FACTS

La ville de Birmingham compte actuellement 12 Purs, 4 Purifiés et 13 Impurs, la Résistance semble recruter plus de membres que l'Ordre du Phénix, il serait peut être bon de se méfier de ce regroupement.
Les les femmes deviennent importantes et prédominantes, au détriment du sexe masculin, pourtant si charmant.




 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je peux vous aider ? - Oriane



l'impureté sera traitée et éradiquée
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Broad Street :: Ecole Supérieure pour Impurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



MESSAGES : 1325 LOCALISATION : Quelque part dans la demeure de ses Maîtres. Comme si elle avait quelque part où aller de toute façon. EMPLOI : Esclave à plein temps. C'est pas comme si elle pouvait faire quoique ce soit d'autre de sa vie.

carnet personnel
DANS TA POCHE: un mouchoir en tissu, brodé de ses initiales. Un rouge à lèvres qu'elle n'a jamais utilisé et un miroir de poche, bien qu'elle ne puisse jamais y décerner son reflet.
TON PATRONUS: un chat, doux et tendre aux premières impressions, mais pouvant être féroce et intrépide.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Je peux vous aider ? - Oriane   Dim 18 Sep - 15:49

C’était une journée comme les autres, bien qu’il semblait à Doraleen qu’elle était plus calme et douce que d’habitude, peut-être un peu plus chaude également. Elle ne savait pas vraiment, quelque chose dans l’air était différent. Enfin, elle haussa les épaules et retourna à ses cordées habituelles. A quatre pattes sur le sol, elle devait récurer le hall d’entrée et comme toujours, avec les moyens moyenâgeux. De ce fait, brosse et seulement un sceau d’eau avec savon avaient été mis à sa disposition. Elle frottait le carrelage depuis plus de deux heures désormais et croyais que jamais, jamais elle n’allait réussir à terminer sa corvée. Le hall lui semblait immense et il devait très certainement l’être. Il était crade, elle sentait l’odeur et la couche de saleté sous ses ongles, elle mettrait sans doute des semaines à s’en débarrasser. Elle passa le dos de sa main sur son front, remontant ses mèches. Décidément, elle n’allait jamais y arriver. Pour autant, les lèvres pincées, elle se refusait à se plaindre. Ca serait faire plaisir aux Mères et ça, très clairement, c’était hors de question. Elles faisaient tout pour la pousser à bout, les corvées infaisables, les réveils abominables, les remarques déplacées, les changements incessants, tout tout, était fait pour la faire sortir de ses gonds. Elle ne cèderait pas, elle s’y refusait.

Toujours frottant le carrelage, elle ne releva pas la tête quand elle entendit des pas, puis une présence se rapprocher d’elle. Elle s’essuya les mains dans son tablier, garda la tête basse et se releva que quand la jeune femme eu prit la parole. Les Mères s’étaient absentées à l’évidence vu que personne ne lui répondit. « Excusez-moi madame » Commença la jeune femme, avant de se mordiller la lèvre inférieure. Elle n’avait pas le droit de prendre la parole et la jeune femme ne lui avait posé aucune question. Elle allait se faire punir sous peu et ça, ce n’était vraiment pas une bonne idée. Surtout en ce moment, les Mères semblaient raffoler des punitions et trouver toujours une nouvelle idée plus saugrenue ou humiliante, elle n’était pas vraiment partante pour les provoquer. Pour autant, personne ne se fit entendre, Doraleen prit alors le risque. « Je peux vous aider ? » Elle n’avait aucune idée de ce que ça entrainerait mais bon, toujours est-il qu’au moins on ne pourrait pas la punir punir pour impolitesse. Enfin, elles trouveraient bien autre chose, elle en était certaine.

HJ : désolée c'est court, je suis nulle en intro


You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
survivre
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Je peux vous aider ? - Oriane   Mer 5 Oct - 17:35



L’orphelinat. C’était bien la première fois qu’Oriane allait se rendre dans un tel lieu. Un lieu qu’elle n’affectionnait pas vu les personnes qui y résidaient. Les pauvres … Mais elle devait s’y rendre. Elle devait en savoir plus, savoir si la personne qu’elle voulait voir s’y trouvait. Julian n’était pas au courant de cette démarche. Il n’était pas au courant du tout. Il ne comprendrait pas, Ori’ s’en doutait. Mieux valait ne rien dire. Comme à chaque fois. Elle se retrouva donc devant la bâtisse. Un frisson la parcourut, rien qu’en imaginant les corvées et autres que devaient endurer les résidents de ce lieu. Elle poussa la porte et pénétra dans le hall d’entrée. Personne en dehors d’une esclave en train de récurer le sol. De ce qu’elle pouvait voir de là où elle était, l’esclave ne semblait avoir comme objet qu’une maigre brosse. Ainsi que seau et savon. Comme dans l’ancien temps. Elle n’était pas prête d’avoir fini son travail. Oriane fit quelques pas dans le hall doucement. « Bonjour … Il y a quelqu’un ? » demanda-t-elle d’une voix forte histoire qu’on puisse l’entendre. En vain, car personne ne semblait être là. Les mères étaient-elles toutes absentes ? Ca commençait bien ! Cependant, une voix se fit entendre. Oriane tourna la tête et découvrit la jeune esclave qu’elle avait aperçue en entrant dans l’établissement. Elle nota de suite que l’esclave était aveugle, ça ne pouvait se rater. Elle ne pouvait le rater, travaillant dans la médecine. Normalement, l’esclave ne pouvait lui adresser la parole de la sorte. En tout cas, oui l’esclave pouvait peut-être l’aider. De toute façon, il n’y avait nulle trace de la présence d’une Mère quelque part. « Oui, on ne sait jamais. » Aucune aide ne pouvait se refuser. « Je cherche un jeune homme. Il y a des chances qu’il se trouve en ses murs alors je tente ma chance. » Devait-elle préciser qu’il était esclave ? Non, la petite blonde devait largement s’en douter. « Tu dois connaitre beaucoup de monde ici, non ? » D’abord se renseigner avant d’aller plus loin. Si ça compte, cette esclave avait été au service d’une famille des années et ne venait juste de revenir ici qu’il y a peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



MESSAGES : 1325 LOCALISATION : Quelque part dans la demeure de ses Maîtres. Comme si elle avait quelque part où aller de toute façon. EMPLOI : Esclave à plein temps. C'est pas comme si elle pouvait faire quoique ce soit d'autre de sa vie.

carnet personnel
DANS TA POCHE: un mouchoir en tissu, brodé de ses initiales. Un rouge à lèvres qu'elle n'a jamais utilisé et un miroir de poche, bien qu'elle ne puisse jamais y décerner son reflet.
TON PATRONUS: un chat, doux et tendre aux premières impressions, mais pouvant être féroce et intrépide.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Je peux vous aider ? - Oriane   Mar 11 Oct - 11:39

Elle avait relevé la tête pour parler à la jeune femme qui venait d’arriver. Une jolie brune aux yeux bleus, qui semblait rechercher quelque chose. Surprise, tout comme elle, de ne pas voir de Mère dans les parages, l’inconnue lui adressa la parole. « Je peux vous aider si vous le souhaitez, ça fait quelques temps déjà que je suis à l’Orphelinat. » Elle n’allait pas non plus lui en dire plus, n’ayant – déjà – pas l’autorisation des Mères, mais ne souhaitant pas non plus donner des informations qu’elle n’appréciait pas. En effet, Doraleen n’appréciait pas de rester à l’Orphelinat, entourée de ces enfants parfois bien trop bruyants ou de ces Mères qui n’en faisaient qu’à leur tête. D’un autre côté, elle était bien trop consciente de la chance qu’elle avait, de faire partie de ceux qui ne subissaient pas les foudres d’une (ou d’un) maîtresse bien trop caractérielle. Enfin, c’était là toute la difficulté d’être à l’Orphelinat : apprécier ou ne pas apprécier sa condition, sachant qu’elle peut devenir pire à tout instant. Pire voire carrément catastrophique. « Je connais beaucoup d’Orphelins en effet, madame. » Répondit Doraleen. Elle n’avait pas vraiment d’amis en ces lieux, mais du fait de son ancienneté, elle connaissait presque tout le monde.
Doraleen essayait même, d’une certaine façon, de croiser tout le monde au moins une fois, de noter dans sa tête les voix et les personnalités, qu’elle croisait, tentant également de se souvenir de leurs prénoms, sachant pertinemment qu’un maître pouvait le lui changer en un claquement de doigt. C’était dégoûtant, blessant et terriblement injurieux, mais c’était la vie qu’était réservé aux sorciers désormais. En soit, elle n’en voulait pas tant que ça aux maîtres et aux maîtresses, elle en voulait plus au gouvernement qui forçait les gens à se comporter de la sorte. Peut-être que dans un autre cadre, dans une autre vie, tous seraient différents et pas forcément autant attachés à la pureté de leur sang. Elle n’en savait rien, divaguait un peu, mais parfois ça lui faisait un très grand bien. « Si je puis me permettre. » Commença la jeune esclave. « Pouvez-vous m’en dire plus sur la personne que vous recherchez ? » La question pouvait être délicate, voir mal prise, mais elle préférait tenter sa chance. Aucune Mère dans les parages, elle n’avait donc pas de risque de se faire disputer, à moins que la jeune inconnue profite de son statut pour la traiter n’importe comment et raconter à tout va ce qu’elle avait fait. Evidemment, ça serait stupide et plutôt inutile, mais au moins elle saurait de qui ça venait.


You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
survivre
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Je peux vous aider ? - Oriane   Mar 27 Déc - 17:49

Cela faisait quelques temps que cette frêle jeune fille se trouvait donc ici. Oriane se demanda comment elle pouvait bien tenir le coup. Sa cécité devait en déranger plus d’un. Tout comme cela devait être embêtant par moments. La brunette se doutait que l’esclave devait avoir l’habitude depuis le temps. En supposant que ce problème était présent depuis des années. Il était clair que la pratique de la magie aurait pu grandement lui faciliter la vie. Du moins, dans l’esprit d’Oriane. Une pensée qu’elle ne pouvait se permettre de dire à voix haute. Ah la magie. Ca devait vraiment être simple de faire de petites choses grâce à une baguette magique. Enfin, Oriane n’avait jamais possédé le moindre pouvoir magique ni de baguette. Elle ne pouvait pas comparer. Pour en revenir à la jeune esclave, elle avait bien du mal de l’imaginer être au service d’un maître strict et des plus caractérielles. Oriane était parfaitement au courant que certaines n’hésitaient pas à infliger de mauvais traitements à leurs esclaves. Comme si frapper les rendaient plus heureux. « Je n’en doute pas que tu en connaisses un certain nombre. Tu es donc ici depuis longtemps ? » Sans avoir été au service de quiconque ? Tant mieux dans un sens … Cette fille pourrait donc l’aider éventuellement. « Il … Je pense qu’il a dû séjourner ici il y a encore peu de temps. Du moins, j’espère qu’il s’y trouve encore. Il a appartenu à une membre de la famille Ayling si je ne me trompe pas » Oriane ignorait totalement si l’esclave serait capable de la renseigner. Elle l’espérait du moins. « Si tu ne connais pas, ce n’est pas grave. » Autant ne pas se faire d’illusions. Elle ne s’en était plus faite concernant Evan depuis longtemps après tout. La personne qu’elle cherchait était la plus à même à avoir des informations sur son ancien petit ami. La seule et encore. Rien n’était moins sûr.


HJ : je viens seulement de voir que Gwy a été supprimé xD


Revenir en haut Aller en bas

avatar



MESSAGES : 1325 LOCALISATION : Quelque part dans la demeure de ses Maîtres. Comme si elle avait quelque part où aller de toute façon. EMPLOI : Esclave à plein temps. C'est pas comme si elle pouvait faire quoique ce soit d'autre de sa vie.

carnet personnel
DANS TA POCHE: un mouchoir en tissu, brodé de ses initiales. Un rouge à lèvres qu'elle n'a jamais utilisé et un miroir de poche, bien qu'elle ne puisse jamais y décerner son reflet.
TON PATRONUS: un chat, doux et tendre aux premières impressions, mais pouvant être féroce et intrépide.
COMPÉTENCES:

MessageSujet: Re: Je peux vous aider ? - Oriane   Jeu 29 Déc - 17:13

« Oui Madame, depuis quelques années. » Depuis toute sa vie en réalité. Elle n’avait jamais vraiment quitté l’orphelinat. Evidemment, elle avait été dans quelques familles, avait été l’esclave de quelques maîtres, avait vu des purs très particuliers et d’autres, d’autres plutôt lâches. Elle avait vu de tout et pendant longtemps, mais le plus souvent elle était restée à l’orphelinat. Assez ironiquement, elle était devenue un vieux meuble, poussiéreux, qu’on aimait mettre dans un coin et l’exhiber quelque fois, après avoir tout fait pour le faire paraître des plus jeunes et jolis. Elle n’était pas vraiment l’esclave modèle, mais sa cécité faisait d’elle un objet de peu de valeur, qui se vendait très mal et qui revenait à chaque fois au service après vente. Elle savait qu’elle n’était pas grand chose, pas réellement utile et qu’elle était surement très détestable physiquement, que c’était pour ça qu’on ne la gardait jamais, mais elle s’en fichait. Au moins, l’Orphelinat elle le connaissait, elle savait à quoi s’attendre. Elle reconnaissait le bruit de pas des Mères, elle savait où était chaque salle, elle savait quelle corvée elle avait à faire, elle connaissait le rythme de la maison, elle n’avait aucune inquiétude réelle dans ce lieu. Elle savait de toute façon comment il était géré, comment il tournait. Bref, c’était, d’une certaine façon, son chez elle. Aussi surprenant que cela puisse être et aussi dépitant. Presque désespérant même. « Vous dites qu’il a séjourné ici entre deux séjours dans des familles Pures ? Ou qu’il est revenu de chez la famille Ayling ? » Elle n’était pas sûre de la formulation de la dame et ne voulait pas la froisser, mais elle devait avoir des informations justes pour ne pas lui dire de bêtises. « Ne vous en faites pas, si je l’ai connu je m’en souviendrai. » Elle en était certaine. « Vous pourriez me le décrire, dans sa façon d’être, dans ses paroles, dans ses actes, même physiquement en fait. » Elle eut un petit sourire. La plupart des gens oubliaient qu’un physique ne se définissait pas seulement par la vision qu’on en avait. Les gestes, les paroles, les contacts, le définissait également. Aussi surprenant que ça puisse paraître, elle serait capable de « reconnaître » quelqu’un, si elle l’avait côtoyé en tout cas. Sinon oui, c’était beaucoup plus délicat. Toujours au sol, elle s’asseya sur ses genoux, jeta dans le seau à ses côtés son éponge et sa brosse, s’essuya les mains sur son tablier et releva la tête, dans la direction de son interlocutrice. Enfin, dans la direction qu’elle soupçonnait être vers la femme qui lui adressait la parole. « Si je puis me permettre, vous êtes ? » Elle continua sur sa lancée, ne voulant pas paraître irrespectueuse. « Si jamais il est ici, je pourrais lui dire que vous êtes passée. » C’était sans doute la moindre des choses.


You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
survivre
avant
tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Je peux vous aider ? - Oriane   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je peux vous aider ? - Oriane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Liloo Gage à l'appareil, comment puis-je vous aider?
» Que puis-je faire pour vous aider....? [Pv Maximilien Shreck]
» LES COURS À HARVARD ❥ années d'études et enseignements proposés
» Je peux vous aider ? (Iris)
» Quelle Guilde choisir ? Ce topic est là pour vous aider !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MUGGLE SUPREMACY ☾ ::  :: Broad Street :: Ecole Supérieure pour Impurs-