FACTS

La ville de Birmingham compte actuellement 12 Purs, 4 Purifiés et 13 Impurs, la Résistance semble recruter plus de membres que l'Ordre du Phénix, il serait peut être bon de se méfier de ce regroupement.
Les les femmes deviennent importantes et prédominantes, au détriment du sexe masculin, pourtant si charmant.




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 “My Funny Valentine” – ft. Erwin Archdeacon



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Palais de Birmingham
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



MESSAGES : 141

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: “My Funny Valentine” – ft. Erwin Archdeacon   Jeu 1 Juin - 14:38



“My Funny Valentine”




Palais Royal




[HRP : Tenue de Margeory ICI

Dans ma tête, le rp' se déroule le lendemain de la conférence, donc le 13 février si je ne dis pas de bêtises    ]




"God Bless the Child"
Where have all the feelings gone? Why is the deadliest sin - to love as I loved you? Now unblessed, homesick in time, soon to be freed from care, from human pain. My tale is the most bitter truth: Time pays us but with earth and dust, and a dark, silent grave. Remember, my child: Without innocence the cross is only iron, hope is only an illusion and Ocean Soul's nothing but a name... The Child bless thee and keep thee forever... ♛ by Nightwish.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 217 LOCALISATION : Quelque part dans le Château de Birmingham. EMPLOI : Je Gouverne l'Angleterre, d'une main de fer. Je réprime l'oppression et fait régner la justice.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un petit canif qui ne le quitte jamais, un bracelet, qu'il aime tourner entre ses doigts quand il réfléchit.
TON PATRONUS: Jamais de la vie, il préfère mourir plutôt que d'en avoir un.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: “My Funny Valentine” – ft. Erwin Archdeacon   Mar 6 Juin - 20:28

Une journée comme une autre, une journée composée de paperasses, de rencontres, de discussions et de négociations. Une journée qui avait pourtant commencé avec des caresses et un échange de tendresse avec son épouse, avant de démarrer en beauté par des interviews et des réponses. Un lendemain de conférence chargé, de nombreuses questions qui avaient été posées et des réponses qui se devaient d’être rapidement données. Evidemment, ses chargés de communication et lui-même avaient fait tout leur possible. Pendant qu’ils coordonnaient son image publique et s’assuraient de la diffusion de ses propos, d’autres petites fées du palais s’assuraient de la mise en place de la Loi sur la Purification, commençant les rafles au sein des Orphelinats, mais en dehors de la Capitale. Discrètement, mais sûrement, pendant que les vices de jurisprudence étaient inspectés sous tous les angles et corrigés.
Il s’était assuré de la sécurité de sa famille et de toute personne visitant le palais (ou y séjournant pour des raisons professionnelles). Toutes les personnes circulant dans le Manoir Archdeacon étaient donc soumises à un protocole de sécurité plus que strict, voir même, inébranlable. Ainsi, quand il apprit que la Chef de l’ODP en personne tenait à le rencontrer, il se demanda la raison de sa présence. Concernant la conférence, ils avaient déjà échangé à ce propos et tiré leurs propres conclusions. Il n’avait donc plus rien à lui dire à ce sujet, par contre elle pouvait totalement vouloir le voir pour un autre sujet. Concernant la sécurité du pays, elle espérait qu’elle n’ait pas de nouvelles à lui annoncer, il n’avait pas la tête à ça. Après, ça pouvait concerner son fils, Tristan, mais il n’avait pas eu vent de souci particulier, il en doutait donc fortement. Fille de la famille Ayling, il ne soupesait pas l’optique d’une rencontre politique, surtout vu les liens que possédaient la famille.

Il la retrouve dans la Salle d’Audience et est accueilli par une femme testant la loyauté de ses hommes. D’un revers de main, tous disparaissent et la jeune femme reste seule en sa présence. Un simple sourcil s’est relevé face à ses remarques. Qu’elle teste qui elle veut, si le temps si précieux qu’elle possède peut-être gaspiller de la sorte. Il s’était personnellement assuré de la loyauté du moindre de ses sujets et le vivait parfaitement bien. « Miss Ayling. » Salua le Roi la jeune femme. Il lui offrit un verre de vin et s’en servit un. Cette dernière, toujours courbée devant lui ne semblait pas se redresser et, au fur et à mesure que ses paroles s’amoncelaient dans la petite pièce, le cœur du roi se refroidissait à vue d’œil. Glacial, il attrapa le téléphone de la jeune femme et le fit dérouler.
L’enregistrement, suffisamment long, lui apprit la présence de Margeory et de Tristan dans les couloirs, puis dans un placard dérobé du palais. S’en suit alors une discussion concernant le pire scénario qui pourrait se dérouler. Un scénario qu’il n’accepterait sous aucun prétexte. Aucun. Il ne prononce aucun mot, laisse l’interrogatoire se dérouler sous ses oreilles attentives. Il ne tique pas sur la façon de s’exprimer de Doraleen, comprenant qu’elle était parfaitement bouleversée et inquiète. Il note aussi le comportement de la Chef de l’ODP. Digne manipulatrice, il ne doute pas que cette situation pouvait être montée de toute pièce, comme tout à fait sincère. Les deux options sont à prendre en compte, comme il doit prendre en compte les deux témoignages. A la fin de la première écoute, il sait qu’il devra convoquer son fils pour lui parler. Il ordonne à la jeune femme de se redresser et de le regarder. Ses yeux, perçant, ne lâchent pas d’une miette le regard de la rousse, pendant que ses doigts habiles remettent à zéro l’enregistrement. La seconde écoute provoqua chez lui beaucoup plus de tristesse et de colère qu’il n’aurait pu le croire. Un simple tremblement de sa lèvre inférieure, d’une microseconde, finit par le trahir à la fin de l’enregistrement, alors que le regard de la Chef de l’ODP n’a pas sourcillé. Soit elle lui ment parfaitement bien, soit elle dit la vérité. « Quelle preuve avez-vous à me fournir ? » Laisse-t-il tomber, gardant toujours en tête que ceci pouvait être un coup monté.
Il avait parfaitement conscience que jamais la famille Ayling ne prendrait le risque de se liguer contre la famille Royale, mais il savait qu’une bonne raison pouvait être suffisante pour les faire retourner leurs vestes. Or la famille royale avait bien trop besoin des petits oiseaux roux pour se le permettre. Qu’avait-il fait ? A quoi jouait-elle ? Et pire encore, comment allait-il sortir sa famille d’une telle situation ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 141

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: “My Funny Valentine” – ft. Erwin Archdeacon   Mer 7 Juin - 18:46



“My Funny Valentine”



Palais Royal






"God Bless the Child"
Where have all the feelings gone? Why is the deadliest sin - to love as I loved you? Now unblessed, homesick in time, soon to be freed from care, from human pain. My tale is the most bitter truth: Time pays us but with earth and dust, and a dark, silent grave. Remember, my child: Without innocence the cross is only iron, hope is only an illusion and Ocean Soul's nothing but a name... The Child bless thee and keep thee forever... ♛ by Nightwish.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: “My Funny Valentine” – ft. Erwin Archdeacon   

Revenir en haut Aller en bas
 

“My Funny Valentine” – ft. Erwin Archdeacon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» #1 Big Boy vs Funny Man
» Loterie thématique (S. Mermaid Hellys-Leänik , Saturday Archdeacon & M. Raphaël Grimaldi )
» [FT] - Erwin Dog
» Fiche du Commandant Erwin Smith (terminée)
» funny video

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Palais de Birmingham-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet