SYSTÈME DE JEU

MS se veut évolutif, vous pouvez donc découvrir dans ce sujet toutes les modalités de ce système, allant des complots entre joueurs, aux fausses fiches qui renversent tout le jeu.

SUJETS A VISITER

NOS SCÉNARIOS

la reine
cousin - relation ambiguë
collègue, partenaire - amour ?
esclave personnel - royal
pleins d'autres ici




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soupir de fin du monde [PV Ulyana]



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Centre ville :: Château Yaxley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ven 23 Juin 2017 - 17:49

avatar



MESSAGES : 273

carnet personnel
DANS TA POCHE: Une vieille photo de sa fille Iseult dans ses bras et un calpin aux armoirires des Yaxley où il note diverses idées pour des médicaments à venir.
TON PATRONUS: Le sien était un chat. Symbole de moquerie pour certains, mais qui correspondait parfaitement à Archibald.
COMPÉTENCES:





Soupir de fin du monde
Archibald • Ulyana
Bien loin de l'élégance voulue pour le rang de patriarche de la famille Yaxley, je m'affale dans un siège disposé dans la serre. Bien que l'ombre de la végétation soit omniprésente, la chaleur de ce chaud été anglais est présente. Loin de la respectabilité, j'ai enfilé un bermuda beige avec un tee-shirt blanc. Contrairement à la jeunesse pavanant dans les rues de Birmingham, j'ai compris l'intérêt qui peut avoir de ne pas porter par ces températures un smoking trois pièces. A l'époque glorieuse, on pouvait se le permettre puisqu'on avait des sorts réfrigérants les robes. Mais maintenant ? Ce serait de la stupidité.

Et puis, la semaine a été particulièrement longue avec cette nouvelle démonstration de magie. Si la précédente explosion pouvait prêter à sourire d'après ce que j'ai pu entendre, le ton est tout autre maintenant. Bien sûr, l'entreprise connaît un taux de vent extraordinaire mais je ne m'en réjouis pas. Ce type de manifestations magiques me fait penser à un type de magie précise. Les obscurus. Pauvres sorciers qui connaissent ça ! Un avada serait un sort plus enviable. Cependant, je ne peux m'avancer avec certitude : la magie est bien trop hasardeuse pour ne pas exclure des explosions magiques comme les enfants magiques en ont connus avant leur entrée à Poudlard. Sans compter que ce n'est pas comme si j'étais allé vérifier par moi-même. Je laisse ça volontiers aux têtes brûlées pour qu'ils me racontent leurs découvertes.

Alors que je suis sur le point de profiter des rayons de soleil en faisant une sieste improvisée, la sonnette retentit. Avec difficulté, je parviens à émerger des limbes pour me lever. Adieu repos mérité !

Avec une certaine résignation, je traverse les pièces pour arriver à la porte d'entrée. Je me compose un visage charmeur en ouvrant la porte. Seul témoin de ma surprise, un sourcil se lève lorsque je reconnais Ulyana Tywain. Allons, bon, qu'est-ce qu'on me veut cette fois ?

-Madame Tywain, je ne vous attendais pas.

Même si je flâne souvent dans les nombreuses réceptions, j'apprécie de temps à autre la tranquillité.

-Souhaitez-vous entrer ?

Même si la tentation est grande pour la renvoyer rapidement pour retourner à ma tranquillité, j'ai encore un peu de savoir vivre.

-Puis-je vous proposer que nous nous installions dans la serre ? Il serait dommage de s'enfermer par ce magnifique temps.
Fiche codée par NyxBanana


ARCHIBALD YAXLEY ✽
Membre de la fière famille des Yaxley, cousin des Black et Purifié à la solde du gouvernement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Juin 2017 - 16:08

avatar



MESSAGES : 1131 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:


Magie. Magie. Saloperie. Non seulement elle s’était présentée à la porte des citadins de Birmingham quelques jours avant cette semaine, sous la forme de simples petites apparitions, de quelques petites choses intéressantes, drôles, mais voilà que désormais elle détruisait des buldings et dévorait des routes entières de macadam. C’était impensable, inenvisageable. Que ce passait-il dans ce monde de folie ? Et surtout, pourquoi fallait-il que cette foutue magie remette les pieds dans leur vie ? Sous quel prétexte ? Pourquoi maintenant ? que s’était-il passé pour provoquer ce déluge ?
Mathew et elle avaient bien essayé de trouver des réponses, mais le peu qu’ils avaient réussis à avoir n’avait pas satisfait leur curiosité, en tout cas, pas la sienne. Vêtue de son éternel uniforme, ses cheveux nattés en une tresse qui partait du haut de son crâne et son famas sur sa poitrine, Ulyana se dirigea vers son rendez-vous non prévu de la journée. Yaxley. Dernier représentant (à sa connaissance en tout cas) d’une famille qui avait connu Celui-Dont-Ils-Ne-Devaient-Pas-Prononcer-Le-Nom. Belle blague. Toujours est-il qu’elle avait quelques questions à lui poser et surtout, surtout, elle avait pour ordre de vérifier qu’il n’était pas l’un des responsables de la catastrophe qui touchait aujourd’hui la belle Capitale. En tout cas, elle espérait pour lui que ça ne serait pas le cas, sinon il serait dans de beaux draps.
Ses rangers rouges l’aidèrent à monter les marches de la demeure, elle sonna à la porte et attendit qu’il vienne lui ouvrir. Kieran, son second, était reste à la caserne, ayant bien d’autres choses à gérer pendant qu’elle partait enquêter. Ses yeux cerclés d’un noir profond appuyait son regard de glace, ce même regard qui se posa sur l’homme qui lui ouvrit la porte. « Sir Yaxley, bonjour. » Commença-t-elle, parfaitement calme. « Navrée de vous déranger. » A sa question, elle répondit poliment qu’en effet, elle souhaitait rentrer. Elle avait énormément de choses à lui dire et de questions à lui poser. « Je vous suis. » Répondit la jeune femme.
Une fois arrivée dans la serre, après avoir traversé une partie du manoir dont elle avait noté l’agencement et les détails, elle attendit qu’il lui propose de s’asseoir pour le faire. « Je me permets de vous déranger, car j’ai quelques questions concernant le retour de la magie. » Autant être claire dès le début, elle n’avait pas que ça à faire de tourner autour du pot. Ulyana n’avait pas vraiment envie d’être dans la même pièce qu’un mec possiblement doué de magie, mais elle n’avait pas d’autres solutions. En tout cas, l’idée d’être peut être obligée de lui coller une balle dans la tête en cas de problèmes magiques n’était pas mauvaise. Ca ferait en tout cas un sorcier de moins sur cette planète.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Juin 2017 - 10:58

avatar



MESSAGES : 273

carnet personnel
DANS TA POCHE: Une vieille photo de sa fille Iseult dans ses bras et un calpin aux armoirires des Yaxley où il note diverses idées pour des médicaments à venir.
TON PATRONUS: Le sien était un chat. Symbole de moquerie pour certains, mais qui correspondait parfaitement à Archibald.
COMPÉTENCES:



   

   
Soupir de fin du monde
Archibald • Ulyana
Je retiens un nouveau soupir lorsque la patrouilleuse accepte mon invitation. Un refus m'aurait énormément arrangé car cela aurait signifié un prompt retour pour moi à ma détente. Cependant, Ulyana Tywain ne semble pas prête à faire cette faveur.

Tout en apparaissant comme un gentleman, j'ai proposé la serre comme lieu de discussion afin de rendre supportable cette entrevue. Sans mentir, même si je n'ai pas particulièrement de passif envers la cheffe des patrouilleurs de Birmingham, je demeure un citoyen lambda par bien des aspects. Avoir une visite non prévue d'un représentant de l'état est bien quelque chose que je n'apprécie pas spécialement.

Ayant installé Miss Tywain à une table dans la serre, je m'éloigne de quelque pas pour faire chauffer l'eau de la bouilloire pour le thé. Je penche la tête lorsque j'entends sa franchise vis-à-vis de la raison de la visite.

-Je vous remercie de faire usage de sincérité, Miss Tywain. Les gens ont tendance à être bien trop... distrait avant d'évoquer ce qui les intéresse.

J'ai pris mon temps pour trouver le mot distrait. Un juron coloré n'aurait été guère approprié, même s'il reflèterait parfaitement ma pensée vis-à-vis de ceux qui espère mon intercession.

-Je ne vais pas vous cacher que je suis surpris que vous veniez me voir moi à ce sujet. Après tout, il y a surement d'autres personnes plus proches que moi de la famille Archdeacon qui vous auraient aidé avec joie.

Mon interrogation est légitime. Même si j'ai organisé une fête gigantesque en l'honneur de la famille royale en décembre dernier, je ne suis surement pas le plus courtisan de ce pays. La venue de la cheffe des patrouilleurs signifierait-il que le gouvernement et sa police ont bien plus de difficultés qu'ils ne veulent le prétendre ? C'est une possibilité des plus intéressantes.

-Néanmoins, je suis honoré que vous ayez fait le chemin jusqu'ici et je vais faire de mon possible pour dissiper votre ignorance par mes hypothèses.

La ton de ma voix s'approche du dévouement envers le gouvernement. Pourtant les mots ne cachent nullement que je suis parfaitement conscient que c'est moi qui est en position de force. On n'apprend pas à un vieux singe à faire la grimace, Miss Tywain.

-Si vous pouviez m'éclairer sur vos interrogations, cela m'aiderait particulièrement sur les réponses que je peux vous apporter.

Mon ton est une invitation à ce qu'elle me détaille les évènements. Si elle a consulté les rapports de ces collègues, elle doit savoir que lors de la première manifestation de magie, j'étais ici avec dehors des patrouilles quotidiens de l'ordre. Quant à celle qui se déroule maintenant, si rien ne s'est déroulé dans le château ancestral des Yaxley, j'ai passé mon temps en ville à vérifier la production de médicaments. Je ne suis pas encore omniprésent, contrairement à ce que certains ont pu pensé.

Cependant, avant qu'elle puisse me répondre, la bouilloire se met à siffler. Me relevant pour la prendre, je dresse rapidement deux tasses et mets en évidence les différents thés que j'ai.

-Du thé, Miss ?
Fiche codée par NyxBanana


ARCHIBALD YAXLEY ✽
Membre de la fière famille des Yaxley, cousin des Black et Purifié à la solde du gouvernement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Juin 2017 - 13:51

avatar



MESSAGES : 1131 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:


Assise dans la serre, à la table présente, Ulyana observait Sir Yaxley. C’était un homme bien plus âgé qu’elle et de loin. Expérimenté, ayant vécu l’ère magique, il était réputé pour avoir fréquenté Lord Voldemort et ses acolytes. Qu’elle était la part de vérité ? La part de mensonge ? Elle n’en savait rien. Les archives de l’Ordre mentionnaient le nom de sa famille, comme le nom de nombreuses familles sorcières, mais il était difficile de mesurer leur implication dans les événements qui avaient touché le monde magique et moldu. C’était compliqué et, à vrai dire, ils n’avaient pas réellement cherché à en savoir plus. Etrangement, le gouvernement n’avait pas fait de Yaxley une priorité, l’instinct de Tywain lui soufflant qu’il y avait une bonne raison derrière cela. Elle était ici de son propre chef, celui de l’Ordre ne lui ayant donné aucune obligation à ce niveau-là, mais elle savait que les informations récoltées seraient toujours utiles. Quelles qu’elles soient. La patrouilleuse misait presque tout là-dessus. « De rien. » Répondit sobrement la jeune femme. De toute façon, elle n’avait aucun intérêt à lui mentir, ou le ferait bien mieux que ça. « Je ne comprends pas pourquoi nous parlons de la famille Archdeacon subitement. » Répond Ulyana, intéressée par cette information. S’il la mentionnait, c’est qu’il supposait qu’il y ait un lien. Donc il était proche de la famille ? A quel point ? Certes, il avait fait une réception magnifique à leur honneur, mais toutes les familles nobles n’étaient-elles pas supposées lécher les bottes au Roi ? « Comme je vous l’ai dit, je suis ici à propos de la magie, à la dernière nouvelle, la famille Royale est ce qu’il y a de plus Pur, donc je doute qu’ils aient des informations à ce propos. » Un sourcil levé en signe d’interrogation, elle est assez curieuse sur le pourquoi qui l’a emmené à évoquer une telle famille dans ce contexte. Quel en était réellement l’intérêt à vrai dire ? Et s’il pensait que l’Ordre était aux bottes de la famille Archdeacon, alors il allait devoir revoir très vite ses connaissances sur l’organisation politique de leur pays. L’ordre, tout comme le gouvernement étaient indépendants de la famille Royale, et ça, il devait le savoir. Donc, bien qu’en y réfléchissant, la mention de la famille lui semblait complètement hors propos. « Je suis ravie de voir que vous acceptez de nous faire part de vos connaissances sur cette éventuelle menace. » Qu’il ne s’y méprenne pas, les archives étaient suffisamment explicites concernant sa formation et sa personne, il y aurait bien plus que de simples hypothèses. Et s’il s’en contentait, elle pouvait toujours revenir avec une charge d’inculpation pour entrave à la justice. Ca ne serait pas la première fois qu’un membre d’une ancienne famille sorcière refuse d’aider le gouvernement non-magique, mais il n’en avait aucun intérêt.

« Avec plaisir. » Autant se mettre à l’aise et accepter le thé qu’il lui offrait. Elle n’avait pas besoin d’être impolie pour mener une conversation dignement. « Comme vous le savez, la magie a fait quelques petites apparitions dans notre vie depuis quelques temps. » Quitte à se déplacer pour évoquer un sujet en particulier, autant ne pas tourner autour du pot plus longtemps. « A votre avis, pourquoi est-elle réapparue subitement ? » De nombreuses théories circulaient à ce sujet et il lui semblait important de savoir quel mensonge, ou quel semi-vérité il pourrait lui servir aujourd’hui.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Juil 2017 - 11:19

avatar



MESSAGES : 273

carnet personnel
DANS TA POCHE: Une vieille photo de sa fille Iseult dans ses bras et un calpin aux armoirires des Yaxley où il note diverses idées pour des médicaments à venir.
TON PATRONUS: Le sien était un chat. Symbole de moquerie pour certains, mais qui correspondait parfaitement à Archibald.
COMPÉTENCES:



   

   
Soupir de fin du monde
Archibald • Ulyana
La jeune femme me reprend sur ma mention de la famille Archdeacon. Etant de dos pour vérifier la bouilloire, je ne cache pas une brève expression de frustration sur mon visage. Est-ce vraiment la seule chose qu'elle veut retenir de ce que j'ai dis ? On voit bien où sont ses priorités, tiens ! Néanmoins, lorsque je lui fais fasse, j'aborde un sourire charmeur, ne dévoilant nullement ce que je pense.

-Je ne voulais nullement insinuer une telle chose vis-à-vis de Leurs Majestés, Miss Tywain. Cela serait tout bonnement inconcevable.

Laissant passer quelques secondes de silence, je rajoute sans me départir de mon sourire :

-Comprenez ma surprise en vous voyant ici : vous êtes la personne la plus gradée de l'ordre du phénix de Birmingham. J'aurais pensé que vous auriez plutôt délégué cette tâche à un subalterne afin de rendre visite à des familles entretenant des liens particuliers avec la famille royale telles que les Chatterton ou les Bartholomew.

Je lève mon bras porteur de mon bracelet de purification pour le mettre bien en évidence. J'adresse un sourire d'excuse en disant :

-Je ne suis qu'un citoyen purifié de Birmingham parmi d'autres, Miss Tywain.

Puis, elle répète ma bonne volonté de coopérer en partageant mes connaissances. J'acquiesce d'un signe de tête. Reste à voir ce que je pouvais faire. Contrairement à ce que beaucoup pense, je ne suis pas omnipotent ou omniprésent.

Après nous avoir servi du thé, la patrouilleuse se veut directe et ne cache pas l'objet de sa visite. Si j'apprécie sa franchise, je me retiens difficilement de rouler des yeux en buvant ma première gorgée de thé. Difficile d'être passé à côté du retour de la magie en ayant du resté une semaine chez soi pour éviter que sa maison part en vrille. Pourtant, je lui réponds de manière courtoise à la question sur ce qui a pu être à l'origine de ceci.

-Non, aucune.

Puis, me doutant que la réponse ne lui conviendrait pas, je la développe un peu.

-Avant l'instauration de la monarchie Archdeacon, j'étais maître des potions. Les potions sont comme de la chimie, voyez-vous ? C'est pour ça que je suis aujourd'hui employé dans une entreprise pharmaceutique, les réactions utilisées n'y sont pas si différentes.

Et si je ne le formule pas à haute voix, il est surement visible sur mon visage que je ne pense pas possible que ce soit une potion qui soit à l'origine de ça. D'ailleurs, c'est complètement risible : comment peut-on faire une potion si les éléments les plus basiques ne sont même pas disponibles ? Et puis, pour atteindre une telle échelle, le chaudron a du être particulièrement gros pour remuer la potion. Et pour finir, avec quelle recette ? Non, définitivement, ce n'était pas une potion.
Fiche codée par NyxBanana


ARCHIBALD YAXLEY ✽
Membre de la fière famille des Yaxley, cousin des Black et Purifié à la solde du gouvernement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Juil 2017 - 14:41

avatar



MESSAGES : 1131 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:


Un sourire charmeur sur le visage, il se retourne pour lui répondre. Elle hausse un sourcil face à sa réponse, sans pour autant ne rien laisser paraître d’autre. « Sur ce point, je suis d’accord avec vous. » Mais elle avait la légère sensation qu’il n’était pas parfaitement honnête. Enfin, pas vraiment, c’était assez étrange et elle ne saurait l’expliquer. Elle mit ce sentiment de côté, elle y reviendrait sans doute plus tard. « Alors non, je ne suis pas la personne la plus gradée, je suis simplement la Chef des Patrouilleurs. » Elle éclate d’un rire léger. La prenait-il vraiment pour une moins que rien ou ça se passait comment ? Devait-elle lui rappeler que les membres de l’Ordre n’étaient pas que des mufles incapables de réfléchir ? Il était évident que son visage était connu, vu qu’elle gérait les casernes de Birmingham, mais elle n’était que eh bien, l’équivalent d’une sorte d’auror sans doute. Elle n’était pas réellement sûre du terme, alors préféra ne pas l’utiliser. « Voyez-vous, les Chatterton ne sont que de simples citadins purifiés. Tout comme vous. » Répondit la brune, doucement. « Quand à ce que nous faisons, ou ne faisons pas, c’est propre à notre organisation. » Autrement dit, elle ne lui avait pas demandé de faire part de son opinion ou de sa façon de voir les choses à ce sujet puisque, eh bien, ce n’était pas la raison de sa visite. « Puisqu’apparemment cela vous intéresse également, sachez que la Famille Bartholomew et la Famille Chatterton participent activement aux recherches sur la magie et sont en communication directe avec l’Ordre. Tout comme d’autres familles sorcières, qu’elles soient ou non nobles. Ceci ne concerne pas juste une partie de la population Mr Yaxley. » Intérieurement, Ulyana se demandait bien pourquoi il avait mentionné la famille Archdeacon sans aucune raison. Ses arguments lui semblaient bancals, bidons et totalement injustifiés. Bien qu’elle ne pipa mot, continuant à discuter. « Ca concerne tout Birmingham, sorciers et non-sorciers. » Prenant sa tasse entre les mains, elle souffla sur le liquide chaud et avala une gorgée. « Il s’avère que ces récentes émanations de magie remettent en cause la sécurité de notre pays et peut être la sécurité internationale si de pareils événements se déroulaient à l’étranger. » Ce dont ils n’en savaient encore rien. « Nous avons besoin de chaque citadin et de chaque connaissance dans le monde magique pour trouver une solution, pour comprendre ce phénomène et essayer de le contrer. » Parce qu’au bout d’un moment, il fallait quand même revenir au sujet principal de leur conversation. « De ce fait, votre aide nous sera très précieuse. » Bien qu’il affirmait n’être que potionniste et ne rien savoir d’autre, elle était persuadée que non. On ne vivait pas dans un monde avec des téléphones portables sans ignorer leur utilité. C’était évident que, en vivant dans une société magique, il avait vu des phénomènes magiques. Bien sûr, il n’était pas forcément capable de tous les comprendre, mais de là à dire qu’il n’avait pas de connaissances, ou alors simplement limitées aux potions, c’était un peu se moquer d’elle.

Elle esquisse un sourire amusé, s’enfonce dans son siège, jambes croisées devant elle. « Voyez-vous, bien que je sois assurée de votre bonne volonté et de votre coopération avec l’Ordre, je doute de ce que vous m’affirmez. » Elle penche la tête sur le côté. « Vous avez vécu de nombreuses années avec la magie, bien que peut être vous ne puissiez comprendre tous les phénomènes magiques, je doute fort que vous n’en sachiez rien pour autant ou que vous n’ayez rien vu. » Elle soupira. « Surtout vu vos antécédents. » Laissa échapper la jeune femme, les yeux rivés sur son interlocuteur.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Oct 2017 - 11:04

avatar



MESSAGES : 273

carnet personnel
DANS TA POCHE: Une vieille photo de sa fille Iseult dans ses bras et un calpin aux armoirires des Yaxley où il note diverses idées pour des médicaments à venir.
TON PATRONUS: Le sien était un chat. Symbole de moquerie pour certains, mais qui correspondait parfaitement à Archibald.
COMPÉTENCES:



   

   
Soupir de fin du monde
Archibald • Ulyana
J'adresse un sourire charmeur à Ulyana Tywain lorsqu'elle me dénie sa position d'importance à Birmingham. Une remarque flatteuse se trouve sur le bout de ma langue. Cependant, je ne la prononce pas pour éviter que cela passe pour une marque trop important de courtisan avide de privilèges. J'accepte de faire beaucoup de choses mais j'estime savoir où se trouve les limites de la bienséance. Contrairement à Miss Tywain.

En effet, la patrouilleuse baisse dans mon estime alors qu'elle me donne des affirmations vis-à-vis des familles importantes de Birmingham. Les familles Chatterton et Bartholomew, des familles simplement comme les autres ? Croit-elle que je suis un imbécile que d'accepter ceci comme si sa parole était aussi sacrée que celle de Merlin ? Si elles étaient des familles comme les autres, jamais elles n'auraient eu de traitement de faveur de la part des dirigeants en 2000. Je me garde cependant de faire part de mes réflexions et me contente de hocher de la tête pour approuver son propos final. Le retour de la magie est quelque chose qui concerne tout le monde et qui ne peut pas être ignoré. Les implications d'un tel retour offre beaucoup de possibilités, en bien comme en mal d'ailleurs.

Si j'avais eu la bienséance de me retenir de rouler les yeux, je ne le cache pas lorsqu'elle me parle de mes "antécédents". Pourquoi prendre de précautions lorsqu'elle en parle ? Je lui en ai parlé de moi-même au cours de la fête que j'avais organisé en décembre dernier. Le fait de prendre des précautions vis-à-vis de mes "antécédents" a le mérite de ne pas me faire grimacer devant son manque de croyance en moi alors que je suis infiniment plus au courant du sujet qu'elle.

-Comme vous venez de le dire, je ne connais pas l'ensemble des phénomènes magiques et je ne peux pas vous répondre sur les raisons de son réapparition aussi inexpliquée. Tout au plus, je ne peux que vous affirmer que ce n'est pas une potion. Aucune n'a les capacités de faire une telle chose. Sans compter que...

Je me fais hésitant avant de continuer.

-Vous avez un relevé de l'étendu des manifestations magiques ? Je veux dire, où ils ont eu lieu ?

Je commence à entreprendre mon explication en faisant quelque geste de la main.

-Plus la zone touchée par les phénomènes est grande, plus la quantité de potion utilisée doit être importante. Il y a bien sûr quelques exceptions mais c'est globalement ce principe pour la majorité des potions. Matériellement, cela me semble très difficile que ce soit ça.

Mes explications finies, je bois un peu de thé avant de reprendre.

-Pour le reste, ma foi, je suis bien incapable de vous répondre. La magie est extrêmement difficile à appréhender et a été l'objet d'un département spécifique au sein du ministère de la magie. On l'appelait assez justement "le département des mystères" parce que personne ne savait réellement ce qu'ils faisaient là-bas.

