pas plaisir à tout le monde. Moi la première. » Ils n’étaient à son goût – pas encore près à l’affronter à nouveau. Elle avait la sensation qu’ils n’avaient pas suffisamment assurés leurs prises sur le monde et sur les impurs. Ca la dérangeait, terriblement. « Mais sinon ça va, merci ! » S’exclama la jeune femme, un petit sourire sur le coin des lèvres.
Une gamine assise sur la chaise, Mathew se pencha vers cette dernière. Hm, il avait une approche nouvelle pour un membre de l’Ordre, ou peut-être qu’il cachait sa véritable flamme derrière un profil de gentil flic ? Bah, de toute façon ça ne l’avait pas dérangé d’être la méchante. Au contraire, c’était beaucoup plus sexy qu’être la gentille. Elle appréciait sa façon de mener l’interrogatoire, c’était toujours bien de commencer en posant des questions. Surtout qu’ils avaient tendance à ne pas donner de réponses et, du coup, elle en profitait tout le temps pour frapper. Evidemment, elle aurait dû s’en douter, mais il avait fallu que la gamine réponde complètement à côté de la plaque. « Tu n’es qu’un sale petit merdeux vêtu d’un costume de père Noël ! » S’écria la jeune femme. Elle devait être défoncée, c’était évident. Défoncée et complètement folle.
Ulyana soupira. « Ce que mon collègue essaye de te dire, c’est que soit tu réponds à ses questions, soit je te ferais répondre à ses questions. » Une lueur sombre brilla dans ses pupilles et un sourire carnassier fleurit sur ses lèvres. La menace était très claire. « Du coup, si tu nous disais ce que tu sais de la magie, hm ? » Elle esquissa un sourire, avant de faire quelques pas vers elle, de passer sa main dans sa crinière et de tirer violemment sa tête en arrière. « Qu’est-ce que tu sais sur le retour de la magie ? » Demanda plus férocement la jeune femme.
Elle avait réellement intérêt à répondre à sa question.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 74 EMPLOI : Porte-parole de l'ODP

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: Un Fléreur
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Dim 28 Mai - 9:33

Non effectivement à lui non plus le retour de la magie ne lui plaisait pas vraiment pour tout ce que cela impliquait, mais au lieu de lui répondre, il se contenta d’acquiescer un peu pour lui montrer qu’il était plutôt d’accord avec elle.  La gamine semblait déjà effrayée et hurler encore un peu plus ma réduirait peut-être au silence, encore plus. Il tenta donc une approche un peu plus douce pour tenter de la faire parler, cela ne marcherait pas forcément, mais cela valait le coup d’essayer. La violence n’était à prendre qu’en dernier recours, et encore, il la répugnait. Il y avait toujours d’autres moyens que de leur faire mal. Vu sa réponse, il se doutait bien qu’Uly allait utiliser la manière forte mais après tout, la demoiselle n’avait pas saisi sa chance. Il laissa la patrouilleuse prendre les choses un peu en main, prêt à poser de nouvelles questions. Il soupira doucement et lorsqu’elle se fit « tirer » les cheveux –plutôt proche d‘ailleurs de perdre des touffes de cheveux-. Tywain reposa la question et cette fois-ci, ils eurent une nouvelle réponse C’est à cause des obscurus.[/b] Mathew haussa un sourcil avant de secouer doucement la tête d’un air plutôt agacé, mais il arriva à répondre calmement Ne nous prend pas pour des cons je te prie. On sait très bien tous les deux que ce n’est pas possible…. Et qu’il y aurait beaucoup plus de dégâts en ville si c’était le cas. peut-être tous les trois, si jamais Uly savait ce que c’était mais il n’en mettrait pas sa main à couper et il se leva et se dirigea de nouveau vers la demoiselle pour lui murmurer doucement à l’oreille Tu ferais mieux de nous dire la vérité, et rapidement, ma collègue n’a pas beaucoup de patiente et tu es en train d’attendre la limite. Notre question est simple pourtant, non ? Et sache, à l’avenir que j’ai fait toute ma scolarité à Poudlard, comme Serdaigle et que j’ai fini Auror, avant de choisir de me purifier…. Alors tes petites blagues à la con, ou tes énigmes sur la magie ça ne marchera pas dans cette pièce. Je te le répète donc une troisième fois, il n’y en aura pas de quatrième. Qu’est-ce que tu sais sur le retour de la magie ? Au moins est-ce que tu as remarqué quelque chose, tu vois, des indices, des choses pour que l’on puisse comprendre pourquoi elle est de retour et pour éviter tout drame. ll se tut quelques instants ca serait quand même dommage que toi, tes amis, ta famille ou peu importe tuiez quelqu’un à cause de cela, non ? Personne ne la contrôle c’est totalement aléatoire, les risques sont grands, alors aide-nous, à ne pas répandre plus de sang en ville. Il avait presque murmuré ces dernières phrases à l’oreille e la jeune femme, comme si cela pouvait l’aider à voir plus clair, ou à culpabiliser. Les obscurus… peut-être qu’un jour cela arriverait, mais aujourd’hui, dans ces conditions, cela ne semblait absolument pas probable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 962 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Lun 29 Mai - 19:10

« Obscurus. » Le mot tomba, glaçant les nerfs de la jeune femme. Cette journée semblait l’énerver au plus haut point et ce n’était, clairement pas, un bon adage. Elle ne supportait pas ce genre de comportement et c’était à se demander si la gamine en face d’elle n’était pas complètement perchée ou droguée. Qu’avait-elle à faire des conneries dans le genre, d’autant plus qu’ils étaient loin de toute civilisation, loin de toute aide probable. Pensait-elle vraiment pouvoir s’en sortir indemne ? C’était pathétiquement improbable. Elle comptait, évidemment, s’en assurer. Evidemment, le jeune Mathew réitéra. Elle pensait clairement que ça ne servirait à rien, mais il avait été formé et envoyé par l’Ordre, elle ne doutait pas de ses capacités et, clairement, n’en avait pas le droit vu qu’il n’était pas patrouilleur. De ce fait, elle attendait, espérant que la gamine se décide enfin à parler intelligemment. Finalement, cette fois-ci, elle sembla sincère. « Je ne sais rien, rien du tout. C’est arrivé… Comme ça, simplement. » La jeune femme fit une moue. Bien, un cobaye inutile, un. Elle espérait que ça ne serait pas la même chose pour tous, sinon ça s’annonçait véritablement long, ennuyeux et éreintant. En bref, elle n’avait pas que ça à foutre, même si en acceptant l’uniforme elle avait signé pour ça. « Bon, si tu ne sais rien, autant ne pas discuter n’est-ce pas ? » Et autant passer à l’étape qu’elle préférait, sans aucun doute. Elle décida de lancer les hostilités et se passa d’informer son compère, de toute façon, il était suffisamment entraîné pour savoir que désormais, les choses sérieuses arrivaient. Il avait intérêt à avoir le cœur accroché.

« Bien, demoiselle, nous allons désormais vérifier que la magie existe. » Elle ricana. Evidemment, c’était du sarcasme, malheureusement ils avaient tous eu connaissance de l’existence de la magie et de façon plutôt malheureuse. « Je doute que ce passage de ton existence soit des plus appréciables, mais comprend, il est nécessaire pour la survie du plus grand nombre. » Et pour le bien portant de l’égo de leurs dirigeants. Mais ça, elle évita de le préciser. Là n’était pas le débat après tout ! « On va commencer par des petites choses très simples. » Elle posa en face de la jeune femme, par terre, une boîte en carton. « Soulève là. » Elle se sentit obligée de préciser. « Par un sortilège ou une connerie dans le genre, tu ne bouges pas de ta chaise. » Et si jamais elle sortait l’excuse de la baguette, et bien, elle pourrait toujours lui taillader les veines pour en faire sortir son potentiel magique. Elle ne doutait pas que cette situation plairait à leur invitée.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 74 EMPLOI : Porte-parole de l'ODP

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: Un Fléreur
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Mar 30 Mai - 14:02

Enfin comme un miracle toutes ses paroles ne semblèrent pas vaines. Il n’y aurait pas cru mais la jeune femme avait dû comprendre qu’elle ferait mieux de leur dire la vérité, rien que la vérité et comme il s’y attendait, elle ne savait rien du tout. Comment aurait-elle pu le savoir de toute manière ? Ca aurait été un délicieux et miraculeux hasard, mais la chance ne semblait pas vraiment être de leur côté de toute manière. Uly dû comprendre qu’elle ne mentait pas car elle décida tout simplement de passer à la phase suivante : les expériences si on pouvait appeler ça comme ça. Le chef des patrouilleuses expliqua qu’elle allait « vérifier » que la magie existait. Pour l’instant Mathew préférait rester muet, attendant le bon moment pour réintervenir. Couper la jeune femme dans ses explications son petit « jeu » n’était pas à faire. Elle posa une boite en carton et lui demanda de la soulever, comme ça… par magie. Il préféra ne pas tenter de lui faire comprendre que sans baguette c’était risqué pour eux tous, de toute manière Tywain ne l’aurait probablement pas écouté, elle n’était pas une « pro » là-dedans. Elle n’était pas une sorcière, du moins il ne lui semblait pas. La demoiselle se concentra et il eut envie d’aller se prendre un petit café, peut-être même trois ou quatre, il doutait que la boite bouge et ne tenait pas spécialement à être dans la ligne de mire de la magie « folle » et incontrôlable. Une minute passa avant qu’il ne sente une émanation magique provenir de l’autre sorcière, avant qu’il ait eu le temps de dire quoi que ce soit Uly fut frappée par une déflagration magique magistrale. La gamine se mit à hurler, probablement plus de peur que de douleur… et il ne pouvait que la comprendre le sort qui allait la toucher serait probablement pénible. Ne bouge pas de ta chaise, gamine. grogna-t-il avant de se diriger à grands pas vers Uly qui semblait sonnée, il la fit sortir de la pièce qu’il ferma bien à clef pour vérifier son état, s’il n’y avait rien de cassé, pas de brûlure ou autre… qui sait ce que cette déflagration avait bien pu faire exactement ? Comment est-ce que tu te sens exactement ? Rien de cassé ? Aucun effet de brulure ou autre chose qui pourrait ressembler à un effet secondaire ? Tu te rappelles bien de tout, qui tu es, quel jour on est et ce genre de choses ? Il soupira doucement et tenta de faire une touche, très très légère d’humour Bon, au moins elle a utilisé sa magie, c’était logique qu’elle ne puisse pas vraiment la contrôler. il haussa un peu les épaules et attendit une réponse de la patrouilleuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 962 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Mar 6 Juin - 20:22

Emanation. Déflagration. La jeune femme fut happée et envoyée contre le mur, sans qu’elle ne puisse y faire quoique ce soit. La gamine se mit à hurler, évidemment et ça ne fit qu’empirer le mal de crâne de la patrouilleuse, déjà largement énervée par la situation. Elle détestait les Impurs et haïssait la magie. Pourquoi fallait-il que ce soit cette même magie qui l’envoi valdinguer dans les airs ? Elle n’avait, très clairement, pas que ça à faire.
Mathew se montra d’une sympathie surprenante, l’aidant à se relever et la faisant sortir de la pièce. Elle vérifia en même temps que lui qu’il verrouillait bien derrière lui, avant de se reposer un instant. « Fichue magie de merde ! » S’exclama la jeune femme, plutôt agacée par cette situation qui lui échappait complètement. Elle n’appréciait clairement pas de se faire envoyer dans les airs et, surtout, gratuitement. Elle n’avait rien fait pour demander ça. Enfin, peut-être qu’elle l’avait cherché, un peu, mais ça ne l’empêchait pas d’avoir envie de refaire le portrait de la gamine et avec les dents. Si elle en avait le droit. « Rien de cassé, ma tête tient toujours sur mes jambes et j’ai une folle envie de bouffer de l’impur. » Grogna Ulyana, adorable. « Oui oui, je sais quel jour on est et je me souviens parfaitement que cette foutue magie a voulu refoutre les pieds dans notre vie. » La jeune femme se redressa, elle s’était penchée en avant, les mains sur les genoux. Elle souffla un bon coup. « Logique, logique. J’ai pas que ça à foutre de lui mettre une baguette entre les mains. » Elle souffla. « Tu prendrais vraiment le risque toi ? » C’était strictement hors de question qu’elle prenne le moindre risque. Elle n’y tenait clairement pas. Voire même, pas du tout en réalité. « Bon allez, faut y retourner. » Uly se redressa complètement, ouvrit la porte à nouveau et entra dans la pièce, laissant Mathew fermer derrière eux.
La gamine semblait, évidemment, terrorisée. Uly lui passa sous le nez, l’ignorant parfaitement. Elle se dirigea vers la salle adjacente, y attrapa le premier mâle qu’elle croisa et le fit entrer dans la salle. Dans cette dernière, elle l’installa sur une seconde chaise, tout aussi fermement que sa comparse Impure. Evidemment, elle réitéra l’interrogatoire. Pour plus de rapidité, elle passa directement à la phase pratique, ordonnant au jeune homme de réaliser de la magie. N’importe quoi. Il avait intérêt à ne pas l’envoyer valser, ou cette fois-ci elle frappait l’un des deux, voire peut être même, les deux. Par pur principe.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 74 EMPLOI : Porte-parole de l'ODP

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: Un Fléreur
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Sam 10 Juin - 21:39

Fichue magie de merde ! Ce n’est pas vraiment ce qu’il aurait dit, mais en même temps il pouvait comprendre son énervement, tout comme il savait que c’était logique que quelque chose ainsi se passe. La magie était devenue instable, avec la peur que lui inspirait Uly… il était presque normal que la jeune femme arrive à faire quelque chose comme cela. Il n’avait pas envie de lui faire la leçon, elle connaissait bien son travail, mais ses méthodes dans de telles circonstances étaient peut-être un peu désuètes. Huxley était toujours convaincu qu’avec du calme et une relative douceur, ils y arriveraient beaucoup mieux… mais ça, bien sûr c’était en théorie. Uly le rassura bientôt en se montrant imbuvable contre les impurs, ce qui démontrait bien que malgré le choc, elle savait toujours très bien où elle en était et ce qu’elle avait à faire. C’est d’ailleurs furieuse qu’elle entra de nouveau dans la pièce pour continuer non sans lui avoir lancé une petite pique avant, Mathew se contenta d’hausser un peu les épaules, soufflant doucement Je n’ai jamais dit qu’il fallait leur donner une baguette, juste que la magie est très instable et encore plu sans baguette et que c’était donc plus ou moins prévisible. Il n’avait pas parlé trop fort et ne savait pas si elle l’avait entendu ou pas, et, à vrai dire il s’en fichait un peu. Maintenant, ils allaient surtout devoir se concentrer sur ce qui allait se passer dans le prochain interrogatoire.

Tywain ignora la gamine qui l’avait presque mit KO pour aller chercher un autre cobaye et retenter l’expérience mais cette ordonnant simplement au garçon de réaliser un tour de magie. On pouvait bien voir le garçon essayait de se concentrer, il était même presque certain de pouvoir sentir la magie autour d’eux, mais ça, c’était peut-être juste un poil de paranoïa, ou peu importe comment on l’appelle ! Une minute, puis deux passèrent sans que rien ne se passe. Mathew soupira, il sentait qu’Uly allait probablement en arriver rapidement à la violence, alors il tenta autre chose. Le type devait avoir un peu plus de trente ans et était donc allé un minimum à Poudlard, c’était une information qui pourrait être utile pour la suite. Mais pour l’instant ce n’était pas vraiment le point essentiel alors qu’il allait bouger pour reprendre le seau, il y eut une nouvelle déflagration de magie, sans aucune conséquence cette fois. Il regarda Uly, avant de secouer un peu de la tête et de lui dire doucement Ils ne contrôlent strictement rien, on pourra leur dire dix fois la même chose, dix fois on aura u résultat différent… et ce, sur une même personne. Au final, quel était le but de ces expériences ? Voir de quoi ils étaient capables, c’était fait, de pas grand chose de contrôlable. Mais, même s’il ne la connaissait pas bien, il se doutait qu’Uly n’en resterait pas là, malgré tout ce qu’il pourrait dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 962 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Dim 25 Juin - 21:59

Elle hocha la tête à la remarque du jeune homme, peut être que sous le coup du stress et de l’énervement elle ne l’avait pas pris en compte. Soit, mais dans ce cas, qu’il corrige quelque chose s’il comprenait tout mieux que tout le monde et que la magie lui paraissait si évidente à lui ! Elle soupira mentalement, se morigénant. Elle n’allait pas s’en prendre à un membre de l’Ordre qui ne faisait que son travail et en plus qui la supportait, alors qu’elle n’était – très clairement – pas dans l’un de ses meilleurs jours. Une fois le mâle mis en place, une fois les ordres donnés, elle attendit. Elle attendit qu’il se passe quelque chose, n’importe quoi. Evidemment, le gamin se concentra, cherchant la magie dans les airs – alors que même un débile dénué de sens aurait senti sa présence, plus qu’angoissante. Une minute, deux s’égrenèrent et rien, rien du tout ne se passa. Avant même qu’elle ne puisse songer à user de la violence, c’est Mathew qui prit les devants. Enfin, il essaya, une déflagration de magie eu lieu sans que rien, ni personne, ne dise ou ne fasse quoique ce soit. « Mais pourquoi ? Pourquoi ils ne contrôlent rien ? Au-delà même de la présence de baguettes, ne sont-ils pas censés avoir un tant soit peu de sang magique dans leurs veines ? » Ils avaient pourtant vérifié, aucun des sorciers attrapés n’avaient été purifiés et tous étaient victimes des aléas de la magie. Il devait forcément avoir une explication logique à ce phénomène. Obligatoirement, sinon ça n’avait réellement aucun sens, aucun.

L’idée de ces expériences étaient, évidemment, de savoir de quoi étaient capables les sorciers, s’ils étaient ou non dangereux, s’ils étaient ou non contrôlables et surtout, de comprendre l’arrivée – ou le retour, ou quoique ce soit – de la magie dans leur société, censée être purifiée de tous ces phénomènes. Ils se devaient de trouver une explication à fournir, non seulement à l’Ordre, mais aussi aux citoyens. S’ils n’étaient plus capables de les protéger de la magie, à quoi servaient-ils ? C’était là leur devoir de membres de l’Ordre, l’une de leurs missions premières, elle ne resterait pas sur un échec.
Réfléchissant, le dos contre le mur, elle eut envie de tenter quelque chose, mais quelque chose qui ne plairait pas du tout à Mathew. « C’est lié au sang n’est-ce pas ? C’est à partir de ça qu’on use de la purification ? » Elle souffle un instant, retenant sa respiration alors que son cerveau réfléchit à cent à l’heure. « Si on les prive de sang, cela devrait avoir des incidences non ? » Elle leva la main, stoppant toutes possibles interventions de la part de son comparse. « Je ne pense pas du tout à les vider de leur sang, mais peut être que si on agit sur celui-ci, d’une façon ou d’une autre, on y verra plus clair ? » au final, elle s’interrogeait énormément. « Tu es purifié non ? Et tu n’as rien ressenti, eu aucune émanation de magie ? » Uly se creusait la tête, encore et encore. « Peut être que la magie revient parce que, d’une certaine façon, elle n’a pas été totalement éradiquée, peut être parce que tous les Impurs n’ont pas encore été purifiés. » Peut être oui, peut être qu’ils avaient un début de réponse, ou une nouvelle impasse à explorer.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 74 EMPLOI : Porte-parole de l'ODP

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: Un Fléreur
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Sam 1 Juil - 20:29

C’était franchement mal barré pour eux ! Et la nouvelle question qu’Uly n’allait pas forcément aider à faire avancer les choses ! Cela lui semblait pourtant simple, sans baguette, même à l’époque c’était difficile –voire impossible- de faire de réels sorts. C’est bien pour cela qu’ils se trimballaient toujours avec ces bouts de bois, ce n’était pas pour faire joli ; la raison exacte était probablement trop compliquée à expliquer. Il secoua un peu la tête et chercha la meilleure manière de reprendre la parole : Les baguettes ont toujours aidé à maitriser la magie, alors, aujourd’hui que la magie a disparu, est fluctuante… c’est probablement encore pire, je ne suis même pas certain qu’avec une baguette ils arriveraient à faire quelque chose… mais effectivement, certaines émotions fortes auraient dû pouvoir faire… quelque chose de plus probant ; en tout logique du moins, mais la logique n’est visiblement pas de mise ! autrement dit tout cela était totalement une grosse merde aléatoire ! Du moins pour l’instant c’est l’impression que ça donnait ! Néanmoins étant donné que certains semblaient avoir réussi à contrôler leur magie, même un cours moment, il faisait peut-être fausse route ! Ce qui était également intéressant c’’est que lui n’en ressentait aucun effet, comme si, pour l’instant la magie l’avait totalement quitté. Il y avait peut-être quelque chose à travailler là-dessus, recouper des données. Voir si c’était le cas pour tous les purifiés, et dans le cas contraire,  comprendre les facteurs qui les différenciait : l’âge ? le temps de purification, le sexe, autre ?

Bientôt, elle posa une nouvelle question qui était toujours aussi…. Compliquée à répondre, à expliquer. Il n’était même pas certain d’voir une vraie réponse, de connaitre la Vérité. Qui savait tout sur la magie, sa transmission ? A  l’époque il s’en fichait et aujourd’hui des questions restaient sans réponse. Si on les prive de leur sang ils risquent surtout de mourir ou de devenir des légumes, ce qui ne nous apportera rien ! Tu parlerais d’un genre de dialyse ? Ou quelque chose dans ce genre-là ! Il se passa une main dans les cheveux Et non, je n’ai rien ressenti, et ce qu’il faudrait savoir si les autres purifiés ont…. Disons la même chose que moi, ou s’ils ressentent quelque chose. Histoire de comprendre déjà,  si la purification agit de la même façon pour tout le monde ou pas, tu vois ? Il haussa un peu les épaules, ce qu’elle disait-là, c’était le meilleur moyen qu’il avait pour faire « imposer » une purification généralisée. Une belle occasion. Il haussa un peu les épaules avant de soupirer C’est une des raisons pour laquelle je prône la purification généralisée, au moins, il n’y aurait plus de magie. Si… les autres purifiés n’ont rien ressenti, ça sera une belle preuve non ? Il se tut quelques instants. En attendant, il faudrait trouver le dénominateur commun, le point commun entre toutes ces sorciers qui ont des apparitions. Tout le monde n’est pas touché. Ce n’est pas l’âge ou le sexe… peut-être quelque chose dans les gênes, peut-être un degré de « pureté » particulier… peut-être totalement autre chose, c’est comme chercher une aiguille dans une meute de foin ; Mais tu devrais prendre de leur sang, et du mien, que l’on puisse comparer.  Enfin « on », les scientifiques derrières. De toute manière, niveau « expérience » ils ne pourraient probablement rien en tirer, du moins rien qui n’incluait pas de la violence et il voulait leur éviter ça autant que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 137 EMPLOI : Occupé à changer vos habitudes, à ruiner vos vies, à distribuer espoir et mélancolie.

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Lun 3 Juil - 10:48

Le membre 'Ulyana Tywain' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Expériences' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 962 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Lun 3 Juil - 11:04

« Oui, les baguettes sont un canal qui permet de canaliser la magie, mais bon, je pensais que vous appreniez un tant soit peu à la maîtriser en dehors de ça. » Certains témoignages prouvaient bien que certains sorciers n’avaient pas forcément besoin de baguettes pour réaliser des sorts et, sans doute naïvement, elle pensait que tous y étaient entraînés – au cas où. « On va partir sur autre chose alors. » Elle réfléchit, une idée prenant forme au sein de son esprit. Dangereuse oui, mais pouvait être très utile. « Oui bien sûr, si on les prive d’une très grande quantité de sang, mais si on les affaiblit juste, ça peut être jouable. » L’idée était dangereuse, d’autant qu’elle semblait faire paniquer les deux larbins qu’ils avaient ramenés dans la salle. La nana tachycardait aisément, tremblant, la sueur coulant sur son visage, alors que l’homme commençait à gémir, et à pleurer dans son coin. Ils étaient pathétiques. Très, trop pathétiques. « Oui tu as raison. On questionnera tout ça en sortant. » Perdue dans sa réflexion, elle est un peu atone, comme plus très présente. « Ça fait combien de temps que tu es purifié déjà ? » Elle n’en savait rien et si, comme ils le pensaient, c’était lié à leur sang, alors peut être que la purification pouvait résoudre le problème. Ou peut-être pas. Ou peut être que selon la durée de la purification ça modifiait tout. Si oui, alors ils avaient un très gros problème en vue de la loi qui était en train d’être mise en place. Un instant, elle se demanda si… « Y a-t-il un moyen qu’on ne connaîtrait pas pour débloquer les bracelets ? Peut être que certains ne sont plus actifs et que justement, ça cause des soucis. » Quoique, ils l’auraient sut non ? « Ou alors peut être qu’avec le temps ils tombent en panne et perdent en intensité. » Elle n’était pas sûre de ce qu’elle avançait. « Serait-il possible que le fait de ne pas être purifié augmente ta sensibilité à la magie ? Du fait du coup de la présence des autres purifiés autour. Comme une sorte de tabagisme passif, ou truc du genre ? » Ils n’en savaient rien, en tout cas elle de sûr, n’étant qu’une simple patrouilleuse. « On est d’accord, la purification généralisée permettra de régler beaucoup de problème. » Si tant est qu’ils étaient sûrs que ça réglerait vraiment le souci. « Il faut voir si on a pas possibilité d’avoir des dosages particuliers en fonction des bracelets de purification. » puis, rebondissant sur ce que disait Mathew, elle continua. « Oui, il faut noter si des variables interaciales pourraient changer les choses. On ne sait jamais, peut être qu’on ne l’avait pas encore vu simplement. » Et dans ce cas, ça changerait énormément de choses. « Je suis d’accord avec toi, je vais faire un prélèvement. »

Elle sortit de la pièce, laissant Mathew gérer un instant les deux prévenus, puis se dirigea dans une autre salle, au sein de laquelle elle attrapa quelques seringues et petits tubes qu’elle comptait remplir de sang. Par précaution, elle prit également deux grandes poches, celles utilisées pour les dons du sang. La réserve qui se trouvait juste à côté de leur salle était remplie de choses en tout genre, les chefs avaient biens faits de les installer ici. En revenant, elle commença par piquer le jeune homme. Elle dû avoir besoin de l’aide de Mathew pour le tenir fermement, piquer sa veine dans le pli du coude et remplir la poche. Elle manqua la veine à plusieurs reprises - ce n’était après tout pas son métier – et laissa derrière son passage un énormissime bleu dans le creux du coude. Quand le prévenu le vit, il tomba dans les pommes. Après s’être assuré que rien de plus ne s’était passé dans son corps, ils le mirent en position latérale de sécurité et s’occupèrent de la seconde prévenue. Sauf que là, rien ne se passa du tout comme prévenu. Non seulement, elle se mit à crier, paniquant au possible, empêchant alors de réaliser correctement le prélèvement, mais en plus, elle gesticulait dans tous les sens. La seringue érafla le bras de la jeune femme et Uly, cherchant à tenir le bras, tout en enfonçant la seringue, perfora l’artère brachiale, à son passage au-dessus de l’ulna. « Merde ! » S’écria violemment la jeune femme, qui avait pourtant reçu une formation de secourisme pendant ses études. Le sang gicla sur son uniforme et sur son visage, elle tenta comme elle pu de mettre un tant soit peu de sang dans une fiole et de la refermer, avant de comprimer son bras de toute ses forces. C’était sans compter sur la perte de connaissance de la prévenue, à son tour. « Mathew, je crois qu’on va avoir besoin des secours ! » S’écria Ulyana. Evidemment, il serait chargé d’appeler l’unité de soins de l’Ordre, par nécessité de discrétion. Et s'il ne pouvait pas, alors ils allaient être obligés de la ramener à la surface et de l'abandonner n'importe où, tant que ça ne remonte pas jusqu'à leur mission du jour.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 74 EMPLOI : Porte-parole de l'ODP

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: Un Fléreur
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Sam 8 Juil - 21:23

Il haussa les épaules n’ayant pas franchement envie d’entrer dans un débat sur les baguettes et contrôler la magie sans ces dernières. Il soupira doucement en essayant de trouver les formulations les plus adaptées à la situation ! Non, pas vraiment, ceux qui y arrivent sont extrêmement rares. C’est souvent des années d’entrainement pour réellement réussir à jeter un  vrai sort. Après il y a bien des phénomènes qui se passent… mais on ne peut pas dire que ce sont vraiment de choses que l’on contrôle !Il se passa une main dans les cheveux espérant qu’il n’aurait pas d’autres choses à dire sur le sujet. Cela suffisait amplement, d’autant plus qu’il ne savait pas réellement si c’était vraiment beaucoup de travail ou alors disons une prédisposition ! Il n’était pas certain que juste les « affaiblir » soit une bonne solution, leur foutre la paix, essayer de trouver des gens réellement coopératifs serait une bien meilleure solution pour lui, mais le temps pressait, et, ils n’avaient probablement pas ce luxe. Il se contenta donc d’opiner un peu de la tête. Cette violence ne servait à rien, mais il ne pouvait rien dire. Pas pour l’instant du moins. Il avait donc tenté de lui faire comprendre que chercher autre part serait peut-être pas mal, parmi les purifiés par exemple.  Quasiment depuis le début, une bonne quinzaine d’années, maintenant je pense. Sincèrement je n’ai jamais réellement tenu le compte des jours, mois ou années. J’ai juste fait ce qui me semblait le mieux… pas pour avoir une médaille ou la paix. Il savait pertinemment que certains purifiés l’avaient fait pour être « tranquilles », lui l’avait juste fait par conviction, par ce qu’il était certain que la magie ne pouvait plus rien leur apporter de bon.

En ce qui concerne les bracelets, je ne sais pas du tout. Et tu penses bien que ce n’est pas le genre de choses que l’on va me raconter ce genre de chose ! Mais tu as peut-être raison, c’est une piste que l’on devrait également creuser. Il fronça un peu les sourcils ca n’en plus je n’en sais rien, mais comme pour le reste ça sera des choses à voir, mais je ne pense pas que ce soit le cas. Le tabagisme c’est par la fumée… là, notre sang, de purifié j’entends… reste normalement dans nos veines, il n’y a aucun émission, ou émanation. Et cela signifierait également que si un …. Non Purifié donne massivement son sang à un Purifié, la magie pourrait revenir non ? Et c’est quelque chose qui se saurait depuis le temps ! Bon peut-être pas si logique que ça au final, et la magie était bien capricieuse, alors tout était possible ! Il était heureux d’entendre que la purification généralisée était une solution pour elle aussi. Il soupira ensuite doucement, les choix étaient tellement vastes qu’ils ne sauraient pas par où commencer. Bracelet, prise de sang, voire qui était purifié et combien de temps ? Mais pour l’instant, la prise de sang semblait la meilleure des choses vu qu’elle décida de faire le prélèvement. Il s’attendait à ce qu’elle commence par lui, mais elle décida de  faire d’abord les deux cobayes.

Si pour le garçon, ce fut un peu sportif mais qu’ils réussirent, pour la fille ce fut une toute autre affaire qui vira à quelque chose proche de l’hystérie, même à deux ils n’avaient bien du mal à la contenir tellement elle bougeait, et un accident est vite arrivé. Un réel accident ! Il avait bien vu qu’Uly ne cherchait pas à lui faire du mal… mais malheureusement elle lui perfora quelque chose qui fit gicler le sang. Gicler au sang propre comme dans les films, comme un truc qui jaillit. Punaise ! C’est pas possible ! Il hésita quad même à partir… Essaye de la lui faire compression sur la plaie ou un garrot si tu préfères. Il n’était pas secouriste mais cela lui semblait la meilleure des solutions. A voir si elle voudrait bien toucher du sang ‘sorcier’. En attendant, il partit en courant pour tenter de trouver de l’aide, il revint néanmoins rapidement, sans personne, mais avec une trousse de soins. Je n’ai trouvé personne qui pourrait m’aider. cautériser la plaie semblait impossible, l’artère touchée, ils ne pouvaient rien faire… Mais plutôt que de rester les bras balants, il sortit des bandages qu’il enroula plus que fermement autour de la plaie avant d’allonger –ou plutôt de la forcer à se coucher sur le sol. Comprimant également la plaie avec sa main. Ca plus le bandage, il espérait que ça leur laisserait quelques minutes de plus. Ca va aller. souffla-t-il doucement à la jeune femme avant de relever les yeux vers Uly Tu ne peux pas appeler quelqu’un  qui nous vienne en aide, rapidement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 962 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Mer 12 Juil - 15:26



PS : on peut se faire un dé du coup pour savoir si oui ou non ça aura fonctionné 8D


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 74 EMPLOI : Porte-parole de l'ODP

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: Un Fléreur
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Sam 15 Juil - 19:01

Que la chance soit avec moi pour une fois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 137 EMPLOI : Occupé à changer vos habitudes, à ruiner vos vies, à distribuer espoir et mélancolie.

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Sam 15 Juil - 19:01

Le membre 'Mathew Huxley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Mathew' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 74 EMPLOI : Porte-parole de l'ODP

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: Un Fléreur
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Sam 15 Juil - 22:03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 962 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Lun 17 Juil - 15:03



qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 74 EMPLOI : Porte-parole de l'ODP

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: Un Fléreur
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Sam 22 Juil - 21:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 962 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   Sam 5 Aoû - 11:42



HJ : je me suis permise de conclure, comme ça, ça va plus vite I love you J'ai pas agi pour ton personnage, donc si jamais tu veux faire une petite réponse pour dire qu'il a fait (ou non) la prise de sang, hésite pas En espérant que ça te va


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Let's play a game ◊ Mathew   

Revenir en haut Aller en bas
 

Let's play a game ◊ Mathew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wanna play a game ?
» I want to play a game • Romane
» Would you like to play a game ? - Amber
» Let's play a game ▬ Raïley Shiloh
» It's time to play my game, guys! {Kol, Kylie, Jeremy}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ :: Birthday party :: Retour de la magie 1-