SYSTÈME DE JEU

MS se veut évolutif, vous pouvez donc découvrir dans ce sujet toutes les modalités de ce système, allant des complots entre joueurs, aux fausses fiches qui renversent tout le jeu.

SUJETS A VISITER

NOS SCÉNARIOS

la reine
cousin - relation ambiguë
collègue, partenaire - amour ?
esclave personnel - royal
pleins d'autres ici




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [FB] On l'aura un jour, on l'aura - Wil'



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Le reste du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lun 31 Juil - 18:30

avatar



MESSAGES : 592 EMPLOI : Avocat

carnet personnel
DANS TA POCHE: Des tas de gadgets sorciers
TON PATRONUS: Un lion
COMPÉTENCES:




[FB] On l'aura un jour, on l'aura.

Ft. Mathew Huxley





Poudlard
Alors que tu t'apprêtes à profiter de ton petit déjeuner, Monsieur Rabat-joie sort de nouveau de sa coquille en pleurant sur le sort de ces pauvres livres que tu as mutilés. Tu lèves les yeux au ciel, te gardant bien de lui rétorquer qu'au pire des cas tu jetteras les pages dans la bibliothèque de sorte que Madame Pince tombe sur elles et puisse réparer les dégâts. Franchement, vous êtes des sorciers, non ?! Sans un mot, tu l'écoutes néanmoins faire mention du fait que le Parc est trop « visible », si bien qu'il craint que vous ne soyez pris la main dans le sac. Alors, il te propose plutôt une salle de cours désaffectée, considérant que cela sera moins dangereux. Tu hésites un instant avant d'acquiescer.

[…]

Vous voilà dans la salle de cours, prêts à vous entraîner. Quand Mathew te demande ce qu'il faut faire, tu lis les instructions du livre à haute voix, espérant qu'il les comprendra mieux que toi – c'est bien lui le bon élève, non ? – :

- Levez votre baguette vers le ciel et descendez-la progressivement vers le sol, en dessinant des vagues invisibles. Reproduisez ce même mouvement à l'horizontal, en partant de la gauche vers la droite et en suivant la limite d'âge que vous désirez désactiver. Vertical. Horizontal. Vertical. Et ainsi de suite. À chaque mouvement effectué, répétez « Delebit Aetate », et ne vous arrêtez qu'après avoir fait le tour de la limite d'âge.

Tu relis plusieurs fois l'intitulé, tout de même surpris que ça ne s'avère pas plus difficile. C'est alors qu'un autre détail attire ton attention quant à la prononciation.

- Ah... attend ! Apparemment il faut accentuer sèchement chaque voyelle de l'incantation.

Tu arques un sourcil. Sans un mot, tu récupères une craie au tableau afin de dessiner un cercle par terre pour vous entraîner...





Nouveau dé :

1. L'entraînement se déroule pour le mieux, jusqu'au moment où Mathew se prend un raté de Wilheilm. Ses oreilles se mettent alors à gonfler prodigieusement. Avant d'alerter les professeurs, son ami a la brillante idée de rassembler toutes les preuves de leur méfait et de les dissimuler derrière le tableau, grâce à un sortilège de lévitation. Mathew est transféré à l'infirmerie pour la semaine qui suit, si bien qu'il sera trop tard pour lui... pour la Coupe.
2. À l'inverse, c'est Wilheilm qui finit blessé. En revanche, lui aura droit à un aveuglement temporaire, d'une semaine également. Comme Wilheilm dans la configuration précédente, Mathew parvient à récupérer les preuves de leur méfait avant l'arrivée des secours, mais il n'éprouve pas le besoin de les cacher ailleurs que sur lui étant donné la confiance qu'il inspire aux professeurs. Pour la Coupe, c'est donc raté pour Wilheilm, mais Mathew a encore une chance d'y parvenir...
3. Surpris par Rusard pendant qu'ils pratiquent, les deux élèves sont condamnés à passer le mois qui suit en retenue, chaque jour. Ils nettoieront les trophées de l'école pour leur plus grand malheur.
4. Succès triomphal pour Mathew, succès mitigé pour Wilheilm. En pratiquant, il se rate légèrement si bien que son dos le démange – violente poussée d'urticaire – mais il refuse de le signaler par peur de ne pas pouvoir tenter sa chance le soir même.
5. Succès triomphal pour Wilheilm, succès mitigé pour Mathew. En revanche, c'est à une invasion de pustules dans le dos qu'il devra faire face. Ira-t-il à l'infirmerie ou tentera-t-il malgré tout sa chance le soir même ?
6. Surpris par le Professeur Flitwick, Mathew fait perdre 10 points à sa Maison, même traitement pour Wilheilm. L'affaire s'arrête là. Gentil, le nain se contente de confisquer toutes leurs pages arrachées.
7. Ils réussissent l'exploit d'apprendre à maîtriser le sortilège, sont pressés de le mettre à l'épreuve le soir même.
8. Mathew et Wilheilm réussissent, mais passeront la fin de la journée à confondre leur droite et leur gauche...
9. Surpris par McGonagall, les deux élèves font perdre 20 points à leur Maison respective et écopent d'une semaine entière de retenue. Cette fois, Mathew n'y échappera pas...
10. Dès leur première tentative, sans qu'ils n'expliquent pourquoi, chaque page déchirée s'autodétruit par combustion spontanée...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 3 Aoû - 19:01

avatar



MESSAGES : 154 EMPLOI : Occupé à changer vos habitudes, à ruiner vos vies, à distribuer espoir et mélancolie.


Le membre 'Mathew Huxley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Mathew' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Aoû - 16:23

avatar



MESSAGES : 88 EMPLOI : Porte-parole de l'ODP

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: Un Fléreur
COMPÉTENCES:


Il écouta Wil attentivement, enfin du moins il essayait. Plus les minutes passaient plus il se disait que c’était franchement une mauvaise idée d’utiliser un sort d’un de ces livres, qui sait ce qui pourrait se passer ? Néanmoins, malgré ces nouvelles réticences, il ne voulait pas faire mauvaise figure devant Wil ou que son meilleur ami croit qu’il se dégonflait… ou qu’il avait peur de rater le sort. La dernière option était d’ailleurs plutôt vraie. Mathew était du genre ne pas aimer échouer, ça en était presque une phobie à ce stade-là, alors s’en prendre à en sort compliqué alors qu’il n’était plus motivé, le motivait encore moins.

Les minutes avaient défilé et Wil’ y était finalement arrivé alors que lui, gentil petit  Serdaigle plein de mauvaise volonté- n’y était pas franchement arrivé. Tant mieux, probablement, cela l’éviterait d’un côté de trop se mouiller… il n’arrivait pas à se décider sur ce qu’il voulait faire, cette coupe c’était une occasion en or et en même temps… sa conscience lui disait que ce n’était pas quelque de très bien, que c’était dangereux et qu’il ne fallait donc pas insister. Les règles sont les règles ! Bon bah si tu gères comment ça ce soir… ça devrait le faire… dit-il doucement. Il ne voulait pas non plus être rabat-joie, Wil avait vraiment tout fait pour cette mission, il devait le suivre jusqu’au bout. Il tenta une nouvelle fois son sort, mais un bruit le faisant sursauter, il rata son dernier geste… et soudain son dos se mit à le gratter comme pas possible et il se sentit blêmir. Quelque chose clochait. Wil. Wil. Il y a un souci. Arrêta ça de suite ! Malgré tout, il essayait de garder son calme. Ce n’était qu’un sort raté, cela devait pouvoir se soigner. Je crois que des trucs ont poussé sur mon dos. Il grimaça tout en tentant de ne pas se gratter. Il voulut montrer ces « trucs » à son meilleur ami afin que ce dernier lui dise à quel point c’était moche ou grave. Il le regarda quand même un peu inquiet tout en réfléchissant aux solutions qui allaient pouvoir se poser à lui, à eux…. Et pour l’instant, il n’y avait réellement rien de réjouissant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Aoû - 12:58

avatar



MESSAGES : 592 EMPLOI : Avocat

carnet personnel
DANS TA POCHE: Des tas de gadgets sorciers
TON PATRONUS: Un lion
COMPÉTENCES:




[FB] On l'aura un jour, on l'aura.

Ft. Mathew Huxley





Poudlard
Et encore un succès pour Mister Fawkes, Roi des Embrouilles ! Franchement, c’est à se demander comment Mat’ fait pour résister à ton incroyable talent ! Ce bouquin ne disait-il pas qu’il s’agissait là d’un mauvais Sort particulièrement difficile à réaliser ? Parce que toi, là, t’as la nette impression qu’on s’est littéralement foutus de vous deux ; un véritable jeu d’enfants ! Enfin, pour toi, pas pour Mat’ visiblement puisque le pauvre bougre s’est foiré, et pas qu’un peu. S’il ne te criait pas dessus en mode : « SOS J’AI BESOIN D’AIDE PUTAIIIIN ! », y a pas à dire, t’aurais explosé de rire en voyant le résultat. Mais qu’a-t-il bien pu faire pour se retrouver dans une situation aussi grotesque ?! Alors, la mine aussi compatissante que possible, tu t’efforces de rester sérieux lorsqu’il te montre son dos, dévoilant ainsi un amas de pustules bien grasses et dégoûtantes… Si tu n’avais pas une profonde aversion pour tout ce qui ressemble à de la saleté, t’aurais très certainement fait comme ces gosses tarés qui posent le doigt sur les trucs intrigants quitte à ce que ça leur explose à la tronche, sauf que toi… beh ça te révulse – limite, ça t’effraie.

- On dirait des pustules, vieux… J’crois bien que tu ne vas pas avoir d’autre choix que de passer la nuit à l’infirmerie à moins que tu sois capable d’encaisser la mauvaise sensation jusqu’à demain… Tu sais bien que ce soir c’est le dernier délai avant qu’on dévoile le nom des trois sélectionnés…

Tu esquisses un vague sourire, franchement mal à l’aise.

Connaissant Mat’, tu n’es pas certain qu’il accepte d’attendre demain pour se rendre à l’infirmerie. En fait, tu t’interroges même sur la possibilité qu’il ait fait exprès de se foirer pour avoir une bonne excuse pour se défiler, mais ça, tu ne lui diras pas. T’as beau être un peu trop grande-gueule parfois – souvent ? –, tu n’es pas assez con pour t’attirer ses foudres quand tu peux l’éviter…




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Aoû - 15:47

avatar



MESSAGES : 88 EMPLOI : Porte-parole de l'ODP

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: Un Fléreur
COMPÉTENCES:


La tronche de Wil’ était bien trop souriante pour que sa tête pseudo compatissante marche avec lui. Il était certain que son meilleur ami avait juste envie d’hurler de rire… si bien que le résultat lui faisait un peu peur. Qu’est-ce qui avait bien pu se passer ? Rien de grave sinon il aurait été beaucoup plus alerte que cela. Le verdict ne tarda pas à tomber ! Des pustules !! Erk. Il ne put s’empêcher de grimacer de dégout tout en réfléchissant le plus rapidement possible : s’il allait à l’infirmerie, il allait devoir s’expliquer mais au moins ça devrait être soignable sans trop de souci, s’il attendait la situation ne ferait probablement qu’empirer. Il ne connaissait pas de contre-sort et… de toute manière il n’avait guère le choix, il devait se faire soigner par une professionnel !

C’est de la magie, on ne sait pas comment ce truc peut dégénérer…. Il vaut mieux que j’y aille de suite… bientôt et tu géreras très bien tout seul. Il grimaça En plus ça me gratte et ça me démange, je n’ose pas imaginer ce que ça va donner si j’en éclate une ! Bon appétit bien sûr. De toute manière même si on arrive à l’atteindre, on ne sera jamais sélectionné ! On n’a pas le niveau !

Ca c’était clair, net et précis. Ils le faisaient plus le challenge, Mathew ne comptait pas mettre ses jours en potentiel danger ni ses révisions pour quelque d’aussi futile en plus ! Est-ce que ce qui venait de se passer l’arrangeait ? Probablement un peu… Au moins la question était résolue, il n’enfreindrait pas plus le règlement que ça, il trouvait déjà qu’il en avait beaucoup trop fait et cela le mettait mal à l’aise. Ce pauvre livre… Certes, ils pouvaient utiliser de la magie, mais quand même ! Il était pour faire quelques blagues, des choses drôles, mais, au final, c’était triste à dire mais c’était au-dessus de ses forces, Will ne semblait pas comprendre qu’un règlement était fait pour être respecté surtout pour des choses aussi importantes. Sortir après le couvre-feu pouvait être drôle… mais là, ce qu’ils étaient dangereux… et c’est lui qui payait en plus les pots cassés. Foutus karma.

Tu devrais quand même tenter, ça ne te coûte rien Wil… Mais… quand même s’il n’y a aucune chance, si ça tombe sur toi… tu n’as pas le niveau et c’est dangereux, penses-y quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Aoû - 20:36

avatar



MESSAGES : 592 EMPLOI : Avocat

carnet personnel
DANS TA POCHE: Des tas de gadgets sorciers
TON PATRONUS: Un lion
COMPÉTENCES:




[FB] On l'aura un jour, on l'aura.

Ft. Mathew Huxley





Poudlard
Défaitiste jusqu’au bout, il ne faut pas s’appeler Merlin pour comprendre que ton ami est en train de se défiler. Tu l’écoutes jusqu’au bout, un sourire en coin, puis de le rassurer de la manière que tu le peux quant à son intrusion dans l’infirmerie. Même si, en réalité, tu ne le comprends pas du tout, parce que ça te paraît franchement surréaliste que de vouloir refuser pareille occasion que de briller aux yeux de tous les élèves du Monde. Dangereux ? Mais tu te ris du danger ! Tu finis par hausser les épaules et décider de l’accompagner jusqu’à l’infirmerie, pressé de rejoindre la Coupe le soir-même pour y glisser ton nom dans le plus grand secret.




Parce qu’il faut apparemment croire que le Destin aime se montrer juste, la Coupe paraît vouloir en décider autrement lorsque tout semble aller pour le mieux pour toi… Ah… les joies du hasard de la vie… Pourtant, tu as parfaitement réussi ton sort ! Tu as même pu glisser ton nom dans la Coupe ! Ah ça, tu es plus que fier, grand sourire aux lèvres… Mais bon, jolie Coupe du Tournoi en a décidé autrement pour toi, n’est-ce pas ? C’est donc tout penaud, le corps entier soumis à d’affreuses démangeaisons, les poils tous plus blancs les uns que les autres – surtout tes cheveux – et un mal de chien chaque fois que tu fournis un effort que tu te rends difficilement à l’infirmerie. Par chance, tu ne croises personne sur ton chemin, ce qui sauve – un peu – ton amour-propre. En revanche, tu crains tes retrouvailles avec Mathew et ses foutues leçons de morale à deux livres sterling…

Cependant, quand l’infirmière t’accueille – en râlant – dans son antre privée – ou pas –, c’est d’abord ses sermons à elle que tu dois encaisser sans rien dire. Les yeux levés au ciel, luttant tant bien que mal contre tes douleurs autant que tes démangeaisons, tu attends patiemment qu’elle ait fini de vociférer contre l’imbécilité des jeunes étudiants et d’appliquer un onguent – qui pue – sur chacune de tes pustules. Ou presque. Loin d’être une infirmière pédophile, elle te confie le pot avant de te pousser vers les toilettes pour que tu t’occupes de celles qui sont placées dans l’endroit le plus horrible, ce que tu fais sans broncher, le teint cramoisi. Pour le coup, ça c’est carrément la honte. À ton retour près de ton lit, Miss Pomfresh a laissé une fiole de potion sur ta table de chevet, accompagnée d’une note expliquant qu’elle permettra de te rendre ta jeunesse. Tu l’avales d’une traite, grimaçant de dégoût à cause de son affreux goût, puis de t’allonger, tournant ostensiblement le dos à Mathew pour ne pas avoir à subir son regard moralisateur.




Dernier dé pour ce rp' (je pense)

1. Échec lamentable, Wilheilm est surpris par Rogue, alors qu’il approchait de la Coupe. Comme si la semaine de retenue avec Hagrid ne suffisait pas, Rogue le condamne à faire l’inventaire de son matériel tous les soirs, de 23h à minuit, pendant une semaine. Adieu vie sociale pour le jeune Gryffondor…
2. Wilheilm parvient à affronter les couloirs de l’école sans se faire prendre. Ce n’est qu’au moment de faire son sort qu’il se rate, déconcentré par le bruit sourd d’une armure qui a bougé dans le hall d’entrée. Résultat ? Ses cheveux n’arrêtent plus de pousser, pousser, pousser et encore pousser, si bien qu’il n’a d’autre choix que de se rendre à l’infirmerie pour arrêter le massacre.
3. Pris sur le fait par la sévère McGonagall, il fait perdre 50 points à sa Maison. Pire, pour la toute première fois de sa scolarité, il devra affronter le Directeur dans son bureau…
4. Quel succès ! Fier de lui, Wilheilm s’avance jusqu’à la Coupe, le papier sur lequel il a écrit son nom serré dans sa main. La mine réjouie, il n’en revient pas d’être parvenu à effacer la Limite d’Âge et espère sincèrement être sélectionné… Sauf que voilà, on ne piège pas M. Dumbledore… Jamais. Alors qu’il vient de poser son nom dans la Coupe, celle-ci le recrache, sa langue de feu frôlant de très près sa joue. La touchant ? Il n’en sait rien, toujours est-il que, peu à peu, sa peau se colore de bleu. Partout. Merci infirmière de rétablir la situation…
5. Cette fois-ci chopé par Argus Rusard, le pauvre Wilheilm n’aura d’autre choix que de finir la soirée à faire la toilette de Miss Teigne. Et les soirées à venir. Sans compter l’entretien avec sa Directrice de Maison et les 50 points perdus…
6. Cette fois encore, Wilheilm a atteint la Limite d’Âge sans problème. Manque de peau, le jeune Gryffondor tombe nez-à-nez avec Maugrey Fol Œil. Enfin… manque de chance, ou chance insolente ? Contre toute attente, le professeur se contente de le congédier dans son dortoir, flattant presque son courage d’avoir tenté sa chance… Le garçon hausse les épaules, mettant la réaction de son professeur sur le compte de la folie légendaire du personnage, sans se douter que ce-dernier n’a agi ainsi que pour s’épargner la contrainte d’une rencontre avec d’autres professeurs alors qu’il était justement en train de mettre son plan à exécution…
7. Au tout dernier moment, Wilheilm se débine. Bien sûr, jamais il ne l’avouera à son ami, préférant de loin lui faire croire qu’il a bel et bien réussi à mettre son nom dans la Coupe…
8. Encore une fois, il atteint la Limite d’Âge. D’ailleurs, tout se passe bien, jusqu’au moment où il pose son nom dans la Coupe. Pendant un long moment, Wilheilm croit avoir réussi… C’était sans compter sur le crachat de son papier ET le fait d’avoir été éjecté hors de la Limite d’Âge subitement réapparue… Le comble ? Non seulement il a écopé des mêmes pustules ingrates que son meilleur pote, mais en plus, ses cheveux sont devenus blancs et ses articulations le font atrocement souffrir, comme s’il avait pris 100 années de vie dans la tronche.
9. C’est le préfet-en-chef de sa Maison qui lui tombe dessus, à l’instant même où il s’apprêtait à quitter le dortoir. Ce-dernier accepte de ne pas le punir tant qu’il se montre docile et retourne dormir.
10. Il pose son nom dans la Coupe. Il sort du cercle. Tout semble aller pour le mieux. « semble ». Sauf qu’au tout dernier moment, la Coupe choisit de recracher son nom sans qu’il ne s’en rende compte. En revanche, au moment de se recoucher, Wilheilm ne pourra certainement pas ne pas se rendre compte de ce qui lui arrive : devenu sourd et aveugle, le jeune homme se met à hurler de terreur et on doit le transporter d’urgence à l’infirmerie. C’est Albus Dumbledore en personne qui lui révélera avoir ajouté un petit piège pour les intrépides comme lui, façon bombe à retardement.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Aoû - 20:36

avatar



MESSAGES : 154 EMPLOI : Occupé à changer vos habitudes, à ruiner vos vies, à distribuer espoir et mélancolie.


Le membre 'Wilheilm Fawkes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Event anniversaire 2' : 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Aoû - 18:07

avatar



MESSAGES : 88 EMPLOI : Porte-parole de l'ODP

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: Un Fléreur
COMPÉTENCES:


Finalement Wil’ n’insista pas plus que cela et se contenta de l’accompagner à l’infirmerie ! Mathew inventa un prétexte bidon –enfin à moitié- comme quoi il avait un raté et que ça avait donné ça… sans préciser lequel c’était. Il préféra dire qu’il en testait plusieurs histoire de s’entrainer un peu à ses cours… ce qui était tout à fait possible en le connaissant et on ne chercha pas à en savoir plus !

Et une nuit à l’infirmerie de gagner pour M’sieur Huxley !  Maintenant, il n’y avait plus qu’à attendre les nouvelles que son meilleur ami allaient bien pouvoir lui donner à savoir s’il avait réussi ou pas son coup !  Même s’il espérait que ça serait quelque chose de positif, il ne pouvait s’empêcher de penser qu’il ne fallait pas que ça marche, non pas par jalousie, mais tout simplement par ce qu’il craignait pour la vie de Fawkes ! Ce genre d’épreuve ce n’était pas anodin, et Wil se croyait bien plus fort qu’il n’était et avait une mauvaise évaluation du danger en plus d’avoir parfois un égo un peu trop surdimensionné. Malheureusement pour son ami, c’était bien le Serdy qui avait eu raison une fois de plus, en effet, beaucoup plus tard dans la soirée, il le fit arriver totalement métamorphoser –mais en vie, et entier c’était déjà ça- Il ressemblait à un peux pustuleux, à côté Mat était bien content de ces quelques « boutons purulents » dans son dos.

Une fois « soigné », même si le remède n’avait pas encore commencé à faire effet,  Huxley tenta de ne pas reprendre la parole le premier, de laisser le temps à Wil –et surtout à son égo- de digérer la défaite… et cette engueulade, cette pseudo humiliation ; les minutes passèrent et finalement il se décida à parler en premier, essayant de ne pas trop jouer au moralisateur… Le principal c’est que tu sois toujours en vie non ? Et aussi que tu n’es perdu aucun membre… ou rien d’important…. Si ce n’est ta fierté, mais ne t’inquiètes, demain tous ceux qui t’ont vu comme ça l’auront oublié avec le tirage. Il essayait d’être pragmatique mais n’était franchement pas certain que ce soit réellement bien réussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] On l'aura un jour, on l'aura - Wil'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Le reste du monde-
Sauter vers: