FACTS

La ville de Birmingham compte actuellement 12 Purs, 4 Purifiés et 13 Impurs, la Résistance semble recruter plus de membres que l'Ordre du Phénix, il serait peut être bon de se méfier de ce regroupement.
Les les femmes deviennent importantes et prédominantes, au détriment du sexe masculin, pourtant si charmant.




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mad Lab ★ Ulyana



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Edgebaston :: Caserne des Patrouilleurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



MESSAGES : 10 EMPLOI : Professeur de mathématiques à l'université

MessageSujet: Mad Lab ★ Ulyana   Mer 3 Mai - 23:09

La fumée enveloppait les poumons du jeune homme. Il avait besoin de se détendre avant de pénétrer dans l’imposant bâtiment qu’était la caserne de l’ordre. Il était maintenant habitué à ce que les patrouilleurs surveillent la moindre de ses recherches, mais ce n’est pas pour autant qu’il les appréciait. Au contraire, il les supportait de moins en moins. N’avaient-ils pas mieux à faire que de rester dans ses pattes ? Enfin, si ça les amusait de le regarder… Karl tira une dernière fois sur sa cigarette et pénétrant dans la caserne. L’atmosphère y était pesante. Qui n’éprouvait pas un sentiment de malaise en ces lieux ? Le décor historique ne parvenait pas à arranger la situation. Quel dommage que les bâtiments historiques de Birmingham soient utilisés de la sorte. Enfin, ce n’était pas l’endroit pour émettre de tels propos. L’Ordre n’avait pas besoin de savoir à quel point il les méprisait. Le jeune homme préféra donc s’annoncer à l’accueil et attendre que quelqu’un vienne le chercher. Tout en tapant du pied, Karl se demanda lequel des nombreux patrouilleurs lui serait affecté. Il priait intérieurement pour tomber sur quelqu’un d’assez benêt. Les grandes montagnes de muscles posaient rarement des questions, et c’était fort agréable. Les patrouilleurs plus malins avaient tendance à être beaucoup trop curieux.

C’est alors qu’elle s’approcha, celle qui était leur chef, une des plus redoutables selon Karl. Il ne la craignait pas vraiment, mais il s’en méfiait. Il la savait très maligne et capable de toujours arriver à ses fins. Son frère la trouvait splendide, lui la trouvait terrifiante. Bon, il fallait tout de même faire bonne figure et ne pas montrer à la jeune femme son fort mécontentement. « Madame Tywain, ravi de vous voir ». Faux, et ça pouvait s’entendre. Contrairement aux autres membres de sa famille, Karl était très mauvais acteur. Il avait énormément de mal à cacher son inconfort. Il n’avait qu’une envie, retrouver le laboratoire qui était mis à sa disposition. Il pouvait passer des heures dans cet endroit. Peut-être que cet endroit serait le témoin d’une incroyable découverte. Découverte qui lui accorderait enfin un autre statut que celui de scientifique fou. Mais ce n'était pas encore gagné. Il devait encore accomplir beaucoup de travail. Travail qui, selon lui, serait beaucoup plus efficace s'il le réalisait seul.  «Et que me vaut l’honneur d’être surveillé par la patrouilleuse en chef ? » Oui, c’était tout de même assez étonnant. En ces moments de trouble, elle avait certainement mieux à faire  que d’attendre dans un laboratoire. Mais ce n’était pas non plus un mal, qui sait, peut-être allait elle être obligée de l’abandonner afin d’aider pour une quelconque mission. «Si vous avez mieux à faire, je comprendrais. » Certain y auraient vu de l’humour, lui était très sérieux. Il espérait sincèrement que la jeune femme s’en aille. Les charmantes compagnies ne sont vraiment pas du goût de notre ami. Quelle douce utopie que de croire qu'on le laisserait étudier la magie en toute liberté. Il n'arrivait pas à comprendre pourquoi tous ces gens la craignait. Lui, la trouvait magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 903 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Mad Lab ★ Ulyana   Jeu 25 Mai - 19:18

La journée se déroulait comme à son habitude : entraînements entrecoupés de paperasses administratives, pendant qu’ils géraient les conséquences du retour de la magie et que l’enquête sur l’attentat se poursuivait. En soit, elle était déjà bien occupée quand on annonça la présence d’une scientifique à l’accueil. D’une démarche souple et féline, préférant se changer les idées, Ulyana décida de s’en occuper. Il était d’un physique charmant, pour un scientifique. Elle avait tendance à ne pas apprécier les scientifiques, généralement ils se sentent trop supérieurs au reste du monde, incapables de comprendre les rapports humains et possédant un égo bien surdimensionné. « Monsieur Sargaträger ». Répondit la jeune femme à son salut, y ajoutant un hochement de tête. Elle éclata d’un rire léger, voyant très bien l’inconfort que la situation lui procurait. « Rassurez-vous, vous n’aurez pas à me supporter bien longtemps. Allons-y, voulez-vous ? » C’est ainsi qu’elle lui indiqua une porte qui menait à un long dédale de couloirs, pour finalement s’enfoncer sous la Caserne, là où tous les laboratoires et l’antre des scientifiques se trouvait. « L’honneur ? Non tout de même, je ne suis qu’une simple patrouilleuse. » Elle esquissa un sourire sincère. « Contrairement à certains de mes supérieurs, je réalise toujours les tâches qui sont liées à ma fonction et parmi ces tâches, nous retrouvons l’encadrement des scientifiques. » Elle était des plus sincères. Elle n’avait pas vraiment envie de passer le reste de sa vie derrière un bureau, incapable de gérer quoique ce soit sur le terrain et juste bonne à signer des papiers en tout genre. Elle avait été ravie de sa promotion, mais avait tout de suite posée ses conditions. Il était hors de question qu’elle passe le reste de sa vie à ne plus faire de sport, à s’ennuyer et à ne participer qu’à l’administratif de son métier. Alors ses chefs et elle avaient faits un compromis. « Ne vous en faites pas, si je suis ici c’est que je n’ai pas mieux à faire. » Ulyana comprenait l’embarras de devoir être surveillé, d’autant plus quand la majorité d’entre eux excellaient dans leur domaine, mais elle ne pouvait aller à l’encontre des règles, surtout quand il s’agissait d’expérimentation. « Soyez assurés, je sais me montrer discrète. » Répondit la jeune femme, totalement capable de se fondre dans les ombres. Elle ne craignait pas d’empiéter sur le travail ou la tranquillité du scientifique, mais elle savait aussi qu’il aurait besoin d’un peu de temps avant d’accepter sa présence. « Je suppose qu’à la longue ça doit être un peu étouffant cette situation, non ? » Lui demanda la chef, assez curieuse.
Ils passèrent une première porte où elle entra un digicode, à l’abri des regards, fit passer le scientifique devant elle, referma la porte et ils poursuivirent leur chemin. Une deuxième porte nécessita le contrôle de leur empreinte digitale et oculaire, à chacun, avant qu’ils ne puissent pénétrer directement dans le lieu de recherche du gouvernement. Dans la pièce, gigantesque, se trouvait tout le matériel nécessaire aux scientifiques souhaitant étudier la magie. Les murs avaient été construits de telle sorte à éviter une fuite de magie et étaient résistants à tout. Des armes maîtrisant la magie étaient mises à disposition des patrouilleurs en fonction, qu’Ulyana salua en les dépassant et des paillasses permettaient aux laborantins de travailler. On retrouvait également des cages, des bocaux, du matériel en tout genre et les travailleurs pouvaient demander ce qu’il voulait, l’Ordre se débrouillait pour leur fournir ce dont ils avaient besoin.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mad Lab ★ Ulyana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Edgebaston :: Caserne des Patrouilleurs-