FACTS

La ville de Birmingham compte actuellement 12 Purs, 4 Purifiés et 13 Impurs, la Résistance semble recruter plus de membres que l'Ordre du Phénix, il serait peut être bon de se méfier de ce regroupement.
Les les femmes deviennent importantes et prédominantes, au détriment du sexe masculin, pourtant si charmant.




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 5 ♤ Us et coutumes



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Les archives de la ville :: Annexes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



MESSAGES : 244 LOCALISATION : Quelque part dans le Château de Birmingham. EMPLOI : Je Gouverne l'Angleterre, d'une main de fer. Je réprime l'oppression et fait régner la justice.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un petit canif qui ne le quitte jamais, un bracelet, qu'il aime tourner entre ses doigts quand il réfléchit.
TON PATRONUS: Jamais de la vie, il préfère mourir plutôt que d'en avoir un.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: 5 ♤ Us et coutumes   Ven 4 Mar - 21:06

le petit résumé



« wizards, halfblood, mudblood,
the speaking of
uncomfortable truths »

Lire une annexe longue n'est pas toujours réjouissant, ainsi pour vous faciliter la tâche, vous trouverez à chaque début d'annexe un petit résumé qui vous permettra d'esquiver la lecture complète (bien qu'on la recommande tout de même).


    Choses à savoir :
  • il existe différentes classes sociales selon le statut de sang : tout en haut de la pyramide, les moldus, puis les cracmols, les sang-de-bourbe, les mêlés et enfin les sorciers purs.
  • On distingue ainsi deux statuts : les Purs (les moldus) et les Impurs (ayant du sang magique).
  • Toute famille (moldue ou sorcière) peut posséder son lot d'esclaves
  • Il n'existe que très peu de véritables familles sorcières, vous pourrez en créer une (maximum 2 enfants) mais il ne devra pas en avoir énormément sur le forum, on se réservera donc le droit de fermer la création de familles sorcières.
  • S'installer entre Impurs est difficile : il s'agit de cohabitation et une longue démarche administrative est nécessaire.
  • Mariage: pour les purs seulement et toujours composé d'un couple hétérosexuel, l'homosexualité est tolérée pour le sexe seulement. Les Impurs ont difficilement le droit à vivre ensemble seulement.
  • Funérailles : bûcher pour les Impurs, les Purs sont enterrés.
  • Baptême : rituel de protection contre les Impurs, il n'est réalisé que pour les enfants moldus, les autres étant déjà aux mains du Diable.
  • Marques de respect : les Impurs ne parlent que si on les y autorise, pas de bruits quand ils se déplacent, gardent la tête baissée, s'inclinent pour dire au revoir/bonjour, n'ont d'ordre à recevoir que de la part de leur maître/maîtresse (sauf s'ils sont au service de la communauté)
  • On dit "Maître/Maîtresse" pour son Pur, on dit "Ma Dame/ Ma Demoiselle" ou "Monsieur" pour les Purs en règle générale. Pour la famille royale on dit "Son Altesse" pour le roi, "Sa Majesté" pour la Reine, "Prince/Princesse" pour les fils/filles.


Liste des métiers :
Purs : tous les métiers non salissants/non dégradants dans la vie. Peuvent également être Mères aux orphelinats, les gérer.
Impurs : tous les métiers au bas de l'échelle (ouvriers, femmes de ménage, femmes de chambre, etc). Plus les métiers plus pratiques : servantes, aides à la maison, room service. Sont également des Aides à la Société (tous les esclaves au service des Purs dans la rue) : ils distribuent les journaux, lavent les vitres de façades, les rues, distribuent des denrées, portent les courses si on le souhaite, conduisent les véhicules publics, etc).
Ils peuvent également être des "Impurs libre service", c'est-à-dire qu'ils sont à la libre disponibilité de tout Pur qui le souhaite. On téléphone au service référent et on commande - littéralement - son Impur. On peut le louer à la journée, à la semaine, au mois, à l'année. Il sera utile pour faire tout ce qu'on l'on souhaite. Avantages : il n'a pas besoin d'être logé ou nourri car il est pris en charge par l'Orphelinat (qui s'occupera donc de lui fournir un gîte et un couvert), son salaire est moindre et il peut faire toutes les tâches demandées.
On retrouve également beaucoup d'Impurs qui dealent, se prostituent, ou sont la main d'oeuvre de tout entrepreneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 244 LOCALISATION : Quelque part dans le Château de Birmingham. EMPLOI : Je Gouverne l'Angleterre, d'une main de fer. Je réprime l'oppression et fait régner la justice.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un petit canif qui ne le quitte jamais, un bracelet, qu'il aime tourner entre ses doigts quand il réfléchit.
TON PATRONUS: Jamais de la vie, il préfère mourir plutôt que d'en avoir un.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 5 ♤ Us et coutumes   Ven 4 Mar - 21:07

LES CLASSES SOCIALES





« wizards, halfblood, mudblood,
the speaking of
uncomfortable truths »

Depuis l’anéantissement des sorciers, la hiérarchie sociale a subi de nombreuses révolutions et des changements conséquents. Prenons l’exemple de Birmingham et de l’Angleterre. A sa tête, nous retrouvons le Roi, les huit principales familles et l’ensemble des purs, soit les moldus. A noter pourtant que dans les quatre familles sorcières en haut de la monarchie, il existe également diverses inégalités suivant l’opinion politique et le comportement en société. Certaines d’entre elles sont très bien vues, quand d’autres sont autant contrôlées que des prisonniers.

Les moldus, soit les Purs, sont le peuple privilégié, bien qu’il existe des disparités socio-économiques, comme dans toutes les sociétés. Il s’agit du seul peuple ayant le droit à tous les avantages, à une vie décente et à une réduction importante des taxes (à l’inverse des quelques familles sorcières existantes).

Au sein des sorciers, il existe différents types d’Impuretés. En effet, rappel est fait que les Impurs sont toutes personnes contenant, de près ou de loin, du sang magique dans leur patrimoine génétique. Toute affiliation génétique avec une famille sorcière conduit à une Impurification et à une descente de caste sociale.
Parmi les Impurs, les plus mal traités par la société sont les sorciers. Ces derniers, nés de parents sorciers, eux-mêmes nés de parents sorciers, furent – pendant l’apogée de la magie – considérés comme des êtres au sang Pur. Aujourd’hui, ils sont les Impurs, les pires. Ils sont ceux qui n’ont jamais tenté de se Purifier, de devenir moldu.

Nous trouvons par la suite les mêlés. Ces êtres sont le résultat d’une union entre un sang purement sorcier et un sang moldu. Or il s’avère qu’avoir une union pur/impur est strictement interdit par la loi et conduit à de violentes sanctions. Ces métisses sont alors très rares et très mal vus, tout autant que les sorciers, voir même pire selon certaines familles.

Des mêlés, nous passons aux sang-de-bourbes. Ce sont des êtres qui ont eu le culot d’être Impur alors que leurs parents ne l’étaient pas. Ces fameux né-moldus n’ont pas le plaisir d’être reconnus comme ayant été mis au monde, on estime qu’ils ont « pris naissance » car aucune famille Pure n’aurait voulu avoir, un jour ou l’autre, un enfant doué d’une Impureté. C’est une grande honte de mettre au monde un enfant Impur et ces derniers sont tout de suite sortis des familles Purs, terrorisées et traumatisées par l’enfant venu au monde.

On retrouve, pour finir, les cracmols ou plus communément les enfants moldus nés de parents sorciers. Ceux-là, sont les survivants, les combattants, les fiertés du pays. On considère qu’ils ont « combattu le sang magique » comme on combat une maladie. Ils ont survécu à l’Impureté et sont élevés en haut de la pyramide sociale pour prouver à tous qu’il existe des exceptions et que l’on peut éradiquer le sang sorcier. Ce que l’on sait moins au sujet des cracmols, c’est qu’ils sont « gracieusement payés pour prêter leurs corps à la science ». En réalité ils sont utilisés pour réaliser des expériences, souvent de leur plein gré et quand il le faut, de force. Il ne faut pas oublier qu’ils restent des enfants de sorciers.

A noter qu’il n’existe pas énormément de familles sorcières. Certes la société est composée de quatre grandes familles reconnues et quelques couples de sorciers obtiennent – parfois et après une longue procédure administrative – le droit de vivre en cohabitation (pas de mariage pour ces gens là) en échange de précieux et loyaux services envers une famille moldue (qui s’arrangera pour les priver de la totalité ou presque de leur temps libre). Ces derniers n’auront pour autant pas le droit d’avoir des relations sexuelles (ils le prendront quand même) et d’avoir donc des enfants. Si des enfants venaient à être mis au monde, ils seraient envoyés à l’orphelinat et les parents seraient – selon leur passif – stérilisés de force, emprisonnés, voir parfois brûlés vifs pour rappeler à tous ce qu’il arrive quand on met au monde des êtres impurs.

NB : pour le jeu, vous aurez le droit de créer une petite famille (maximum de deux enfants) de sorciers mais elles seront nettement minoritaires et par soucis de réalisme, le staff se conserve le droit de refuser l’arrivée d’une famille sorcière s’il estime qu’il y en a déjà trop dans le jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 244 LOCALISATION : Quelque part dans le Château de Birmingham. EMPLOI : Je Gouverne l'Angleterre, d'une main de fer. Je réprime l'oppression et fait régner la justice.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un petit canif qui ne le quitte jamais, un bracelet, qu'il aime tourner entre ses doigts quand il réfléchit.
TON PATRONUS: Jamais de la vie, il préfère mourir plutôt que d'en avoir un.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 5 ♤ Us et coutumes   Ven 4 Mar - 21:07

LES HABITUDES DE VIE





« le sang prime sur tout, il nous façonne,
nous enchaîne, nous maudit.
A certains, le sang offre une vie opulente et privilégiée,
à d’autres, une vie de servitude. »


Les moldus sont – depuis bien longtemps – emprisonnés dans un mode de vie strict, régis par des traditions et des habitudes de vie. Ces dernières rythmeront leur vie et celle de leur esclave.

Mariage – chez les moldus, le mariage est sacré, inviolable et nécessaire pour la survie d’une famille. Ainsi, tout couple peut se permettre d’avoir des amants, à partir du moment où leur mariage reste solide, un exemple pour les enfants et qu’il ne dérange en rien la vie publique. Il est donc de fait notoire que tous les couples présentent des amants mais aucun ne le reconnaîtra jamais publiquement, il ne faudrait pas donner cet exemple aux enfants. On comprend donc aisément que l’homosexualité – bien que tolérée quand il s’agit de sexe – ne peut être un modèle familial. Tout couple se doit d’être composé d’un homme et d’une femme pour pouvoir prétendre au mariage et alors élever des enfants. Pourtant, nombreuses manifestations et revendications vont dans le sens inverse, de nombreuses villes commencent à changer de mode de pensée, mais certainement pas Birmingham qui se veut « traditionnelle ».

Les Impurs n’ont pas le droit de se marier. Rien que le fait de vivre ensemble, sous le même toit, fait sortir tribunaux et jurés pour délibérer du bien fondé de cette demande. Le « droit à la cohabitation », bien que souvent accordé (avec de nombreuses conditions) requiert temps et patience (pas moins de six mois avant d’avoir un début de réponse). Cette demande administrative est un labyrinthe sans fin, dans lequel il faut cheminer avec prudence.
NB : la tenue des mariées est laissée aux choix des familles, par contre, les futurs époux doivent toujours porter un costume noir, trois pièces. Pour chaque mariage, on notera qu’on rapporte un emblème de la famille (à transmettre au conjoint), une alliance (généralement on grave à l’intérieur le nom des époux, la date et les emblèmes des deux familles) ainsi qu’une réplique de baguette magique (qui se verra brisée lors de la cérémonie, pour résister aux attraits du démon).

Baptême – bien que la société moldue soit multiculturelle et ne possède pas vraiment une religion attitrée, il faut noter qu’on baptise chaque enfant moldu, contre l’attrait de la sorcellerie. En effet, ces derniers – dès leur quatrième jour de vie s’ils sont en bonne santé – se verront baignés dans un bain d’eau chaude, agrémenté d’absinthe, d’angélique, d’asofoetida, de sauge et d’une goutte de sang de chaque parent, pour protéger l’enfant de l’attrait de la sorcellerie et l’empêcher de s’ouvrir à ces démons. On lui entaillera également le poignet, de manière à laisser pour cicatrice une légère croix. Cette dernière sera cautérisée à l’ancienne, pour que l’enfant puisse hurler sa peine et effrayer l’esprit maléfique habitant les Impurs.
Cette cérémonie, bien qu’extrêmement particulière n’est pas réservée aux riches. Toute mère peut demander à faire baptiser son enfant (avec ou sans l’accord du père). On peut choisir de réaliser un baptême privé ou alors public (ce dernier est généralement favorisé, car plus on a de témoins pour prouver la vigueur des cris de l’enfant, et plus les démons seront « effrayés »).

Funérailles – ces dernières ont lieu dans la cathédrale de Birmingham, et sont généralement ouvertes à tous, sauf contrindication de la part de la famille du défunt. Ce dernier sera vêtu d’une tenue rouge, en soie et son visage sera recouvert d’un léger voile. Par la suite, il sera enterré, dans la terre même ou mis dans un caveau avec le reste de sa famille. On ne garde le bûcher voire la crémation que pour les Impurs. Leurs cendres seront d’ailleurs enterrées pour ne jamais être utilisées contre les moldus.

A côté de cela, les Impurs ont un comportement à avoir au sein de la société. Toujours vêtus de leur uniforme, ils ne peuvent parler que si on les autorise. Les Impurs au service de la société doivent répondre à tout Pur leur adressant la parole. Ceux au service d’une famille n’ont d’ordres à recevoir que de la famille (voire même de leur maître personnel s’ils en ont un). Ils doivent baisser la tête (leur regard n’a pas le droit de souiller celui d’un Pur), ils ne doivent pas faire de bruit en marchant (donc rarement de chaussures à talons ou alors ils ne doivent pas claquer), ils doivent se faire discrets dans la rue comme dans les maisons (on ne le voit pas, on ne les entend pas et surtout on ne rentre pas dans les Purs sous peine de sanctions). Tout Impur manquant de respect à un Pur sera puni par ce-dit Pur même s’il n’est pas son maître.

On s’adresse à un Pur par le terme de « Monsieur » et de « Ma Dame » voir « Ma Demoiselle ». Jamais un Impur à le droit d’user du nom ou du prénom d’un Pur, c’est une insulte et un manque de respect qui sera châtié. S’il s’agit du maître personnel de l’Impur on dit « Maîtresse » et « Maître », on ne parle pas en regardant dans les yeux et on incline la tête pour saluer (que ce soit pour dire bonjour ou au revoir). Une fois que le Pur n’a plus besoin des services de l’Impur, ce dernier doit remercier le Pur de s’être adressé à lui (un merci Monsieur/maître suffit) et il s’incline bien bas. Il pourra se redresser quand le Pur se sera éloigné ou qu’il aura fait un geste/bruit lui indiquant qu’il pouvait partir. Pour son Altesse, ils ne leur parlent jamais. Ils n’en ont pas le droit. Bien sûr, si sa Majesté et sa famille venaient à leur adresser la parole, ils utiliseront les termes de « Majesté » pour la Reine, « Son Altesse » pour le Roi et de « Princesse/prince » pour les filles et fils. Les esclaves personnels de la famille Royale doivent s’incliner très bas (vu qu’ils s’inclinent en fonction du rang de la personne) alors qu’un Impur pauvre n’aura qu’à faire une légère flexion du buste.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 244 LOCALISATION : Quelque part dans le Château de Birmingham. EMPLOI : Je Gouverne l'Angleterre, d'une main de fer. Je réprime l'oppression et fait régner la justice.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un petit canif qui ne le quitte jamais, un bracelet, qu'il aime tourner entre ses doigts quand il réfléchit.
TON PATRONUS: Jamais de la vie, il préfère mourir plutôt que d'en avoir un.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: 5 ♤ Us et coutumes   Ven 4 Mar - 21:07

TOURNOIS ET CÉLÉBRATIONS





« wizards, halfblood, mudblood,
the speaking of
uncomfortable truths »

Les moldus aiment profiter de la vie – qu’ils jugent parfois trop courte – et de ses plaisirs. Ils organisent donc toute sorte de célébrations, d’événements et de soirées pour étaler, encore et toujours, leur bonheur de vivre et leur porte monnaie. Il existe ainsi des événements plus ponctuels et prisés par certaines classes sociales.

En premier lieu il y a la Cérémonie de Présentation. Vieille tradition monarchique, il s’agit de présenter au prince ou à la princesse à marier, tous les prétendants de la ville, région ou du pays voulant avoir sa main. Ils peuvent le/la connaître ou ne l’avoir jamais rencontré, ils passeront la soirée à tenter de le/la charmer mais surtout à plaire à la famille. C’est en effet cette dernière qui votera pour leur prétendant préféré, bien que le prince ou la princesse pour qui est organisé la soirée aura également un droit de regard (son vote comptera autant que celui de la famille). Lors de cette cérémonie, il est possible de faire passer des épreuves aux candidats, qui diffèrent à chaque présentation et qui sont choisis par la main à marier. Elles peuvent être physiques, morales, culinaires ou simplement de culture générale, tout est décidé à l’avance mais présenté au dernier moment, soit le jour j, pour que personne ne puisse s’y préparer. Tradition qui se veut également en deux temps : l’une médiatisée pour officialiser les résultats et une partie privée, seulement pour la monarchie et la noblesse. Le (ou la) grand(e) gagnant(e) de la soirée se verra offrir la main du prince ou de la princesse et deviendra officiellement son/sa fiancé(e).

Ironiquement, il existe le Tournoi de la Baguette. Il s’agit d’un tournoi où s’affrontent tous les Impurs inscrits par leur propriétaire respectif. Il a pour but de confronter plusieurs esclaves, lors de différentes épreuves (plus ou moins actuelles) telles que le lancé de javelot, les combats en arène, la capture d’animaux sauvages, le combat à mains nues ou encore une joute équestre. Tout dépend de la famille organisatrice. Ainsi, au mois de septembre, de grands conseils ont lieu pour élire la famille qui organisera le tournoi. Toutes les familles peuvent prétendre au droit de l’organiser, pour ce faire ils présentent un plan détaillé des activités proposées et des prix gagnés, voire même des conséquences en cas d’échec à une épreuve. Ce sont elles également qui choisiront la difficulté des épreuves et qui mettront en place les conditions pour en gagner une. Généralement, le prix offert est la liberté du gagnant, à condition qu’il remette en jeu, chaque année, son titre jusqu’à être détrôné. L’inscription à ce tournoi se fait par l’intermédiaire des Purs qui décident s’ils inscrivent – et pour quelles épreuves – leurs Impurs ou non. A la fin des épreuves, chaque Pur ayant inscrit son Impur recevra une compensation financière pour avoir prêté à l’état un bien personnel dans le but de divertir la population. Cette dite compensation sera plus ou moins élevée selon si l’esclave a gagné ou perdu l’épreuve et selon également ses statistiques. Bien évidemment, le Pur recevant l’argent est libre de choisir l’usage qu’il en fera.

Il existe également le Tournoi du Cerf, qui prend place tous les printemps et qui rappelle à tous l'effigie de la Famille Royale, d'ailleurs historiquement instauré par la famille Archdeacon. Ce dernier a pour but de prouver la supériorité du peuple moldu. Ainsi, pendant un mois, des Purs ayant de bonnes capacités de chasse et de stratégie seront suivis par les médias durant tout leur périple. Durant celui-ci, ils devront chasser – à mains nues – un cerf. Ils devront l’attraper, le tuer et le préparer pour l’une des huit familles, élue par le public. Ces derniers pourront travailler en équipe ou en solitaire, ils devront également trouver dans la nature les éléments permettant de cuisinier le cerf et auront le droit d’utiliser – comme ils le souhaitent – un certain nombre d’Impurs pour prouver la valeur de leur personnel. Le dîner final consistera en la préparation d’un cerf, par chaque participant aux membres de la famille. Les plats seront notés, évalués, mais la qualité du service et du personnel également, tout comme les techniques de chasse utilisées. Il y aura également une note sur l’ambiance et sur la qualité de l’hôte. Toutes les notes conduiront à l’élection d’un gagnant par la famille et le peuple moldu pourra également élire son chouchou.

Un autre événement est également très apprécié par le peuple Anglais, il s’agit de la Cérémonie de la Rose. Cette dernière est l’emblème de l’Angleterre depuis la guerre des Roses. Ainsi, en sa mémoire, il existe une cérémonie où toutes les jeunes femmes de la haute noblesse viennent se présenter à la gent masculine, également de la haute noblesse. Ces derniers éliront les jeunes femmes pouvant prétendre au titre de Demoiselle de la Rose. Cette dernière aura toutes les qualités d’une jeune femme à marier et pourra, au terme de la compétition, être mariée à l’un des prétendants. En effet, une fois les demoiselles élues, le public élira des couples qui devront se séduire mutuellement. Ces couples ainsi créés devront prouver à l’autre toutes les qualités qu’ils présentent pour être un bon partenaire. Il y aura trois épreuves par sexe : les femmes devront prouver leur capacité à gérer leur demeure, à diriger leurs Impurs et enfin devront représenter la féminité aux yeux de leur partenaire dans une épreuve qu’il choisira ; les hommes quant à eux devront prouver leur valeur de combattant car ils sont censés protéger leur famille, ils devront également prouver qu’ils peuvent gérer les Impurs et enfin devront prouver leur capacité à être un bon époux aux yeux de leur partenaire, également lors d’une épreuve choisie par cette dernière. Ces couples ne sont pas définitifs, selon les votes du public et les résultats aux différentes épreuves, ils seront amenés à changer. Enfin, le vote final déterminera les couples ayant le plus de chance de survivre et les participants restant pourront choisir, s’ils veulent rester avec le partenaire choisi par le public. A ce tournoi, les hommes comme les femmes peuvent être Purs ou Impurs, c’est très courant qu’il n’y ait que des Purs qui se présentent, pour autant les Impurs pourraient – s’ils le souhaitaient – se présenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 5 ♤ Us et coutumes   

Revenir en haut Aller en bas
 

5 ♤ Us et coutumes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» De la Coutume Poitevine (Archives)
» HUIT MILLIONS DE REPUBLIQUE D'HAITI
» Du mariage hobbit
» La grouillante populace de la Cour des Miracles

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Les archives de la ville :: Annexes-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.