SYSTÈME DE JEU

MS se veut évolutif, vous pouvez donc découvrir dans ce sujet toutes les modalités de ce système, allant des complots entre joueurs, aux fausses fiches qui renversent tout le jeu.

SUJETS A VISITER

NOS SCÉNARIOS

l'héritier du trône
esclave personnel - amitié
esclave personnel - amour ?
partenaire commercial - plus ?
pleins d'autres ici


famille Meyer
famille Llewellyn
pleins d'autres ici




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Avec le temps les souvenirs s'étiolent [ft. Ulyana]



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Edgebaston :: Caserne des Patrouilleurs :: Appartement de Ulyana Tywain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mar 8 Mai - 13:04

avatar



MESSAGES : 670 EMPLOI : Avocat

carnet personnel
DANS TA POCHE: Des tas de gadgets sorciers
TON PATRONUS: Un lion
COMPÉTENCES:




[FB] Avec le temps les souvenirs s'étiolent






Appartement d'Ulyana


Cette petite fugue t’aura au moins appris une chose : tu détestes la conduite d’Ulyana Tywain. Non pas qu’elle conduise mal – elle n’aurait pas eu son permis sinon, après tout –, plutôt que tu as tout l’air du genre à préférer prendre les commandes, et qu’elle conduit bien trop lentement à ton goût. Aurais-tu aussi été réputé pour ton penchant pour la vitesse ? Quelque chose te dit que non. Tu devais être suffisamment rusé pour éviter les contrôles, quels qu’ils soient. Ou alors Ulyana le sait et c’est la raison pour laquelle elle ne t’a pas laissé le volant ? Pas folle la guêpe ? En plus du fait de ne pas savoir si tu te souviens toujours comment conduire ? Ceci dit, si tu te souvenais comment t’envoyer en l’air, n’a-t-elle pas songé que la conduite aussi, c’était comme le vélo ? Que ça ne s’oubliait pas ? Allez savoir. Les yeux rivés sur la route, tu n’as pas envie de causer, donc tu ne lui poseras pas la question. De toute façon.

[…]

Les rues défilent sous tes yeux ; tu t’accroches à elles en espérant déclencher ne serait-ce que l’ombre d’un souvenir, en vain. Rien ne te revient. C’est le vide. Que s’est-il passé dans ta vie pour qu’une telle chose t’arrive ? Ce n’est pas comme si tu t’étais pris un mauvais coup… tu l’aurais senti. Non ? La seule chose dont tu te rappelles, c’est cette foutue arrestation devant une parfaite inconnue. Dans une baraque toute aussi inconnue qu’elle. L’inconnue s’est avérée être ta jumelle, bien des jours plus tard. Au fond de toi, tu sais que si une personne détient des réponses… c’est elle. Mais as-tu seulement envie de les entendre ? A-t-elle seulement envie de te les fournir ? Si c’était le cas, n’aurait-elle pas dû te rendre visite pendant ton hospitalisation ? Tu hausses les épaules. Ressasser ne t’apportera pas grand-chose de plus, de toute façon, sans compter qu’Ulyana est en train de se garer – enfin – devant une immense bâtisse à la façade terne, déprimante. Des appartements, sans nul doute, appartenant à l'Ordre du Phénix, à en croire les inscriptions aperçues çà et là. Tu détaches ta ceinture et descends de sa bagnole sans un mot pour la suivre. Elle t’entraîne vers un bâtiment en particulier. Un bref regard aux boîtes aux lettres t’indique qu’elle est en train de t’amener chez elle. Ton nom n’apparaît nulle part…

N’avait-elle pas dit que vous viviez ensemble ?

Dans le secret.

Oui. Évidemment. C’est bien plus facile d’inventer toute une histoire si personne n’était supposé avoir la moindre idée de la relation que vous entreteniez. Néanmoins, les vidéos ne mentent pas… et ce que tu as vu… Malgré toi, ton regard dérive sur les courbes de la belle brune. Impossible de nier l’attraction qu’elle exerce sur toi. Physiquement. Va savoir si tu as réellement fini par l’aimer comme elle le prétend… mais n’est-elle pas la seule à être venue te rendre visite ? Inlassablement ? Et si… ? En admettant, l’espace d’une seconde, que tout ce qu’elle a pu te dire est vrai…  Qu’a-t-elle bien pu ressentir en étant forcée de s’entretenir avec toi comme si de rien n’était ? Tout ce temps ? A-t-elle espéré en vain, tous les jours, que tes souvenirs te reviennent enfin ? Tu secoues la tête. Tu ne veux pas songer à ça. C’est défendu. Tu as bien trop de choses à régler pour vouloir t’occuper de ça. Trop tôt. Trop lourd. Trop dur.

Tu la suis néanmoins, en silence, à travers le long dédale de couloirs jalonnés de portes et de numéros. Tu grimpes les étages avec elle. Tu ne dis toujours rien. Tu ne veux pas l’interroger. Plus maintenant. Tu entres avec elle dans son appartement et, tout de suite, tu cherches les indices. Foutu réflexe de merde. Tu voudrais bien jouer le type qui s’en contre-fout mais… qui pourrait le croire ? T’es un putain d’amnésique qui a besoin de comprendre. Ni plus ni moins. Alors, quand tu te rends compte qu’il n’y a pas une seule photo de vous, la réflexion t’échappe malgré toi, cynique :

— Ce n’est plus de l’ordre du secret, notre relation… c’est de l’ordre de l’inexistant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Avec le temps les souvenirs s'étiolent [ft. Ulyana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Edgebaston :: Caserne des Patrouilleurs :: Appartement de Ulyana Tywain-
Sauter vers: