HENRI ▬ oh girl you're the devil
FACTS

La ville de Birmingham compte actuellement 22 Purs, 6 Purifiés et 25 Impurs, la Résistance semble recruter plus de membres que l'Ordre du Phénix, il serait peut être bon de se méfier de ce regroupement.
Les les femmes deviennent importantes et prédominantes, au détriment du sexe masculin, pourtant si charmant.




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HENRI ▬ oh girl you're the devil



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Se présenter :: validés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage




MESSAGES : 303 LOCALISATION : Birmingham EMPLOI : Directeur des centres hospitaliers les plus importants du pays, neuro-chirurgien & chercheur

carnet personnel
DANS TA POCHE: un paquet de cigarettes, mon téléphone et mon bipper
TON PATRONUS: le néant
COMPÉTENCES:

MessageSujet: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 15:14



henri salisbury

And I said "Follow me whoever you want to be, don't care whereyou, where you go as long as stay with me"



Nom et prénom Henri - Prénom royal, prénom commun, prénom court qui me convient parfaitement. Salisbury - La famille Salisbury est connue dans le monde entier pour son implication dans le secteur médical. + âge et date de naissance 02/02/1978, trente-huit ans - Je suis né dans l'hôpital de mon père qui est devenu mon hôpital aussi actuellement. + statut de sang Pur - Personne n'a jamais eu de pouvoirs magiques dans ma famille, plutôt mourir que d'avoir des pouvoirs. + précision sur le statut Moldu pur - Aucune magie dans ma famille. + caractère Je peux paraitre assez voir même franchement hautain quand on m'aborde pour la première fois. Je n'aime pas que l'on me commande. Je suis quelqu'un de solitaire et de borné. Je n'apprécie pas du tout que l'on touche à mes affaires ou que l'on remettre en cause mon autorité ou mes idées. Cependant une fois qu'on a cassé ma carapace, je suis quelqu'un d'attentif aux autres. Je tiens toujours mes promesses avec plus ou moins de temps mais je les tiens toujours. Je suis donc un homme de paroles. Je peux aussi être romantique quand je tiens réellement à quelqu'un. A contrario dans mon travail, je ne suis pas quelqu'un de très ouvert. Je suis pragmatique et calculateur. J'aime aussi énormément les défis que je relève avec ténacité. Lorsque je suis au bloc je suis méticuleux et concentré. En somme je suis quelqu'un de complexe qu'il faut apprendre à découvrir, mais encore faut-il que je veuille vous connaitre aussi. + nationalité Anglais - D'après mon arbre généalogique, je suis un anglais pur de chez pur. + situation familiale Fils unique - Pas besoin d'autre enfant quand on a déjà un héritier si j'en crois mon père. + situation financière Très aisé - Je suis directeur de six centres hospitaliers au Royaume Uni donc je n'ai pas à m'en faire pour mon compte en banque.  + situation matrimoniale/orientation sexuelle JUSTE A LUCIAN ET PERSONNE D'AUTRES. + métier/études Neurochirurgien & directeur de centres hospitaliers - Pour dire ça vulgairement, je découpe des cerveaux mais je fais aussi de la paperasse administrative pour les six hôpitaux dont je suis le propriétaire. + groupe désiré Poison - Nous ne pouvons pas faire confiance aux sorciers. Ils auraient finis par tous pour éradiquer. + Si vous aviez accès à une baguette/à la magie, vous en serviriez-vous ? Pourquoi ? Non, je me suiciderai. - Il est clair et net que je ne veux pas de cette magie. Ce n'est pas normal. Ce n'est pas explicable et mon esprit de scientifique se refuse à croire en elle. + <Et les esclaves dans tout ça, vous en dites quoi ? Les miens ont tous été nuls ! - Soit je ne sais pas choisir, soit je ne parle pas bien anglais, soit ils sont nuls. Ils font les choses oui mais pas assez vite à mon goût. C'est comme si je prenais mon temps au bloc. Je n'ai pas le temps ni la patience de les former. Mais en soit, je les trouve assez utiles.
poison

toi et le gouvernement


Que penses-tu du gouvernement actuel ? As-tu des liens avec lui ? Je suis totalement d'accord avec ce gouvernement en ce qui concerne la médecine. Je ne suis pas vraiment dans les finesses du pouvoir, mais je suis d'accord avec leur politique médicale et c'est vraiment cela qui m'intéresse. De plus, je ne peux pas être contre eux, surtout que je vais épouser la nièce du roi. Je vais donc avoir des liens avec la famille royale. Cependant ils ne mettront pas le nez dans mes affaires ou du moins le moins possible bien entendu.

