SYSTÈME DE JEU

MS se veut évolutif, vous pouvez donc découvrir dans ce sujet toutes les modalités de ce système, allant des complots entre joueurs, aux fausses fiches qui renversent tout le jeu.

SUJETS A VISITER

NOS SCÉNARIOS

l'héritier du trône
esclave personnel - amitié
esclave personnel - amour ?
partenaire commercial - plus ?
pleins d'autres ici


famille Meyer
famille Llewellyn
pleins d'autres ici




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Girls out



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Broad Street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dim 15 Avr - 18:44

avatar



MESSAGES : 27 EMPLOI : sénatrice

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:


Some saw the sun, some saw the smoke, some heard the guns, some bent the bow.  Sometimes the wire must tense for the note. Caught in the fire, say oh, we’re about to explode. Carry your world, I’ll carry your world. Some far away, some search for gold, some dragon to slay. Heaven we hope is just up the road. Show me the way, Lord because I'm about to explode. Carry your world and all your hurt.
Girls Out

Tant de questionnements, tant de discours et rien de pertinent ne ressortait ce jour là.  Peut être que de nouvelles mesures allaient être prises en extension de la purification de masse afin de la rendre plus efficace et aussi annihiler les rébellions mais comme toujours les projets s'empilaient et seulement quelques uns voyaient le jour. Les temps étaient trop sensibles disaient certains, alors l'avis était partagé et il n'en ressortait absolument rien. Bien des journées étaient comme celles-ci et si au départ Lyzzie avait vu cela comme un échec, elle avait fini par s'habituer aux journée où il n'en ressortait rien d'autre qu'un vague bavardage et qu'ils tournaient en rond. Parfois certaines choses demandaient plus de temps qu'il n'y paraissait et elle n'aurait pas soupiré si seulement cela n'était pas urgent à ses yeux. Pourvu que les choses changent à l'avenir, que la mort du Prince serve de moyen de pression à ces hommes qui avaient encore du mal à passer dans les extrêmes pour la survie de tout un peuple et pour le maintient de la paix.

L'audience levée bien sûr puisque ça ne servait plus à rien de continuer pour la journée, Lyzzie récupéra ses notes et ses dossiers, échangea quelques mots avec ses voisins concernant la conclusion de ce jour là et entreprit de suivre le mouvement vers la sortie. Elle ignorait quelle heure il était mais pensait à son mari qui devait être chez eux. Qu'aurait il dit de tout ceci hein ? Pour sa part elle espérait que le gouvernement allait prendre des mesures exemplaires pour que ce qu'il s'était produit ne recommence pas et en particulier s'il y avait menace d'une quelconque magie noire. Elle s'inquiétait pour l'avenir et les prochaines générations, c'était leur devoir de leur offrir un monde sécurisé et sans tentations de guerres, la magie était un fléau pour cela. La jeune femme soupira une nouvelle fois en extériorisant ses craintes et une fois dans le hall, elle se disait qu'elle n'avait plus tellement envie d'y penser pour le reste de la soirée et faire quelque chose d'un peu plus divertissant. Qu'allait elle donc bien pouvoir faire ? Retravailler tous les morceaux de piano qu'elle avait dans sa bibliothèque ? Peindre ? Coudre une énième paire de chaussettes pour le gamin qu'elle attendait encore d'avoir dans le ventre ? Ces jours-ci c'était toujours le même refrain, elle avait besoin de briser le cycle. Et c'est une tête blonde au loin qui attira son attention, qu'elle avait immédiatement associée à Erin.

« Erin ! » Fit elle assez fort pour interpeller son amie un peu plus loin. Elle attendit qu'elle se retourne pour lui faire signe de l'attendre, puis lyzzie joua des coudes pour se faufiler entre les politiciens jusqu'à se retrouver près de la jeune femme. Un large sourire sur les lèvres adressé à cette dernière pour la saluer, elle était contente de voir un visage qui ne lui donnait pas des envies de meurtre après une longue journée de travail.

« Tu es occupée là ? Je voulais te proposer d'aller boire un café »

Erin c'était quelque chose de spécial, disons que son avis sur elle changeait en fonction des humeurs de Madame Powell et qu'elle trouvait toujours de bonnes excuses pour se dire qu'elle avait raison d'être aussi lunatique là-dessus et que malgré elle, elle se sentait menacée par manque de confiance sans doute. Néanmoins, face à elle, Lyzzie restait agréable et quand elle n'était pas d'humeur, elle lui disait simplement qu'elle avait bien des choses à faire sans pour autant l'envoyer paître pour qu'elle ne se doute de rien. Faire semblant après tout c'était devenu sa spécialité mais Lyzzie ne pouvait nier qu'Erin était de bonne compagnie, à la conversation agréable et qu'à chaque fois cela lui permettait de se changer les idées. Alors c'était avec un honnête engouement qu'elle lui proposait de sortir, histoire de papoter un peu sur autre chose que tout ce qu'il s'était passé ce jour là entre les murs du gouvernement

« Notre endroit habituel ça te dit ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Mai - 20:20

avatar



MESSAGES : 99 LOCALISATION : Quelque part dans Birmingham, occupée à se moquer d'un Impur. EMPLOI : Porte parole du Gouvernement.

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:


Girls out


« muggles, wizards, halfblood, mudblood,
uncomfortable truths »

Erin était porte parole du gouvernement. Une fonction qui, à de nombreuses reprises, avait fait froncer beaucoup de sourcils. Comment une Bartholomew, avec des idées aussi noires, aussi extrémistes, pouvait parler au nom du gouvernement, prôner les idées de ce dernier ? Si, au début, sa candidature, ses speechs et ses interventions en publics furent huées, voire couverts de honte, le temps lui laissa ses chances. Aujourd'hui, son visage de porcelaine ne surprend plus personne sur les écrans des téléviseurs et bien qu'il y ait toujours des mécontents, elle a sut prouver la différence entre ses idées personnelles et son travail. Toujours neutre, elle véhicule les messages qu'on lui donne, sans jamais y mêler ses intentions personnelles. Après tout, là n'est pas son travail. Ainsi, elle a sut faire sa place dans le monde de la politique, bien qu'elle ait encore un long chemin à parcourir et de nombreuses preuves à faire. Erin n'en démord pas et sait qu'elle devra travailler encore énormément, mais elle n'a peur de rien et, surtout pas, de l'adversité.

Marchant dans les couloirs du Gouvernement, elle était en direction d'une réunion. Rien de bien extraordinaire et elle avait quelques minutes devant elle avant que cela ne commence. Il s'agissait de parler du dernier événement en date, l'agression de ce jeune Avery et les avancées de l'enquête. Avancées qui, d'ailleurs, avaient permis l'identification d'une suspecte. Bref, ils devaient faire un point sur tout ça, aux côtés de porte-paroles de l'ODP et elle avait donc un message à préparer. C'était sans compter sur la voix qui l'interpella. Ravie, reconnaissant cette dernière, elle se retourna en direction d'Elizabeth. "Eli !" S'exclama-t-elle, un petit sourire sur les lèvres. "Comment vas-tu ?" Regardant sa montre, elle n'hésita qu'une fraction de seconde. "J'ai une réunion dans une quarantaine de minutes, mais on peut boire un café en attendant !" Après tout, elle ne refusait jamais une bonne boisson chaude, d'autant plus aux côtés d'une bonne amie. Se déplaçant vers cette dernière, elle lui claqua une bise polie, passa son bras sous le sien. "Comment vont mes amoureux préférés ?" Lui demanda-t-elle, toujours aussi ravie de prendre des nouvelles de son époux (et ami), quand elle pouvait. "Avec grand plaisir !" Un sourire sur les lèvres, elle suivit Eli dans les dédales de l'établissement.  


HJ : vraiment, VRAIMENT, désolée pour le temps de réponse J'ai super honte, j'espère que ça te plaira
Si besoin, n'hésite pas, je modifierai sans souci I love you


IL N'Y A POINT D'ENDROIT
POUR LES GENS COMME TOI.
dans son ombre rampent les impurs

Dialogues : #660033
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Girls out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Broad Street-
Sauter vers: