SYSTÈME DE JEU

MS se veut évolutif, vous pouvez donc découvrir dans ce sujet toutes les modalités de ce système, allant des complots entre joueurs, aux fausses fiches qui renversent tout le jeu.

SUJETS A VISITER

NOS SCÉNARIOS

l'héritier du trône
esclave personnel - amitié
esclave personnel - amour ?
partenaire commercial - plus ?
pleins d'autres ici


famille Meyer
famille Llewellyn
pleins d'autres ici




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Charmante soirée ◊ Alesdair



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Edgebaston
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dim 10 Juin - 21:32

avatar



MESSAGES : 124 LOCALISATION : Quelque part dans Birmingham, occupée à se moquer d'un Impur. EMPLOI : Porte parole du Gouvernement.

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:


Une très charmante soirée


« muggles, wizards, halfblood, mudblood,
uncomfortable truths »

Il était sortit de prison. Voilà la seule pensée qui ne cessait de traverser son esprit, autant dire que ce n'était pas joyeux. Cela faisait quoi, dix ans ? Qu'elle ne l'avait pas vu, qu'elle n'avait pas pris de ses nouvelles, qu'elle ne savait même pas ce qu'il était devenu. Et pourtant, elle n'avait pas oublié. Ni les quelques temps passés à ses côtés, ni les sentiments qui le liaient à lui. Oh, bien sûr, elle se mentait à elle-même, se disant que ce n'était qu'un fantasme d'enfant qui refaisait surface. Elle mentait à son entourage, en ne parlant plus de lui, comme s'il n'avait jamais existé. Et, bien sûr, elle mentait à son propre fiancé (et cousin au passage). Avait-elle d'autres choix ? Pas réellement. En tant que fille Bartholomew, ses choix d'avenirs étaient plutôt limités : obéir aux ordres, ou être forcée à obéir aux ordres. Erin avait depuis bien longtemps compris la leçon. Ainsi, elle ne se faisait plus prier, elle obéissait et quand ça ne lui plaisait pas, elle se défoulait sur ses esclaves. Alors oui, ça poussait la maisonnée à acheter beaucoup, beaucoup trop de marchandises humaines, mais c'était le mieux pour tout le monde. Ca évitait beaucoup de conflits, et beaucoup de disputes inutiles. D'autant que la fille Bartholomew avait totalement conscience de la nécessité d'agir de la sorte. Celles les alliances politiques et la vie qu'elle menait en façade étaient ce qui maintenaient leur famille. C'était cette apparence-là qui comptait le plus. D'où le fait, effectivement, qu'elle était également porte-parole du Gouvernement. Meilleure manière de se faire bien voir, n'est-ce pas ?

Il était donc revenu en ville. Et, pour se faire bien voir (sans doute), il avait organisé une soirée. Une soirée chic. Était-elle invitée ? Elle s'en fichait de toute façon, elle allait y aller dans tous les cas. Le souci qui se posait, c'était : comment. Oh, pas au niveau d'un transport, là elle n'avait aucun souci, c'était plutôt la tenue. Devait-elle sortir le grand jeu, ou risquait-il de comprendre qu'elle avait toujours un lien avec lui ? Ou au contraire, devait-elle ne faire aucun effort (enfin, rien de plus que d'habitude), ou serait-ce trop froid comme arrivée ? Le temps qu'elle se décide, la soirée était déjà bien avancée. Finalement, elle partit avec une robe bordeaux, décolletée, dos nu, échancré sur sa jambe gauche. Sexy, clairement, mais elle l'assumait pleinement. Ses cheveux blonds avaient été remontés en un élégant chignon, dont seulement deux petites mèches s'échappaient sur les côtés de son visage. Un diamant, sur un fil transparent, décorait son port de tête. Des boucles d'oreilles de perles, discrètes, ornaient ses oreilles. A ses poignets, deux fins bracelets, une bague à son annulaire droit prouvait son statut de fiancée (à son plus grand déplaisir). Perchée sur des escarpins noirs, très fins, très chics, elle était resplendissante. Ravie, elle laissa un maquillage simple parfaire sa tenue : mascara, baume à lèvres, et la voilà partie.

Afin de ne pas faire (trop) parler d'elle, Erin décida de ne pas apporter d'animal de compagnie. Après tout, elle ne voulait pas offusquer son hôte, ne sachant pas ce qu'il pensait désormais de cette situation. Son chauffeur l'emmena à la réception, et une fois à l'intérieure, elle prit une coupe de champagne. Discrète, ses habitudes de noble avaient repris le dessus. Elle saluait poliment les visages qu'elle connaissait, serrait quelques mains, acceptait les baisemains, discutait avec ceux le désirant. Bref, elle savait se montrer totalement courtoise, polie, sympathique. Jusqu'à ce qu'elle le sente, dans son dos. Nul mot n'avait été échangé, elle ne le voyait même pas. Mais elle savait.
Oh que oui.
"Alesdair." Souffla-t-elle, petit sourire sur le bout des lèvres, qu'elle fit disparaître en se retournant. "C'est une très charmante soirée." Ses yeux bleus redécouvrirent son visage, son corps, ce qui lui avait manqué, mais rien ne fila. Ni de ses pupilles en quête d'un éventuel reste, ni son visage. Parfaitement maître de son corps, elle le voulait, mais se l'interdisait. Après tout, n'était-ce pas à cause d'elle tout ceci ? En tout cas, c'est ce qu'il devait, très sûrement, penser.


IL N'Y A POINT D'ENDROIT
POUR LES GENS COMME TOI.
dans son ombre rampent les impurs

Dialogues : #660033
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Charmante soirée ◊ Alesdair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Edgebaston-
Sauter vers: