FACTS

La ville de Birmingham compte actuellement 12 Purs, 4 Purifiés et 13 Impurs, la Résistance semble recruter plus de membres que l'Ordre du Phénix, il serait peut être bon de se méfier de ce regroupement.
Les les femmes deviennent importantes et prédominantes, au détriment du sexe masculin, pourtant si charmant.




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ⚝ Lilium – Libre



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Broad Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



MESSAGES : 177

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: ⚝ Lilium – Libre   Sam 10 Juin - 19:00



Lilium

Ft. Libre





Rues de Birmingham
10 avril 2017 –

Peu après son entretien avec le Roi, Lady Blackwood avait quitté le Palais, le cœur partagé. Certes, elle comprenait la plupart des décisions royales, mais son orgueil avait été mis à mal par les réponses – parfois – cinglantes du Roi. Elle digérait mal le fait que sa Majesté se fichât pas mal de l'investissement fourni par les membres de son Gouvernement. Avait-elle été trop naïve que de croire qu'on ferait un jour preuve de reconnaissance à son égard ? Parce qu'elle s'investissait corps et âme pour le Gouvernement ? Bien sûr qu'elle n'était pas totalement honnête avec son entourage, bien sûr qu'elle dissimulait ses réelles origines à de nombreuses personnes, y compris son propre mari, mais avait-elle eu le choix ? Ana se croyait si Pure, plus Pure que la grande majorité des véritables Purs. Ceux qui trahissaient la couronne, parce qu'il en existait. Oh pour sûr. Il en existait partout, toute classe confondue, elle n'était pas suffisamment crédule pour ne point les voir. Alors, soucieuse de ne jamais laisser paraître son Impureté, Ana serra fébrilement son bracelet. Elle avait ouï dire que la Magie réapparaissait. Plus d'une fois. Elle avait entendu parler de ces quelques troubles, ça et là, craignait plus que jamais que ses émotions ne trahissent un jour ou l'autre sa véritable nature. Purifiée, elle était purifiée... Elle ne craignait rien, alors, n'est-ce pas ?

Le cœur tourmenté, Lady Blackwood arpentait les rues afin de rentrer chez elle. Elle se remémora les paroles de son Roi, ses attentes et ses réticences. Vexée, Ana sentit une larme poindre au creux de ses pupilles. Elle se réfugia dans une ruelle, ne désirant surtout pas qu'un inconnu remarquât sa tristesse et s'en servît contre elle ou sa famille. Elle se cacha, se laissa envelopper par ses émotions, incapable de lutter contre cette tristesse qu'elle refoulait. La mélancolie envahit chacune de ses pensées, déferla sur son âme et son cœur, et la honte. Cette honte intense, cruelle, cette haine de son propre sang. Elle se haïssait d'être née sorcière. Elle se haïssait d'être née Selwyn. Elle se haïssait d'avoir été un jour proche de ceux qui avaient tant fait de mal. Elle enfonça ses ongles dans ses poignets, se perdit, incapable de lutter contre ses démons...

Jusqu'à disparaître.

10 juin 2017 –

Voilà un mois que la famille Blackwood avait porté Ana Blackwood comme disparue. Sir Blackwood avait longtemps vécu dans la peur qu'il lui fût arrivé quelque chose à cause du réveil de la Magie, pendant que d'autres jubilaient de satisfaction à l'idée de s'être débarrassé d'une plaie dans leur vie. Pourtant, aucun n'aurait jamais pu imaginer qu'Ana était morte le jour de sa disparition. Aucun n'aurait pu songer que la Lady avait sombré avec l'apparition de son obscurus.

Dé de référence dans ce sujet :
1 : vous exploser un objet assez violemment
2 : la magie blesse quelqu'un autour de vous (blessure légère)
3 : vous/quelqu'un autour de vous est projeté dans les airs violemment
4 : il ne se passe rien
5 : vous êtes pris d'une violente envie de vomir (et vous vomissez)
6 : le sol se fissure sous vos pas, créant un véritable cratère
7 : les personnes autour de vous sont plaquées face contre terre
8 : vous créez une petite flaque d'eau
9 : un tourbillon noir et opaque vous entoure sur plusieurs mètres, créant des bourrasques de vent
10 : pendant un tour votre (vos) interlocuteur(s) ne comprend(nent) rien à ce que vous dites




[...] C'est alors que je l'ai reconnu, surgissant du passé, il m'était revenu... Dis l'oiseau, ô dis, emmène-moi, retournons au pays d'autrefois ; comme avant, dans mes rêves d'enfant, pour cueillir en tremblant des étoiles, des étoiles comme avant, dans mes rêves d'enfant ; comme avant, sur un nuage blanc ; comme avant, allumer le soleil, être faiseur de pluie et faire des merveilles...L'Aigle Noir, Barbara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 67 EMPLOI : Mère Suprême à l'École Supérieure pour Impurs de Birmingham.

carnet personnel
DANS TA POCHE:
TON PATRONUS: Une hermine, petite, délicate, qui sait parfaitement s'adapter.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Sam 24 Juin - 18:53

Lilium 〤 The eyes are useless when the mind is blind.
Elle s’était réveillée avec une impression étrange, une boule au ventre. Comme si son monde était sur le point de changer. Au petit déjeuner, une migraine avait pointé le bout de son nez. « Une longue journée en perspective. » s’était-elle dit en soupirant. La journée était censée être calme, pas besoin d’aller travailler et voilà qu’on avait décidé de lui pourrir le peu de temps tranquille qu’elle pouvait avoir.
C’est plus tard, en début d’après-midi que les choses ont dégénéré. Peter est à la maison, pour une fois, mais seulement pour une heure. Lyra et lui profitent du soleil dans le jardin quand la jeune femme ressent une vive douleur au ventre. Elle se tord sur sa chaise longue en grimaçant. « Lyra ? » Peter se précipite sur son épouse, mais elle est incapable de prononcer un mot, seuls les gémissements de douleur sortent de sa bouche. « Je vais appeler un médecin, ne bouge pas. » Comme si elle avait le choix.

Les secondes sont longues et Lyra crois voir passer des heures sous la torture. Mais Peter arrivera trop tard. Des picotements s’emparent de son corps et dans un cri elle relâche la pression, envoyant valser tout le mobilier de jardin. Elle est effrayée, mais les maux semblent avoir fuit. Elle tremble comme une feuille et machinalement, passe la main sur son bracelet. Ça ne peut pas être de la magie. C’est impossible … Ou peut-être pas.
Sans réfléchir, elle se lève et fuit le jardin. Elle passe dans le salon jusqu’à la porte d’entrée, récupère un sac, des lunettes de soleil qu’elle enfile sans attendre et ouvre la porte. « Chérie ? » demande Peter, inquiet, toujours au téléphone. « Je vais bien. » lâche-t-elle sèchement avant de quitter la maison. Elle ne sait pas exactement ce qu’il vient de se passer, mais elle est certaine qu’il n’y a pas trente-six personnes qui pourront l’aider à trouver la réponse.

Elle marche d’un pas rapide dans les rues de Birmingham sans faire attention aux autres. Elle est tellement concentrée et apeurée par sa propre magie qu’elle ne remarque pas celle qui parcourt les trottoirs à ses côtés. Elle doit y arriver, c’est tout ce qui compte. Les retrouver eux. Les Fawkes. Les tremblements la reprennent, elle fond en larmes derrière ses lunettes et pour ne pas risquer qu’on la surprenne, elle s’engouffre dans la première ruelle qu’elle trouve. Un nouveau souffle, elle fait s’envoler une poubelle. « Non non non. » répète-t-elle. Elle ne veut pas y croire, elle ne veut pas y succomber. Elle a fuit cette magie. Elle a fuit cette noirceur. Et pourtant elle revient sans qu’elle ne puisse rien y faire.
Après quelques minutes à pleurer dans la ruelle, Lyra se reprend. Il faut qu’elle y aille, peu importe ce qu’ils diront. Elle doit leur parler. Elle se relève alors, forte d’une nouvelle détermination, mais il est de nouveau trop tard. Cette fois l’erreur ne vient pas d’elle, mais elle n’en sait rien. La forme brumeuse, d’une noirceur sans pareille, s’agite juste à l’entrée de la ruelle. Lyra n’a plus aucune solution de repli.

HRP : tenue de Lyra.
La forme noire c'est l'obscurus d'Ana donc, mais Lyra pense que c'est elle qui a formé ça Arrow & je verrais après pour un lancer de dé .
A vous les studios !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 176 EMPLOI : Etudiant en journalisme

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Dim 25 Juin - 19:24

Juin, autrement dit, bientôt les vacances ! il lui tardait franchement de pouvoir profiter un peu plus de ces journées ! Pour l’instant les examens de fins d’années étaient passés et s’étaient plutôt bien déroulés, mais il avait toujours un peu de travail à fournir, des dossiers à rendre et c’est bien pour cela que ce jour-là, il avait dû sortir de l’enceinte du château ! Cette fois-ci, pour plus de praticité, il s’était simplement fait accompagner par son esclave et un garde. Deux personnes pour le protéger ça devait être suffisant n’est-ce pas ? D’autant plus que moins il serait accompagné, moins il se ferait repéré et donc moins il serait en danger ! Il secoua un peu la tête en soupirant, un jour peut-être qu’il pourrait sortir seul, réellement seul. Etre chaperonné à son âge avait quelque chose d’un peu dérangeant pour lui !

Il était déjà sorti depuis quelques heures, lorsqu’il bouclé enfin ce qu’il voulait faire, maintenant, il allait enfin pouvoir faire un retour vers le château… enfin tout cas c’est ce qu’il croyait, qu’il allait être tranquille pour la soirée, mais il tomba nez à nez avec une jeune femme qu’il ne connaissait pas mais qui avait les yeux légèrement rouge, comme si elle avait une allergie ou qu’elle se les était trop frottés. Mais ce n’était pas ça qui attirait réellement son attention, non, une forme brumeuse se trouvait non loin d’eux, étrange. Le genre de chose que l’on voit que dans les films. Intriguant, mais qui faisait froid dans le dos… il n’avait pas spécialement envie d’aller voir ce que c’était et d’ailleurs, Marius lui jeta un regard inquiet comme si ce truc était dangereux et d’ailleurs, Marius tira la jeune femme derrière lui, probablement pour la protéger aussi. Il glissa quelque chose que Sebastian ne comprenait pas. Fuir, ou ne pas bouger ? Il n’était pas certain de ce que son esclave lui avait conseillé. C’est quoi ce truc ?! finit-il par souffler aux personnes présentes, au cas où quelqu’un ait une réponse… mais probablement qu’il devait plus se concentrer sur la forme, dangereuse, déconcertante que sur une quelconque réponse ! Une chose était certaine, il n’avait pas envie de fuir, juste de rester immobile, comme si cela allait pouvoir l’aider à passer inaperçu. Probablement qu’il n’y avait plus rien à faire ou à dire, il aviserait suivant ce que ferait la forme, le nuage de fumée si l’on pouvait appeler ça comme ça. Et puis, il y avait cette pointe de curiosité, peut-être dû à son âge, peut-être à autre chose, il sortit son téléphone, comptant bien filmer la chose, pour la montrer à son père, cela pourrait toujours lui servir… car ce n’était pas humain, ce n’était pas naturel, magique. Magique et menaçant. Une preuve supplémentaire du bienfondé du gouvenrment actuel, voilà ce qu’il voulait fournir à Erwin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 963 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Dim 25 Juin - 22:40

Disparues. Trop nombreuses, trop subitement, personne n'y comprenait rien. Qui était-ce ce tueur en série qui faisait disparaître de trop nombreuses victimes ? Qui était la source de cette magie bien trop présente qui détruisait buldings et bétons des routes ? Que se passait-il dans la belle ville de birmingham et pourquoi cela touchait-il autant de monde ? Incapables de trouver des réponses, les autorités avaient fait descendre dans la rue tous les patrouilleurs, venant même trouver des renforts dans les casernes de banlieues et les casernes des villes périphériques, voir des villages bien plus loin. Il fallait que toute la force armée soit présente, pour protéger les citadins, ou pour périr à leur place. Beaucoup de collègues étaient également portés disparus, ou avaient péris dans l'usage de leurs fonctions, pour sauver une vie d'un quelconque citadin. Ulyana dormait mal depuis quelques temps, incapable de comprendre pourquoi ceci se déroulait maintenant et de la sorte. Elle ne supportait plus de voir la ville sans-dessus-dessous pour des histoires d'impurs. La Pure n'acceptait pas le retour, même momentané, de la magie. C'était impossible, impensable, irréalisable. Et pire, cela devait s'arrêter. A tout prix.
Alors, avec Kieran, ils patrouillaient deux fois plus. Ils n'arrêtaient que pour se reposer dans la voiture de service, ou au coin d'une ruelle, quelques heures seulement. Ils étaient de vigilance constante, comme si la guerre avait prit place dans les rues de la Capitale. Ils ne pouvaient pas s'arrêter, ils n'en avaient pas le droit. Pour les citoyens, pour les disparus, pour les familles, pour leur propre bien être, ils devaient agir, faire quelque chose.

Ce jour là, les deux patrouilleurs étaient de sortis, comme beaucoup d'autres. Ils s'étaient retrouvés dans une ruelle annexe aux grandes rues de la ville et sans le voir venir, une forme noire, vaporeuse, flottait dans les airs. D'un coup d'oeil rapide, elle constata que non seulement Miss Thompson était présente, mais que Sa Majesté Sebastian l'était également. Rapides, Kieran se mit en face du fils royal, pendant que prudemment, Ulyana faisait reculer la jeune femme. "Est-ce que tout le monde va bien ?" S'exclama la demoiselle, sans prendre le temps de regarder derrière elle. "Aucun geste brusque, on garde son calme !" Qui avait fait ça ? Et bordel de merde, qu'était-ce encore que cette saloperie ?


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 177

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Mar 27 Juin - 17:26



Lilium

Ft. Libre





Rues de Birmingham
L'être observe. Il guette ces visages parfois curieux, parfois terrifiés. Sans comprendre. Qu'est-ce qu'il fait là ? Qui est-il ? Il ne se rappelle plus que de la terreur, cette ineffable terreur tapie dans l'ombre de son cœur qui n'a jamais cessé de croître au fil des années. La peur des hommes, la peur des autres, la peur de ça, cette Magie qui hante chaque parcelle de son âme. La créature s'élève, cherche une échappatoire. Elle voudrait comprendre d'où elle vient, ce qu'elle fait là, qui sont ces gens qui surveillent ses mouvements. Il y a bien ces échos d'une vie d'avant, d'une vie méprisable. Cette violence, omniprésente. Oh les mauvais coups... Oh les mauvais traitements... la douleur. Cet insupportable mépris de la femme. Une femme. Oui, c'est ça. Une femme. Une femme d'âge mûre, la soixantaine presque. Ou moins. Oh cette vie si longue, trop longue... A-t-elle vécu quelques moments heureux ? Peut-être un... ou deux ? Elle ne se souvient pas, n'y parvient pas. Ce trou dans sa mémoire l'effraie. Elle se rétracte, cherche à disparaître à l'ombre du mur, loin de ces hommes et femmes en uniforme, loin de cet enfant qui tend un objet vers elle. Elle voudrait fuir ce monde trop cruel où les hommes ne savent que se battre. Vivre un peu d'amour. Ressentir un peu d'amour. Ah l'amour... En a-t-elle si cruellement manqué durant sa vie ? Mais qui était-elle donc pour qu'un tel vide obstrue son cœur ? La chose n'en sait trop rien. A-t-elle seulement été humaine un jour ?

Alors qu'elle se pose la question, un passant s'approche en dépit des injonctions de la femme en rouge. Brusquement. Bien trop proche, bien trop vite. La forme s'élève davantage, se replie et, sans qu'on ne comprenne réellement comment, ni pourquoi, la figure de la Chef des Patrouilleurs, @Ulyana Tywain, est percutée par un objet coupant. Une longue estafilade parcourt sa joue droite, subitement ensanglantée. La blessure est superficielle, certes, mais elle prouve que la chose peut se montrer agressive...



[HRP : Pour le premier dé, je me suis posée comme référence celui qu'on avait préparé pour les rp's en général comme vous avez pu le constater sur mon premier post'. Pour ceux à venir, il y a des chances qu'un nouveau dé soit créé, plus adapté au cas d'un Obscurus qui sévit sur Birmingham ]





[...] C'est alors que je l'ai reconnu, surgissant du passé, il m'était revenu... Dis l'oiseau, ô dis, emmène-moi, retournons au pays d'autrefois ; comme avant, dans mes rêves d'enfant, pour cueillir en tremblant des étoiles, des étoiles comme avant, dans mes rêves d'enfant ; comme avant, sur un nuage blanc ; comme avant, allumer le soleil, être faiseur de pluie et faire des merveilles...L'Aigle Noir, Barbara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 137 EMPLOI : Occupé à changer vos habitudes, à ruiner vos vies, à distribuer espoir et mélancolie.

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Mar 27 Juin - 17:26

Le membre 'Ana Blackwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Event anniversaire 2' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 963 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Mer 28 Juin - 13:55

La chose se rétracte, dans l’ombre du mur. Elle bouge, sans faire réellement de mouvement. C’est une chose étrange, noire, brumeuse, flottant dans l’air et touchant ce qui l’entoure. Ulyana ne comprend pas vraiment ce qu’il y a, ce qu’il se passe. Qu’est-ce que cette chose ? Comment est-elle apparue ? Autour d’elle, que des Purs, alors elle se questionne. La magie, ok, mais quelle source ? Elle ne comprend pas vraiment, a peur que ça attaque et ne sait pas comment réagir. Elle change d’arme, prenant celle qui est faite pour lutter contre la magie, mais doute un instant, sera-t-elle réellement efficace ? Ses gestes et sa posture montrent une maîtrise parfaite de son environnement, de ses émotions. Elle est ici en tant que représentante de l’Ordre, elle ne peut se permettre de laisser le moindre doute planer sur sa capacité à contrôler la situation, elle se doit d’exceller, pour la sécurité des citadins.
Ulyana attrape le malotru qui s’est trop avancé, avant de finir percutée par un objet coupant. Sa joue droite est ensanglantée, ses sourcils se froncent sous l’afflut de la douleur, avant de se calmer. Elle ne fait rien entendre, ne se plaint pas. « Est-ce que tout le monde va bien ? » Demande-t-elle à nouveau. Elle ne perd pas la cible de vue, ne pouvant pas se retourner, même pour un instant. La patrouilleuse se doit d’avoir le contrôle de la situation et si ça implique de se faire blesser pour les autres, alors elle accepte le risque avec plaisir, comme le crie son uniforme.
La jeune femme demande à Kieran de faire reculer tout le monde, attrape son talkie-walkie et informe la caserne qu’elle a une forme indéfinie devant elle, puant la magie et qu’elle essaye de la gérer, tout en remontant le nombre de civils présents. Prudente, elle ne demande pas de renfort, par peur que la chose soit – d’une certaine façon, vivante et ne s’énerve ou chose du genre. Indécise, elle hésite à tirer dessus, incapable de savoir ce que ça provoquera. Elle fait un pas, demandant aux civils présents de reculer et essaye de voir, d’observer. « Mme Thompson, vous avez des connaissances en magie, est-ce que vous savez ce que c’est ? » Lui demande-t-elle. Parce qu’avant d’agir, il faut savoir. Et là, clairement, ils ne savent rien.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 67 EMPLOI : Mère Suprême à l'École Supérieure pour Impurs de Birmingham.

carnet personnel
DANS TA POCHE:
TON PATRONUS: Une hermine, petite, délicate, qui sait parfaitement s'adapter.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Jeu 29 Juin - 15:04

Lilium 〤 The eyes are useless when the mind is blind.
Elle pleure, seule, sans savoir quoi faire. Elle range ses lunettes dans son sac, puis fini par se relever. Elle doit être forte. Le souffle court, Lyra se retrouve face à une forme qu’elle ne connait pas. Qu’elle ne contrôle pas. Ou peut-être que si. Elle n’en sait rien. Tout ce qu’elle comprend, c’est que les choses vont mal finir.
Puis elle voit arriver deux hommes, l’un plus jeune que l’autre, accompagnés d’un esclave. Elle ne réalise pas de suite qu’il s’agit du prince et se permet de leur ordonner de ne pas approcher. Mais l’esclave la tire à lui avant de se mettre entre elle et l’obscurité. Il connait la magie. Il sait peut-être ce qu’il est en train de se passer. Mais Lyra est tétanisée, persuadée d’être à l’origine de la monstruosité. Elle va les blesser, elle en est certaine. « C’est quoi ce truc ?! » fini par demander @Sebastian Archdeacon. Lyra bafouille. « Je suis désolée. » Elle veut reculer, elle veut leur dire de fuir, de ne pas rester au près d’elle. Mais leur présence la rassure étrangement. Elle n’est plus seule. @Ulyana Tywain arrive à son tour, accompagnée de Kieran. Lyra tremble de nouveau. Elle tente de cacher la peur du mieux qu’elle peut. Elle ne veut blesser personne, surtout pas une nouvelle amie. Ulyana était devenue une alliée depuis quelques temps, il ne fallait pas tout perdre parce qu’elle devenait le monstre de ses ancêtres.

Soudain, Lyra découvre que le prince a sorti un téléphone. Il filme. Le ventre de l’impure se noue. Elle ne doit pas être vue comme ça. Il ne peut pas filmer. Elle … Un nouveau tremblement, plus fort et la forme vient couper le visage de la patrouilleuse. Elle reste pourtant calme. Lyra se recule. « Est-ce que tout le monde va bien ? » demande Ulyana. La purifiée recule encore. Elle a frappé. Elle a fait du mal. C’est elle. Le monstre. Tout le monde doit reculer. Oui. Loin de Lyra.
« Mme Thompson, vous avez des connaissances en magie, est-ce que vous savez ce que c’est ? » Non. Elle n’en sait rien. Elle n’a jamais su. Les regards se tournent sur elle alors qu’elle se fige. Ils savent. L’impure. La sorcière. Celle qui les mènera à leur perte. « Non. » Sa voix s’étrangle au fond de sa gorge. Elle tremble encore. Plus fort. Et sans le vouloir elle cri. « Non ! »  Un cri si fort qu’elle voit s’envoler le téléphone du prince. Qu’elle découvre les visages plaqués sur le sol. Qu’elle se rend compte qu’elle vient de commettre l’irréparable. Elle est devenue le monstre.

HRP : tenue de Lyra.
Lancé de dé : 7. les personnes autour de vous sont plaquées face contre terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 176 EMPLOI : Etudiant en journalisme

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Ven 30 Juin - 20:42

Est-ce qu’il allait bien ? Pour l’instant oui. Il n’était juste pas rassuré par la situation, mais fuir alors qu’il pouvait apporter une preuve n’était pas quelque chose de très Princier, et puis, il était également curieux de savoir ce que c’était, malgré la peur qui lui tirait un peu les entrailles ! Sebastian continuait donc de filmer, comme il le pouvait, avec toutes ces personnes qui voulaient le protéger, avoir un bon angle était quand même assez compliqué. Enfin on verrait quand même l’essentiel : que ce n’était pas quelque chose de normal. Soudain, sans qu’il ne comprenne pourquoi, ni réellement comment, Uly sembla percuter par quelque chose et un filet e de sang naquit bientôt sur sa joue, il ne put s’empêcher de la filmer quelques instants pour que l’on voit que cette magie était dangereuse…. Même s’il fallait bien avouer que sur sa vidéo on ne verrait pas bien ce qui l’avait attaqué. Le truc noir, c’était logique pour lui… mais le « savoir » ne constituait pas une preuve, surtout que ce truc, était juste un « truc », un machin inexplicable pour lui alors qu’un sorcier saurit probablement mettre des mots là-dessus ! ça va et toi, c’est plutôt à toi qui faudrait le demander. Tandis qu’il ne tarda pas à comprendre la jeune femme qui les accompagnait était probablement une sorcière ou en tout cas quelqu’un qui s’y connaissait bien en magie. En tout c’est ce que semblait dire la patrouilleuse, pourtant elle lui affirmé quelques instants plus tôt qu’elle ne savait pas ce que c’était. Etrange. Il ne fit aucun commentaire pour l’instant, et de toute manière la dame ne tarda pas à confirmer de nouveau qu’elle ne savait pas ce que c’était…

La magie. Foutue magie qui explosa d’un coup son téléphone juste après que cette miss Thomspon ait poussé un genre de cri… Il n’eut même pas le temps de pester ou d’avoir peur, il y avait juste eut la surprise, et soudain, comme une force invisible le plaqua au sol., il peut bouger un peu la tête pour voir que Marius semblait subi le même sort. Ce plaquage avait été assez violent, l’avait eu l’impression que sa tête avait heurté durement le sol, mais à part qu’il s’était Sali, il avait l’impression que tout allait bien… mais pour combien de temps ? Et le pire c’est que sans téléphone il n’avait même plus d moyens de prouver que la maie était néfaste. Fuir ne semblait pas la bonne solution non plus, sinon Uly n’aurait pas dit de ne pas faire de gestes brusques, ils étaient coincés ici, pour l’instant alors que ça sentait clairement le roussi ! Il tenta de se convaincre que ce n'était rien, avoir une crise de panique, ou quelque chose dans ce genre à, avoir peur, serait quelque chose de trop préjudiciable pour sa famille, et il ne voulait pas qu'on le prenne pour un dégonflé... alors il n'avait pas trop le choix sur sa façon d'agir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 171

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Jeu 6 Juil - 19:48

Dé pour Obscurus

1- L'obscurus plonge dans le sol sur une distance d'environ 300 mètres pour fuir l'hostilité des témoins, le sol se fissure sur son passage
2- L'obscurus paraît prendre corps avec un PNJ, il s'en détache, le PNJ tombe raide mort, son visage semble noirci comme sous l'effet d'une Malédiction
3- L'obscurus disparaît, mais on sent toujours sa présence
4- L'obscurus fonce dans un bâtiment, le bâtiment explose - des débris volent un peu partout dans les airs, perforent parfois quelques passants (libres à vous d'être touché-e-s)
5- L'obscurus ne fait rien, il se contente de reculer sur plusieurs mètres
6- L'obscurus émet différents murmures, certains sont persuadés d'avoir entendu le nom "Blackwood" résonner
7- L'obscurus grandit démesurément, plonge la ville dans les Ténèbres
8- L'obscurus s'élève simplement plus haut dans les airs, inaccessible
9- L'obscurus fonce vers Lyra, s'arrête à deux centimètres à peine d'elle
10- L'obscurus fonce vers Sebastian, se fige lorsqu'il est sur le point de le "toucher"


"God Bless the Child"
Where have all the feelings gone? Why is the deadliest sin - to love as I loved you? Now unblessed, homesick in time, soon to be freed from care, from human pain. My tale is the most bitter truth: Time pays us but with earth and dust, and a dark, silent grave. Remember, my child: Without innocence the cross is only iron, hope is only an illusion and Ocean Soul's nothing but a name... The Child bless thee and keep thee forever... ♛ by Nightwish.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 137 EMPLOI : Occupé à changer vos habitudes, à ruiner vos vies, à distribuer espoir et mélancolie.

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Jeu 6 Juil - 19:48

Le membre 'Margeory Ayling' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Event anniversaire 2' : 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 177

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Jeu 6 Juil - 19:56



Lilium

Ft. Libre





Rues de Birmingham
À la terreur vient s'ajouter la honte. La créature a fait du mal. Beaucoup de mal. Ou pas grand-chose peut-être ? Elle n'en sait trop rien, les corps se sont subitement retrouvés face contre terre, mais elle n'a pas compris pourquoi. Est-ce que c'est elle ? Ou bien les autres ? Quelqu'un parmi ces inconnus ? Qui sont-ils, tous autant qu'ils sont ? Elle croit en reconnaître certains, est persuadée de n'avoir jamais vu les autres. Il y a ce visage, surtout, ce visage qu'elle observe de loin, attentive. Elle en détaille les traits, elle cherche. Silencieuse. Elle veut savoir où elle l'a déjà vu. Où ? Alors que la femme en rouge s'efforce d'agir comme il faut, la forme noire s'élance soudain. Vive, rapide, trop, même pour une âme expérimentée. Elle fonce vers son Altesse Royale @Sebastian Archdeacon et ne se fige qu'une fois qu'elle en frôle le bout du nez.




Dé pour Obscurus (pour éviter qu'une même action se reproduise 2 fois, seul le numéro 10 a changé)

1- L'obscurus plonge dans le sol sur une distance d'environ 300 mètres pour fuir l'hostilité des témoins, le sol se fissure sur son passage
2- L'obscurus paraît prendre corps avec un PNJ, il s'en détache, le PNJ tombe raide mort, son visage semble noirci comme sous l'effet d'une Malédiction
3- L'obscurus disparaît, mais on sent toujours sa présence
4- L'obscurus fonce dans un bâtiment, le bâtiment explose - des débris volent un peu partout dans les airs, perforent parfois quelques passants (libres à vous d'être touché-e-s)
5- L'obscurus ne fait rien, il se contente de reculer sur plusieurs mètres
6- L'obscurus émet différents murmures, certains sont persuadés d'avoir entendu le nom "Blackwood" résonner
7- L'obscurus grandit démesurément, plonge la ville dans les Ténèbres
8- L'obscurus s'élève simplement plus haut dans les airs, inaccessible
9- L'obscurus fonce vers Lyra, s'arrête à deux centimètres à peine d'elle
10- L'obscurus s'incruste dans une voiture, celle-ci explose sous le choc, répandant ainsi une fumée âcre dans la ruelle





[...] C'est alors que je l'ai reconnu, surgissant du passé, il m'était revenu... Dis l'oiseau, ô dis, emmène-moi, retournons au pays d'autrefois ; comme avant, dans mes rêves d'enfant, pour cueillir en tremblant des étoiles, des étoiles comme avant, dans mes rêves d'enfant ; comme avant, sur un nuage blanc ; comme avant, allumer le soleil, être faiseur de pluie et faire des merveilles...L'Aigle Noir, Barbara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 176 EMPLOI : Etudiant en journalisme

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Mar 11 Juil - 20:34

Et d’un coup, il eut sentit son cœur rater un battement. L’ombre s’approchait de lui rapidement, très rapidement. Trop pour qu’il puisse faire la moindre chose, esquisser le moindre geste. Elle fondit sur lui, était d’ailleurs le terme le plus juste. Il n’arrivait pas à bouger et même s’il y était arrivé, elle serait de toute manière sur lui bien avant qu’il puisse finir de dire ouf. Reflexe stupide, il ferma les yeux pendant deux ou trois secondes. Par peur, inquiétude, et par ce qu’un truc vous fonce dessus, c’était généralement ce que la plupart des gens faisaient. Puis, les secondes, une poignée, probablement moins de dix passèrent. Se sentant toujours en vie, en bonne santé, comme si rien ne c’était passé, il décidé de les rouvrir. Il sentait cette « présence », si on pouvait appeler ça comme ça. Réalité ou illusion/paranoïa provoquée par la peur ?

Bien entendu, jamais il n’avouerait avoir eu peur… en tout cas pas dans l’immédiat. Et il fallait qu’il le cache, même si son teint avait dû virer au blanc cachet, il ne s’était pas au moins pissé dessus, comme ça arrivait à certaines personnes lors de fortes peur. Et puis avoir peur, ce n’était pas quelque chose de négatif, avoir peur, un peu, c’était savoir que l’on courrait des risques, c’était ne pas être trop « inconscient », trop bisounours. Il pensait être ancré dans cette réalité… Le tout c’était de ne pas avoir trop peur de tout, de rien, qu’il y ait un juste milieu ! Non, qu’il soit résistant à la peur tout en connaissant ce sentiment, était ce qu’il fallait pour quelqu’un de son Rang. Cette situation était peu commune et entrait donc dans la catégorie où l’on pouvait avouer avoir peur sans passer pour un poltron.

Et cette Bête là, cette créature, cette « magie » inconnue était juste sous son nez. Littéralement. Il n’osait plus trop respirer de peur qu’elle lui rentre par les narines, c’est pour dire ! En essayant de ne pas trop bouger pour ne pas agacer l’ombre il tenta de jeter un œil à son esclave et Uly pour savoir ce qu’il devait faire, par ce ue de son côté il se sentait totalement démuni et craignait qu’en bougeant le moindre petit doigt, le « truc », bouge aussi et pas forcément comme il le voudrait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 963 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Sam 5 Aoû - 14:18

Ulyana ne réfléchit pas, elle s'interpose et repousse violemment le prince, s'assurant tout de même qu'il se blesse pas. Rapide, elle sort son arme anti-magie et - sans réfléchir - tir dans le tas. Il s'agissait, évidemment, d'une boule pure de magie, alors quoi de mieux qu'une arme contre cette dernière pour l'anéantir ? Elle espérait simplement que ça irait vite, elle ne pouvait pas prendre le risque de perdre le moindre civil. Elle était en première ligne, face à la créature, prête à y laisser sa peau s'il le fallait, consciente des risques qu'elle prenait, mais aussi des vies qui dépendaient désormais de ses actes. Elle priait secrètement pour que son arme fasse effet et que pouf, comme par magie, ça disparaisse de leur vie.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 137 EMPLOI : Occupé à changer vos habitudes, à ruiner vos vies, à distribuer espoir et mélancolie.

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Sam 5 Aoû - 15:12

Le membre 'Ana Blackwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Event anniversaire 2' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 177

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Lun 7 Aoû - 22:09



Lilium

Ft. Libre





Rues de Birmingham
Les gens s’inquiètent, paniquent parfois. La Patrouilleuse essaie même de l’attaquer mais la forme s’en fout. Son visage quasiment collé à sa précieuse Altesse Royale Sebastian Archdeacon, l’Obscurus en vient à s’éloigner brutalement. Du sang noble. Elle vient de souiller du sang noble. Mais que fait-elle ?! Certes, son entretien avec sa Majesté ne s’est pas déroulé sous de bons auspices, mais comment aurait-elle pu envisager un seul instant que sa Magie se réveillerait ainsi ?! Elle souffle. Elle souffre. Ah la souffrance qui émerge de nouveau. Et ces souvenirs. Tantôt Selwyn. Tantôt Carrow. Un jour Blackwood. Privilège, ou bien punition. Faux. Tout est faux dans ce monde, n’est-ce pas ? Ce Roi si puissant qui, au final, ne fait que de se cacher sous sa couronne. La créature pleurerait certainement si elle avait des yeux… Un jour, un rien, de la poudre aux yeux. Sa vie n’aura été que souffrance, ne peut-elle pas se venger rien qu’un peu ? Un tout petit peu ? Ne peut-elle pas se venger de ce mari menteur et ruiner sa réputation, comme un : “up yours” particulièrement vulgaire dont on agresse les connards…

« Blackwood… »

D’abord timide, le murmure se fait de plus en plus confiant. Brûlant aveu qu’elle fait au Monde, à ces gens. « Blackwood… ». C’est son identité, c’est ce qu’elle est, ce qu’elle a été du moins. Ce qu’elle est devenue à force de manipulation. « Blackwood… ». L’hystérie menace, l’hystérie embrase sa parole. Oui. Écoutez-la donc vous révéler qui elle est, cette foutue menace de Birmingham qui pourrait tuer pour le plaisir !





Dé pour Obscurus (pour éviter qu'une même action se reproduise 2 fois, seul le numéro 6 a changé)

1- L'obscurus plonge dans le sol sur une distance d'environ 300 mètres pour fuir l'hostilité des témoins, le sol se fissure sur son passage
2- L'obscurus paraît prendre corps avec un PNJ, il s'en détache, le PNJ tombe raide mort, son visage semble noirci comme sous l'effet d'une Malédiction
3- L'obscurus disparaît, mais on sent toujours sa présence
4- L'obscurus fonce dans un bâtiment, le bâtiment explose - des débris volent un peu partout dans les airs, perforent parfois quelques passants (libres à vous d'être touché-e-s)
5- L'obscurus ne fait rien, il se contente de reculer sur plusieurs mètres
6- Mort de 3 PNJ, tous attaqués par l'Obscurus
7- L'obscurus grandit démesurément, plonge la ville dans les Ténèbres
8- L'obscurus s'élève simplement plus haut dans les airs, inaccessible
9- L'obscurus fonce vers Lyra, s'arrête à deux centimètres à peine d'elle
10- L'obscurus s'incruste dans une voiture, celle-ci explose sous le choc, répandant ainsi une fumée âcre dans la ruelle


HRP : À noter que ceci sera ma dernière réponse. Quel que soit le résultat du dé, prenez-le en compte dans votre prochaine réponse, je laisse le soin à @Ulyana Tywain de décrire les circonstances de la mort d'Ana dans sa prochaine réponse Smile

D'ici là, profitez bien de la fin de ce rp' tout de même <3





[...] C'est alors que je l'ai reconnu, surgissant du passé, il m'était revenu... Dis l'oiseau, ô dis, emmène-moi, retournons au pays d'autrefois ; comme avant, dans mes rêves d'enfant, pour cueillir en tremblant des étoiles, des étoiles comme avant, dans mes rêves d'enfant ; comme avant, sur un nuage blanc ; comme avant, allumer le soleil, être faiseur de pluie et faire des merveilles...L'Aigle Noir, Barbara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 137 EMPLOI : Occupé à changer vos habitudes, à ruiner vos vies, à distribuer espoir et mélancolie.

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Lun 7 Aoû - 22:09

Le membre 'Ana Blackwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Event anniversaire 2' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 67 EMPLOI : Mère Suprême à l'École Supérieure pour Impurs de Birmingham.

carnet personnel
DANS TA POCHE:
TON PATRONUS: Une hermine, petite, délicate, qui sait parfaitement s'adapter.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Lun 7 Aoû - 22:52

Lilium 〤 The eyes are useless when the mind is blind.
Elle est complètement paniquée, ne sachant plus quoi faire, quoi dire. Ses mains tremblent et la forme se meut. Mais que peut-elle bien faire ? Que peut-elle bien être ? La magie qui pourrit ses veines vient la hanter en plein jour et sous la violence de son acte, sous la puissance des mouvements, elle craque. Les larmes coulent sans qu'elle ne puisse plus rien contrôler. Elle entend pourtant les murmures de la sombre entité. Elle entend, comme d'autres, le nom chuchoté, prononcé. Pourquoi viendrait-elle a énoncer les Blackwood ? Elle relève la tête, persuadée encore de n'être que le marionnettiste de ce monstre sans forme. Alors elle pleure encore. Elle pleure et s'écroule, dos contre le mur, la tête enfouie entre ses jambes. Recroquevillée sur le sol. Elle implore qu'on la pardonne à travers les lourds sanglots. Elle pleure tellement que ses larmes se déversent jusqu'au sol pour former une flaque. Une petite flaque, douce et pleine de regrets.

HRP : tenue de Lyra.
Lancé de dé : 8. vous créez une petite flaque d'eau.

J'étais pas sûre de devoir attendre la réponse d'Uly pour l'explosion de l'immeuble et la mort d'Ana, du coup j'ai préféré pas m'avancer .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 963 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Mer 9 Aoû - 20:46

La chose se rapproche et ne semble pas décidée à laisser tranquille sa Majesté Sebastian Archdeacon. Pour le plus grand désarroi de la patrouilleuse qui tente – presque désespérément, de protéger Sa Majesté. Il ne sera pas dit que la Chef des Patrouilleurs, en fonction, aurait échoué à protéger le fils du Roi. JAMAIS. Elle en périrait s’il le fallait, l’honneur et la vocation pour son métier passant avant tout le reste.
Finalement, la Chose s’éloigne et des murmures se font entendre. Blackwood ? Que viennent faire les Blackwood dans cette histoire ? Y sont-ils liés ? Cette chose serait-elle un Blackwood ? Impossible évidemment. Mais une chose est certaine, ce nom résonne pour une bonne raison, il ne peut s’agir d’une simple coïncidence. Notant l’information dans sa tête, elle tâchera de ne pas l’oublier et, surtout, de l’utiliser à bon escient. La jeune femme, fidèle à son poste, ne lâche pas des yeux la Chose, pendant que son partenaire essaye – tant bien que mal, de protéger les citadins qui restent, tout en repoussant d’éventuels curieux. Chose bien difficile à faire dans une ville aussi peuplée que la Capitale. Finalement, sans qu’elle ne comprenne réellement pourquoi, la forme étrange, nébuleuse, s’engouffre – ou fonce plutôt – dans le premier bâtiment à ses côtés. Une explosion retentit, la jeune femme pousse au sol toute les personnes se trouvant à portée de ses mains, pour finalement se coucher de tout son long, sur le corps du Prince.

Elle n’attend que quelques secondes, le temps qu’il faut pour que les débris se lancent dans les airs et atterrissent autour d’eux. Rapidement, elle se relève. Kieran, plus rapide, fait déjà le tour des citadins présents, Ulyana aidant sa Majesté – puis Lyra – à se relever. « Vous allez bien ? » Leur demande-t-elle en même temps, avant de les abandonner, courant dans les décombres, pour s’assurer qu’aucun civil n’y ai perdu la vie. Drôle de journée qui s’était déroulée, sa tête en était toute retournée, sans qu’elle ne le comprenne vraiment.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 176 EMPLOI : Etudiant en journalisme

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Jeu 10 Aoû - 19:12

Blackwood ? Il ne rêvait pas, c’est bien ce que ce machin venait de dire ? Il fronça les sourcils. Cela l’étonnait en plus que cette fumée soit dotée de parole, la magie était vraiment quelque chose de très spécial, et cette spécialité ne lui plaisait franchement pas… Pourtant il était intrigué. Pourtant il avait envie de toucher cette fumée à présent qu’elle s’était mise à parler, qu’elle avait dit ce nom… cela ne devait pas être un hasard. Peut-être qu’elle était moins inamicale qu’il le semblait au premier abord ? Mais trop rapidement, l’ombre parti droit vers un bâtiment sous l’œil perplexe et ébahi du Prince.

Il aurait dû prévoir les éclats, mais il ne bougea pas, un peu trop éberlué pour cela, par contre Uly de bons réflexes…. En le plaquant au sol avec la violence d’un lion voulant terrasser sa proie au sol. Sa cogna durement le béton, et il eut l’impression d’être à moitié –sans parler du mal au crâne- recouvert par le corps de la jeune femme et avait presque le nez dans sa poitrine –généreuse ?-. Promis, il ne pensa pas qu’il allait mourir étouffer, l’explosion et les débris qui volaient l’empêchaient de penser à ce genre de détails totalement stupide. Enfin, le silence retomba. Uly se releva permettant au prince de pouvoir réutiliser sa cage thoracique comme il se devait. Il se releva avec l’aide d’Uly tout en se massant douloureusement la tête. Ouais je crois que ça va… grâce à toi. Il n’allait pas se plaindre qu’elle aurait pu répandre sa précieuse cervelle sur le sol –sale- en agissant ainsi. Il jeta un coup vers la ruine qu’était vers le bâtiment puis vers le petit groupe elle a bien dit Blackwood, non ? A votre avis, qu’est-ce que cela peut vouloir signifier ? Qu’elle les connait, que c’est quelqu’un de cette famille qu’elle traquait ? Autre chose ? Un genre d’esprit vengeur qui voulait décimer les Blackwood pour X ou Y raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 963 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   Lun 14 Aoû - 21:52

Ulyana s'élance dans les décombres, criant parfois quelques mots pour essayer d'entendre un possible survivant. Quelques victimes, secouées, sortent sur leurs deux pieds du bâtiment écroulé. Ulyana leur montre du doigt la sortie, tout en fouillant des yeux les décombres.
Les secours ne tarderont pas à arriver, mais peut être qu'ils arriveront trop tard. Peut être même qu'il y aura déjà des corps le moment venu. Qui sait ? Happé par son métier et par sa vocation, elle se dépêche, fouillant des yeux les lieux, cherchant un bras, une jambe, quoique ce soit. Quelques autres victimes s'échappent des lieux et peu à peu, il ne reste plus personne. Pourtant, la patrouilleuse s'enfonce encore, comme si un pressentiment la poussait à continuer. C'est alors que ses yeux tombent sur un bras en porcelaine, d'une peau si claire qu'elle n'a pu qu'être Pure toute sa vie, protégée de toute Impureté. La Chef des patrouilleurs s'élance, criant à Kieran de venir l'aider. Ce dernier arrivera alors qu'elle bouge la pierre cachant le visage de la victime. Grâce à un mic-mac aléatoire, le visage a été épargné, les traits déchirés par une grimace d'horreur, l'identité de la victime est pourtant claire : Lady Blackwood. Le même nom qu'il avait entendu, quelques instants plus tôt, avant l'explosion. Etait-elle responsable de tout ça ? Sa famille avait-elle un lien avec l'accident ? Toujours est-il qu'elle était - très certainement, décédée. Les doigts posés sur la carotide du corps sans vie, Uly hoche négativement la tête à son collègue. Plus rien ne vit dans cette carcasse, ils auront donc un décès à annoncer. Par respect pour la femme passée dans un autre monde, ils lui ferment les yeux et attendent les secours, Kieran sortant pour éviter que de petits curieux ne viennent mettre leurs pieds dans cette affaire.
Ulyana attendra le médecin, qui constatera le décès, les ambulances, qui viendront recouvrir d'un linceul blanc le corps d'une Grande Dame de Birmingham et suivra le brancard qui - sous le feu des flash des Vautours Journalistes - rejoindra la morgue de la Capitale. La magie, terrible fléau de leur siècle, avait aujourd'hui ôté la vie à une Pure.
Devant les Journalistes, la Chef des Patrouilleurs accepte de faire une courte, mais brève, déclaration. "Aujourd'hui, une forme indistincte a pris forme dans les rues de la ville. Alors que nous étions en train de contrôler la situation et de mettre en sécurité les quelques citadins présents, cette même chose a littéralement explosé." Courte pause, inspiration brève. Un regard à Kieran, la famille a été informée. Elle choisit donc de poursuivre. "Un fragment de seconde plus tard, le bâtiment dans lequel elle s'était infiltrée a suivi, explosant autour et sûr elle. Il s'est alors avéré que le corps de Miss Blackwood a été la victime de cette explosion magique. Nous ne savons pas encore qui est responsable de cet incident, mais sachez que dès lors, l'Ordre ouvrira une enquête et amènera devant la Justice, le coupable." Elle s'éloigna alors, la mine sombre. La Famille Blackwood allait être sur le dos de l'Ordre pendant un certain temps, bien trop longtemps.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ⚝ Lilium – Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 

⚝ Lilium – Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Broad Street-