cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun
FACTS

La ville de Birmingham compte actuellement 22 Purs, 6 Purifiés et 25 Impurs, la Résistance semble recruter plus de membres que l'Ordre du Phénix, il serait peut être bon de se méfier de ce regroupement.
Les les femmes deviennent importantes et prédominantes, au détriment du sexe masculin, pourtant si charmant.




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Se présenter :: validés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




MESSAGES : 164 LOCALISATION : dans les parages, je ne suis jamais bien loin EMPLOI : notaire

carnet personnel
DANS TA POCHE: un rouge à lèvres, mon portable, une fiole de parfum
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Dim 19 Juin - 19:24



Cordélia Grayson

Il est des moments où il faut choisir entre vivre sa propre vie pleinement, entièrement, complètement, ou traîner l'existence dégradante, creuse et fausse que le monde, dans son hypocrisie, nous impose.



Nom et prénom Elle aurait voulu que le nom qu’elle porte soit une fierté, que d’autres personnes le portent encore comme elle. Mais non, elle est seule, seule à s’appeler Grayson dans cette ville de Birmingham jusqu’à preuve du contraire. Cordelia est le prénom qu’elle a reçu à la naissance. Il signifierait fille de la mer. Cela la fait rire un peu car elle n’apprécie guère la mer.  + âge et date de naissance Trente ans ans le fameux cap de le trentaine, elle y est enfin, en plein dedans. Sinon, elle est née un 30 août. + statut de sang Pur, bien entendu. + précision sur le statut c’est une moldue pure, il n’y a rien à ajouter de plus. + caractère Cordelia, elle est chaleureuse. C’est souvent la première qualité que les gens lui donnent. Il n’y a qu’avec peu de personnes qu’elle se montre plus revêche, moins aimable. Attention, il ne faut cependant pas croire que c’est une crème. Elle a son petit caractère tout de même. Disons qu’on pourrait dire que son visage d’ange peut cacher des choses. Sarcastique, elle ne se rend pas forcément compte qu’elle ‘joue’ dans ce registre. C’est naturel chez elle. Ses proches, elle leur viendra toujours en aide au moindre problème. Elle fonce souvent tout en prenant quand même quelques minutes pour réfléchir aux pour et aux contres impulsive par moments donc. Déterminée, elle ne lâche jamais rien, quand elle veut quelque chose, elle fait tout pour l’obtenir ou garder ce qu’elle a réussi à avoir.   + nationalité Anglaise jusqu'au bout des ongles. + situation familiale Elle est orpheline. Et ce, depuis ses neuf ans. Elle a appris à s’y faire depuis le temps. Petite, elle enviait quand même ses enfants qu’elle croisait dans la rue, ses enfants, le sourire aux lèvres, qui étaient avec leurs parents. Un bonheur qui lui a été enlevé trop tôt.  + situation financière Correcte, elle gagne assez bien sa vie grâce à son métier. Un héritage familial pour l’y aider ? Elle a juste eu droit à l'argent qu'il restait sur le compte en banque de ses parents à ses dix-huit ans. Elle s'en est servie pour payer ses études. + situation matrimoniale/orientation sexuelle Cela fait désormais un petit temps qu’elle entretient une relation avec un membre de la famille royale, elle est donc en couple. Les hommes ont largement sa préférence bien que l’idée d’avoir une histoire avec une femme ne lui déplait pas. On pourrait donc dire qu’elle est bisexuelle. + métier/études Elle est notaire. Un métier qui lui plait énormément et qui lui permet de côtoyer toutes sortes de personnes.  + groupe désiré : Poison, celui lui va à merveille, elle qui ne jure que par le gouvernement. +

poison

toi et le gouvernement


Que penses-tu du gouvernement actuel ? As-tu des liens avec lui ? Je ne jure que par lui. Le Gouvernement fait le bien partout où il met son nez. C’est grâce à lui qu’on est en paix, que notre vie est si tranquille et que les Impurs restent à leur place.

Es-tu au courant du mouvement de rébellion ? Si oui, es-tu en sa faveur ? Simple rumeur, simples on-dit. Les Impurs, se rebeller ? La bonne bêtise. Ils sont déjà si faibles que l’idée d’une rébellion ne pourrait jamais leur venir à l’idée. De toute façon, si tel était le cas, nous les écraserons en moins de deux. Nous sommes plus forts qu’eux, nous arriverons toujours à être au-dessus d’eux.

Que penses-tu de l'Ordre du Phénix ? As-tu des liens avec lui ? L’ordre du Phénix est tout aussi indispensable que le Gouvernement. Je les admire aussi bien l’un que l’autre. Pour moi, sans eux, nous ne serions rien. Bien entendu, je ne sais pas tout d’eux mais cela ne change rien à ce que je pense de cette organisation essentielle. Et indispensable pour le maintien de la communauté.

Explique nous ton point de vue sur le statut de sang Mes parents étaient des purs et je le suis aussi. Je suis quelqu’un qui tient à ce statut de sang. Je ne supporterai pas que mon sang vienne à être souillé avec celui d’un sorcier. Si j’avais encore une famille, je ferais tout pour éviter que celle-ci se retrouve souillée par les impurs. Les Purs doivent rester entre eux. Et les Impurs entre eux. On ne peut se mélanger. C’est impensable.  

Es-tu pour ou contre le retour de la magie ? Contre. La magie ne doit absolument pas revenir. Ca serait une mauvaise blague si elle venait à faire sa réapparition. On est bien mieux sans elle, croyez-moi.



derrière l'écran

pseudo/prénom céline + âge il n'a pas changé + région belgique + comment nous as-tu trouvé ? via la joueuse d'henri + un autre petit mot ?    +


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 164 LOCALISATION : dans les parages, je ne suis jamais bien loin EMPLOI : notaire

carnet personnel
DANS TA POCHE: un rouge à lèvres, mon portable, une fiole de parfum
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Dim 19 Juin - 19:26



There's no remedy for memory

Il y a des souffrances qui pèsent des tonnes, et pour ne pas que tout espoir nous abandonne, il faut se dire que, tôt ou tard, on va guérir. Les blessures qui ne se voient pas, parfois elles semblent avoir perdu nos traces, quand on ne s'y attend pas, et sans jamais que les autres ne sachent, elles remontent à la surface, et nous fusillent une fois encore.





contes nous ton histoire


Ses parents la pensaient endormie. Elle ne l’était pas. Pourtant, ils étaient venus la border comme chaque soir. Ils lui avaient fait un tendre bisou sur le front et étaient ensuite sortis à pas de velours. Cordelia avait alors regardé le plafond étoilé de sa chambre un long moment. Sans jamais fermer les yeux une seule fois. Elle n’avait pas sommeil. Souvent, lorsque c’était le cas, elle s’occupait. Elle regardait les étoiles fluorescentes sur le plafond, elle comptait les moutons, elle parlait à voix basse à son ours en peluche en lui racontant une petite histoire qu’elle inventait de bout en bout. Un claquement de porte et des aboiements la firent sortir de sa rêverie. Elle se releva d’un coup et quitta son lit pour se diriger vers la fenêtre. Par celle-ci, elle vit la silhouette de son père, cigarette en main,  ainsi que celle de Diego le chien de la famille. Il allait promener le chien. Il était rare qu’il fasse cela le soir. Le plus souvent, son père sortait le chien de la matinée. Ou en fin d’après-midi. Rarement à une heure tardive. La petite resta plantée devant la fenêtre jusqu’à ce que les silhouettes de son paternel et du chien aient complètement disparu dans la pénombre. Le silence régnait encore dans la demeure. Cordelia n’entendait aucun bruit. En dehors du bois de l’armoire qui craque, comme souvent. Sauf que … Sauf que là, ça craquait beaucoup trop pour que cela soit l’armoire. Elle fit quelques pas et tendit l’oreille. Le bruit venait du couloir. Le parquet pouvait craquer parfois, c’était vrai. Sa mère allait sans doute se coucher. La petite allait retourner dans son lit, mais elle entendit des voix étouffées. Un peu trop curieuse sur les bords, elle s’approcha de la porte et l’entrouvrit tout doucement. Jusque quelques centimètres pour espérer voir quelque chose. Et elle finit par voir sa mère. Avec un autre homme. Ils parlaient à voix basse si bien que Cordelia ne comprenait rien à la conversation. Tout ce qu’elle comprit, ce fut un geste. Un simple petit geste : le baiser que l’homme donna sur les lèvres de sa mère juste avant qu’ils s’éloignèrent en direction de la chambre à coucher.

▬▬▬

Ce n’était rien. Juste un simple baiser donné sur un coup de tête lui avait dit son père juste après que Cordelia lui ait raconté ce qu’elle avait vu. Un simple moment d’égarement, de simple amusement aussi entre deux amis. Voilà ce que son père n’avait cessé de lui répéter à chaque fois qu’elle était revenue à la charge. À force, elle avait fini par  y croire. De toute façon, ses parents, elle savait qu’ils s’aimaient. Elle le voyait. Ils se tenaient la main, se faisaient de petits bisous, s’enlaçaient … Et ils l’avaient eu elle. Les gens n’ont pas d’enfants lorsqu’ils ne s’aiment pas voyons. Elle avait donc fait comme si celait était normal et n’en avait plus parlé. Elle n’avait plus vu l’inconnu de toute façon. Pendant de longs mois, la vie avait suivi son cours, ponctuée de petits tracas quotidiens habituels. Jusqu’à une nuit. La petite famille dormait à poings fermés. Ce fut les aboiements du chien qui réveillèrent Cordelia. Diego dormait au pied de son lit depuis un certain temps désormais. « Diego… ? » murmura la petite tout en se frottant les yeux. Le chien continuait d’aboyer en direction de la porte de la chambre. Cordelia alluma sa lampe de chevet et aperçut bien vite de la fumée passer sous la porte. Que se passait-il donc ? Elle enfila ses pantoufles et se dirigea vers la porte qu’elle ouvrit d’un coup. La fumée s’engouffra dans la chambre et Diego tira sur le tissu de la robe de nuit de la petite. Il était clair qu’il y avait le feu quelque part. Mettant sa main devant sa bouche, Cordelia commença à avancer dans le couloir, Diego à ses côtés. La fumée se faisait de plus en plus épaisse à mesure qu’elle avançait et elle finit par voir des flammes. Du côté de la chambre de ses parents. Elle espéra alors qu’ils n’étaient plus dans leur chambre. Mais s’ils n’y étaient plus, pourquoi n’étaient-ils pas venus la chercher ? Elle n’eut pas le temps de réfléchir plus. Elle toussota, la fumée commençait même à lui bruler les yeux. Avec l’aide du chien, elle réussit à descendre les longs escaliers. Partant à gauche au lieu d’aller à la porte d’entrée, elle chercha à tâtons après le téléphone.  Un grondement, un craquement plus tard, elle était dehors sans avoir eu le temps de téléphoner aux pompiers, prise de panique. Sans doute une poutre qui s’était écroulée. Et pas de signe de ses parents. Seule avec le chien, à entendre au loin les sirènes des pompiers.


▬▬▬


« J’en ai marre d’être dans cet endroit. » Cordelia releva les yeux du livre qu’elle tenait entre les mains et croisa le regard de Gareth. « Je sais. Mais c’est comme ça. » Elle ne pouvait rien y changer et lui non plus. Elle n’ajouta rien de plus, Gareth non plus. Elle reprit alors la lecture de son livre. Cordelia ne comptait plus les jours depuis qu’elle était arrivée dans ce foyer. Au début, elle avait espéré être adoptée, mais elle avait vite compris que les gens préféraient adopter des enfants plus jeunes. Elle n’avait que neuf ans lors de son arrivée pourtant. Dix à présent. Plus d’un an déjà passé dans ce foyer. Plus d’un an qu’elle avait perdu ses parents, la seule famille qu’elle avait. Désormais, elle avait Gareth. Orphelin tout comme elle. Ils s’entendaient bien, très bien même. Il était un peu comme son meilleur ami. « On devrait s’enfuir. » La jeune Grayson resta quelques instants silencieuse, réfléchissant à ce que Gareth venait de dire. S’enfuir ? À quoi cela servirait-il ? « Pour aller où ? Que ferait-on de toute façon ? » En dehors d’être dans les rues de la ville, Cordelia ne voyait pas vraiment l’intérêt d’une telle chose. Et puis, les rues pouvaient être dangereuses pour des enfants seuls.   « Juste deux trois jours. Juste pour avoir la sensation d’être libre. De changer d’air, de voir du monde. » Gareth avait beau avoir quatorze ans, elle avait l’impression parfois qu’il en avait quatre de plus par moment. « Avoue que tu n’en es pas capable. » Cordelia le foudroya du regard. Elle n’aimait guère qu’on lui dise qu’elle n’était pas capable de faire quelque chose. À chaque fois qu’elle entendait ces mots, cela l’énervait. Elle a donc fini par céder. Elle voulait prouver à Gareth qu’elle pouvait, elle aussi, réussir à quitter cet endroit.


▬▬▬


Courant dans les rues de la ville, elle ne savait dire comment ils avaient pu arriver à sortir du foyer. Ils y avaient tellement réfléchi en plus. Un tas d’idées, le plus souvent abandonnées, car trop d’inconvénients. Et pourtant la voilà dehors avec Gareth. « Profite Cordélia. C’est tellement génial de te voir avec un si grand sourire aux lèvres. » Depuis combien de temps ne s’était-elle plus sentie aussi libre ? C’était comme s’il n’y avait plus vraiment de règles. Plus d’obligation d’aller se coucher à telle heure, plus devoir être obligée de manger ce qu’on mettait dans l’assiette et qui n’avait pas toujours l’air bon. Il fallait cependant trouver un endroit où passer la nuit. Ils finirent par trouver, à l’arrière d’un café abandonné. Sous une sorte de petit préau. Leur petit sac allait leur servir d’oreiller. « Je suis content que tu sois là, avec moi. » Cordelia lui sourit et pour toute réponse, lui donna un rapide baiser sur le coin des lèvres. Presque comme sa mère et l’inconnu ce fameux soir. Ils s’endormirent, se faisant face. Au réveil, quand elle ouvrit les yeux, elle eut la désagréable surprise de constater que Gareth n’était pas là. Ni son sac. Elle cria son prénom, plusieurs fois, aux alentours de ce café abandonné. Mais rien. Pas une réponse. La pluie commençait peu à peu à tomber et les minutes passaient. Elles passaient à une vitesse folle. Aucune trace non plus de Gareth aux alentours. Était-il retourné au foyer ? Non, pas sans elle.  L’évidence finit par lui sauter aux yeux. Elle était de nouveau seule. Que pouvait-elle faire à présent ? Retourner au foyer ? Cela semblait être la meilleure solution. Continuer à vivre dans cet endroit sans âme jusqu’à sa majorité … Seule. Ce mot ne cessait de se répéter dans son esprit. Elle ne faisait même pas attention à la pluie qui tombait. Ses vêtements étaient trempés, ses cheveux mouillés pendaient de chaque côté de ses épaules. Elle donnait l’image d’un triste spectacle. D’un pas lent, elle prit le chemin du foyer. Si seulement elle avait pu tomber sur des gens bien. Si seulement elle avait fait une bonne rencontre. Une seule.


▬▬▬


« Pour la semaine prochaine, vous lirez les trois prochains chapitres. » Consciencieuse, Cordelia nota dans son agenda ce qu’il fallait faire. Elle se leva ensuite de la chaise et quitta l’auditoire. Ce fut le dernier cours de la journée et elle prit donc la direction du bâtiment dans lequel elle logeait. Sa chambre d’étudiante, elle la partageait avec une autre demoiselle. Une demoiselle prénommée Megan qui était vite devenue une bonne amie. Quand elle entra dans la chambre, elle constata que Megan s’y trouvait déjà, attablée à son bureau. Cette dernière adressa un sourire à la blonde. « De retour ? » Cordelia hocha la tête et se laissa tomber sur son lit. « Il était temps que cette journée se termine. » C’était la journée la plus remplie, celle avec les cours les plus importants. Des cours qu’il ne fallait surtout pas rater. Âgée de vingt-quatre ans, elle en était en plein milieu d’une énième année universitaire. A Oxford. L’université d’Oxford présentait de belles dispositions dans le cursus d’études qu’elle souhaitait suivre et elle avait donc entré une demande pour intégrer cette université. Cela lui avait permis de voir du pays, de ne pas se contenter de Birmingham seulement. De toute façon, elle n’était quand même pas sortie du pays pour autant. Souvent, elle ne pouvait s’empêcher de penser au passé. Le sien, un passé assez triste durant une petite période. Elle se revoyait encore marcher sous la pluie étant petite fille. Tout comme elle se souvenait encore parfaitement de sa rencontre avec Nenya Archdeacon et là où cela l’avait amenée. Élevée par la famille qui allait devenir la famille royale. Cordelia fut plus ou moins aux premières loges de leur « montée » au pouvoir. Tout comme elle grandit en se forgeant une opinion bien arrêtée sur les Impurs et ce si grand Gouvernement. Un Gouvernement qu’elle adulait. Se serait-elle sentie aussi concernée par la suprématie des moldus si ses parents n’avaient pas péri dans l’incendie ? Certainement pas. Ses parents seraient restés neutres, ils n’étaient pas du genre à prendre position. Dans un sens, leur mort avait servi à quelque chose. Cela avait aidé Cordelia à se forger son petit caractère, à avoir une opinion, un avis bien tranché. Son téléphone vibra, la sortant de ses pensées. Un message. On se voit ce soir ? E. Elle sourit et pianota la réponse sur l’écran de son portable avant de l’envoyer. « Ce soir, je ne serai pas là, j’ai quelque chose de prévu. »  annonça-t-elle à Megan.


▬▬▬


« On a du te bercer trop près du mur étant bébé, ce n’est point possible autrement… » vociféra-t-elle à son esclave avant de fouiller dans la pile de dossiers sur la table. En quelques secondes, elle trouva le dossier qu’elle cherchait et foudroya du regard Preston. « Sors d’ici maintenant. » Il s’exécuta, le regard toujours rivé au sol. La jeune femme leva les yeux au ciel et alla s’assoir sur la chaise, dossier en main qu’elle finit par déposer sur la table. Elle l’ouvrit et commença à le consulter, tournant les pages une par une. Son travail avait beau lui demander une certaine rigueur dans la paperasse, elle l’adorait quand même. Elle avait apprécié revenir à Birmingham, revenir chez elle d’une certaine façon, à ses racines. Plongée dans le dossier, elle ne sut dire combien de temps passa avant qu’on ne vienne toquer à la porte. « Entrez. » dit-elle en levant le nez de du dossier. La porte s’ouvrit laissant apparaître Preston. « Qui a-t-il ? » Encore se retint-elle d’ajouter. « Maîtresse, le Prince Archdeacon est ici. » Oh. Le visage de Cordelia s’adoucit et elle ordonna à Preston d’aller prévenir le Prince qu’il pouvait venir.  Oui, elle entretenait une relation avec un membre de la famille royale. Était-ce sérieux ? Pour elle oui. Mais une grande part d’elle se doutait que cette histoire ne pourrait durer indéfiniment.



[/color][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 177 LOCALISATION : DANS LE JARDIN DU PALAIS. EMPLOI : CHEF JARDINIER DU PALAIS ROYAL.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Une vieille photo de famille, quelques pétales et graines mystérieuses bien enfermées dans un sac en carton.
TON PATRONUS: S'il était sorcier, son patronus serait certainement celui d'une belette qui vit confortablement dans son terrier.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Dim 19 Juin - 19:27

Amanda. Ce mini-pv. Tu connais la routine + j'ai trop hâte de voir ta fiche complète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 164 LOCALISATION : dans les parages, je ne suis jamais bien loin EMPLOI : notaire

carnet personnel
DANS TA POCHE: un rouge à lèvres, mon portable, une fiole de parfum
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Dim 19 Juin - 19:33

Merci
J'espère faire honneur à ce mini-pv de fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Dim 19 Juin - 19:36

Amanda !
Rebienvenue avec ce nouveau perso et avec l'espoir de pouvoir se trouver un lien plus tard !
Bon courage pour cette nouvelle fiche !
Revenir en haut Aller en bas




MESSAGES : 260 LOCALISATION : Au Palais Royal, sans aucun doute ; ou dans les jardins parfois. EMPLOI : Reine à temps plein ; Romancière à ses heures perdues. Elle publie des ouvrages sous un nom de plume "Della Bee"

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un stylo, un mouchoir en soie, un rouge à lèvres.
TON PATRONUS: *Rire*
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Dim 19 Juin - 19:50

Oh, la voilà la belle Cordélia

Re-Bienvenue, j'ai hâte de lire ta fiche avec ce nouveau personnage !



- i never loved you. i locked you up, wanting to keep you. that is not love, that's possession -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 255 LOCALISATION : Dans la maison familiale ou à Paris dans mes rêves EMPLOI : Directrice aritistique du théâtre de Birmingham & comédienne

carnet personnel
DANS TA POCHE: mes lunettes rondes ; mes cigarettes ; la bague à mon index gauche ; mon portefeuille ; une page de Roméo et Juliette
TON PATRONUS: quelque chose de sombre de malsaint
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Dim 19 Juin - 19:54

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Dim 19 Juin - 20:00

Gwy, on se trouvera cela voyons, merci
Nenya oui la voilà la belle merci encore d'avoir répondu à mes mps
Orphée merci mais ça serait plutôt un rebienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas




MESSAGES : 1236 LOCALISATION : Quelque part dans la demeure de ses Maîtres. Comme si elle avait quelque part où aller de toute façon. EMPLOI : Esclave à plein temps. C'est pas comme si elle pouvait faire quoique ce soit d'autre de sa vie.

carnet personnel
DANS TA POCHE: un mouchoir en tissu, brodé de ses initiales. Un rouge à lèvres qu'elle n'a jamais utilisé et un miroir de poche, bien qu'elle ne puisse jamais y décerner son reflet.
TON PATRONUS: un chat, doux et tendre aux premières impressions, mais pouvant être féroce et intrépide.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Dim 19 Juin - 20:42

Rebienvenue parmi nous
Courage pour ta fiche, j'ai hâte de voir ce que tu vas faire de ce petit pv


You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
survivre
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 292 LOCALISATION : Dans la maison de ses parents EMPLOI : directrice d’une agence d’un grand groupe bancaire

carnet personnel
DANS TA POCHE: un baume à lèvres et un mouchoir usagé. Par contre, son sac contient beaucoup plus de choses : un porte-monnaie, des clés, le dernier livre de poche qu'elle est en train de lire.
TON PATRONUS: une louve mais prendrait-il encore cette forme ? Cela est moins sûr.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Dim 19 Juin - 20:48

Rebienvenue et bon courage pour la fiche ! I love you


SING ME A SONG ✽
Le temps file et emporte les hommes... Ainsi coule le fleuve et jamais ne s'arrête...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 164 LOCALISATION : dans les parages, je ne suis jamais bien loin EMPLOI : notaire

carnet personnel
DANS TA POCHE: un rouge à lèvres, mon portable, une fiole de parfum
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Lun 20 Juin - 9:34

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Lun 20 Juin - 12:43

Rebienvenue ma belle
Revenir en haut Aller en bas




MESSAGES : 164 LOCALISATION : dans les parages, je ne suis jamais bien loin EMPLOI : notaire

carnet personnel
DANS TA POCHE: un rouge à lèvres, mon portable, une fiole de parfum
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Lun 20 Juin - 13:04

Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 338 LOCALISATION : A l'université, chez elle, dans un bar EMPLOI : étudiante en médecine

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: un aigle, souvenir de ses Alpes natales et libre comme le vent
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Lun 20 Juin - 13:21

Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Lun 20 Juin - 19:27

Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas




MESSAGES : 164 LOCALISATION : dans les parages, je ne suis jamais bien loin EMPLOI : notaire

carnet personnel
DANS TA POCHE: un rouge à lèvres, mon portable, une fiole de parfum
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Mar 21 Juin - 10:41

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 164 LOCALISATION : dans les parages, je ne suis jamais bien loin EMPLOI : notaire

carnet personnel
DANS TA POCHE: un rouge à lèvres, mon portable, une fiole de parfum
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Sam 25 Juin - 9:57

Désolée du DP, mais je ne saurai pas vraiment me connecter sur l'ordinateur ce week-end vu que je ne suis pas chez moi et bon, ce n'est pas sur mon gsm que je saurai continuer à rédiger l'histoire, à part aller sur la cb bon donc, serait-il possible d'avoir un petit délai jusque mercredi soir s'il vous plait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 753 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Sam 25 Juin - 10:29

Accordé sans soucis I love you Je modifie ton titre de ce pas I love you


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 1236 LOCALISATION : Quelque part dans la demeure de ses Maîtres. Comme si elle avait quelque part où aller de toute façon. EMPLOI : Esclave à plein temps. C'est pas comme si elle pouvait faire quoique ce soit d'autre de sa vie.

carnet personnel
DANS TA POCHE: un mouchoir en tissu, brodé de ses initiales. Un rouge à lèvres qu'elle n'a jamais utilisé et un miroir de poche, bien qu'elle ne puisse jamais y décerner son reflet.
TON PATRONUS: un chat, doux et tendre aux premières impressions, mais pouvant être féroce et intrépide.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Ven 1 Juil - 6:21

bienvenue à Birmingham



j'adore ta fiche, j'adore ta plume et j'adore ton personnage, bref que du bonheur rebienvenue chez toi


Bienvenue, bienvenue Te voilà donc fraîchement validé jeune padawan ! Puisses le sort t'être désormais favorable et ce, avant que l'hiver arrive
Hm, hm. Plus sérieusement Tu peux désormais aller recenser ton personnage juste là (histoire d'être parfaitement à jour), ensuite tu pourras créer ton petit carnet personnel par ici, où tu pourras absolument tout mettre (n'oublies pas de lire les règles de la section pour mieux comprendre le fonctionnement)
Tu peux également te mettre au service des Purs (sauf si tu es Pur )
Si tu ne veux pas te retrouver à la rue, tu peux demander un logement, ou préciser que tu es encore un habitant de l'Orphelinat et demander ta chambre.
Par la suite tu pourras rp à ta guise sur le forum !
On t'invite néanmoins à aller jeter un coup d'oeil aux animations, ça se trouve tu pourrais en louper une ! En espérant que tu te plairas sur MS et que tu vivras de belles et longues aventures

Gloire aux Moldus, gloire à la pureté du sang et puisses-tu vivre longtemps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




MESSAGES : 164 LOCALISATION : dans les parages, je ne suis jamais bien loin EMPLOI : notaire

carnet personnel
DANS TA POCHE: un rouge à lèvres, mon portable, une fiole de parfum
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Ven 1 Juil - 12:23

Merci belle Dora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun   Aujourd'hui à 17:49

Revenir en haut Aller en bas
 

cordélia ✽ and that's where the beginning of the end begun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BOUBOULE Très jolie canichette cordée de 10 ans ! Var
» [Histo] Corset cordé et baleiné 1880
» [XIX Romantique] faire un jupon cordé
» Cordéliane
» Le Commissaire Gassant joue sous la corde raide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Se présenter :: validés-