Es-tu au courant du mouvement de rébellion ? Si oui, es-tu en sa faveur ? La quoi ? Je n'en ai jamais entendu parlé. Je ne vois pas du tout de quoi vous parler... Mais bien sur que je connais ce mouvement ! Je suis médecin et il faut bien soigner les gens et étrangement sous sédatif, les personnes ont tendance à parler un peu plus facilement et on apprend des secrets. Et tout secret est bon à prendre. Je ne suis cependant pas pour ce mouvement. Il faut que je défende mes intérêts et jusqu'à preuve du contraire je ne suis pas sorcier donc je ne souhaite pas qu'ils reprennent le pouvoir.

Que penses-tu de l'Ordre du Phénix ? As-tu des liens avec lui ? C'est un peu comme avec la rébellion. J'ai entendu parler de ce mouvement mais il m'importe peu. Tant qu'on ne vient pas me chercher des ennuies, je n'en crée pas.

Explique nous ton point de vue sur le statut de sang Je suis quelqu'un de pur et ça s'arrête là. Je ne vois pas pourquoi les sorciers seraient supérieurs à nous. Ils sont une anomalie que la science ne peut pas expliquer et ça m'agace profondément. Nous sommes purs et eux se sont des anomalies, ça s'arrête là.

Es-tu pour ou contre le retour de la magie ? Totalement contre. La magie est une aberration qui n'a pas lieu d'être sur terre. Je ne changerai jamais d'avis sur cette question. Après si les sorciers n'avaient pas lancé les hostilités, nous n'en serions pas là maintenant. Il faudrait donc qu'ils se demandent si la magie est une bonne chose pour eux.


derrière l'écran

pseudo/prénom elementary/marjolaine + âge vingt-quatre ans + région aquitaine + comment nous as-tu trouvé ? sur bazzart + un autre petit mot ? VOUS ÊTES DES BOMBES    +


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 303 LOCALISATION : Birmingham EMPLOI : Directeur des centres hospitaliers les plus importants du pays, neuro-chirurgien & chercheur

carnet personnel
DANS TA POCHE: un paquet de cigarettes, mon téléphone et mon bipper
TON PATRONUS: le néant
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 15:15



when i say run, run !

Um. Hm. You… you told me once that you weren’t a hero. Um. There were times that I didn’t even think you were human. But let me tell you this, you were the best man and the most human…. human being that I have ever known, and no one will ever convince me that you told me a lie. And so… there. I was so alone and I owe you so much. Please, there’s just one more thing. One more thing. One more miracle, Sherlock, for me. Don’t be… dead. Would you do that, just for me? Just stop it, stop this…





contes nous ton histoire

IN LEARNING YOU WILL TEACH AND IN TEACHING YOU WILL LEARN
« Henri pour la centième fois depuis que tu t'es levé tiens toi droit. » Je me redressais et je baissais un peu les yeux. Du haut de mes six ans, je ne comprenais pas la signification de ces réunions. Je ne savais pas quelle importance elles pouvaient bien avoir pour mon avenir. Je savais juste que j'aurai dû être en vacances et qu'en fait je passais mon temps à l'hôpital de Birmingham en compagnie de vieux bonhommes qui ne cessaient de parler encore et encore et encore et encore. Les problèmes d'adulte ne m'intéressaient pas. Je voulais courir après un ballon de rugby et m'amuser avec mes amis. Heureusement pour moi, la réunion se termina au bout d'une heure et je pus enfin me lever de mon siège. Mon père était encore en train d'écrire et je me devais de l'attendre. Je trépignais un peu sur place. « Qu'as-tu retenu de la réunion Henri ? » J'ouvrais de grands yeux. Habituellement mon père ne me posait jamais cette question. « Je... Je ne sais pas père. » Il se leva et vint poser ses mains sur mes épaules. « Il faut que tu écoutes et tu observes plus. Il faut que tu apprennes à ne pas t'endormir durant les réunions. Un jour tout cela sera à toi et tu seras seul. » J'acquiesçais en baissant les yeux. Je souhaitais du plus profond de mon cœur qu'il soit fier de moi. « Bien Henri. Tu vas venir au bloc aujourd'hui. Une opération à cœur ouvert ça te tente ? » Un enfant de six ans ne devrait pas avoir accès à cela et pourtant j'y avais droit moi. Je suivis mon père avec un large sourire. Peut être que ma journée ne serait pas aussi chaotique que je l'avais imaginé.

OVER MY SHOULDER RUNNING AWAY FELLS LIKE I'M FALLING
Je regardais droit devant moi. Je n'avais pas le droit de pleurer en ce jour. Il fallait que je sois plus fort que ce que tout le monde pensait. Ma mère avait eu un accident vasculaire cérébral et malheureusement les médecins n'avaient rien pu faire pour l'aider. Mon père avait dû reporter des opérations pour assister à l'enterrement de ma mère. Nous étions tous les deux dans un costume noir, l'un à côté de l'autre. Il y avait beaucoup de monde, trop à mon goût. Je regardais cette grande boite en face de moi dans laquelle on avait mis ma mère. Mon père m'avait expliqué que ma mère était morte et que maintenant nous ne serions que tous les deux à la maison. Enfin il y aurait nos trois esclaves aussi mais nous ne serions plus trois. Mon père posa sa main sur mon épaule en signe de réconfort et je levais mes yeux vers lui. C'était bien la première fois que je voyais mon père avec les larmes aux yeux. « C'est bientôt fini mon grand. » J'acquiesçais et on attendait mon père et moi que le cercueil soit mis en terre. Une fois cela fait, on jeta une rose rouge dans la tombe et une poignée de terre avant de nous rendre à la voiture et de rentrer la maison. Nos esclaves nous attendaient. Le repas était prêt et tout allait suivre son cours si ce n'est que ma mère n'était plus là. Je décidais de monter directement dans ma chambre. Julian un de nos esclave vient me voir pour me consoler. Je lui dis alors que je voulais devenir chirurgien du cerveau pour qu'aucun enfant ne vive ce que je venais de vivre. J'avais huit ans et j'avais encore besoin de ma mère.

YOU KNOW THAT YOU CAME AND YOU CHANGED MY WORLD JUST LIKE IN THE MOVIES
Les études avaient toujours été pour moi quelque chose de primordial. Je passais le plus clair de mon temps le nez dans mes bouquins. Je voulais devenir le meilleur. J'avais un défi à relever et je me devais de réussir. Aujourd'hui j'avais fini mes cinq années de théorie et mes deux années de pratique en centre hospitalier. Mon père m'avait déjà réservé une place dans l'hôpital principal de la ville pour que je puisse effectuer la suite de ma formation auprès d'un très grand chirurgien. Cependant même si je ne voulais pas le laisser seul, je n'arrivais plus à vivre dans la maison familial. Il y avait sa présence partout et même après quinze ans je n'arrivais pas à me remettre de la mort de ma mère. Alors j'avais dit à mon père que j'allais vivre dans un appartement en ville. Il ne s'y était pas opposé bien au contraire. Il m'avait simplement dit d'aller prendre un esclave à l'orphelinat parce qu'avec mes études j'aurai besoin d'aide. Bien qu'à cette époque là je ne me voyais pas du tout être en présence d'un sorcier je n'avais pas eu le choix. Je me rendis à l'orphelinat et j'en fis le tour. Si les serviteurs de mon père avaient toujours été exemplaires, je n'en souhaitais pas moins de la part de mes serviteurs. Étant âgé de vingt-cinq ans, je me dirigeais plus facilement vers les plus petits de l'orphelinat peut être la fibre paternel. Bien que je n'avais pas le temps de m'occuper de l'éducation d'un jeune je ne me voyais pas avec un homme ou une femme de mon âge. Il me fallait quelqu'un de docile sinon ça n'allait pas le faire. Il y avait toujours cette colère en moi et je n'arrivais que peu de fois à la contrôler. Je vis alors une jeune fille et un jeune garçon au fond de la pièce. Je m'approchais d'eux et je me penchais vers la petite fille. « Comment t'appelles-tu ? » « Harley monsieur. » Je lui souris et je savais que je la voulais comme esclave. Après avoir discuter avec elle, je lui promis de la prendre avec son frère. Je devais juste attendre un an ou deux qu'elle soit plus performante. Sur les conseils du directeur de l'orphelinat j'attendrais donc et je pris une femme plus âgée à mon service.

I DON'T KNOW WHERE TO GO WHAT'S THE RIGHT TEAM
Cela faisait un an que j'avais été à l'orphelinat et aujourd'hui était un grand jour. J'avais mis une option sur les deux esclaves et j'allais enfin pouvoir tenir ma promesse. Ma première année de formation était passée et j'avais fini premier de tout l'hôpital. J'étais assez fier de moi et mon père me prenait souvent sous son aile pour m'aider. « Caroline. Tu fais tout le ménage et mon repas pour ce soir. Prévois pour quatre. » « Oui docteur. » Je souris un peu à mon esclave avant de me rendre à l'orphelinat. J'étais assez content de pouvoir tenir ma promesse. Une fois sur place je demandais à la dame de l'accueil de voir Harley et son frère. La secrétaire semblait surprise par ma requête et le directeur ne tarda pas à venir me voir. Je levais un sourcil et l'on m'expliqua que les esclaves que je voulais n'étaient plus disponibles. « J'espère que vous plaisantez. J'ai attendu sur votre conseile ! » Je serrais les poings sentant une colère immense envahir mon cœur. « La famille royale voulait la fille et on ne peut pas refuser quoi que se soit à la famille royale. Quant au garçon, il a été confié à une famille au nord du pays... Je suis navré Monsieur Salisbury mais nous avons d'autres spécimens qui pourraient vous convenir j'en suis cer... » Je tournais les talons et je sortais de l'orphelinat. J'étais vraiment en colère. Je frappais mes poings contre ma voiture et je finissais par y déposer mon front. Je lui avais fait une promesse. Merde. Je montais à l'intérieur de ma voiture et je rentrais chez moi. La porte passée, je me mis à crier dans l'appartement : « CAROLINE ! DEBARASSE CETTE TABLE ET HORS DE MA VUE CE SOIR ! » Je ne voulais pas voir d'esclave ce jour là. J'avais failli à ma promesse et ça me rongeait de l'intérieur.

CAN'T LOOK IN YOUR EYES YOU'RE OUT MY LEAGUE
J'avais dû me séparer de Caroline. Elle ne faisait pas ce que je lui disais ou du moins elle ne le faisait pas comme je le voulais et je n'avais plus la patiente de lui expliquer les choses. Je n'avais qu'un objectif : celui de devenir le meilleur neurochirurgien. Je voulais être LE neurochirurgien pour pouvoir reprendre enfin le flambeau de mon père. J'allais donc de nouveau à l'orphelinat et je pris une fille blonde qui semblait toujours avoir le regard dans le vague. Le directeur de l'orphelinat me dit qu'elle était aveugle mais cela ne m'importait pas du tout. Elle monta dans ma voiture et je la conduisis dans mon appartement. Là je lui faisais faire rapidement le tour du propriétaire avant de la laisser dans la cuisine. « Tu as une heure pour préparer mon repas. Prend tes repères dans la cuisine. Je serai dans mon bureau. Fait pour deux personnes tu mangeras ce soir. Et ne m'appelle pas maître. C'est monsieur ou docteur mais sûrement pas maître. » Je ne prenais pas en compte qu'elle était aveugle je me fichais de sa condition. Je m'étais attaché une fois à des esclaves et je n'avais pas pu tenir ma promesse. C'était il y a des années mais je n'arrivais pas à m'en défaire. Je soupirais un peu tandis que je mettais sur mon nez mes lunettes. J'ouvrais mon manuel de neurologie et je lisais encore et encore et encore. Ma formation était commencée depuis plusieurs années et bien qu'étant le plus doué je ne relâchais pas la pression. Mon père disait que j'allais me tuer à la tâche mais je ne voulais rien entendre. Quand l'heure fut passer je descendais dans le salon pour manger mais rien n'était prêt. Je fronçais les sourcils et je vis cette jeune femme au milieu de ma cuisine. « Ton nom. » « Doraleen Docteur. » « J'avais dit une heure Doraleen. Dépêche toi. » Je ne pouvais pas être méchant dès le premier soir mais c'était la seule et unique fois que j'accepterai qu'elle soit en retard.

IN BETWEEN US AN OCEAN CAN BE FOUND HOW LONG WILL I SWIM BEFORE I DROWN ?
« Bon tu t'allonges. Je vais devoir te mettre un scratch autour de ton crâne pour que tu ne bouges pas. Ça ne fait pas mal tu vas voir. » J'avais prétexté que j'avais besoin de Doraleen à l'hôpital pour ne pas éveiller les soupçons. De plus j'avais développé un département de recherche à propos des impurs. Je voulais comprendre pourquoi ils avaient des pouvoirs magiques et pour moi il y avait bien entendu une raison scientifique. Mais ce soir là, alors que tout était calme dans le centre hospitalier, je m'apprêtais à aider mon esclave. Je voulais trouver un moyen de lui rendre la vue. Enfin je voulais surtout savoir ce qu'il l'avait rendu aveugle. Il y avait toujours une raison et si je la trouvais peut être que je pourrais l'aider. J'étais totalement contre le fait que les sorciers puissent utiliser la magie parce que c'était quelque chose qui n'avait pas d'explication scientifique et cela me gênait énormément. Malgré tout cela, la médecine était là pour sauver ou améliorer des vies même la plus misérable des vies mérite qu'on s'intéresse un peu à elle. Je laissais donc Doraleen dans la salle de l'IRM et j'allais me mettre derrière la console. J'avais appris à l'utiliser avec un manipulateur parce que je voulais être tranquille pour cet examen là. Les séquences commençaient par apparaître sur mon écran d'ordinateur et je les visualisais à la recherche d'un problème. Ce n'était pas la première fois que je faisais passer des examens à Doraleen mais je faisais toujours cela en cachette. Pierre mon meilleur ami m'avait déjà surpris à deux reprises en train de faire des examens à mon esclaves et il m'avait mis en garde. Mais j'étais quand même très buté et je voulais aller au bout des choses avec elle et si je pouvais la soigner je le ferais. « Tu devrais t'arrêter avant qu'on ne te tombe dessus. » « Je ne vois pas de quoi tu parles. » « Arrête de l'aider ou tu vas avoir des ennuis et elle aussi. » Je soupirais et mon ami partit. Il n'avait pas tord. J'allais nous attirer des ennuis. Le manège dura encore quelques semaines avant que je ne me rende vraiment compte que Doraleen était en danger. Je la ramenais à l'orphelinat prétextant qu'elle ne travaillait pas assez vite pour moi. Elle ne saura jamais que j'essayais de la soigner.

YOU ARE THE PORT OF MY CALL YOU SHOT AND LEAVIN' ME RAW NOW I  KNOW YOU'RE AMAZING
« Je n'aurai même pas eu le temps de passer le même nombre d'heures que toi au bloc avant de reprendre la direction des hôpitaux. » Je m'asseyais auprès de mon père et je lui souriais. Nous venions de signer les derniers papiers qui me donnaient les pleins pouvoirs concernant la gestion matérielle et financière des hôpitaux de la famille. Mon père me soutenait dans le fait que je voulais acheter trois autres grands centres. Nous avions une ambition très grande dans la famille Salisbury et je n'échappais à la règle. « Tu auras bien le temps de continuer tes opérations. Je sais que tu y arriveras. » Je lui souris et je me levais quand le chirurgien de mon père entra dans sa chambre. « On y va Monsieur. » J’acquiesçais et je regardais mon père pour lui donner du courage. Ce soir là, je me positionnais en tant que famille d'un patient. Cependant je n'allais pas patienter dans la salle d'attente. Je me rendais dans la salle de repos et je m'allongeais. L'opération de mon père allait durer plusieurs heures et j'avais du sommeil à rattraper du coup j'allais en profiter pour dormir quelques heures. Les bras de Morphée m'avaient atteint quand je sentis une personne se glissait à mes côtés. J'entourais cette forme et j'allais l'embrasser dans le cou. « Comment se passe l'opération ? » « Si tu veux savoir si ton père est encore en vie oui c'est le cas mon chéri. » Je souris et je la serre contre moi. « Tu restes avec moi ? » « Bien sur mon petit prince. Je ne bouge pas. » Elle se tourna vers moi et m'embrassa. J'étais alors tout à coup totalement réveillé. Mary me regarda droit dans les yeux et je ris avant de m'allonger sur le dos. Elle s'allongea sur moi et posa sa tête sur mon torse. Je caressais doucement ses cheveux me sentant à nouveau sombrer dans le sommeil. « Dis.. Tu m'aimes ? » Je souris en coin. « En doutes-tu ? » « Tu ne me réponds jamais clairement tu m'agaces ! » Je riais et je la faisais basculer sous moi. La surplomblant je pouvais deviner qu'elle souriait. Je la connaissais très bien. Nous sortions ensemble depuis trois années déjà. « Ma réponse est oui.... Mais maintenant soit tu te tais soit tu t'en vas j'ai besoin de dormir un peu. Une infirmière va venir me chercher quand l'opération sera finie. » Elle m'embrassa et nous nous endormions rapidement. Quatre heures plus tard, une infirmière vient effectivement me chercher pour me conduire auprès de mon père. L'opération s'était bien passée. Visiblement nous venions de gagner une bataille contre son cancer.

IF YOU COULD LOOK INTO THE FUTURE, WOULD YA ? IF YOU COULD SEE IT, WOULD YOU EVEN WANT TO ?
Je planchais sur cette opération depuis des mois. Tout allait bien se passer. Il fallait que je m'en persuade. Je ne pouvais pas me permettre de rater cette opération. Mary m'avait demandé d'opérer son père qui avait une tumeur au cerveau. Bien que nous ne soyons plus ensemble depuis près d'un an nous avions toujours gardé une bonne relation Mary et moi. J'étais la cause de notre rupture. Elle voulait que je m'engage est à vrai dire je ne me voyais pas du tout me marier. Je crois que je suis trop volage pour me marier avec quelqu'un. Enfin je n'étais pas prêt et je n'avais que trente-cinq ans alors je pouvais bien me permettre encore quelques folies avant de me marier. De plus cela ne faisait qu'un an que je pouvais exercer dans la présence d'un titulaire auprès de moi. Mary avait une grande confiance en moi et je ne voulais pas la trahir. Cependant la tumeur de son père n'était pas facile à opérer et j'étais un peu dépassé. Devant les derniers scanners j'attendais qu'on prépare mon patient. J'avais un nouvel esclave mais qui était dédié à l'hôpital. Je ne voulais plus d'esclave chez moi. Je me débrouillais très bien tout seul. « Tu vas y arriver ? » « Je n'ai pas le choix. Elle compte sur moi. » Mon ami me posa une main sur mon épaule pour me donner du courage. « Peter tu m'enlèves ces scanners. » Peter c'était mon esclave. Enfin un des esclaves de l'hôpital. « Si nous pouvions utiliser la magie, il serait sur de vivre. » Je me tournais vers lui le regard noir. Il remettait en cause mes compétences ou il se moquait bien de moi. « Je devrais te faire couper la langue pour avoir dis une chose pareille. » Je quittais la salle pré-opératoire pour me préparer à mon tour. L'opération durerait douze heures. Il fallait que je reste concentrer quoi qu'il arrive. Je ressortis de ma salle d'opération frustré. Peter m'attendait là où je l'avais laissé. Je rentrais comme un fou dans la salle pré-opératoire. Il se leva et me regarda. « Hors de ma vue ! Tu te crois supérieur parce que tu as des pouvoirs inexplicables mais regarde où tu en es. Tu n'es personne et tu ne seras jamais personne. » J'avais besoin de déverser mon venin sur quelqu'un et c'était sur lui. Une fois mes nerfs passés, je me rendis en salle d'attente pour voir Mary. Je prenais mon air le plus professionnel qui soit et je me plantais devant elle. Elle commença par secouer sa tête. « Je suis désolé. Nous avons tout tenter pour le sauver mais... Ton père est décédé. »

BABY I'M PREYING ON YOU TONIGHT HUNT YOU DOWN EAT YOU ALIVE JUSTE LIKE ANIMALS
Mon père était dans un état des plus lamentables et je n'arrivais plus à m'opposer à sa volonté. Il voulait que je me marie avant qu'il ne meurt. Il voulait que j'ai une femme, une personne sur qui comptait quand il serait plus. Il savait que j'étais impulsif. Il savait que j'étais solitaire. Il était en phase terminale et je ne pouvais rien faire contre cela. J'espérais simplement qu'il serait là encore quelques mois le temps que mon mariage se passe. Oui moi Henri Salisbury j'allais me marier et pas avec n'importe qui en plus : la nièce du roi. Je ne l'avais cependant jamais vu. Quand mon père m'avait annoncé qu'il avait accepté ce mariage pour moi la seule question que je lui avais posé c'était si la fille était jolie. Oui ça fait macho mais mon père connaissait mes goûts et quand il me dit qu'elle était belle je savais qu'il ne me mentait pas. La première rencontre était prévu pour dans quelques jours et je devais bien avouer que je stressais quand même pas mal. Enfin j'avais encore quelques jours de liberté alors j'en profitais. J'avais pris des jours de congés et j'avais ordonné à ma secrétaire de ne m'appeler qu'en cas de très gros problème. Je m'étais enfermé dans mon appartement avec une bonne bouteille et je commençais à réfléchir à mon avenir. J'allais être marié et même si je ne le voulais pas en première abord je ne pouvais pas dire que ça ne me plaisait pas. Au moins je saurais que j'aurai une femme à la maison tous les soirs. Mais pour rendre les choses officiels, il fallait peut être que j'aille acheter une bague pour ma future fiancée. Le deuxième jour de mes congés je me rendis dans une bijouterie et j'achetais un jolie bague. J'avais même un petit sourire sur les lèvres quand mon téléphone sonna. Je me rendis en trombe à l'hôpital mais il était trop tard. Mon père venait de mourir. J'étais seul et la bague dans la poche intérieure de ma veste ne m'aida pas à me sentir mieux. Mon téléphone sonna à nouveau. « Hello ? » « Monsieur Salisbury, vous n'oubliez pas notre rendez-vous de jeudi avec Mademoiselle Archdeacon. » « Mon père vient de mourir. Je n'y serai pas. » « Le rendez-vous doit être maintenu. » « Elle se déplace. Je ne raterais pas l'enterrement de mon père. » Et je raccroche au nez de cette femme. Il allait falloir que je reprenne pied et vite. J'avais encore un dernier contrat à honorer pour mon père.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 15:17

HIDDLESTON excellent choix d'avatar, hâte d'en lire bienvenue
Revenir en haut Aller en bas




MESSAGES : 1236 LOCALISATION : Quelque part dans la demeure de ses Maîtres. Comme si elle avait quelque part où aller de toute façon. EMPLOI : Esclave à plein temps. C'est pas comme si elle pouvait faire quoique ce soit d'autre de sa vie.

carnet personnel
DANS TA POCHE: un mouchoir en tissu, brodé de ses initiales. Un rouge à lèvres qu'elle n'a jamais utilisé et un miroir de poche, bien qu'elle ne puisse jamais y décerner son reflet.
TON PATRONUS: un chat, doux et tendre aux premières impressions, mais pouvant être féroce et intrépide.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 15:19

Bienvenue parmi nous

J'adore ce choix de vava
Bon courage pour ta fiche, n'hésites surtout pas si tu as des questions I love you
Tu as 2 semaines pour faire ta fiche, dont une semaine pendant laquelle on te gardera ton avatar I love you



You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
survivre
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 15:20

Bienvvenuuueeeee


Bon courage pour ta fiche Razz
Revenir en haut Aller en bas




MESSAGES : 303 LOCALISATION : Birmingham EMPLOI : Directeur des centres hospitaliers les plus importants du pays, neuro-chirurgien & chercheur

carnet personnel
DANS TA POCHE: un paquet de cigarettes, mon téléphone et mon bipper
TON PATRONUS: le néant
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 15:23

Merciiiii beaucoup à vous trois
J'avoue avoir craqué complètement sur le contexte Et quand j'ai vu qu'il vous manquait d'homme j'ai pensé à mon Tommy d'amour de suite

Merci pour la réservation je vais tenter de la faire avant jeudi soir parce que j'ai une amie qui vient quelques jours après
Faut que je lise un peu plus les annexes pour bien comprendre le rôle des moldus et je me lance avec l'idée que j'ai en tête

Si jamais vous avez besoin de lien particulier vous pouvez m'envoyer un mp j'aime bien généralement commencer avec des liens, je base souvent mes fiches dessus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 15:25

BIENVENUE TOI !
Hiddlestoooooooon, je t'aime déjà. J'ai hâte d'en apprendre plus sur son personnage. Bon courage pour la rédaction de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas




MESSAGES : 303 LOCALISATION : Birmingham EMPLOI : Directeur des centres hospitaliers les plus importants du pays, neuro-chirurgien & chercheur

carnet personnel
DANS TA POCHE: un paquet de cigarettes, mon téléphone et mon bipper
TON PATRONUS: le néant
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 15:28

JENNA jolaime tellement cette fille
Merci beaucoup à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 303 LOCALISATION : Birmingham EMPLOI : Directeur des centres hospitaliers les plus importants du pays, neuro-chirurgien & chercheur

carnet personnel
DANS TA POCHE: un paquet de cigarettes, mon téléphone et mon bipper
TON PATRONUS: le néant
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 15:34

JAAAAAAAAAAAAAAMES
Mais vous avez tous des avatars de fou
C'est énorme je vous aime déjà

Mercç à toi, en tout cas ça m'encourage à avancer au plus vite ma fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 15:51

rrrrrrrrrrrrrrh
quel homme. c'est bon je crois que je suis amoureuse
bienvenue. hâte d'en savoir plus sur toi.
Revenir en haut Aller en bas




MESSAGES : 303 LOCALISATION : Birmingham EMPLOI : Directeur des centres hospitaliers les plus importants du pays, neuro-chirurgien & chercheur

carnet personnel
DANS TA POCHE: un paquet de cigarettes, mon téléphone et mon bipper
TON PATRONUS: le néant
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 15:53

Et moi je suis incapable de dire non à James donc on n'est pas sorti de l'auberge

KAREEEEEN !!!
rip me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 15:54

On parle du diable ? *a lu devil alors forcément* What a Face

Mais quel choix de vava de fou ! j'vais réfléchir à un lien, j'suis sur qu'on peut se trouver un super truc !
Revenir en haut Aller en bas




MESSAGES : 303 LOCALISATION : Birmingham EMPLOI : Directeur des centres hospitaliers les plus importants du pays, neuro-chirurgien & chercheur

carnet personnel
DANS TA POCHE: un paquet de cigarettes, mon téléphone et mon bipper
TON PATRONUS: le néant
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 15:56

Mais oui mais oui mais oui réfléchis et parlons en

En tout cas ça fait chaud de coeur d'être accueillie comme ça sur un forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 16:29

Bienvenue par ici

J'ai hâte d'en savoir plus sur ton personnage !
Revenir en haut Aller en bas




MESSAGES : 303 LOCALISATION : Birmingham EMPLOI : Directeur des centres hospitaliers les plus importants du pays, neuro-chirurgien & chercheur

carnet personnel
DANS TA POCHE: un paquet de cigarettes, mon téléphone et mon bipper
TON PATRONUS: le néant
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 16:42

Merci beaucoup à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 260 LOCALISATION : Au Palais Royal, sans aucun doute ; ou dans les jardins parfois. EMPLOI : Reine à temps plein ; Romancière à ses heures perdues. Elle publie des ouvrages sous un nom de plume "Della Bee"

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un stylo, un mouchoir en soie, un rouge à lèvres.
TON PATRONUS: *Rire*
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 17:02

TOOOOOOM

Bienvenue à toi, bon courage pour ta fiche ! ; j'ai hate de lire ta fiche pour te demander un lien.



- i never loved you. i locked you up, wanting to keep you. that is not love, that's possession -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 292 LOCALISATION : Dans la maison de ses parents EMPLOI : directrice d’une agence d’un grand groupe bancaire

carnet personnel
DANS TA POCHE: un baume à lèvres et un mouchoir usagé. Par contre, son sac contient beaucoup plus de choses : un porte-monnaie, des clés, le dernier livre de poche qu'elle est en train de lire.
TON PATRONUS: une louve mais prendrait-il encore cette forme ? Cela est moins sûr.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 17:08

Bienvenu sur le forum et bon courage pour la fiche ! Very Happy


SING ME A SONG ✽
Le temps file et emporte les hommes... Ainsi coule le fleuve et jamais ne s'arrête...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 17:11

Ok, toi. J'te fais du mal. Arrow

Bienvenue ! En tout cas, bonne chance pour ta fiche et je suis pressé d'en découvrir plus sur ce cher Henri. Je te dis pas qu'un lien n'est pas discutable et je viendrais te voir pour discuter, dans mon lit

Puis tu aimes mon esclave donc c'est très bien, tu es d'accord pour un plan à trois Very Happy
Revenir en haut Aller en bas




MESSAGES : 303 LOCALISATION : Birmingham EMPLOI : Directeur des centres hospitaliers les plus importants du pays, neuro-chirurgien & chercheur

carnet personnel
DANS TA POCHE: un paquet de cigarettes, mon téléphone et mon bipper
TON PATRONUS: le néant
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 17:16

HANNN Merci à vous troiiiiiiis

MICHAELLLLLLLLLLLLLL
C'est par où pour le plan à trois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 17:44

ojkqeôrifjpiuhkfjgkejgnmrgjnslrjk

Bienvenue et bon courage pour la fiche
Revenir en haut Aller en bas




MESSAGES : 303 LOCALISATION : Birmingham EMPLOI : Directeur des centres hospitaliers les plus importants du pays, neuro-chirurgien & chercheur

carnet personnel
DANS TA POCHE: un paquet de cigarettes, mon téléphone et mon bipper
TON PATRONUS: le néant
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 17:47

Merci beaucoup à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 18:25

whaa, le choix d'avatar de fifou ! On va avoir tout le cast Marvel bientôt, j'aime !

Bienvenue parmi nous, hâte de voir ce que tu vas nous faire avec ce perso !

Je viens d'ailleurs voir que tu es fiancé à ma cousine adorée Alors je viendrai certainement te quémander un lien dès que j'ai 5 vraies minutes !
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 18:27

Bienvenue parmi nous & courage pour ta fiche & si t'es lié à Theo, on pourra se trouver un p'tit truc du coup
Revenir en haut Aller en bas




MESSAGES : 303 LOCALISATION : Birmingham EMPLOI : Directeur des centres hospitaliers les plus importants du pays, neuro-chirurgien & chercheur

carnet personnel
DANS TA POCHE: un paquet de cigarettes, mon téléphone et mon bipper
TON PATRONUS: le néant
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 18:30

Merci beaucoup à vous deux
J'ai hâte de voir vos propositions de lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Dim 17 Avr - 20:02

Bienvenuuuuue
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: HENRI ▬ oh girl you're the devil   Aujourd'hui à 17:55

Revenir en haut Aller en bas
 

HENRI ▬ oh girl you're the devil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» London Stiller...she's a special girl
» henri II à Diane de poitiers( lettres inédites)
» La tête du bon roi Henri IV
» Heartbreaker version girl [Finish]
» ♪ Who's that girl ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Se présenter :: validés-