FACTS

La ville de Birmingham compte actuellement 12 Purs, 4 Purifiés et 13 Impurs, la Résistance semble recruter plus de membres que l'Ordre du Phénix, il serait peut être bon de se méfier de ce regroupement.
Les les femmes deviennent importantes et prédominantes, au détriment du sexe masculin, pourtant si charmant.




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PREMIER EVENT - Anniversaire de Mariage



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Partie évent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage


Invité

Invité


MessageSujet: Re: PREMIER EVENT - Anniversaire de Mariage   Lun 21 Nov - 19:32

L'après-midi suivait son cours. Nous nous étions approchés des stands avec Belle sans vraiment suivre les ventes aux enchères. Nous n'avions pas besoin d'esclave et elle savait que je n'aimais pas me donner en spectacle en public. Si je voulais un esclave j'irais l'acheter dans déballer ma fortune aux yeux de tous. Je restais quelqu'un d'assez pudique quand il s'agissait de se montrer publiquement et Belle le comprenait très bien. Nous avions salué le couple royal avant de nous intéresser à plusieurs stands. Mon téléphone éteint dans ma poche me perturbait grandement et mon adorable épouse eut la gentille attention de s'en emparer et de le rallumer pour moi. Je lui avais souri avant de l'embrasser. Elle savait que mon métier comptait énormément. En plus, elle savait que je m'ennuyais à ce genre d’événement. Les enchères enfin finies, on nous proposa du vin que ma femme et moi-même avons décliner. Belle ne devait pas boire parce qu'on essayait d'avoir un enfant et elle faisait particulièrement attention aux précautions qu'on lui avait donné. Personnellement je ne pouvais pas non plus boire parce que même si je n'étais pas à l'hôpital j'étais de garde et qu'on pouvait de ce fait me demander d'opérer à tout moment. Ma femme m'embrassa sur la joue avant de me dire qu'elle allait rejoindre une de ses sœurs. Je lui souriais et je la regardais s'éloigner. Je me disais que j'avais beaucoup de chance de l'avoir pour femme. C'est à ce moment là que je me fis bousculer par une personne.

« Aidez-moi, y a-t-il un docteur ici? S’il-vous-plaît, je ne vois plus rien ! »

Euh oui je suis médecin mais pourquoi disait-il ne plus rien y voir ? Et surtout pourquoi courait-il ainsi puisque visiblement il n'y voyait plus et que de ce fait il finirait par se faire plus de mal que de bien. J'avançais ma main vers l'épaule de l'homme et je la posais fermement dessus pour l'intimer à ne plus bouger.

« Je suis médecin ! Calmez vous. »

Oui calmez vous c'était bien quelque chose à dire. Par moment je me demandais ce que j'avais fait comme étude parce que je ne savais pas parler au patient, du moins pas comme je le voudrais parfois, comme à cet instant.

« Je m'appelle Henri Salisbury, je vais vous faire un examen neurologique, ne vous inquiétez pas ce n'est qu'une formalité. »

Je ne comprenais pas pourquoi il était tout à coup aveugle. Il n'y avait pas de raison particulière. Je sortais de ma poche mon téléphone afin d'activité mon application lampe. Je pointais la lumière sur les pupilles du jeune homme afin de voir si elles réagissaient. À vrai dire, on ne devient pas aveugle d'un coup mis à part si on fait un accident vasculaire cérébral. Il était peut être en train d'en faire un et il fallait surtout qu'il arrête de courir partout.

« Serrez-moi les mains Monsieur aussi fort que vous pouvez. »

L'examen neurologique suivait son cours sans que je ne relève de problèmes particuliers pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



MESSAGES : 541 EMPLOI : Avocat

carnet personnel
DANS TA POCHE: Des tas de gadgets sorciers
TON PATRONUS: Un lion
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: PREMIER EVENT - Anniversaire de Mariage   Jeu 24 Nov - 17:03


À LA VIE, À LA MORT

puisse le sort leur être défavorable




Alors que tu viens tout juste de « laisser » Yaxley en plan, un serveur t'accoste, verre de vin entre les mains. Tu affiches un large sourire forcé en récupérant le verre qu'on te refile presque par obligation – paraît que vous n'avez pas le choix que de trinquer en même temps que le couple royal –, sourire qui s'élargit quand tu crois percevoir quelques mots en provenance de ce très cher ex-Mangemort de rien du tout. Tu n'as pas la moindre idée de ce qu'il te veut encore, alors tu lèves ton verre d'un air narquois et le descends d'une traite, la mine plus goguenarde que jamais. De toute façon, vous avez gagné, Lykaïa appartient désormais à Emeline. Et ça, c'est tout ce que tu souhaitais. Tout à tes pensées, tu ne réalises pas tout de suite ce qui vient de t'arriver. Devant toi, Yaxley agite bras et lèvres ; devant toi, Yaxley gesticule dans tous les sens comme un put*** de babouin sans cervelle. Tu rehausses d'abord un sourcil, stupéfait, et tu finis par toucher tes oreilles en constatant que tu n'entends plus rien. Rien du tout. Néant. Le pire dans tout ça, c'est que ç'aurait dû te faire baliser. Ou pas. En fait, tu n'en sais foutrement rien. Tout ce que tu sais, c'est que tu n'as pas pu t'empêcher de retourner vers Yaxley et de le saisir par les épaules, puis d'exploser littéralement de rire.

- AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! – Est-ce que tu rigoles vraiment là ? La douleur de tes poumons te fait dire que oui, sans aucun doute, mais le fait de ne pas t'entendre toi-même te paraît tellement bizarre que tu redoubles d'hilarité, la main toujours cramponnée à l'épaule de ce salop*rd d'ex-Mangemort. Sir Yaxley, croyez-le ou non, mais j'vous aime bien tout compte fait. Enfin non, ce que j'aime par-dessus tout, c'est de vous voir vous obstiner à me causer dans le vent. AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! Toutes mes excuses le vieux, mais tu pourrais tout aussi bien t'adresser à mon cul que ça serait pareil, je ne t'entendrais pas ! – Nouvel éclat de rire sans fin, puis : Sur ce, Sir Yaxley, passez une bonne fin de soirée.

Au plaisir de ne plus jamais vous revoir, songes-tu en toi-même, tandis que tes pas te ramènent près de ta partenaire et de son esclave. Hilare, tu tangues dangereusement, à deux doigts de t'écrouler dans les bras d'Orion.

- AH ! AH ! AH ! ORION ! MON AMI ! PAS LA PEINE DE TIRER UNE GUEULE DE VINGT PAS DE LONG VOYONS ! – Tu jettes un regard à Emeline, puis à Lykaïa, et d'exploser littéralement de rire en songeant à ce que sera votre vie à tous les trois.

Te voilà désormais tout simplement incapable de t'arrêter de rire, bien que tes poumons hurlent de protestation. T'en pleures. T'en suffoques. T'étouffes de rire. Plié en deux.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 407 LOCALISATION : A l'université, chez elle, dans un bar EMPLOI : étudiante en médecine

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: un aigle, souvenir de ses Alpes natales et libre comme le vent
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: PREMIER EVENT - Anniversaire de Mariage   Sam 26 Nov - 13:17

Tu n'es plus maître de rien alors que ton corps entier se met à te démanger. Tu en oublies la joie que tu as de l'avoir désormais à tes cotés. La joie de l'avoir sauvée elle alors que ça aurait pu être bien pire. Tu es juste heureuse. Mais maintenant, tu n'es qu'une poupée qui ne réagit plus normalement. Tu n'entends même pas la réponse d'Orion qui te dit que tu délires. Tu ne comprends plus rien. Mais tu continues. Il t'attrape les mains alors que tu as envie de continuer. Continuer de te gratter. Parce que ça fait mal. Tu vois les tâches sur ta peau, tu ne vois pas le sang qui commence tout doucement à couler suite aux dégâts provoqués par tes ongles.

Tu rigoles à la vue de son visage bleu. Tu es dans ton délire. Quelques secondes plus tard, tu te retrouves sous elle. Elle t'empêche de te faire du mal. Vos regards se croisent. Des regards qui se sont déjà croisés à mainte reprise mais jamais comme ça. Parce qu'il faut que tu ne regardes plus que ça. Ce regard qu'elle te force à croiser pour que tu ne te focalises pas sur tes bras ou ton délire. Tu te débats tout de même un peu. Parce qu'il faut que tu te grattes. Parce que ça fait du bien. Tu entends son rire avant de le voir. Alors tu tournes la tête en sa direction, et tu ris toi aussi. Malgré tes bras qui te démange. Parce que sa tête est extraordinaire. Surtout ses oreilles en fait.

Puis d'un seul coup, tout s'arrête. Et tu ne comprends pas ce qu'il vient de se passer. On peut lire toute ton incompréhension dans ton regard. Ce même regard que tu poses sur tes bras rougis. Tu te redresses et malgré toutes les personnes qui pourraient vous voir, tu la prends dans tes bras. Parce que tu es si heureuse de l'avoir à tes cotés. « Merci. » Tu lances aussi un sourire à Orion qui a fort à faire avec les autres. Puis tu te redresses, prête à aller aider ceux qui en ont besoin. Parce qu'à l'extérieur, le chaos a l'air d'être à son comble. Et tu ne comprends pas la raison de tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 199 LOCALISATION : au palais certainement EMPLOI : Prince et assistant du secrétaire d'état à la jeunesse

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: PREMIER EVENT - Anniversaire de Mariage   Sam 26 Nov - 13:29

Il ne s'aperçoit même pas de ce qu'il se passe parce qu'il ne pense plus qu'à ça. A elle sur cette planche. A elle qui rejoint Mr Yaxley. A elle qui l'abandonne alors qu'il a tellement besoin d'elle. Son visage est désormais fermé. Il ne sourit plus, le petit prince. Non, parce qu'il est triste. Plus que d'habitude. Mais il ne dit rien. Il ne dit rien sur les ventes d'esclaves qui le choquent particulièrement. Il ne dit rien sur les stands, sur ces jeux idiots. Il se tait. Comme toujours. Pour ne pas leur faire de mal. Pour ne pas créer de scandale. Il se tait, c'est tout. Il les laisse faire, seul au milieu de la foule. Lorsqu'on lui propose une boisson, il n'en prend même pas. Parce qu'il n'a pas le cœur à faire la fête. D'ordinaire, il aurait pu boire. Mais pas aujourd'hui. Parce qu'il sait qu'il ne s'arrêterait pas forcément. Et il ne veut pas ternir l'image de sa famille. Il est déjà suffisamment mal vu par certains des siens pour ne pas en rajouter. Non, il leur ferait honneur. Il continuerait de jouer son rôle de prince parfait. Ce rôle qui lui collait si bien à la peau et dont il ne pouvait se défaire. Parce que s'il le faisait, ce serait un drame pour tous. Même pour lui. Et il ne pouvait prendre le risque. Alors il ferme les yeux. Serre des mains. Force son sourire. Dit quelques mots. Etre poli, toujours poli. Il augmente son réseau politique au contact des grandes familles. Ce ne sont que des petits mots. Pas de grand discours ni de débat. Non, on a juste une pensée émue pour la famille royale fêtant son anniversaire de mariage. Un si beau couple. Un couple si rayonnant. Une chose qu'il ne sera certainement jamais avec personne. Mais il fait comme si de rien.

Tout tourne au drame sans qu'il ne comprenne. Il a entendu les sirènes quelques minutes plus tôt, mais il ne s'en préoccupe pas. Et puis, il y a les cris, les rires, les pleurs aussi. Il ne comprend pas ce qu'il se passe. Il s'approche d'un enfant qui ne dit ne plus pouvoir voir. Il lui sourit. Mais ça doit être inutile. Il l'attrape au niveau des épaules. « Ca va aller, t'inquiète pas. » Il l'observe alors que l'autre lui renvoie un regard vide. Non, il ne voit vraiment plus. « A quoi elle ressemble ta maman. » Retrouver une source de confort. L'aider pendant quelques instants. Pour la première fois depuis le début, il se sentait enfin à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 313 LOCALISATION : Près de Tristan Archdeacon, au Palais Birmingham. EMPLOI : Esclave du Prince Tristan.

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: PREMIER EVENT - Anniversaire de Mariage   Sam 26 Nov - 16:36

Elle la sent, elle grouille en elle.  Cette inquiétude qui s’élance, et se reflète à la surface de ses prunelles marrons. La jeune esclave se sent presque impuissante face à la douleur qui semble saisir la jambe du pauvre garçon. Il n’a pas le temps de lui répondre qu’elle fait appel à un secouriste qui s’empresse de prendre la relève afin de lui offrir les premiers soins. Un petit soupir, elle est rassurée la petite brune, alors elle tourne les talons en toute sérénité. Dans un geste distrait, elle prend un verre au passage d’un serveur, pensant ainsi s’abreuver d’un soda bien frais. Erreur … Alors qu’elle se lance secrètement le défi de boire son verre d’une trait, cul sec dans un langage plus familier, une grimace déforme son visage alors que la liqueur âpre du vin rouge irrite sa gorge. Surprise par cette irritation, elle s’étouffe bruyamment, secouée par de violentes quintes de toux. Il lui faut une bonne minute d’agonie pulmonaire avant de reprendre sa respiration calmement tout en reposant son verre sur une table. Un mobilier anodin qui pourtant lui semble étrangement … étrange ? Cela est le cas de le dire, Iseult reste perplexe devant l’objet qui semble onduler devant ses yeux, un peu comme un mirage au milieu d’un désert. Le verre en cristal s’échappe de ses mains, et tombe sur la pelouse verte fraîchement taillée par les jardiniers royaux. Elle cligne des yeux avec incompréhension, elle secoue la tête avant de porter son attention sur les convives. Et c’est le drame.

Une ferme, un zoo, une jungle. Le point commun entre ces trois lieux est qu’ils regorgent tous d’animaux captifs ou sauvages, peu importe. Elle hurle au contact d’une femme arborant la physionomie fidèle d’un cochon. Un corps de femme et une tête de porc. Un langage humain, comme pour rappeler son appartenance à la race humaine et non animale. La main contre sa bouche, Iseult s’aventure et tente de se frayer un chemin à travers la foule en panique. Entre cris, pleurs et rires, c’est un cirque ambulant. Déboussolée, la petite brune n’a plus ses repères. Elle ne retrouve plus son Prince, plus Monsieur Orion ou Madame Alyra, plus personne. Ses yeux semblent lui faire défaut en se jouant d’elle, elle décide d’élever la voix afin d’appeler de l’aide : Monsieur Yaxley, où êtes-vous ? questionne-t-elle alors qu’elle avance à tâtons sans savoir vers quel individu à tête d’animal se rendre. Au vue de la situation, elle prend conscience qu’elle ne dira pas au revoir à son Prince, et partira sûrement comme une voleuse.

HRP : LAST RP POUR MA PART, MERCI POUR VOTRE PARTICIPATION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 140

carnet personnel
DANS TA POCHE: on retrouve quoi ?
TON PATRONUS: si tu pouvais en avoir un
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: PREMIER EVENT - Anniversaire de Mariage   Sam 26 Nov - 18:35


À LA VIE, À LA MORT

puisse le sort leur être favorable



Les enchères défilent, deviennent intéressantes. Le duel de ces deux parvenus te ferait presque frémir d'excitation si tu ne regrettais pas malgré toi d'avoir autant misé sur la petite aveugle – peut-être aurais-tu dû conserver une petite marge de manœuvre pour cette jeune femme, à en croire les enchères aberrantes qui se font sur elle ? Tu n'en montres rien, tu te contentes simplement de fixer longuement Yaxley et Fisher tour à tour, ton visage laissant bientôt paraître une grimace à la vue de Fawkes. Fawkes dont la grosse et grasse voix te colle de l'urticaire chaque fois que tu la perçois, même de façon infime. Tu frissonnes, et te détournes enfin. Les enchères s'achèvent. Un serveur t'aborde, verre de vin tendu vers toi. Tu as horreur du vin rouge. Autour de toi, comme toi les convives ont déjà levé leur verre au couple royal... disparu ? Tu ne bois pas. Tu réfléchis. Pourquoi le couple royal aurait-il écourté sa soirée ? Tu rehausses un sourcil perplexe, sourcil qui s'agrandit d'autant plus que, subitement, les convives se mettent à agir de la plus étrange des manières. Il ne t'en faut pas plus pour choisir de rejoindre ton père et ta mère, puis de constater qu'eux aussi se comportent comme des singes échappés d'un zoo. Si la situation ne te paraissait pas aussi grave, peut-être en rirais-tu. Au lieu de ça, tu soupires, récupères ton esclave et quittes les lieux de la réception.

Tu savais bien que tu n'aurais pas dû venir.

Tu as horreur des mondanités.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 903 LOCALISATION : Dans les rues de Birmingham, protégeant le peuple Anglais. EMPLOI : Patrouilleuse et chef des Patrouilleurs au sein de l'Ordre du Phénix.

carnet personnel
DANS TA POCHE: Un rouge à lèvre bordeaux, pour contraster avec son uniforme rouge sang. Une petite fiole de poison, c'est toujours utile, et une lame, effilée et tranchante, comme son caractère.
TON PATRONUS: Il s'agirait sans doute d'une panthère, rusée et discrète mais terriblement dangereuse.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: PREMIER EVENT - Anniversaire de Mariage   Lun 28 Nov - 6:22

« Pas de problème, mais je crains de ne vous être d'aucun secours, je n'ai guère plus de détails sur la situation. Il faudrait peut-être avertir le reste du gouvernement, si nous sommes bien en situation de crise. » Ulyana eut un sourire glacial. Pour qui se prenait-elle cette Blackwood ? Elle fit deux signes de tête et les patrouilleurs l'encadrèrent, la demoiselle n'avait pas l'air de comprendre : ce n'était pas une proposition. Madame Blackwood, la suivait, maintenant, dans le bureau du gouvernement - où d'ailleurs la patrouilleuse risquait de se faire défoncer. Enfin passons, elle savait désormais ce qu'il en était. Patrouilleurs et Miss Blackwood, changèrent donc de terrain pour se diriger vers le château. Ulyana restait à la hauteur de la demoiselle et ne perdait pas son sourire - elle se devait de rassurer les troupes. « Je compte sur votre délicate intelligence, Miss Blackwood, pour ne pas alarmer les troupes. En l'absence de mes supérieurs, je suis obligée de vous conduire à eux. »  Mensonge. Disons juste que la demoiselle venait, comme ça, l'informer qu'il y avait un attentat en cours. Qui de mieux placé que les personnes concernées pour vérifier que tout se passait au mieux, pour eux ? Evidemment, il était très peu probable qu'une Blackwood, côtoie des inférieurs comme les résistants, mais prudence est mère de sûreté.
Ainsi, elles quittèrent la soirée pour se diriger auprès du Roi en personne et des chefs concernés. D'un coup, Ulyana craignait pour son poste.


qu'importe la souillure de ton sang, si tu me barres la route, je t'écraserai, si tu oses cracher sur le gouvernement qui ta garde en vie, je t'exécuterai — .
le devoir
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



MESSAGES : 127 EMPLOI : Occupé à changer vos habitudes, à ruiner vos vies, à distribuer espoir et mélancolie.

MessageSujet: Re: PREMIER EVENT - Anniversaire de Mariage   Lun 28 Nov - 6:31


A LA VIE, A LA MORT

Puisse le sort nous être favorable




Au loin, des sirènes retentissent et les foules s'agitent. Quelques patrouilleurs, quittent - pour certains - précipitamment la réception, pendant que d'autres - tout sourire - vous rassure. "Non, il ne se passe rien de grave." Répond une patrouilleuse au regard inquiété d'une Pure. "Sans doute juste des petites bagarres." Elle hausse les épaules, l'air de dire que ces impurs sont réellement pas croyables.
On invite la population à continuer à s'amuser, on les invite à profiter du spectacle. Personne ne remarque le changement de regard et de posture de la Reine, ni même l'absence spontanée du Roi.

La célébration se poursuit et rapidement on oublie que les sirènes - quelques heures plus tôt - hurlaient dans la rue, menaçant la tranquillité de la ville. Il n'y a désormais plus rien à craindre, en tout cas c'est ce que tout le monde croit. Beaucoup rentrent chez eux, quand d'autres profitent de l'occasion pour séjourner dans un hôtel luxueux. Le calme est revenu à la normale, les ambulances sont oubliées et tout redevient comme avant. Les ambulances ne sont qu'un léger souvenir, les patrouilleurs ont raisons de toute façon : il ne s'agissait que de simples petits purs entrain de se disputer. C'est en tout cas ce dont parle le journal, ne mentionnant même pas succinctement la découverte du corps d'Ivy Poison, Mère à l'Orphelinat.
Ses plus proches parents et ses collègues, apprendront qu'elle a été là au mauvais moment, que des Purs ont tenté de la voler et que malheureusement, ils lui ont ôté la vie. Aucun journal n'affirmera le contraire et sans que l'on ne sache réellement pourquoi, des patrouilles s'accentuent dans toute la ville et parfois, au coin d'une rue, on entendra la mention d'une montée en puissance de la résistance. Qu'on oubliera bien rapidement, oubliant également qu'elle se cache dans les Ombres de la ville, silencieuse, prête à frapper à tout instant.

NB : eh voilà, l'évent est désormais terminé !
A partir de maintenant, vos personnages peuvent être au courant de ce qu'il s'est passé. On vous invite à aller dans la partie animations pour savoir ce qu'ils savent réellement et ce que ça impliquera sur votre jeu
Des bisous ! Merci à tous  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: PREMIER EVENT - Anniversaire de Mariage   

Revenir en haut Aller en bas
 

PREMIER EVENT - Anniversaire de Mariage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

 Sujets similaires

-
» Anniversaire de mariage
» EVENT N°1 : MARIAGE D'EDWARD & BELLA
» Inscriptions Premier Event
» Event anniversaire : Miyusaki fait son cinéma !
» Satley ♦ Joyeux anniversaire de mariage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Partie évent-