Pour ma part, je n'ai jamais cherché réellement à savoir ce qui se tramait là-bas. Ce choix est l'objet d'une conviction personnelle : certaines choses demeurent par nature inexpliquée, comme par exemple les fantômes, et c'est très bien ainsi. Je crois que je n'aurais jamais accepté la présence de fantôme de mon épouse ou sa non-présence si je savais ce qu'il en retournait précisément à ce sujet...

-Concernant les phénomènes magiques auxquels j'ai pu assisté, ils ont été extrêmement variés. Souhaitez-vous que je vous détaille ceux qui ont pu se produire ici, au château ?

Je tâchais ici de montrer ma bonne volonté de coopération : je les avais indiqué à la patrouille qui stationnait devant chez moi la semaine là. Cependant, je les répéterai volontiers si cela peut montrer à quel point je suis attaché à aider mes concitoyens.
Fiche codée par NyxBanana


ARCHIBALD YAXLEY ✽
Membre de la fière famille des Yaxley, cousin des Black et Purifié à la solde du gouvernement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Oct 2017 - 20:58

avatar



MESSAGES : 1131 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:


« Etes-vous sûre qu’aucune potion n’aurait pu faire ça ? » Elle réfléchit un instant. « Je doute que vous soyez dénués de connaissances sur les phénomènes magiques, bien que je puisse entendre qu’ils ne soient pas votre métier. » Elle comprenait donc qu’il ne puisse pas tout savoir et n’excelle pas dans ce domaine, mais elle avait beaucoup de difficulté à croire qu’il puisse absolument rien savoir à ce sujet. C’était gros à entendre. Surtout au vu de son âge et de son ancienne position dans le monde sorcier. Ils étaient du genre à connaître la magie et il se devait de la connaître suffisamment pour infliger du mal autour de lui. Alors pourquoi tous ces mystères ? « Vous n’avez donc aucune connaissance sur des événements magiques ? » Faisant mine de réfléchir, elle poursuit. « Vous n’avez jamais rien vu, entendu, lu quoique ce soit qui puisse ressembler aux phénomènes que nous avons rencontrés ? » Espérant qu’il cesserait de se jouer d’elle, elle lui laissait encore une occasion de faire part de ses connaissances. « Ce ne sont pas sur des lieux qu’elles ont eu lieu, mais plutôt sur des personnes, causant la disparition d’autres personnes. » D’après les premières constations de l’enquête. « Rien de plus que ce que les journaux ont révélé. » Et ça, il le savait s’il se cultivait un minimum et se tenait informé de la presse. Autant dire que c’était, forcément le cas. Non ?

« Je me doute que la magie est difficile à comprendre. » C’était donc pourquoi la supprimer était si simple et tellement plus sécuritaire. Se débarrasser d’un fléau incontrôlable était la seule chose à faire pour protéger l’humanité. Pourquoi tant de sorcier s’y refusaient encore ? Elle n’allait pas développer ses idées à ce sujet, se doutant qu’elles ne seraient – très certainement – pas partagées par son interlocuteur. « Pour le moment, je m’intéresse principalement aux dangers que peut subir notre population. » Avalant une gorgée du breuvage qu’il lui a servi, elle trouve son comportement bien étrange. Essayerait-il d’esquiver la conversation ? Avait-il réellement envie de lui faire part de ces phénomènes, ou n’était-ce là qu’une façon de prolonger cet entretien ? Et qui plus est dans un chemin bien inutile ? Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi il tenait à lui faire part d’autant d’absurdités, surtout s’il ne comprenait pas (et réellement) ce qu’il se passait dans les rues de la Capitale. Enfin, elle n’allait pas chercher le conflit et se contenterait de ce qu’il lui donnerait – s’il se mettait à réellement coopérer. De toute façon, elle n’avait pas réellement d’autres solutions. La violence sur Purifiés n’étant pas réellement tolérées dans les rues de la Capitale et sous l’égide des Archdeacon. Elle espérait simplement qu’il ne se pensait pas intouchable. Son comportement était étrange, bien que tous les comportements de sorciers l’étaient. Elle se doutait bien que vivre en tant que mangemort, puis ensuite en tant que Purifié, dénué de sa magie, ne devait pas être évident, mais qu’il ne se croit pas en sécurité pour autant.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Soupir de fin du monde [PV Ulyana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La place d'Haïti dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Centre ville :: Château Yaxley-
Sauter vers: