FACTS

La ville de Birmingham compte actuellement 12 Purs, 4 Purifiés et 13 Impurs, la Résistance semble recruter plus de membres que l'Ordre du Phénix, il serait peut être bon de se méfier de ce regroupement.
Les les femmes deviennent importantes et prédominantes, au détriment du sexe masculin, pourtant si charmant.




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mini-évent 3 : geôles, rêve ou réalité ?



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Partie évent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Mini-évent 3 : geôles, rêve ou réalité ?   Mar 24 Mai - 21:46


Il le savait, que ses paroles allaient coûter cher. Neal, c'est un homme à qui on a laissé entendre depuis toujours que son pouvoir et sa volonté n'ont aucune limite, qu'il est absolument intouchable. Alors il ne peut pas concevoir un seul instant que ces hommes s'autoriseraient à lever la main sur lui, un Ayling. Il se trouve dans une situation qu'il n'avait jamais envisagé auparavant, et malgré son calme et sa capacité à analyser le danger, son esprit commence peu à peu à s'embourber dans la confusion. Le coup de batte au visage de Salisbury le fait presque sursauter, et un léger frisson lui traverse l'échine.

Mais ce n'est rien comparé à ce qui les attend, tous. Il s'était attendu à beaucoup de différentes méthodes de torture médiévale - il en connaissait un rayon sur le sujet - mais pas celle-ci. C'était donc des originaux, ces types-là. Il comprend la gravité du problème dès que les premiers jets d'eau s'écrasent violemment contre son épiderme, et par instinct de survie, il se recroqueville immédiatement sur lui-même, il lève les bras qu'il croise devant son visage pour se protéger autant que possible, tirant brutalement sur les chaînes qui le lient aux autres prisonniers.

Quelle bande de fils de pute. Même pas assez couillus pour montrer leurs sales faces de rats, en plus de ça. Neal explose. Le spectacle est à votre goût, résidus du tiers-monde ? grogne-t-il difficilement, avant de serrer la mâchoire. Il devient maintenant un peu pénible de réfléchir intelligemment, il commence à perdre ses moyens. Il ferme les yeux, son corps tout entier se crispe sous les jets d'eau, il encaisse.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Mini-évent 3 : geôles, rêve ou réalité ?   Mar 24 Mai - 22:37


EVENT : GEÔLES, RÊVE OU RÉALITÉ ?
Sans un mot j'écoutais les autres se présenter, notant qu'il ne semblait y avoir aucun lien entre les personnes retenues ici. Très vite, avec le concours notable de Richard Batholomew, un débat éclata pour savoir comment sortir d'ici - ou ne pas sortir. Pour ma part, je n'avais pas grand chose à apporter à la discussion, pas alors que j'ignorai tant de choses sur notre détention. J'aurais aimé rassurer Gary, mais je n'avais aucun moyen de le faire, aussi je me contentai de me taire, écoutant les autres se disputer, toujours silencieux. Analysant les caractères de chacun au travers de leurs réactions, essayant de percer la pénombre en vain pour déterminer le plus de choses possibles sur le lieu de notre emprisonnement.

Soudain le silence se fit alors que des pas cadencé résonnèrent jusqu'à nous. Des militaires ou des mercenaires ? Soit c'était le gouvernement qui nous avait enfermé ici, soit quelqu'un ayant les moyens de s'offrir des hommes de main et n'ayant pas peur de se mettre à dos les plus grandes familles du pays. Deux hommes entrèrent dans le pièce. du moins, à leurs carrures je supposai que c'était des hommes. Totalement couverts, des pieds à la tête, un masque à gaz sur le visage, il était impossible de déterminer qui ils étaient. Mais leur comportement était très clair lui : ils voulaient nous faire peur, nous faire comprendre qu'on n'avait aucun choix, qu'on leur était soumis. Instinctivement plusieurs personnes se rebellèrent. Je les comprenaient, moi aussi je n'aimais guère ma position, mais si j'étais payé pour l'ouvrir et défendre mes clients, je savais aussi la boucler. S'ils décidaient de s'en prendre à Gary ou la jeune Powell, je serais sans doute tenté de parler, pour détourner l'attention d'eux, mais sinon, je comptais bien garder le silence.

Ce fut donc sans un son que j'accueillis le jet d'eau à haute pression qui s'abattit sur nous. Je serrai les dents, endurant la douleur du jet sur ma peau nue, espérant qu'on en viendrait au fait bientôt, même si mon côté rationnel se doutait bien que ce ne serait sans doute pas le cas de sitôt.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Mini-évent 3 : geôles, rêve ou réalité ?   Sam 28 Mai - 21:22

La réponse de cet esclave t’amuse, tu le toises, avant de lâcher sa mâchoire « Il est mignon » Déclares tu avec un nouveau sourire, tandis que tu viens lui tapoter la joue, comme pour flatter un animal fidèle, avant de te reculer un peu. Ton sourire disparaît en une fraction de seconde et tu lui assènes un violent coup de batte dans les cotes, pour le punir d’avoir voulu jouer au plus malin, même si tu sais pertinemment qu’il t’a répondu dans un élan de panique et de perte totale de moyen. Mais tu n’es pas du genre à être clément ou encore compréhensif. Tu observes la souffrance qui se dessine sur le visage de cet innocent petit esclave « Beaucoup mieux » Crache tu, ton visage tout proche du sien, avant de te reculer un peu, t’apprêtant à rejoindre Lucian lorsqu’une autre forte tête se démarque de votre petit groupe de victimes. Tu n’as pas besoin de réagir que Lucian le fait pour toi, avec une grande efficacité. Mais jamais tu n’as douté de ses compétences dans ce genre de situation. Un autre lâche une remarque, comme blasé et tu arques un sourcil. Cette situation l’ennuie tant que ça ? Fort bien, votre petit jeu ne fait que commencer. Lucian reprend les paroles du Ayling, oui, car tu sais parfaitement qui est qui ici et enclenche la phase 2 de votre programme. Vous vous écartez et observez simplement le spectacle, tandis que tu viens appuyer ta batte sur le sol, la tenant de tes mains jointes sur son pommeau. Un sourire étire tes lèvres tandis que tu observes les expressions de souffrance, de lutte contre la douleur ou l’inconfort. Oh oui c’est probablement la partie la plus intéressante. Evidemment certains vous insulte, d’autres, se contentent d’encaisser, silencieusement. « Je vous trouvais un peu sale, mais pardonnez moi mes amis, j’ai toujours eu un peu de mal à régler la pression et la température » Déclares tu, accompagné d’un petit rire mauvais. Oh tu sais que beaucoup essayeront encore de vous faire sortir de vos gonds, en vous provoquant, vous insultants, de façon à titiller votre orgueil. Mais tu es bien trop patient et bien trop entrainé pour craquer à la moindre provocation. Non, cela serait leur accorder bien trop de plaisir. T’approchant d’une petite table de bois, tu y poses ta batte avant d’ouvrir un coffre assez important, fermé à clé, contenant plusieurs petites fioles au liquide transparent identique. La phase trois du plan. Plus douce, bien que cela dépende des comportements de vos victimes. Tu lèves la tête de nouveau vers eux. « Ca y est, on est propre et réveillé ? » Question qui n’en ai pas vraiment une, tu sais pertinemment dans quel état ils sont, ayant toi même subi de nombreuses tortures plus violentes les unes que les autres, mais c’est plus fort que toi. En vérité, tu te sens véritablement gentil ici, face à eux. Tu t’approches finalement de l’Ayling, qui renchérit une nouvelle fois en vous insultant. « Monsieur-pressé-d’en-finir, se porte volontaire pour la suite ? » Demandes-tu, avec un certain sarcasme, et un petit sourire dissimulé, qui accentue le ton moqueur et amusé de ta voix.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Mini-évent 3 : geôles, rêve ou réalité ?   Dim 29 Mai - 14:48


Il rouve les yeux lentement, le regard rivé sur le sol glacial. La puissance des jets d'eau diminue peu à peu, mais il ne s'en rend pas compte tout de suite, son corps étant encore un peu engourdi. Il relève la tête pour ne pas paraître abattu, mais ses tremblements le trahissent. Il est totalement frigorifié, il n'a jamais très bien supporté le froid. La situation lui paraît de plus en plus insensée, il ne comprend toujours pas la raison de sa présence ici et ces hommes ne daignent pas expliquer quoi que ce soit. Vont-ils continuer de les torturer inutilement ainsi encore longtemps avant de rentrer dans le vif du sujet ?
Il essuie l'eau qui coule sur son visage et pousse un soupir d'agacement. Au même moment, un des hommes fait quelques pas vers lui et lui adresse une question qui n'attend probablement pas de réponse. Il esquisse un sourire crispé, et alors qu'il s'apprête à lui répondre, Richard, avec son air révolté caractéristique, ne peut s'empêcher de prendre les devants. Mais ses propos amusent beaucoup Neal qui trouve que cela résume assez bien la situation. Il a tout dit, il n'y a rien à ajouter. Enfin, jusqu'au poil de carotte qui a beaucoup plus de mal à passer.

Poil de carotte vous emmerde cordialement, répond-il aux paroles de Richard avec contrariété et une petite note de sarcasme dans la tournure de ses mots. Même s'il approuve tout ce qu'il dit, il se sent offensé dès que l'on profère des moqueries à l'égard de sa chevelure de feu, et il ne peut donc pas rester silencieux lorsque le sobriquet ridicule et indécent parvient à ses oreilles.
Son attention se reporte alors sur l'homme masqué proche de lui, il se contente de lui adresser un léger haussement d'épaules empli de lassitude.

C'est ça, je me porte volontaire, si ça vous amuse, ironise-t-il en lançant un regard assassin à l'homme en noir. Mais n'oubliez pas de tenir compte dans vos calculs du fait que tout ce que me faites maintenant vous sera rendu au centuple un jour, mesdames. Il lui offre un léger sourire narquois, appuyant bien sur le dernier mot, pour leur faire comprendre tout le respect qu'ils lui inspirent. Il est hors de question pour lui de se laisser impressionner par ces types qui n'ont aucun semblant de fierté. Ils sont peut-être en meilleure position que lui maintenant, mais s'il parvient à s'échapper d'ici, il fera en sorte d'envoyer ses corbeaux les traquer jusqu'à la mort.
Encore faudrait-il qu'il s'en sorte indemne.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Mini-évent 3 : geôles, rêve ou réalité ?   Jeu 2 Juin - 14:15

Des pas résonnent dans le couloir. Les chaussures claquent sur le sol et c'est assez pour imposer le silence dans votre cellule. Dès lors, tu sais qu'il ne s'agit de rien de bon. Et effectivement, les premières paroles de vos tortionnaires confirment ton intuition. Ils ne sont pas ici pour taper la discut', au contraire. Néanmoins, tu constates dans la pénombre qu'il vous sera impossible de deviner à qui vous avez affaire. Génial... Vous êtes tombés sur des tortionnaires bien trop lâches pour assumer qui ils sont. La joie... A peine sont-ils arrivés qu'ils torturent dors et déjà tes compagnons de cellule. Tu as l'irrésistible envie d'ouvrir ta bouche, de gueuler un bon coup, de leur dire d'aller tirer leur coup, ça les rendra déjà un peu plus aimable. Mais tu te retiens. T'as pas envie de crever non plus. Et d'un coup, sans que tu n'aies le temps de comprendre quoi que ce soit, un puissant jet d'eau froide vient rencontrer ta peau nue. Tu fermes les yeux, laisse échapper un petit cri et serre la main du prisonnier qui se trouve à tes côtés (Henri). Ton corps se refroidit vite, bien trop vite. Les secondes semblent être des heures et tu as l'impression qu'une éternité est passé quand la puissance du jet d'eau diminue enfin. Il te faut malgré tout quelques minutes pour reprendre pied, reprendre contact avec cette réalité plus qu'affreuse. Déjà que t'es esclave, maintenant tu te fais torturer par 2 glands incapables d'assumer leur véritable identité. T'as vraiment une vie de merde. L'eau coule sur ta peau nue, tu grelottes. Si la pièce était déjà froide quand tu t'es réveillée, elle est maintenant glacée. Tu écoutes Richard résumer la situation avec ironie et mentalement, tu esquisses un léger sourire frêle. Hors de question de faire croire à ces 2 guignols que la situation t'amuse, alors que c'est totalement le contraire. Puis vient le tour de Neal qui semble prêt à supporter tous les actes mais il précise bien que tout leur serait rendu au centuple. Silencieuse, tu continues de te taire, bien décidée à taire ta grande gueule afin de te faire toute petite.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Mini-évent 3 : geôles, rêve ou réalité ?   Sam 4 Juin - 19:14

L'eau avait enfin fini de couler et mes épaules étaient toutes endolories. J'étais pratiquement certain d'avoir des hématomes qui apparaîtront dans quelques jours. Un des tortionnaire parla encore. Il avait du bouffer un clown au petit déjeuner pour avoir une humour à la con comme ça. Je fronçais les sourcils ne pensant qu'à une chose : partir d'ici et le plus vite possible. Je n'avais pas de moyen de m'en sortir vu que j'étais attaché, j'avais toujours mal au crâne, je devais avoir la mâchoire en piteux état vu la douleur qui irradiait dans mes articulations temporo-mandibulaires et maintenant j'avais froid. Mais qu'ils nous tuent. Au moins, on serait tranquille et nous n'aurions plus besoin de supporter leur humour et leur sévisse. L'idée de trouver un moyen de m'ouvrir les veines ou même de me frapper la tête contre le mur afin de provoquer une hémorragie ou une fracture qui entraîneraient ma mort me traversa l'esprit l'espace d'un instant mais au fond ça ne ferait que les arranger.

Je n'étais pas certain que ce genre de personnage puisse avoir une conscience mais tant qu'à faire il fallait éviter de leur faciliter le travail. C'est d'ailleurs ce que Neal leur fit bien comprendre. Ils pouvaient faire ce qu'ils voulaient il y aurait des représailles et à vrai dire ce petit discours me redonna le temps d'une seconde de l'espoir. Cependant nous n'en avions plus. Nous étions à leur merci et il fallait se rendre à l'évidence : la mort serait plus douce que leur traitement. Je me redressais un peu, grimaçant sans émettre un son, laissant retomber ma tête contre le mur derrière moi. Fermant les yeux, j'essayais de faire taire les idées noires qui me hurlaient de passer à l'action et les voix qui me rappelaient les paroles de mon père : plutôt mourir par soit même que part la main d'un autre. Ma langue caressa mes dents une seconde.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mini-évent 3 : geôles, rêve ou réalité ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mini-évent 3 : geôles, rêve ou réalité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Final : MINI-ÉVENT] Le Clan des Étoiles nous réserve t-il une autre place au seins de leur tribu?
» [CLOS] ❝ we're gonna die young. (mini-évent)
» [Mini-Évent] La perle rare vous présente....
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Partie évent-