SYSTÈME DE JEU

MS se veut évolutif, vous pouvez donc découvrir dans ce sujet toutes les modalités de ce système, allant des complots entre joueurs, aux fausses fiches qui renversent tout le jeu.

SUJETS A VISITER

NOS SCÉNARIOS

l'héritier du trône
esclave personnel - amitié
esclave personnel - amour ?
partenaire commercial - plus ?
pleins d'autres ici


famille Meyer
famille Llewellyn
pleins d'autres ici




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entretien et réponses ◊ Kol



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Edgebaston :: Caserne des Patrouilleurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lun 26 Fév - 16:53

avatar



MESSAGES : 1357 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:


17 janvier 2018.

Les entretiens s’enchaînaient, plus nombreux les uns que les autres et tous avec des descriptions différentes. Elle aussi avait été témoin de la scène et, comme ses collègues, avait été reçue par d’autres collègues – eux absents – afin de faire part de son témoignage. A en croire certains, ils n’avaient pas tous vécu la même scène. Chose qu’elle notait sans difficulté dans les témoignages qu’elle recevait de cette agression, dont elle avait – en partie en tout cas – témoin. Autant dire que c’était toujours aussi perturbant et déplacé. Enfin, elle se devait pourtant de poursuivre et de ne pas trop y réfléchir. Aujourd’hui, elle devait rencontrer Sir Rosenbach, deuxième fils de la branche principale de la famille. Autant dire qu’elle recevait un noble dans son bureau et que ce n’était pas pour lui plaire. Ces derniers avaient horreur de gérer avec l’Ordre et avaient la fâcheuse manie de parler de manière alambiquée, tout en modifiant mots et sous-entendus pour manipuler leur oratoire. En clair, elle haïssait la noblesse. Pourtant, elle s’était mariée à l’une des familles, comme l’attestait l’alliance qu’elle portait à son doigt. Autant dire que, parfois, elle savait avoir un comportement complètement à l’opposé de ses pensées.

Enfin. Il finit par arriver et, contrairement à d’autres, arriva en avance au sein du Hall de la caserne. Elle l’y retrouva, puis l’accompagna jusqu’à son bureau, comme elle l’avait fait pour tous les autres témoins qu’elle avait entendu. L’invitant à entrer, elle referma la porte derrière lui. Une main tendue vers son fauteuil, la chef l’invite à s’asseoir, tout en lui proposant un rafraichissement. S’installant dans son fauteuil, derrière le bureau, la chef des patrouilleurs devait désormais démarrer leur entretien. « Sir Rosenbach, merci de vous être déplacé. » Sourire poli sur le visage, elle se devait de ne surtout pas froissé l’une des grandes familles de Birmingham. Elle était peut être de sang Impur, mais elles avaient toute la manie de ne pas apprécier l’irrespect. De façon beaucoup trop disproportionné d’ailleurs. « Comme vous le savez, Sir Avery s’est retrouvé au sein d’une situation délicate à laquelle vous avez été confronté. Comme vous êtes témoin de son agression, j’aimerais vous poser quelques questions afin de savoir ce qu’il s’est passé. » Et de savoir si, oui ou non, il avait une part de responsabilité dans ce qui avait été fait. Mais ça, c’était une autre paire de manche.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Fév - 19:04

avatar



MESSAGES : 242 LOCALISATION : dans la bibliothèque du manoir des rosenbach EMPLOI : fier réprésentant des Rosenbach

carnet personnel
DANS TA POCHE: un téléphone, un porte-feuille et ses clefs
TON PATRONUS: son patronus était un chat, avant.
COMPÉTENCES:


Kol était arrivé en avance à la caserne des patrouilleurs. Il comprenait qu’on veuille lui poser quelques questions, mais n’y trouvait tout de même pas grand intérêt. Après tout, il n’avait pas plus vu que les forces de l’ordre présentes. Que pouvait-il apporter en plus ? Il était parti pour un footing et s’était retrouvé dans une sombre ruelle entouré d’autres citoyens, aussi inutile qu’un chat au milieu de l’océan.  Enfin, on ne refuse pas une convocation officielle de la part des Patrouilleurs. Et, au vu de son passé avec l’ordre du Phoenix, se faire remarquer maintenant n’avait rien d’intelligent. L’aristocrate avait une grande gueule, mais n’avait pas tellement envie de voir de quoi l’ordre et ces hommes en rouges étaient capables. La moindre chose, dans ce genre d’affaire, pouvait prendre des proportions exagérées, et Kol se souvenait de ces dix-sept ans et de l’accro qu’il avait eu avec un patrouilleur. Il n’avait nullement l’envie de voir cela se répéter.

Il s’installa donc sans discuter sur le siège présenté et adressa un petit sourire poli à Madame Tywain. L’air déterminé et le visage froid, la jeune femme ne manquait cependant pas de charme. Enfin, Kol n’était pas particulièrement attiré par ce genre de femme, mais il devait avouer que l’uniforme apportait un petit quelque chose. Le sujet n’était toutefois pas celui-là, et la patrouilleuse se chargea rapidement de le mettre dans le bain. Le cadet des Rosenbach se retint très difficilement de glisser un petit Avais-je le choix ? et se contenta d’un sourire et d’un haussement de tête. Peut-être que s’il aidait la jeune femme du mieux qu’il pouvait, il serait en mesure de repartir chez lui plus tôt. « Que souhaitez donc vous savoir ? J’essaierais de vous aider au mieux, évidemment. » indiqua-t-il alors, avant de boire une gorgée d’eau dans le verre qu’on lui avait proposé.  


Back to the start
back to my heart
Back to the boy who would reach for the stars

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Mar - 17:21

avatar



MESSAGES : 1357 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:


Ce n'était jamais facile d'interroger un sujet. Il fallait prendre en compte de nombreux facteurs, dont l'environnement dont était issu l'interrogé, ainsi que sa personnalité, ses antécédents, ses éventuels liens politiques et voire, selon tout ça, ce qu'ils acceptaient - ou non - de faire, les risques qu'ils souhaitaient prendre ou pas. Il n'était pas rare que certains patrouilleurs se couchent face à certaines familles, acceptant de ne pas poursuivre leur enquête sous la pression de certains. Chose qui n'était pas au goût de Tywain et qui, en montant les échelons, s'était assuré que ça ne se passerait pas comme ça. Ainsi, sous sa garde, il ne serait pas dit que certaines familles pouvaient écourter les enquêtes ou glisser quelques billets pour se couvrir. Comme tous les autres, ils étaient soumis à la Loi, que ça leur plaise, ou pas.

L'entretien commençait bien et elle espérait que ça ne s'aggraverait pas au fil des questions. Ainsi donc, une fois qu'il fut installé, servit, elle entreprit de commencer. " Merci de nous accorder de votre temps et d'être aussi compréhensif. " Elle sourit, ravie de voir qu'il n'y avait pas que des réfractaires à l'Ordre. C'était plaisant. " Déjà, pouvez-vous me raconter ce qu'il s'est passé ? " C'était un bon début et ça lui permettrait de se remettre les idées au clair, tout en lui permettant de confronter sa version à celles des autres interrogés. En tout cas, elle était curieuse d'entendre ce qu'il avait à lui dire.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Mar - 15:02

avatar



MESSAGES : 242 LOCALISATION : dans la bibliothèque du manoir des rosenbach EMPLOI : fier réprésentant des Rosenbach

carnet personnel
DANS TA POCHE: un téléphone, un porte-feuille et ses clefs
TON PATRONUS: son patronus était un chat, avant.
COMPÉTENCES:


Kol hocha la tête aux remerciements de la patrouilleuse. Elle semblait satisfaite qu’il soit venu et soit prêt à l’aider. Kol n’était pas forcément ravi d’être venu, mais n’avait pas eut le choix. Et puis, s’il pouvait aider à l’enquête, il n’allait pas aller contre la loi. Il avait bien grandi et murit depuis son adolescence. Et s’il était parfois amusant et excitant de défier l’autorité, il était assez grand pour savoir que ce n’était pas tout le temps possible. Madame Tywain lui posa alors sa première question, et Kol pris quelques secondes à peine avant de répondre. « J’étais parti faire mon petit footing matinal quand j’ai vu cet attroupement. On est tous un peu curieux, alors je suis allé voir. L’ordre était déjà présent lorsque je suis arrivé. Il y avait un jeune homme, Avery, il me semble, par terre. D’abord inconscient, il s’est ensuite réveillé. Il était violent, mais au vu de ce qui à l’air de lui être arrivé, ça se comprend. En parallèle de tout cela, il y a eu une voix enfantine à vous glacer le sang qui s’est mise à chantonner une comptine.  Ensuite il y a une des formes blanches. Je ne crois évidemment pas aux fantômes, mais ça y ressemblait tout de même assez. Enfin, l’atmosphère étrange qui régnait ce matin là ne devait pas aider. Ensuite vous nous avez tous escortés hors de cet endroit, et voilà. Je dois avouer que même si c’est récent, il s’est passé beaucoup de choses en même temps. Est-ce tout ? » demanda-t-il finalement, après avoir expliquer tout cela. Il en avait surement oublié, mais la jeune femme allait simplement continuer à l’interroger.


Back to the start
back to my heart
Back to the boy who would reach for the stars

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Avr - 10:53

avatar



MESSAGES : 1357 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:


Elle nota toutes les informations que lui donna Kol, informations précieuses et nécessaires pour l'avancée de l'enquête. Elle ne pouvait pas faire l'impasse sur la moindre information. Bien au contraire. " En effet, ça fait beaucoup." Elle esquissa un petit sourire. " Est-ce que des visages en particulier vous reviennent ? Des identités précises ? " Elle ne pouvait pas le garder si peu de temps avec elle et, surtout, avec si peu d'informations. " Toute information sera utile, même le plus petit détail que vous pourriez juger comme futile. " Ils avaient besoin du plus d'information possible pour pouvoir avancer et trouver les coupables. Et ce, très vite.

HJ : désolée c'est très court


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Avr - 18:11

avatar



MESSAGES : 242 LOCALISATION : dans la bibliothèque du manoir des rosenbach EMPLOI : fier réprésentant des Rosenbach

carnet personnel
DANS TA POCHE: un téléphone, un porte-feuille et ses clefs
TON PATRONUS: son patronus était un chat, avant.
COMPÉTENCES:


Kol attrapa du bout des doigts le verre d’eau qu’on lui avait amené. Il avait l’habitude de parler mais n’appréciait pas cela en absence de breuvage. Faute d’avoir une bière ou un verre de whisky, il se contenta donc d’un verre d’eau et d’un haussement de sourcil à la remarque de la patrouilleuse. Beaucoup, en effet. Kol n’y pouvait cependant pas grand-chose. Il répondait aux questions aussi bien qu’il le pouvait, et ne se trouvait pas si mauvais. « Des visages connus ? Oui, il y avait Miss Neolina Fawkes, que j’ai aperçut de loin. Il y avait aussi Mr Earnshaw, et puis.. » il réfléchis un instant, mais n’était pas certain de reconnaître plus de monde que cela. Avant qu’une illumination ne lui parvienne : « Oh ! Miss Margeory Ayling, que je n’avais pas reconnu à ce moment-là. Je crains que cela ne soit tout. Il y avait beaucoup de monde. » se justifia-t-il. Il y avait beaucoup de monde ne faisant pas parti de l’aristocratie ou de son cercle et n’était donc pas capable de mettre des noms sur des visages.

HRP : Pas de soucis


Back to the start
back to my heart
Back to the boy who would reach for the stars

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Mai - 16:35

avatar



MESSAGES : 1357 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:


Sans se départir de son calme, de son professionnalisme, la chef des patrouilleurs notaient toutes les informations qui sortaient de la bouche du jeune homme. Après tout, elle se devait d'avoir le plus de témoignages et de détails pour poursuivre au mieux son enquête. Sans de précieux renseignements, ils ne pourraient pas aller bien loin et n'aideraient donc pas grand monde. Autant dire qu'elle préférait éviter cette situation, qui risquerait bien de mettre beaucoup trop de vies en danger. Chose à éviter, à tout prix. " Avez-vous souvenir d'avoir croisé des esclaves ? " Il ne citait que des personnes libres, quel qu'en soit leur sang, ainsi donc, elle préférait s'assurer qu'il n'y avait pas d'autres visages, d'autres personnalités.
Après tout, rien qu'un minuscule détail pouvait être utile.

" Est-ce qu'il y autre chose que vous souhaiteriez mentionner ? "


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Juin - 15:05

avatar



MESSAGES : 242 LOCALISATION : dans la bibliothèque du manoir des rosenbach EMPLOI : fier réprésentant des Rosenbach

carnet personnel
DANS TA POCHE: un téléphone, un porte-feuille et ses clefs
TON PATRONUS: son patronus était un chat, avant.
COMPÉTENCES:


Kol avait une bonne mémoire, mais cette dernière restait tout de même assez sélective. Et puis, il y avait le contexte de cette journée, qui n’avait en rien aidé. Comment pouvait-il se souvenir de tout ? Avec un peu de réflexion, peut-être qu’il y parviendrait ? Allez savoir. Toujours était-il qu’il devait répondre avec le plus d’application possible aux questions de la patrouilleuse. « Des esclaves ? Il y en avait pas mal. Je crois me souvenir que l’un d’elle était assez maladroite. Châtain, assez jolie, jeune.. Et voilà, je crois que c’est bien tout ! » déclara-t-il, avant de réfléchir silencieusement quelques instants. Avait-il d’autres choses à dire ? Il secoua la tête, non, il n’avait rien d’autre à dire, juste une question qui le poussa à reprendre la parole :  « Vous savez qui est à l’origine de tout cela ? » demanda-t-il, de but en blanc, oubliant totalement que c’était pas à lui de poser les questions. Mais, après tout, il avait fait son devoir de citoyen, il pouvait bien oser quelque chose.


Back to the start
back to my heart
Back to the boy who would reach for the stars

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Juin - 10:02

avatar



MESSAGES : 1357 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:


Elle nota la description que Kol venait de lui donner, dans l'espoir de la faire concorder avec ce que les autres témoins lui auraient donné. "Vous ne vous souvenez pas d'un nom de famille sur un uniforme, par hasard ?" elle avait conscience de la difficulté à se souvenir d'autant d'informations, surtout quand il s'agissait de détails de la sorte. Elle espérait pour autant pouvoir retracer le parcours des témoins, pouvoir trouver des informations qui les mèneraient droit jusqu'aux coupables. L'idée étant, bien sûr, de savoir qui était derrière tout ça. "Pour le moment, malheureusement, nous ne savons pas." Elle soupira, c'était bien le souci. S'ils le savaient, une grande partie de leur enquête serait désormais terminée. "Une dernière question, est-ce que vous vous souvenez d'un signe distinctif ? Quelque chose qui vous aurait marqué ? Un tatouage, un sigle, une tenue ?" N'importe quoi, en somme qui pourrait les aider. Même si ce n'était qu'une épingle dans une boîte de foin, c'était toujours ça. toujours.
Ulyana espérait que cette enquête serait concluante. Pour Saiph qui avait vécu une agression, mais aussi pour la sécurité de leur ville. S'ils ne trouvaient pas rapidement les auteurs de cette agression, elle craignait que ça ne récidive. ce n'était déjà pas facile, la ville étant secouée par des crimes réguliers, mais si un serial-agresseur traînait en plus dans les ruelles de Birmingham, ils ne s'en sortiraient jamais.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Juin - 11:33

avatar



MESSAGES : 242 LOCALISATION : dans la bibliothèque du manoir des rosenbach EMPLOI : fier réprésentant des Rosenbach

carnet personnel
DANS TA POCHE: un téléphone, un porte-feuille et ses clefs
TON PATRONUS: son patronus était un chat, avant.
COMPÉTENCES:


Le trentenaire se replonger dans ses souvenirs, silencieux. La patrouilleuse en voulait toujours plus, mais l’homme n’était pas une machine, et il avait déjà décrit tout ce dont il pouvait se souvenir. « Je ne saurais le dire.. » soupira-t-il. Il n’avait pas prêté plus d’attention que cela à la servante, il avait simplement chercher à ne pas ralentir leur extraction de ces sombres et dangereuses ruelles. Après tout, il aurait put se passer bien des choses si l’impure s’était obstinée à trébucher. D’autant plus que toutes ces questions ne semblaient pas amener bien loin. Enfin, voilà la dernière, enfin, Kol l’espérait, car souvent, de nouvelles réponses apportaient de nouvelles interrogations, et le cercle n’en finissait jamais. « Concernant l’esclave ? Rien de particulier. Concernant la victime, il y avait ce tatouage que je vous ait signalé le jour même. » expliqua-t-il, avant de prendre un instant pour se remémorer la forme du dessin. « Un serpent entourant une étoile, il me semble. » décrit-il. « Mais, certaine personne possède de drôle de tatouage. » souffla-t-il en haussant les épaules. Que pouvait-il en savoir ? Il n’avait jamais compris l’intérêt de marquer sa peau à jamais.


Back to the start
back to my heart
Back to the boy who would reach for the stars

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Juin - 17:37

avatar



MESSAGES : 1357 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:


L'interrogatoire touchait à sa fin, elle le voyait bien. Non seulement son interlocuteur commençait à se fatiguer, mais en plus il semblait se lasser de toutes ces questions. Pouvait-elle le blâmer ? Elle ne faisait que croiser des victimes, des témoins, elle ne cessait de poser des questions, sans forcément obtenir toutes les réponses dont ils pouvaient avoir besoin. A force, tout ceci devenait difficile, et lassant. Alors oui, elle comprenait parfaitement, pire même, elle partageait ses sentiments. "Merci pour votre temps Sir Rosenbach." Refermant ses notes, elle se leva, tendant sa main devant elle. "Je vous raccompagne ?" Lui proposa-t-elle, après lui avoir serré la main et lui avoir ouvert la porte de son bureau. L'accompagnant jusqu'à la sortie, elle vérifia que sa déposition avait été bien signée de la main de l'interrogé, avant de le laisser partir. Elle espérait que cette suite d'interrogatoires avaient été utiles et qu'il en sortirait des informations nécessaires à la poursuite de l'enquête. Mais comme toujours, elle savait que les témoignages n'étaient pas les plus intéressants en termes de preuves.

RP terminé


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Entretien et réponses ◊ Kol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Signal FM le 7 février 2011 Entretien de Jean-Claude Duvalier
» De l'entretien des armes et pièces et d'armures
» FER: Travaux d'entretien sur la route de l'Amitie
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Edgebaston :: Caserne des Patrouilleurs-
Sauter vers: